My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Cinquième Psaume : La mort en héritage

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Ven 17 Juin - 12:33

Katya fit un tendre sourire lorsqu'elle vit la réaction d'Aya après qu'elle lui ai volé un bout de barba-papa.
- Désolée ma chérie, j'ai pris goût citron, ahahah.
- Mademoiselle Katya, vous auriez aperçu Talaus ?
- Talaus ? Non, je ne l'ai pas vu... je viens d'arriver, en fait. Cela doit faire à peine 5 minutes que je me suis fait téléportée ici.


Hebigami s'approcha de Katya et la fixa d'un air sombre, puis lui adressa quelques mots en aztèque. Katya, levant un sourcil, répondit :
- Quoi ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Cesse de parler aztèque, je ne comprends rien... ce n'est pas parce que je suis une Scion de ce panthéon que cette langue m'est directement inculquée. Alors ?
Le Coatl soupira de soulagement et lui rendit un sourire :
- Rien de grave. Je suis juste content de te revoir, saine et sauve.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Mer 22 Juin - 12:57

Tandis que Katya et Hebigami "fêtaient" leur retrouvaille, Nil et Navin descendirent du chameau, ce dernier devait retourner auprès de son propriétaire. La Scion japonaise ne manqua pas de le papouiller avant qu'il ne parte. S'en suit alors un récapitulatif des derniers événements:

"Bon, après un léger détour dans une base militaire, nous sommes arrivés aux Pyramides. Nous y avons rencontré le dieu Anubis qui nous a expliqué davantage le problème. On a obtenu une piste grâce à Talaus et nous voilà de retour dans la capitale après un atterrissage dans un oasis...
-La piste, c'est cette histoire de cœur changé?
-Oui Navin, la Plume est sensée juger l'âme du propriétaire originel du cœur, expliquant ainsi pourquoi ces criminels ont échappé à la sentence qu'ils méritaient. C'est du moins ce qui a été déduit jusqu'à maintenant.
-Mais du coup, si ils avaient l'air confiant au moment d'être jugés, ça veut dire qu'ils savaient que leurs cœurs n'étaient pas vraiment le leurs?
-... Je dois vraiment répondre à l'évidence de cette question?
-Hééé, dit pas ça en sous-entendant que je suis un abruti!
-Naaaaan, tu n'es pas bête... juste un peu lent d'esprit~
-Commencez pas vous deux."

Yama avait beau être habitué aux querelles de ses deux frères depuis toujours, ce n'était pas quelque chose auquel il adhérait, sans compter qu'il fallait rester concentré.

"Où est-ce que c'est possible de se faire changer les cœurs?
-Normalement, ça se passe en hôpital, mais premièrement je ne sais pas si c'est le cas dans tout les hôpitaux, et deuxièmement ce n'est pas quelque chose qu'on peut se permettre de demander comme ça. Généralement, seuls des patients aux problèmes cardiaques ont droit à une greffe de cœur.
-Pourquoi "normalement"?
-... Vous voyez à peu près le concept des marchés noirs? Souvent, on trouve en vente des choses pas tout à fait légales à vendre.
-Tu y as déjà été?
-Noooon, j'en ai entendu parler dans quelques reportages."

Malgré la réponse rassurante de Nil, Aya se sentait mal à l'aise à l'idée qu'il était possible "d'acheter" des cœurs. Yama s'e tourna alors vers Katya et Hebigami.

"A votre avis, qu'est-ce qu'il serait le plus plausible dans notre situation, des greffes en hôpital ou des magouilles de marché noir? C'est histoire de savoir quelle piste privilégier.
-On attend pas Talaus-kun?
-Je ne pense pas qu'il nous rejoindra de sitôt, vu ce qu'il s'est passé tout à l'heure."
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Dim 3 Juil - 20:57

- A votre avis, qu'est-ce qu'il serait le plus plausible dans notre situation, des greffes en hôpital ou des magouilles de marché noir? C'est histoire de savoir quelle piste privilégier.
Katya passa sa main sous son menton et se mit à réfléchir. Puis, elle répondit :
- Peut-être ni l'un ni l'autre, en fait... ou bien les deux. Peut-être que ces cœurs sont greffés de manière magique. Étant une descendante d'une Déesse aztèque, je peux vous dire que nous avons l'habitude de... manipuler des cœurs ? Peut-être est-ce l'oeuvre d'un Scion ou d'un Orion. Reste à savoir pour quelle raison il le fait : par simple question d'argent, ou par vengeance... mais, honnêtement, je ne vois pas du tout où nous pourrions nous rendre. De plus, nous ne sommes plus que deux Scions pour cette mission... il faut juste espérer que notre ennemi - s'il y en a un - ne soit pas trop puissant, auquel cas nous risquerons d'y laisser notre peau.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Dim 3 Juil - 21:11

Le détail que venait de soulever Katya à propos de leur effectif actuel et d'une potentielle implication surnaturelle semblait mettre le groupe dans une impasse. Mais Navin sortit une pièce de monnaie de sa poche.

"Si personne n'arrive à décider d'une piste à suivre, on a qu'à tirer à pile ou face.
-On ne peut pas se séparer pour suivre les deux en même temps?
-Assez risqué, vu notre nombre.
-De plus, avec ce que mademoiselle Katya vient d'avancer, impossible de savoir si on ne fait pas fausse route.
-Héhé, autant essayer ça tant qu'on a rien d'autre."

Le plus jeune des Nagas avait raison, le groupe ne pouvait pas vraiment rester dans un coin à attendre que la solution tombe du ciel. Il se prépara alors à lancer la pièce.

"Pile, marché noir. Face, hôpital."

Le hasard allait décider.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Dim 3 Juil - 21:30

Alors que la pièce toucha le sol, elle se mit à rouler... encore, et encore. Puis, elle tomba entre les barreaux d'une taque d'égouts. Un silence s'imposa dans le groupe. Silence que Hebigami brisa :
- Actuellement... si vous prenez en considération que toutes les victimes étaient des gens possédant une assez grosse fortune, je ne pense pas que le marché noir ou les hôpitaux publics soient notre réelle destination. Peut-être... peut-être devrions-nous aller voir du côté privé des cliniques.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Dim 3 Juil - 21:42

Pour une raison quelconque, la pièce échappa des doigts de Navin, tomba au sol et commença à rouler. Ce dernier se mit à la suivre pour la récupérer, suivit discrètement par Aya, mais il eût à peine le temps de se pencher que la pièce tomba entre les barreaux d'une taque d’égout. Navin se retrouva dégoûté, tandis qu'un silence s'imposa dans le groupe. Silence que Hebigami brisa.

"Actuellement... si vous prenez en considération que toutes les victimes étaient des gens possédant une assez grosse fortune, je ne pense pas que le marché noir ou les hôpitaux publics soient notre réelle destination.
-... Oh~?
-Peut-être... peut-être devrions-nous aller voir du côté privé des cliniques."

Nil et Yama regardèrent Hebigami, prenant en considération le détail qu'il soulevait. Finalement, Nil fit une tape amicalement sur l'épaule de Coalt.

"Tu sais que tu es un génie? Enfin, reste à savoir où nous pouvons les trouver!"

Il semblait soudainement convaincu que la piste d'Hebigami était plus crédible.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Jeu 14 Juil - 15:01

Du côté de Talaus, qui semblait être là depuis suffisamment de temps, trois cliniques furent trouvées :
les cliniques Kalb, Safi et Antar. Toutes trois réservées à l'élite de la société Cairotte. Deux d'entre elles font des greffes de membres, et la troisième des procédés de rajeunissements divers.

Un brin élémentaire de recherche du côté des autres Scions permit de retrouver le même genre d'informations.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Dim 24 Juil - 19:54

Après quelques minutes de recherche, le groupe parvint à trouver des informations sur trois cliniques, nommés Kalb, Antar et Safi. C'est sur ce dernier que le groupe décida de visiter en premier: il s'agissait de l'une des cliniques procédant à des greffes, et elle était aussi la plus coûteuse et la plus efficace des trois selon les dires. Aya fixait le bâtiment: elle n'était encore jamais entré dans un hôpital, et le fait de se dire qu'il s'agissait d'un établissement privé la laissait sans voix. Elle ne se gêna pas d'ailleurs pour se faufiler à l'intérieur, assez discrètement pour échapper à la vigilance de ses Suivants et commença à visiter la clinique comme si elle était dans un zoo.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Mar 26 Juil - 18:17

Quelques heures après avoir fais des recherches sur ses découvertes, et après avoir fais une scène car Pandore avait effacer son enregistrement du dernier épisode de Total Wipeout pour une émission sur la mode a Paris, Talaus décida d'aller visiter la clinique Antar, celle supposé travailler sur le rajeunissement.

Il avait emmener avec lui trois de ses amis philosophes, Danny le philosophe chauve bouc émissaire de la team, Léa une apprentie philosophe de 19 ans fan de Pandore et Michael, certainement le plus malin de la Team Talaus, après ce dernier et Pandore.

Alors que le petit detachement de la Team Talaus s'approchait de la clinique, Danny pris la parôle.

-Talaus... tu es sur que y'a aucun danger ? C'est que a part toi, personne ne sais se batte ici, tu as un plan de secours ?

Talaus eut un sourire fermer et un air sur de lui.

-Rien de plus simple Danny ! Je n'aurais qu'a vous abandonner la bas grâce a mes pouvoirs comme les incapables que vous êtes !

Le groupe rigola de la blague de Talaus, si jamais c'était une blague. Ils arrivèrent à la porte de la clinique, Talaus sonna et quand le bip s'entendit il parla au microphone.

-Bonjour madame ! Je suis Talaus, professeur de science , moi et mes étudiants sommes intéressé par vos travaux sur le rajeunissement, nous désirons entrer et discuter avec le personnel pour en apprendre plus. Nous ne sommes en aucun cas la pour vous voler vos travaux, promis juré craché !

Honnêteté divine
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Sam 30 Juil - 15:46

Après quelques grésillements du côté de Talaus, le microphone lui répondit juste : "Désolé, nous ne prenons pas de visite."




La clinique Safi semblait assez luxueuse et moderne, mais aussi curieusement calme. En fait, peu de personnes semblaient être présentes ici. Les nombreuses caméras dans les couloirs sont éteintes, aucun bruit n'était entendu nulle part, aucun membre du personnel soignant n'était là... Comme si la clinique était abandonnée. Pourtant, tout était parfaitement propre, en état, et le courant semblait fonctionner, ce qui prouvait que cette clinique est habitée.
Alors pourquoi il n'y a personne ?
En ce qui concerne le matériel, il semble tout à fait normal : des cartons de seringues en état, des réfrigérateurs remplis de fluides anesthésiants, du matériel chirurgical de pointe, et d'autres réfrigérateurs remplis de petites boîtes de Petri annotées "Cellules souches #1", "Cellules souches #2", et ainsi de suite.
Les réserves sont toutes intégralement pleines : une autre preuve que l'endroit n'est pas abandonné, juste désert actuellement.

L'ascenseur de la clinique indiquait également la présence d'un étage administratif, mais celui-ci nécessite une clé spéciale pour y accéder. Et bien sûr, pas d'escalier.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Sam 30 Juil - 21:38

Les frères Naga étaient restés avec Katya et Hebigami, toujours situé devant l'entrée de la clinique. Nil avait plusieurs fois appuyé sur le bouton de l'interphone pour demander d'entrée, mais il n'y avait aucune réponse.

"La clinique est peut-être fermé?
-Si c'était le cas, il y aurait une affiche sur la porte. Sinon, je vois mal un hôpital de cette renommé fermer ses portes sans prévenir."

Le Suivant réessaya, mais toujours rien. Yama se tourna alors vers la Scion Aztèque et le Coalt.

"Que faisons-nous? Nous cherchions dans une autre clinique?
-Euh... les gars..."

Navin s'adressa à ses frères, l'air visiblement inquiet.

"Quelqu'un sait où notre petite princesse a pu allé?"

C'est à ce moment-là que l'absence de la Scion japonaise se fit afin remarquer.

--

De son côté, Aya sautillait gaiement dans les couloirs de l'hôpital, tenant Alice dans ses bras et son sac sur ses épaules et chantonnant à tue-tête.

"Anata wa ima doko de nani wo shite imasu ka? Kono sora no tsuzuku basho ni imasu ka? ~"

Elle n'avait pas croisé une seule personne depuis qu'elle s'était faufilée dans l'établissement. Mais au lieu de voir ça comme un problème, elle semblait en être ravie. Il faut dire que, quand on n'aime pas vraiment les gens, c'est plus une aubaine d'être seule. La Scion japonaise semblait être émerveillée par les lieux. Pas de toile d'araignée, pas de déchet traînant par-terre, pas même une poussière sur le sol. Les portes des chambres des patients étaient grande ouverte, confirmant une nouvelle fois que l'endroit était vide de toute présence humaine à l'exception de la sienne.

"Maru de kaze no you ni surinukete todokisou de -- ?"

Une pièce, également ouverte mai différentes des autres attira l'attention de la jeune fille, s'arrêtant dans sa chansonnette et se permettant d'entrer. Personne n'allait lui dire de sortir de toute façon.
Il s'agissait d'une salle d'opération. Il y avait la table, les lumières, les appareils, tout ce qui pouvait se trouvait dans un endroit comme celui-ci. La curiosité prit le dessus sur Aya qui regardait l'ensemble de la pièce avec attention. Tout comme le reste de la clinique, la salle était propre. Elle regarda ensuite vers une porte, qui semblait mener à une pièce annexe qu'elle visita à son tour. Ça lui semblait presque comme un lieu de stockage de matériels, vu les boites en cartons remplis de seringues, de scalpels et autres, ainsi qu'aux réfrigérateurs qui contenaient des fioles d'étranges liquides. Mais son attention se tourna plutôt vers les réfrigérateurs contenant des sortes de récipients ronds, avec tous dessus un même label: "Cellules souches".
La jeune fille leva un sourcil. Elle n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être. L'envie d'ouvrir le réfrigérateur et d'en prendre un pour le ramener aux autres la prenait, mais elle l'abandonna avant d'avoir essayer. A la place, elle prit son téléphone, prit une photo du lieu et l'envoya à Katya, accompagnée du message suivant:

"Aya a écrit:
Destinataire: Katya
Sujet: Trouvaille

Tu sais ce que c'est, des cellules souches?"


Une fois le message envoyé, elle se dit qu'elle n'avait pas de grandes raisons de rester dans cette pièce. La Scion japonaise décida alors d'en sortir, et s'arrêta un moment après avoir quitter la salle d'opération. Elle sortit alors le cutter ainsi qu'un rouleau de scotch marron et un carnet de croquis A5 qu'elle avait récupéré à l'orphelinat.

"J'ai pas de crayon..."

Effectivement, ça allait être difficile d'écrire sans, mais elle trouva une alternative. Elle arracha une feuille du carnet, découpa les lettres pour former le mot "Ici" avec le cutter et accrocha la feuille sur le rebord de l'entrée de la salle d'opération avec le scotch. Avec ça, c'était pour sûr que le reste du groupe allait trouver la salle sans problème. Elle rangea donc ces affaires et récupéra Alice avant de reprendre sa visite, se dirigeant vers un ascenseur qu'elle avait repéré plus tôt en passant devant.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Sam 30 Juil - 22:14

"Cette fois ci je crains que ça soit  la visite qui vous prennes !
- Profitez-en alors, ce sera la seule occasion pour vous de prendre quelqu'un !"
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Sam 30 Juil - 22:26

- Profitez-en alors, ce sera la seule occasion pour vous de prendre quelqu'un !"

-Il y a restaurant italien a deux pas d'ici qui fait les meilleurs pizza de la ville, si ça vous dit après la visite je vous y emmènes !

Charmeur
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Sam 30 Juil - 22:48

Katya reçu le message d'Aya et l'observa. Elle répondit ensuite aux Suivants de cette dernière :
- Aya se trouve dans la clinique. Et elle a trouvé des cellules souches... je pense qu'il serait intéressant de s'y rendre et de les étudier. De plus... l'hôpital semble vide, c'est étrange. Je propose qu'on rendre à l'intérieur. Toutefois... vu que c'est trop calme, je vais l'appeler pour qu'elle nous rejoigne et qu'on enquête ensemble.
La Scion aztèque composa donc le numéro de sa protégée et, à la seconde où elle décrocha, Katya lui dit :
- Aya, retrouve-moi à la salle où tu as trouvé les cellules souches. Cet hôpital me semble dangereux... donc, enquêtons ensemble. Il pourrait y avoir des pièges si cet hôpital est bien celui que nous cherchons.
Tout en parlant au téléphone, elle fit un signe de tête à Hebigami et aux Nagas afin qu'ils la suivent. Ensuite, elle se dirigea vers l'endroit indiqué par Aya, espérant la retrouver là-bas.



Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Sam 30 Juil - 23:06

"Aya se trouve dans la clinique. Et elle a trouvé des cellules souches... je pense qu'il serait intéressant de s'y rendre et de les étudier. De plus... l'hôpital semble vide, c'est étrange.
-Effectivement. Comme j'ai dit, cela nous aurait était indiqué si ça avait été fermé "normalement".
-Je propose qu'on rendre à l'intérieur. Toutefois... vu que c'est trop calme, je vais l'appeler pour qu'elle nous rejoigne et qu'on enquête ensemble.
-Vous pensez qu'elle vous écoutera?"

Yama et Nil se tournèrent vers Navin, lui montrant ainsi l'inutilité de sa question.

"Hé j'ai le droit de demander, on ne sait jamais!"

--

Aussitôt qu'elle avait repris sa balade, elle sentit son téléphone vibrer dans son sac. Dès qu'elle vit que c'était Katya qui essayait de la joindre, elle ne se fit pas prier davantage.

"Hai, moshi moshi~
-Aya, retrouve-moi à la salle où tu as trouvé les cellules souches.
-Nani? Mais je viens d'en sortir!
-Cet hôpital me semble dangereux... donc, enquêtons ensemble. Il pourrait y avoir des pièges si cet hôpital est bien celui que nous cherchons.
-Mais il n'y a personne ici: pas dans les chambres des patients, pas dans les salles avec les espèces de machines. Il y a même personne à l'accueil. C'est pour ça que je comptais aller voir à l'étage du dessus, et comme il n'y a pas d'escalier, j'allais à l'ascenseur."
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Mar 2 Aoû - 14:07

Katya sourit malgré le fait qu'Aya ne pouvait pas la voir. Elle lui répondit sur un ton maternel:
- C'est vrai, mais je m'inquiète pour toi... Et puis, quand c'est trop calme, ce n'est jamais trop bon. On pourrait même dire qu'il s'agirait du "calme avant la tempête". Attends-nous avant de monter à l'étage. Je n'aimerai pas qu'il t'arrive quelque chose.


Hebigami, lui aussi, esquissa un petit sourire. Il se dit à lui-même :
- Content de voir que tu es revenue...

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Mar 2 Aoû - 14:26

"C'est vrai, mais je m'inquiète pour toi...
-Shinpai?
-Et puis, quand c'est trop calme, ce n'est jamais trop bon. On pourrait même dire qu'il s'agirait du "calme avant la tempête". Attends-nous avant de monter à l'étage. Je n'aimerai pas qu'il t'arrive quelque chose.
-................................................... Wakatta..."

Katya pouvait sentir au son de sa voix qu'Aya n'était pas très enchantée à cette idée avant que cette dernière ne raccroche.

--

Lorsque le groupe arriva à destination, il pouvait voir la jeune fille adossée au mur, Alice assise sur son sac à ses pieds.

"Ah, petite princesse~!"

La Scion japonaise avait l'air... contrarié à l'arrivée du groupe. Son regard fila d'ailleurs la chair de poule au benjamin des frères Nagas.

"Et dire que j'avais posé une note pour pas que vous vous tromper de salle..."

Elle leur montra la feuille de papier qu'elle avait accroché.

"C'est pas sympa de me faire faire des efforts pour rien!!"

Oui, elle était définitivement agacée.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Mer 3 Aoû - 22:28

Katya soupira et s'approcha d'Aya, elle lui dit calmement :
- J'ai oublié de te dire au téléphone que vu tes efforts, je te récompenserai en t'achetant une boîte de chocolat de ton choix.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Mer 3 Aoû - 22:36

"J'ai oublié de te dire au téléphone que vu tes efforts, je te récompenserai en t'achetant une boîte de chocolat de ton choix."

A l'entente du mot "chocolat", le visage agacée d'Aya prit soudainement un air intéressé, puis un petit sourire commença à se dessiner... Jusqu'à ce qu'elle se tapote les joues comme pour sortir d'un rêve éveillé et reprit son air énervée, quoique ses yeux, apparaissant encore d'un rouge pétillant par un effet de lumière mais pas que, trahissaient son irrésistible envie de sucreries.

"C'est... pas une excuse..."
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Jeu 4 Aoû - 20:07

- C'est... pas une excuse...
- J'ai aussi pas mal de bonbons à la maison, quand on reviendra de cette mission. Et je souhaite que nous rentions tous ensemble, c'est pour ça qu'il ne faut pas que tu partes toute seule, surtout dans des endroits bizarres comme ça... Mais vu que tu m'as écouté, tu auras droit à beaucoup de chose, je te le promets !
Elle tourna la tête vers Hebigami et lui demanda :
- Prends l'une des boîtes de pétri contenant ces fameuses cellules souche et observe d'un peu plus près s'il n'y a pas d'autres précisions. Des scientifiques dignes de ce nom devraient avoir écrit assez de références pour pouvoir identifier cet échantillon.
- J'espère que tu as raison. Peut-être que ces cellules sont là pour permettre la greffe de cœur... Enfin, je suppose ; je ne m'y connait pas vraiment en transplantation organique.

Une fois cela fait, elle demanda aux autres de la suivre et, finalement, elle arriva devant l'ascenseur et tenta de l'appeler. Elle dit ensuite, avant que la porte de s'ouvre :
- Soyons sur nos gardes. J'ai un mauvais pressentiment... de plus, s'il n'y a pas d'escalier et qu'ils cachent quelque chose ici, je doute que cet ascenseur nous fasse monter aussi simplement.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Jeu 4 Aoû - 22:43

"J'ai aussi pas mal de bonbons à la maison, quand on reviendra de cette mission."

Et c'était bon, la Scion japonaise fut complètement achetée par sa gourmandise.

"Et je souhaite que nous rentions tous ensemble, c'est pour ça qu'il ne faut pas que tu partes toute seule, surtout dans des endroits bizarres comme ça... Mais vu que tu m'as écouté, tu auras droit à beaucoup de chose, je te le promets!
-Yakusoku~!"

Aya saisit le petit doigt de Katya avec le sien et le fit secouer deux fois de haut en bas. C'était un signe classique chez les japonais pour faire tenir les promesses entre amis. Katya se tourna vers Hebigami tandis qu'Aya ramassait ses affaires et revenait auprès de ses Suivants, toute contente.

"Prends l'une des boîtes de pétri contenant ces fameuses cellules souches et observe d'un peu plus près s'il n'y a pas d'autres précisions. Des scientifiques dignes de ce nom devraient avoir écrit assez de références pour pouvoir identifier cet échantillon.
-J'espère que tu as raison. Peut-être que ces cellules sont là pour permettre la greffe de cœur... Enfin, je suppose ; je ne m'y connais pas vraiment en transplantation organique.
-Plus exactement, elles sont utilisées pour tout type de greffes, par rapport à leur capacité de génération. Selon la cellule et d'où elle est extraite, il est possible de recréer un organisme entier.
-Juste avec ça?
-Ça dépend, comme je l'ai dit. Les plus efficaces sont les cellules provenant de "jeunes" embryons.
-Ils tuent des bébés !!?
-Non non!! Enfin, à ce stade, ce ne sont pas vraiment des bébés mais... Enfin, il y a une procédure pour ça mais je n'en sais pas plus."

Katya appela le groupe à se diriger vers l'ascenseur, mais Aya restait immobile, fixant les autres boîtes de Petri d'un air désolée, encore sous le choc des révélations de Nil. Ce dernier se rendit d'ailleurs compte que déballer tout son savoir n'était pas forcément une bonne chose. Yama fit signe à ses frères de suivre Katya et s'occupa de sa maîtresse.

"L'intention n'est pas mauvaise, vous savez? C'est dans l'optique de sauver des vies.
-On peut vraiment se permettre d'empêcher des vies de venir au monde pour ça?"

Le Naga soupira, se massant la nuque d'une main pendant un moment, le temps de trouver quoi répondre. Cela avait beau être une question assez mature, la Scion japonaise n'avait pas la mentalité d'une telle personne. Il se baissa afin de se mettre à sa taille.

"Je ne pense pas que ce soit la bonne question à se poser.
-C'est pas une réponse...
-... Ça serait quoi le pire pour vous: empêcher une vie de venir ou en condamner une à partir?"

Elle ne donna pas de réponse, baissant tout simplement les yeux pour regarder sa poupée. A vrai dire, elle n'était pas vraiment en position pour en donner une, vis-à-vis de sa propre expérience. Yama posa une main sur son épaule.

"On en reparlera plus tard si vous le voulez bien. Ne faisons pas attendre mademoiselle Katya plus longtemps."

La jeune fille hocha la tête et quitta finalement la salle avec son Suivant. Yama pensa alors qu'elle n'était pas si difficile à gérer, contrairement à ce qui lui avait été rapporté avant qu'il ne soit assigné à son service. Il suffisait juste de savoir comment faire et d'y prendre le temps nécessaire.
Le groupe arriva finalement à l'ascenseur.

"Soyons sur nos gardes. J'ai un mauvais pressentiment... de plus, s'il n'y a pas d'escalier et qu'ils cachent quelque chose ici, je doute que cet ascenseur nous fasse monter aussi simplement.
-Tu sais Katya-chan, si ça vient pas, je pourrais toujours essayer."

Aya fit alors un léger geste avec une main, faisant rappeler qu'elle pouvait utiliser l'électricité à son avantage.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Jeu 11 Aoû - 19:09

Katya considéra Aya. En effet, cela était même une excellente idée.
- Tu as raison, ma petite Aya ! C'est bien pensé. Alors, voilà ce que je propose : Aya utilise son pouvoir de foudre pour nous faire accéder à ce fameux étage inaccessible. Même si nous n'avons encore rencontré personne dans cet hôpital, cela ne veut pas dire qu'il est déserté. Du coup... Hebigami, prépare-toi à un éventuel combat. Pour ma part, j'utiliserai l'une de mes "techniques" pour immobiliser nos éventuels ennemis qui nous attendraient devant la porte de l'ascenseur.
- Je ferai en sorte de ne pas trop les amocher s'il y en a. On pourrait les interroger. Enfin, si et seulement s'il y a du monde en haut...
- Exactement. Si vous n'avez rien à redire par rapport à ce plan, je vous invite à monter dans l’ascenseur.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Dim 14 Aoû - 21:39

Lorsqu'Aya envoya un choc suffisant pour faire partir l'ascenseur, inutile de dire que le départ fut assez brusque. Répondant donc à un signal extrêmement brusque pour un ascenseur, il bondit vers le haut, jusqu'à heurter le sommet de la ligne d'ascenseur avec fracas, si bien que des morceaux de ce qui semblait être le plafond se craquelèrent.
En revanche, c'est officiel : il y a des gens là derrière : on entendait de loin une chanson et des bruits de pas assez rythmés. Lorsque l'ascenseur s'ouvrit... Personne. Mais un flash.
En haut de la pièce d'entrée, une caméra à détection de mouvements, probablement à appareil photo intégré dans le but d'avoir des photos de toutes les allées et venues au cas où la caméra ne fonctionnerait pas. Celle-ci fonctionnait.

Contrairement à la plupart des pièces de la clinique, celle-ci semblait... Ne pas se passer dans une clinique. Il ne s'agit ici que d'un étage administratif, où l'on traitait tout les dossiers des clients. Il doit probablement également y avoir un espace détente, ainsi que tout ce qui n'est normalement pas directement réservé aux patients, mais au personnel.
La musique et les bruits de pas proviennent de la pièce d'à côté.




Après une pizza ma foi très bonne, ainsi qu'une petite enquête, Talaus dût se rendre à l'évidence : si il y avait probablement une part d'illégal dans cette clinique, on ne pourrait pas en dire autant sur le côté ésotérique que l'on cherchait.
Ah, et les pizzaïolos du Caire vendent leurs pizzas à des prix bien trop scandaleux.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Night Wing le Lun 15 Aoû - 16:23

Ha, l’egypte, je n’y avais jamais mis les pied, à vrais dire, je n’avais jamais quitter les contrées froide des pôles, mais pour une raison que j’ignore, le bureau céleste a demandé ma présence en soutien à un groupe de scion en Egypte.
C’est ainsi que je me retrouve en Égypte, je dois faire attention à moi, enfin non, je m’exprime mal, je dois faire attention aux gens qui habitent ici, après tout, ils ne sont pas habitué aux grands froids.
Bon, voyons voir, d’après le bureau, le groupe n’est plus entier, un groupe de deux dans ce bâtiment ci et un autre plus loin ... Bon, commençons par ce bâtiment, c'est le plus près de ma position.

Je me dirige alors vers le dit bâtiment et alors que je viens tout juste j’entends un grand fracas, comme si quelque chose s'était fracassé contre un mur. Le bruit provenait de plus haut, je décide donc de m’y rendre. Mais rapidement j’arrive à une impasse, moi qui cherchais un escalier pour monter, je n'en trouvais pas, pas un seul. Bien étrange, je n'avais jamais vue ce genre d’hôpital, la seul façon d'y accéder était de prendre les ascenseurs. bien, si je n'ai pas le choix. je vois une porte d'ascenseur ouverte, c'est sans doute par la que le groupe est passé. Je pourrais tenter de les rejoindre, mais je ne pense pas qu'ils ai étaient prévenue de ma venue, aussi vaudrait-il mieux que je les attendent en bas, quitte a assurer leurs arrières.

C'est ainsi que je me déplace a l'étage où je suis, observant ce qu'il y as et laissant diverses flaques d'eau et de glace après mon passage.

Pour les autres:
D'un coup une puissante impression de froid se fait ressentir, au point que votre respiration donne maintenant un nuage de condensation à chaque respiration il fait actuellement 0°, puis ce froid disparu aussi vite qu'il était arrivé pour revenir aussitôt. A vrais dire, de temps en temps, il faisait 0° et puis à d'autre moment il faisait la température normale pour l’Égypte.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Lun 15 Aoû - 17:07

Lorsqu'Aya envoya un choc suffisant pour faire partir l'ascenseur, inutile de dire que le départ fut assez brusque. Répondant donc à un signal extrêmement brusque pour un ascenseur, il bondit vers le haut, jusqu'à heurter le sommet de la ligne d'ascenseur avec fracas, si bien que des morceaux de ce qui semblait être le plafond se craquelèrent. Aya s'était retrouvée le cul à terre suite à la montée et au choc, tout comme Navin, alors que Yama et Nil avait réussi à garder leur équilibre.

"... J'ai peut-être un peu trop fait...
-Vaut mieux trop que pas assez... Au moins, c'est efficace."

En revanche, c'est officiel : il y a des gens là derrière : on entendait de loin une chanson et des bruits de pas assez rythmés. Lorsque l'ascenseur s'ouvrit... Personne. Mais un flash.
Le groupe d'Aya laissa d'abord passer Katya et Hebigami avant d'entrer à leur tour dans l'étage. En haut de la pièce d'entrée, une caméra à détection de mouvements, probablement à appareil photo intégré dans le but d'avoir des photos de toutes les allées et venues au cas où la caméra ne fonctionnerait pas. Celle-ci fonctionnait... Enfin plus pour longtemps, il valait mieux de ne pas prendre le risque de se faire prendre.

[Don pour casser un appareil juste en le regardant (2 Légende)]

Contrairement à la plupart des pièces de la clinique, celle-ci semblait... Ne pas se passer dans une clinique. Il ne s'agit ici que d'un étage administratif, où l'on traitait tout les dossiers des clients. Il doit probablement également y avoir un espace détente, ainsi que tout ce qui n'est normalement pas directement réservé aux patients, mais au personnel. La musique et les bruits de pas proviennent de la pièce d'à côté.
D'un coup, une puissante impression de froid se fait ressentir, avant de disparaître aussi vite qu'il était arrivé pour revenir aussitôt, et ce, de manière continue et irrégulière. Alice fut prise d'une contraction en réaction au soudain changement de température. Il faut dire que la matière plastique dont est faite la poupée supportait mal le froid. La Scion japonaise la serra alors contre elle, espérant neutraliser l'effet du froid sur sa poupée, tout en cherchant d'un regard noir ce qui aurait pu le provoquer.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum