My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Cinquième Psaume : La mort en héritage

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Mar 22 Mar - 22:29

"Grec. Votre peuple nous a envahi. Votre dette pèse sur nos épaules autant que les vôtres. Et maintenant, vous osez dévoyer l'héritage des pharaons Egyptiens ?"

Amine eut une petite frayeur.

"Excusez-moi, j'ai tendance à être irascible ces derniers temps, je suppose que vous avez compris la cause.



L'explorateur eut un petit sourire,il s'arracha soudainement la moustache. Soudainement l'homme sauta de son fauteuil pour atterrir au milieux du tribunal, enfin il se crasha par terre. Il se releva confiant.

-Hey moi c'est Talaus.


Tout en faisant son monologue il tourna tout au tour de la salle,il s’asseyait et glissa sur la table où se trouvait la plume pour s'arrêta à son niveau, il examina attentivement la plume puis repartit au quart de tour dans l'autre sens pour s'arrêter à côté d'Anubis.

-Tout cela est très étrange, peut être que la plume a été remplacer, peut être qu'Ammit fait un régime. OOOOOH ! *il claqua des doigts* Peut être que la plume a reçu un sort magique. Vous connaissez quelqu'un qui aurait pus modifier la plume ? Ou la remplacer ?


Il s'arrêta au milieux.

-Si la plume est vrai, elle devrait résister au feu non ?

Il sortit un briquet.

-Vous permettez ?
-----------------------------------------------------
Pouvoir : Ta gueule je parle
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Nyami-chan le Mer 23 Mar - 18:23


Kunee était concentré sur l'esclave, qui d'ailleurs paraissait plus à l'aise en sa présence, et l'honora d'un titre honorifique qui plut beaucoup au fils d'Hadès.
Son attention fut très vite reportée sur ses compagnons, plus précisément Aya qui venait de propulser violemment Katya d'une pichenette, avant de rire.
"Ok, c'est bon, je vais les engueuler." furent probablement les pensées du scion grec, avant que son pied soit arrêté par la présence de son chien, qui de toute évidence ne désirait pas encore plus de scènes inutiles.
Kunee sentit aussi les mains de ses servants sur ses épaules, les deux se tenants proches de lui.
Katya se rapprocha du fils d'Hadès et de l'esclave, bien, si elle avait la force de venir, il n'y avait aucun besoin de plus de tension... même si Kunee regardait Aya d'un œil grave.
- J'aimerai savoir ce que risque de nous faire Anubis, avant qu'on ne le rencontre. Par simple précaution.
- Je crois qu'il voulait vous faire assister à un jugement, d'après ce que j'ai compris... Ah ! Je crois que nous sommes arrivés ! Bien, maître Anubis vous attend.
Et plus rien.

Ah, si, les scions et leur suivants étaient maintenant dans des gradins.
Kunee eut une petite inspiration et clapa des mains à la vue d'Anubis : un dieu, un vrai, de la Mort.
Cerbère avait les yeux rivés sur Ammout.
Karuna et Nikaya se rapprochèrent encore plus de Kunee et maintenaient leur emprise sur les épaules du scion grec.
- Bien. Accusé Jack Reffe ? Vous êtes inculpés de corruption, excès multiples, troubles à l'ordre public comme à l'ordre divin, et du fait d'avoir construit une usine pétrochimique à côté d'une école maternelle. Je vais peser votre âme, mais ce n'est qu'une formalité vu votre cas...
Kunee ne perdit pas une miette de la cérémonie.
- Jack, contre toute attente, votre coeur est plus léger que la plume, alors que ce système n'a d'ordinaires aucun défaut. Je vous laisse donc accès à la porte du Duat. Comme les huit avant vous.
En effet, c'est un problème.
Anubis remarqua enfin les scions.
- Mesdames et messieurs, héritiers divins, bienvenue dans la salle du jugement. Je ne m'attendais pas à vous voir si tôt, j'ai donc fait un jugement sans vous attendre. Enfin, je suppose que vous avez compris le problème.
Katya fut la première à se rapprocher d'Anubis.
- Salutation, cher Anubis. En effet, le problème me semble assez sérieux. Auriez-vous une idée de ce qui peut être la cause de cette étrangeté ? Peut-être est-ce à cause d'un certain "ChessMaster" ?
Le fils d'Hadès roula encore des yeux, toujours avec ce "ChessMaster"...
- Vous vous êtes fais plumer là non ?
Kunee roula des yeux encore plus forts, Nikaya fit un petit rire mais se fit réprimander par trois regards.
- Pardonnez-moi mais... Ce n'était ni drôle, ni respectueux.
Karna fit un signe de tête en direction de Yama.
Puis, soudain, une forte odeur d'olives se fit ressentir.
- Grec. Votre peuple nous a envahi. Votre dette pèse sur nos épaules autant que les vôtres. Et maintenant, vous osez dévoyer l'héritage des pharaons Égyptiens ?
Le fils d'Hadès se leva brusquement, s'apprêtant à agir.
Mais le dieu Égyptien sembla déjà se calmer.
Il ria même au nez de Katya.
- Qui pourrait bien vouloir s'appeler Chessmaster ? Et ne croyez-vous pas que si j'avais déjà une idée de l'étrangeté de la situation, j'aurais déjà tenté d'y mettre un terme ?
Non. Depuis ces derniers temps, plusieurs huiles sont décédées. Cela est normal, mais il y a autre chose : toutes ces personnes étaient coupables d'actes criminels : corruption, vol, viol, vandalisme, torture, et j'en passe.
Pourtant, cette balance compte à chaque fois leur coeur comme plus léger qu'une plume. D'où l'accès au paradis à des personnes qui mériteraient de se faire dévorer le coeur par Ammout, ici présente.

- Oh, je ne sais pas. Si vous-même ne savez pas d'où ça vient, comment pourrions-nous le savoir, en tant que simple enfants de Dieux ? En tout cas... si la récompense est à la hauteur des risques à encourir ET déjà encourut, alors je veux bien me mettre à votre disposition. Parce que oui, désolé, mais j'ai dû m'occuper d'un Scion égyptien avant de venir ici, celui-ci ayant menacé ma propre personne. Quoiqu'il en soit, pourriez-vous nous en dire plus par rapport au fonctionnement de votre système de jugement ? Ce sont des détails qui peuvent être utiles voire même vitals pour la résolution de l'enquête. Je doute que le problème soit mécanique, de toute façon... connaîtriez-vous quelqu'un capable de placer un sortilège sur l'âme des personnes, donnant l'illusion qu'elles sont pures et qui serait capable de tromper votre système ?
Kunee s'apprêta à s'exprimer, mais il semblerais que quelqu’un d'autre se soit déjà lancer.
- Hey moi c'est Talaus.
Il s'avança vers la balance, fit une sorte d'observation, dit un tas d'idioties, puis sortit un briquet.
- Si la plume est vrai, elle devrait résister au feu non ?
Non.
-Vous permettez ?
Kunee sauta rapidement des gradins, accompagner de Cerbère, et se dirigea vers l'autre scion grec.
Il tira sa capuche, dévoilant son visage, et le masque lui permettant de parler.

- Capable de projeter à 8 mètres toutes personnes en dévoilant son charisme. (1 Légende + 1 Volonté)
cible : Talaus uniquement.

Une lumière rayonna autour de son visage alors que Talaus fut propulsé contre le mur.
La voix d'Hadès résonna alors, sortant de la bouche de Kunee.
- IMBÉCILE ! NOUS N'AVONS AUCUNE CERTITUDE QUE LA VRAI PLUME NE BRÛLERA PAS, INSOLENT !
Il pointa sa main vers le fils d'Athéna.

- Boxeur d'ombre (la cible se fait attaquer par sa propre ombre) (3 Légendes)
- Empêcher quelqu'un de parler tout court, le faisant baragouiner (4 Légendes)


Kunee se retourna vers Anubis, puis parla après avoir fait une petite révérence.
- Ô Seigneur Anubis, je suis Kunee, fils du dieu de la Mort Hadès du panthéon Grec, et je vous supplie d'accepter mes excuses non seulement pour le comportement de mon cousin, mais également de la part du peuple Grec.
Cerbère se tint à ses côtés, regardant toujours Ammout.
Les suivants du scion grec restèrent dans les gradins, n'osant pas s'approcher.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Mer 23 Mar - 19:02

Talaus dut donc lâcher la plume, et s'écraser dans un mur.
Puis il vit son ombre s'animer et se détacher : elle fit un geste de la main, de type "Oki doki mec, ça roule" à Kunee.
Puis commença son spectacle. Sautant en l'air dans le but de donner un coup de pied façon Van Damme, elle se réceptionna mal au sol, faisant le poirier. Continuant donc dans la lancée, l'ombre breakdança, tournant sur la tête jusqu'à ce que sa jambe se prenne dans le cou de Talaus. Elle s'y accrocha, sans penser manifestement que le poids de deux Talaus risquait de les faire chuter vers l'arrière.
Et c'est ce qui arriva : étant déjà proche du mur, Talaus put à nouveau faire connaissance avec lui, en se le mangeant dans la figure une seconde fois, allumant son briquet.
Sauf que cette fois, il le traversa, ainsi que le sol. Déchirant le mur comme du papier, et faisant un trou de trois mètres de profondeur dans le sol.
Une fois le gêneur mis hors d'état de parler (ou d'agir), Anubis reprit : "Je vous remercie d'avoir évité à cet irresponsable d'avoir détruit mon outil de travail, tout défectueux qu'il soit. Vos excuses sont acceptées.
Quant à ce jugement, il consiste simplement en la récupération du coeur de la personne, qui sera pesé sur cette balance. Si il est plus lourd que la plume, alors les péchés sont majoritaires, et le coeur est dévoré, autrement, l'âme accède à la vie éternelle.
Quant à des personnes qui pourraient vouloir changer ceci, je n'en connais point qui soient présentes. Set est à l'autre bout du monde, en train de guerroyer en Syrie, tandis que Sekhmet milite aux Etats-Unis. Par conséquent, si il s'agit réellement d'un sortilège d'illusion, il semblerait que ce mal soit ou bien nouveau, ou bien parfaitement caché. Néanmoins, je ne peux chercher sur le Monde, à cause de mes nombreux Liens du Destin ; c'est en partie pour ceci que je vous ai missionné."

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Mer 23 Mar - 20:44

Lorsque Kunee s'attaqua à Talaus, Katya fût soulagée. C'était un fait certain : elle allait garder à l’œil les agissements de ce Scion d'Athéna tant il est irresponsable. Kunee s'excusa, quand bien même ce n'était pas à lui de le faire, et Anubis répondit :
- Je vous remercie d'avoir évité à cet irresponsable d'avoir détruit mon outil de travail, tout défectueux qu'il soit. Vos excuses sont acceptées.
Quant à ce jugement, il consiste simplement en la récupération du cœur de la personne, qui sera pesé sur cette balance. Si il est plus lourd que la plume, alors les péchés sont majoritaires, et le cœur est dévoré, autrement, l'âme accède à la vie éternelle.
Quant à des personnes qui pourraient vouloir changer ceci, je n'en connais point qui soient présentes. Set est à l'autre bout du monde, en train de guerroyer en Syrie, tandis que Sekhmet milite aux États-Unis. Par conséquent, si il s'agit réellement d'un sortilège d'illusion, il semblerait que ce mal soit ou bien nouveau, ou bien parfaitement caché. Néanmoins, je ne peux chercher sur le Monde, à cause de mes nombreux Liens du Destin ; c'est en partie pour ceci que je vous ai missionné.

La Scion aztèque fit mine de réfléchir quelques instants, puis s'adressa au Dieu :
- Petite question, avez-vous eu une récente querelle avec Horus ? Le Scion que j'ai éliminé il y a à peine quelques heures était, je pense, l'un de ses fils. Et il avait un certain sens aigu de la justice. Je n'ai aucune idée s'il était là pour nous empêcher de vous rencontrer et de vous aider par rapport à la situation actuelle ou non, mais vu que votre problème concerne le jugement... peut-être est-ce lié. Bien évidemment, je ne suspecte pas Horus ; peut-être a-t-il des fils qui sont des traîtres. D'après ce que vous m'avez dit, j'ai parfaitement compris les conséquences de vos décisions et sur quoi elles sont basées. Par contre, ça ne m'explique pas la méthode : si vous comprenez le fonctionnement de toute cette opération alors peut-être que la solution au problème sera trouvée plus rapidement. De plus... je conçois le fait que vous ne puissiez pas chercher sur le Monde à cause de vos Liens du Destion et qu'il s'agit de la raison pour laquelle vous nous avez convoqués. Mais vous venez de dire "en partie", je présume donc qu'il y a une ou plusieurs autres raisons ?
Katya regardait Anubis avec de plus en plus d'insistance. Et, instinctivement, elle s'en rapprochait. Enfin, autant qu'elle le pouvais sachant qu'elle se trouvait toujours sur le dos d'Hebigami. Elle semblait curieuse et très intéressée par le problème du Dieu. D'ailleurs, elle semblait intéressée par le Dieu lui-même.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Jeu 24 Mar - 21:06

" Horus ne m'a posé aucun problème ces derniers temps, si ce n'est peut-être son extrémisme de la jeunesse. Et non, ce Scion devait être un traitre, et non un de ses fils normaux, autrement, il aurait dû vous accompagner.
Pour ce qui est du fonctionnement de toute cette opération, eh bien... Je ne transmettrais ce secret qu'à un Scion incarnant totalement la justice, toute retardataire que soit cette opération. Et si d'autres personnes passent par ici, elles n'auront qu'à se faire dévorer. Après tout, nous pourrions bien avoir besoin de cela pour rétablir l'équilibre divin...
Et terminons par la seconde raison : vous avez besoin d'une discipline plus directe que celle de la Bureaucratie. Nous, les Egyptiens, sommes de la vieille école en terme d'éducation, et donc je suis certain que vous demander directement, au lieu de faire transmettre cela par le "félétone", comme vous semblez dire chez vous, aura un meilleur impact."

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Ven 25 Mar - 21:20

Alors que les autres continuaient de recueillir les informations auprès d'Anubis, Aya était comme hypnotisée par la créature qui se faisait appelé Ammout. Elle la trouvait bien étrange, mais cela ne l'était pas vraiment pour une créature mythologique. Elle aurait bien voulu s'avancer pour l'observer de plus près, mais Nil la retient de s'en approcher. Les Nagas savaient que la curiosité de leur maîtresse était omniprésente, et qu'il fallait donc la surveiller dans ces cas-là. Heureusement pour eux, son attention fut vite attiré par le combat que menait Talaus contre son ombre, la faisant de nouveau rire à pleins poumons, alors que Kunee semblait s'excuser auprès du Dieu Égyptien pour les actes de Talaus. Une plume flotta légèrement suite à la "querelle" avant de se poser délicatement au sol, Aya s'empressa d'aller la ramasser, pinçant légèrement le bout entre le pouce et l'index.

"Je vous remercie d'avoir évité à cet irresponsable d'avoir détruit mon outil de travail, tout défectueux qu'il soit. Vos excuses sont acceptées.
Quant à ce jugement, il consiste simplement en la récupération du cœur de la personne, qui sera pesé sur cette balance. Si il est plus lourd que la plume, alors les péchés sont majoritaires, et le cœur est dévoré, autrement, l'âme accède à la vie éternelle.
Quant à des personnes qui pourraient vouloir changer ceci, je n'en connais point qui soient présentes. Set est à l'autre bout du monde, en train de guerroyer en Syrie, tandis que Sekhmet milite aux États-Unis. Par conséquent, si il s'agit réellement d'un sortilège d'illusion, il semblerait que ce mal soit ou bien nouveau, ou bien parfaitement caché. Néanmoins, je ne peux chercher sur le Monde, à cause de mes nombreux Liens du Destin ; c'est en partie pour ceci que je vous ai missionné.

-Petite question, avez-vous eu une récente querelle avec Horus ? Le Scion que j'ai éliminé il y a à peine quelques heures était, je pense, l'un de ses fils. Et il avait un certain sens aigu de la justice. Je n'ai aucune idée s'il était là pour nous empêcher de vous rencontrer et de vous aider par rapport à la situation actuelle ou non, mais vu que votre problème concerne le jugement... peut-être est-ce lié. Bien évidemment, je ne suspecte pas Horus ; peut-être a-t-il des fils qui sont des traîtres. D'après ce que vous m'avez dit, j'ai parfaitement compris les conséquences de vos décisions et sur quoi elles sont basées. Par contre, ça ne m'explique pas la méthode : si vous comprenez le fonctionnement de toute cette opération alors peut-être que la solution au problème sera trouvée plus rapidement. De plus... je conçois le fait que vous ne puissiez pas chercher sur le Monde à cause de vos Liens du Destin et qu'il s'agit de la raison pour laquelle vous nous avez convoqués. Mais vous venez de dire "en partie", je présume donc qu'il y a une ou plusieurs autres raisons?
-Horus ne m'a posé aucun problème ces derniers temps, si ce n'est peut-être son extrémisme de la jeunesse. Et non, ce Scion devait être un traitre, et non un de ses fils normaux, autrement, il aurait dû vous accompagner.
Pour ce qui est du fonctionnement de toute cette opération, eh bien... Je ne transmettrais ce secret qu'à un Scion incarnant totalement la justice, toute retardataire que soit cette opération. Et si d'autres personnes passent par ici, elles n'auront qu'à se faire dévorer. Après tout, nous pourrions bien avoir besoin de cela pour rétablir l'équilibre divin...
Et terminons par la seconde raison : vous avez besoin d'une discipline plus directe que celle de la Bureaucratie. Nous, les Egyptiens, sommes de la vieille école en terme d'éducation, et donc je suis certain que vous demander directement, au lieu de faire transmettre cela par le "félétone", comme vous semblez dire chez vous, aura un meilleur impact.

-On dit "téléphone" monsieur."

La Scion japonaise s'était faufilé entre Katya et le Dieu Égyptien, rendant à ce dernier la plume qu'elle tenait, son autre main accrochée à une manche de son sac.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Black-Jack le Mar 29 Mar - 15:49

Une porte s'ouvrit alors accompagnée d'un rire, rire qu'Anubis ne pouvait que reconnaître. La personne qui venait d'ouvrir la porte, s'avança alors, se dévoilant. Neferet s'avança avec prestance.

"Désolé de vous avoir fait patienter, me voici de retour."

Il s'approcha directement d'Anubis et s'inclina rapidement par respect.

"Père, cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu. Mais passons aux choses sérieuses. Vous dîtes que vous ne dévoilerez le secret de la pesée qu'à une personne incarnant la justice? Et je suis là à présent, mais si j'en connais les bases. Mais j'ai quelque chose à vous proposer, qui devrait satisfaire tout le monde pour le moment actuel."


Il s'éclaircit la voix.

"L'entrée dans mon sanctum est restreinte, une personne ayant commis des crimes ne peut y entrer, prouvant ainsi l'âme du défunt n'est en rien plus léger que la plume. Que diriez-vous de tester cela avec une âme que vous choisirez père. Qu'en dites-vous tout le monde?"

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Mar 29 Mar - 18:07

Alors que Katya était sur le point de s'offusquer lorsqu'elle cru comprendre qu'Anubis ne la considérait pas comme une incarnation de la Justice, une porte s'ouvrit et un rire se fit entendre. Neferet venait de revenir.
Elle se calma durant les paroles du Scion et commença ainsi à réfléchir. Puis, elle répondit :
- Sauf votre respect, je suis également une représentation de la Justice. Pas entièrement, mais en partie en tout cas. Pour ma part, j'agrée avec la proposition de Neferet. Cela pourrait nous donner une information capitale... Oui, nous pourrons savoir si le problème vient de la Plume ou des Âmes. Toutefois, eh... je ne me propose pas. L'événement de tout à l'heure ne me permettrai certainement pas d'entrer dans le Sanctum, malgré qu'il s'agisse de légitime défense. Enfin, je pense.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Mar 29 Mar - 20:34

"Nous pourrions tenter en effet, fils. Comme le dit cette femme, nous verrons si le problème vient de la plume ou des âmes.
Et justement, il semblerait qu'une âme vienne de mourir. Et de crise cardiaque, elle aussi. Décidément, c'est l'hécatombe... Bien. Accusée Mino Tahel, entrez."

Aussitôt, le spectre d'une femme apparut. Tout aussi confiante que l'âme précédente, elle portait elle aussi un costume de soirée assez riche.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Mar 29 Mar - 20:58

Une porte s'ouvrit alors accompagnée d'un rire, rire qu'Anubis ne pouvait que reconnaître. La personne qui venait d'ouvrir la porte, s'avança alors, se dévoilant. Neferet s'avança avec prestance.

"Désolé de vous avoir fait patienter, me voici de retour.
-Nef-senpai~!"

Aya semblait ravie de voir leur compagnon de retour après un moment d'absence. Elle le salua d'ailleurs de la main qui tenait la plume, sans pour autant l'agiter jusqu'à l’abîmer, elle est consciente qu'une plume reste fragile. Neferet s'approcha directement d'Anubis et s'inclina rapidement par respect.

"Père, cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu. Mais passons aux choses sérieuses. Vous dîtes que vous ne dévoilerez le secret de la pesée qu'à une personne incarnant la justice? Et je suis là à présent, mais si j'en connais les bases. Mais j'ai quelque chose à vous proposer, qui devrait satisfaire tout le monde pour le moment actuel."

Il s'éclaircit la voix.

"L'entrée dans mon sanctum est restreinte, une personne ayant commis des crimes ne peut y entrer, prouvant ainsi l'âme du défunt n'est en rien plus léger que la plume. Que diriez-vous de tester cela avec une âme que vous choisirez père. Qu'en dites-vous tout le monde?
-Sauf votre respect, je suis également une représentation de la Justice. Pas entièrement, mais en partie en tout cas. Pour ma part, j'agrée avec la proposition de Neferet. Cela pourrait nous donner une information capitale... Oui, nous pourrons savoir si le problème vient de la Plume ou des Âmes. Toutefois, eh... je ne me propose pas. L'événement de tout à l'heure ne me permettrai certainement pas d'entrer dans le Sanctum, malgré qu'il s'agisse de légitime défense. Enfin, je pense.
-Nous pourrions tenter en effet, fils. Comme le dit cette femme, nous verrons si le problème vient de la plume ou des âmes. Et justement, il semblerait qu'une âme vienne de mourir. Et de crise cardiaque, elle aussi. Décidément, c'est l'hécatombe... Bien. Accusée Mino Tahel, entrez."

Aussitôt, le spectre d'une femme apparut. Tout aussi confiante que l'âme précédente, elle portait elle aussi un costume de soirée assez riche. Aya s'écarta alors du Dieu Égyptien et de son fils afin de ne pas les gêner, bien qu'elle tenait encore la plume dans ses mains. Elle alla chercher compagnie auprès de ses Suivants. Nil accordait une attention particulière à ce qui pourrait se produire, contrairement à Aya qui semblait regarder la plume sur toutes ses angles... Elle avait l'air d'une plume ordinaire.

"Quelque chose vous tracasse?
-Hmmm... Kamo..."

Cela lui paraissait vraiment étrange que les Dieux ne parvenaient pas à déterminer si la plume était défectueuse ou pas. Le mieux serait de demander à la plume elle-même, mais les plumes ne parlent pas... Quoique...

"Ano... Gommenasai..."

[L'Esprit éveillé: permet de parler aux Kamis]

"Est-ce que vous m'entendez?"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Black-Jack le Mar 29 Mar - 21:33

Neferet s'approcha d'elle tout sourire. Il attrapa alors sa main et la baisa.

"Ravis de vous rencontrez chère demoiselle. Je me présente Neferet, fils d'Anubis le puissant. Aujourd'hui, le jugement sera un peu différent. Mais vous n'avez rien à craindre, ce n'est qu'un essai, rien de plus."

Il l'a regarda droit dans les yeux, elle put voir une lueur aux fonds des yeux du scion, elle se sentit alors obliger de dire la vérité (1 légendes)

"J'aimerais connaître vos actes passés en particulier, les plus graves, n'hésitez pas surtout, confessez-vous."

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Mar 29 Mar - 21:41

La femme se contenta de répondre honnêtement : "Chantage, espionnage, trafic de drogue, trahison, conspiration, homicides avec récidive et proxénétisme infantile."

La plume, elle, « répondit » : "Voilà des années que je n'ai été mandé. Qui m'appelle ?"

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Black-Jack le Mar 29 Mar - 21:48

Neferet écouta ce qu'elle avait a dire gardant toujours son grand sourire carnassier.

"Bien, bien t'as semble avoir été chargé. Afin de terminer le test, tu vas devoir entrer dans mon sanctum pour subir un dernier jugement."

Il s'éloigna lentement et se plaça en face d'elle, il ouvrit alors un portail brumeux à côté de lui.

"Après vous mademoiselle."


Il lui fit signe du bras de passer à travers, il allait voir laquelle de ses théories étaient la bonne.

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Mar 29 Mar - 21:51

La femme entra sans le moindre problème, contente d'elle-même.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Mar 29 Mar - 21:54

"Voilà des années que je n'ai été mandé. Qui m'appelle ?
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!"

Surpris par la voix qui émanait de la plume, Navin poussa, de manière incontrôlable, un cri remettant en cause son statut d'homme adulte. Il pointa également la plume du doigt.

"De-Depuis quand ça parle !?
-Je lui ai demandé."

La réponse innocente de la Scion japonaise laissa tout de même ses Suivants dans une totale confusion... Mais elle fit comme si de rien était et continua.

"Je m'appelle Aya... Je suis la fille du dieu Susano-o, je suis d'origine japonaise..."

Elle profita des présentations pour bien placer les manches de son sac à dos sur ses épaules, faisant bien attention à ne pas abîmer la plume. Elle retourna voir auprès de Katya, Neferet et Anubis et, de sa main libre, elle tira sur la manche du vêtement du Scion Égyptien, bien trop intimidée à devoir interpeller son paternel.

"Il semblerait qu'il y est des problèmes dans la pesée des âmes... Vous savez quelque chose à ce propos?"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Mar 29 Mar - 22:10

Katya considéra le spectre qui apparut. Simple dame mais très sûre d'elle, à première vue. Puis, Neferet l'interpella et lui demanda ses pêchers... et la liste était longue et imposante. Toutefois, malgré le fait que - dans son état actuel - Katya n'avait guère intérêt envers les actions horribles de cette femme, elle était sûr qu'elle n'allait pas être jugée innocente. Et lorsque le Scion égyptien lui demanda d'entrer dans son Sanctum, qu'elle y entra sans le moindre problème, Katya murmura alors quelques rapides mots à l'oreille de Hebigami qui, dans la seconde, fit un saut afin d'atterrir aux côtés de Neferet et d'Aya, qui semblait quérir l'attention du Scion. Toutefois, sans y prendre garde, Katya s'exclama :
- Attends, Neferet. Quoique tu fasses, ne détruit pas son âme. Maintenant, nous sommes sûrs que le problème vient des âmes et vu l'assurance qu'elle a eut lorsqu'elle est entrée dans ton Sanctum, je suis presque certaine qu'elle sait quelque chose par rapport à ça. Je pense que l’interroger est d'une importance capitale. Et puis...
Elle approcha sa bouche de l'oreille du Scion et lui chuchota afin que seul Neferet l'entende :
- Promet-lui que nous ne lui ferons aucun mal si elle nous dit la vérité. Ainsi, ça m'évitera de devoir dépenser mon énergie pour la faire parler. Bien entendu... cette promesse est un mensonge.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Black-Jack le Mar 29 Mar - 22:24

Neferet considera les deux demande puis répondit tout d'abord à Aya.

"Je ne sais rien, pour le moment du moins."


Puis il répondit à Katya.

"Il est vrai, je vais m'occuper de la faire parler, je revient dans quelques instants, dites à mon père que je ne serais pas long."

Il chuchota alors à l'oreille de Katya.

"Ne t'inquiète, je ne laisse pas s'échapper les pécheurs, je la détruirais à petit feu."


Il venait de dire ça d'un ton presque fanatique avant de s'enfoncer dans son propre portail qui se referma.

Il arriva alors dans une salle assez sombre, des lumières s'allumèrent alors, la pièce ressemblait fortement à un tombeau et sur la table centrale se trouvait la demoiselle presque entièrement momifié. Il ricana.

"Voilà ce qui arrive à ceux qui tentent de fausser le test d'entrer dans mon sanctum. Mais je te laisse une chance d'échapper à cela, si tu me dis pourquoi tu étais aussi confiante en arrivant, je ferrais en sorte que tu sois libérer et que tu puisses jouir d'une certaine liberté dans mon sanctum. Acceptes-tu de parler? Ou est-ce que je vais devoir utiliser une manière moins douce?"

Le regard de Neferet se faisait insistant presque oppressant, ici il avait l'avantage d'être chez lui.

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Dr. Bard le Jeu 31 Mar - 18:35

Peut-être que Neferet en avait fait un peu trop... Les yeux du spectre étaient à présent complètement horrifiés, tandis qu'elle poussa des cris inhumains en voyant son agresseur.
Nul doute qu'elle avait perdu la raison.
Et en même temps, cela est compréhensible, en se faisant ainsi torturer aussitôt après la mort...




La plume répondit à Aya : "Je n'ai jamais eu l'occasion d'être en la présence d'un héritier de Cipangu.
Rien ne m'est arrivé depuis les sextantes dernières périodes de cent ans. Je suis donc dans l'impossibilité de vous dire quoi que ce soit à propos de votre problème."


En revanche, si une chose n'échappe pas à Anubis, ce sont les crimes, passés ou présents.
Et il se trouve que Katya venait précisément de violer la confiance que l'on est en droit d'apporter à un juge, en proposant quelque chose d'aussi biaisé qu'un mensonge.
Cependant... Il ne fit rien. Seule son oreille se tournait vers Katya, preuve qu'il avait entendu ce qu'elle a dit.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Jeu 31 Mar - 20:29

"Je n'ai jamais eu l'occasion d'être en la présence d'un héritier de Cipangu. Rien ne m'est arrivé depuis les sextantes dernières périodes de cent ans. Je suis donc dans l'impossibilité de vous dire quoi que ce soit à propos de votre problème.
-... Oh...."

Aya semblait déçue, elle aurait espérer que la plume lui donne un indice supplémentaire par rapport à ce qu'avait découvert les autres. Navin s'approcha de sa maîtresse et lui posa la main sur sa tête.

"Hééé, c'est pas grave p'tite princesse. Vous avez au moins essayé."

Essayer, oui, mais quand cela n'aboutit à rien, cela laisse toujours un goût amer de défaite, en quelque sortes.

"Merci quand même."

Elle tendit de nouveau la plume vers Anubis pour la lui rendre, n'ayant plus vraiment d'idée de question à lui poser.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Jeu 31 Mar - 21:11

Soudainement Talaus surgit des décombres en tapotant son index sur sa tête avec la bouche qui fait "Hoooooo". Il se mit devant le groupe et essaya d'expliquer.



Il mit une fausse moustache et sauta en mettant le poing vers le haut,puis il regarda par terre et fit un signe de tête pas content. Il mit sa main derrière son dos et soudainement la sortit avec un grand sourire fier et fit comme si il prenait quelque chose dans l’autre main et le jeta, puis installa le nouveau. Puis il finit par tapoter son torse gauche.
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Jeu 31 Mar - 21:25

Soudainement Talaus surgit des décombres en tapotant son index sur sa tête avec la bouche qui fait "Hoooooo". Il se mit devant le groupe et essaya d'expliquer. Il mit une fausse moustache et sauta en mettant le poing vers le haut,puis il regarda par terre et fit un signe de tête pas content. Il mit sa main derrière son dos et soudainement la sortit avec un grand sourire fier et fit comme si il prenait quelque chose dans l’autre main et le jeta, puis installa le nouveau. Puis il finit par tapoter son torse gauche.
Aya laissa échapper un petit sourire amusé. Bien qu'elle n'avait pas comprit ce que Talaus voulait dire, sa gestuelle quelque peu exagéré lui rappeler Alice.

Une minute...

Elle posa son sac au sol et ouvrit l'une des fermetures, laissant alors la tête d'Alice sortir du sac comme une petite taupe. La Scion japonaise saisit la poupée par le col de sa robe et la posa par terre, la faisant tenir debout. Elle regarda Talaus avec un grand sourire.

"Mō ichido!"

Elle laissa un petit silence avant de se reprendre.

"Recommence..."

Alice commençait alors à s'avancer vers le fils d'Athéna. Juste en l'espace d'une seconde, le regard d'Aya avait l'air méfiant, presque menaçant, et pourtant sa petite voix aiguë faisait un gros contraste.

"Mais interdiction de la toucher, d'accord?"

Talaus recommença alors la gestuelle sous l’œil attentif de la poupée. Et presque immédiatement, le jouet animé hocha la tête, montrant qu'elle avait compris, et faisant un V de victoire avec ses bras à défaut de le faire avec les doigts, chose dont elle ne dispose pas. Puis elle revint vers Aya, qui s'accroupit pour se mettre au même niveau. Elles échangèrent un regard, sans bouger et sans bruit, comme si elles s'étaient toutes deux coupées du monde. Puis Aya afficha une expression colérique, comme une enfant qui boude.

"Oh les tricheurs!"

Alice retourna s'installer dans le sac alors que la Scion japonaise s'avança vers Talaus, les Nagas étant encore plus confus que lorsque la plume s'était mise à parler. Décidément, les réactions d'Aya resteront un mystère pour certains.

"Tu sais où c'est possible de faire ça?"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Jyc Row le Ven 8 Avr - 18:24

Le fait qu'Anubis ait tendu l'oreille vers Katya ne lui échappa pas. D'ailleurs, elle le regarda et, d'une manière plus que mignonne - voire même "moe" - elle se cogna la tête de son poing, tira la langue et lâcha un petit "teehee!" vers le Dieu.
D'ailleurs, en ce faisant elle ne prêta pas plus attention que ça aux agissements de Talaus. Elle ne chercha même pas à comprendre s'il y avait une signification à ses gestes ou non : d'après elle, toutes ses actions n'avaient aucun sens logique.

Toutefois, lorsqu'elle vit Aya demander au Scion grec de recommencer son "spectacle" devant sa poupée et que la poupée sembla parler à Aya quelques instants après... elle comprit qu'elle avait fait une erreur. Elle ne savait pas trop comment, mais elle remarqua qu'Aya avait communiqué avec Alice qui avait l'air d'avoir compris quelque chose de capital.

Katya observa Talaus d'un air sombre. Ce n'était pas un regard haineux, mais un regard méfiant. Elle ne le considérait pas comme un ennemi mais... plutôt comme quelqu'un qui pourrait lui devenir un danger dans le futur. Alors qu'Aya sembla interroger Talaus, Katya demanda à Hebigami de s'approcher d'eux. Elle lui ordonna également de s'abaisser à la hauteur de la Scion japonaise. Soudainement, la russe attrapa Aya par les deux épaules et demanda d'un air insistant :
- Qu'as-tu compris ? Qu'avez-vous compris ? Dis-le si c'est important pour la mission.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Willyjack le Dim 10 Avr - 15:21

"Tu sais où c'est possible de faire ça?"

Talaus fit un geste.


avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 421
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Black-Jack le Dim 10 Avr - 15:34

L'expression de Neferet changea. Il soupira et sa tête fit une expression neutre, voir déçu.

"Dommage, je ne suis pas un menteur, j'aurais tenue ma parole."

IL se leva en s'aidant de sa lance, s'approcha de la sortie et s'arrêta juste avant. Il tourna la tête avec un regard sadique.

"Je suis seul juge ici dans mon sacntum et mon jugement est clair. Tu es coupable! A présent on va te rééduquer. Amenez là aux instructeurs et qu'ils s'occupent d'elle, j'aimerais avoir une personne qui sait se tenir la prochaine fois."

Il sortit ensuite de son sanctum, ayant repris un air assez sérieux.

"Il semblerait qu'elle refuse de parler, je n'ai rien pu savoir quand à son assurance de tout à l'heure."

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Maliki Saria le Dim 10 Avr - 17:04

A la vue de la réponse de Talaus, Aya semblait redoubler d'énergie par rapport aux minutes précédentes.

"C'est vrai!? Alors il faut y aller! Si ça se trouve, la solution est là-bas!"

C'est alors qu'elle sentit deux mains se poser sur ses épaules. Katya la regardant avec insistance, et Hebigami s'était abaissé à sa hauteur.

"Qu'as-tu compris? Qu'avez-vous compris? Dis-le si c'est important pour la mission.
-Important? C'est peut-être même l'origine du problème!"

Elle pointa Talaus du doigt.

"Talaus-kun a réussi à déduire que le problème venait du cœur, et non de la plume ou de l'âme comme on le pensait au début! Même Alice-chan dit que c'est un génie!!"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 430
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinquième Psaume : La mort en héritage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum