My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Synopsis et fiches des joueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Synopsis et fiches des joueurs

Message par Satabbadon le Mar 14 Juin - 20:39

Le Graal, le sang du christ, réalisateur de miracles, légende si-souvent apparu au cours de l'histoire, dans l'ombre de grands hommes qui utilisèrent l'objet pour exaucer leurs vœux. En effet le Graal n'est pas une légende féerique mais une réalité de ce monde, tout comme la magie et la confrérie secrète de ses pratiquants la guilde des magiciens.
Les magiciens ont depuis l'aube des temps formés une société secrète de personnes dotés de pouvoirs surhumains grâce à leur sang différents de celui des hommes, leur permettant de faire appel  aux forces occultes, pour le bien ou pour le mal.

Les magiciens ont toujours influencés la société dans l'ombre, mais depuis le moyen-âge et l'époque de la chasse aux sorcières et l'inquisition, les mages veillent à ce qu'aucune de leurs activités ne transparaissent en public, et assassinent les témoins mais aussi dans le cas d'une faute grave, les mages qui auraient transgressé cette loi sacré garantissant la survie de la confrérie. Au fil du temps les mages se sont fondus dans la société, se réunissant dans des endroits secrets ou des dimensions de poche comme celle présente dans la tour de Londres. De plus la confrérie a noué des liens d'amitié avec ses anciens ennemis, comme l'église, pour la sauvegarde du monde ainsi que, dans le cas de l'église, surveiller les mouvements de certaines activités de la confrérie.
Pour en revenir au Graal, cet artéfact n’apparaît que sporadiquement au cours de l'histoire de l'humanité, mais on peut retracer sa première apparition vers la fin de l'antiquité, lorsque 7 mages l'invoquèrent pour boire le sang du christ et tenter de s'en approprier ses pouvoirs. Le graal, jugeant que celui qui le boirait devrais en être digne, et ordonna aux mages de ce battre pour son divin pouvoir. Pour les aider il leur accordât à chacun un garde du corps, un héros protecteur, un servant. Le combat qui s'en suivit entrainerat la chute de Rome, dont les défenses affaiblies par les combats incessants et le déchaînement de magie dévastatrices ne pourront empêcher les barbares de prendre la ville.
Au cours de l'histoire, le graal est apparu maintes fois, parfois son apparition ne faisant pas d'émules, parfois provoquant de grands événements, notamment la fin du monde de l'an mil, lorsque l'un des participants fit un vœu si noir que toute la confrérie des mages dut intervenir pour l'arrêter et empêcher l’artefact de détruire le monde, provoquant par l'occasion une éclipse cachant toute lumière et plongeant le monde dans une obscurité telle qu'elle marqua à jamais l'humanité.
Malgré les risques, les mages continuent à répondre à l'appel du Graal, bien que cette compétition soit aujourd'hui encadré par l'église, dans le but de protéger les citoyens innocents de cette guerre de l'ombre. Aujourd'hui encore le Graal a nommé des mages pour participer à ce tournoi et accéder à un vœu suprême du calice, il c'est manifesté récemment et a appelé les mages à Paris pour verser le sang au nom d'une cause, de la gloire, du pouvoir ou de quelque chose de bien plus sombre ou égoiste.
Cependant contrairement aux autres guerres, le conflit qui va suivre va prendre un ampleur sans précédent.

La grande guerre du Saint-Graal se déroule en France, Plus exactement à Paris. Là se trouve une Ligne Tellurique (ou Ley Line) qui permit à la famille Flamel, grâce à une vieille formule laissée par Nicolas Flamel d'invoquer le Saint-Graal avec comme objectif de ressusciter  leur légendaire ancêtre, leur donnant un nouvel âge d'or leur permettant de revenir à une magie plus traditionnelle et de s'affranchir de l'association des magiciens et de leur domination totale sur le monde la magie, pour créer un contre-pouvoir dont ils seraient à la tête avec leur légendaire ancêtre. Pour assurer le succès de leur opération, les 7 maîtres de cette guerre étaient des Flamel, assurant leur succès quelque soit le gagnant. Tout était parti pour réussir, cependant le graal n'est pas aussi facilement  trompé. Il demandait du sang et du sang il aurait. Il fit faire des rêves prophétiques aux pontes de l'association, leur annonçant la tricherie accomplit par les Flamel et leur donnant l'occasion d’empêcher cette sédition. L'association rassemblât donc plusieurs mage et les envoya participer à cette guerre, avec pour ordre de gagner le Graal, d'arrêter les Flamel et de faire ce qu'ils veulent après de la coupe sacrée

Êtes vous prêt à embrasser votre destinée, à vous battre noblement ou êtes vous prêt à faire tout les sacrifices et commettre toutes les atrocités pour arriver à vos fins ?
Le choix est votre, que les sorts se déchainent, que les héros des anciens temps foulent à nouveau cette terre et surtout, que le meilleur gagne.


FICHE DE MAGICIEN :
Noms, prénoms, patronymes :
Âge :
Genre :

Histoire : Décrivez la vie de votre personnage depuis son enfance, les moments qui l'ont marqués, comment a-t-il connu le monde de la magie ? A-t-il eu un maitre ou est-i allé à une école de magie ? Comment est-il arrivé à participer à cette guerre et pourquoi ? (vous pouvez mettre els raisons de votre personnage sous spoiler si vous ne voulez pas que les joueurs sachent officiellement le vœu de votre personnage auprès du Graal)

Apparence : décrivez à quoi ressemble votre personnage, des traits particuliers mais aussi les vêtements qu'il porte le plus

Caractère : décrivez comment se comporte votre personnage, ce qu'il pense etc...

Spécialité Magique : quelle magie pratique votre personnage et ses sorts fétiches (mettez-les sous spoiler si vous ne voulez pas qu'on les voient officiellement ou envoyez les moi en privé)


FICHE DE SERVANT (Envoyer en privé)
Noms, prénoms, patronymes :
Âge :
Genre :
Classe :

Légende de laquelle il est issu, le point de vue du servant sur sa légende et le monde actuel, ses motivations à participer à la guerre et son voeu :

Armement :
Pouvoirs/ capacités du servant :
Noble Phantasme :

Les caractéristiques de chaque personnage, maître ou servant, sont vues en privé.
C'est ici que vous posterez vos fiches de personnages, et sur ce post je dirais quelles fiches sont valides ou non.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 252
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synopsis et fiches des joueurs

Message par Dr. Bard le Lun 20 Juin - 18:10

Nom : Liam Chaplen (né Dreux)
Âge : 72 ans
Genre : Homme

Apparence : Les deux handicaps majeurs de Liam sont ce qui se remarque en premier : tout d'abord, il est en fauteuil roulant, à la suite d'une AVC provoquée par une overdose ; ensuite, il a un cancer du pancréas, comme le prouve son postiche et ses sourcils redessinés au crayon gris. Liam a cependant l'air relativement bien conservé, de telle sorte à ce qu'il ait conservé l'acuité sensitive et l'endurance d'une personne ayant presque vingt ans de moins.
Il aime porter des vêtements de toutes les teintes de brun, coupés sur mesure - l'un des rares plaisirs qu'il s'accorde avec l'argent de ses activités - pour être à la fois confortables et présentables.

Caractère : Liam est un paradoxe en lui-même : il est à la fois fondamentalement gentil et en même temps des plus cyniques. Fidèle à sa parole, il ne cherchera nullement à abattre systématiquement un des autres mages, préférant plutôt tenter de trouver un arrangement à l'amiable. Toutefois, si ça ne marche pas, il faudra bien se résoudre à sortir les armes. Néanmoins, là où quelqu'un de cynique verrait le verre à moitié vide, lui ne remarquerait même pas le verre ; il est fataliste, passablement dépressif, misanthrope à ses heures perdues. Et le fait qu'il ait récemment appris que son cancer du pancréas était en train de gagner la partie n'a pas arrangé les choses : il se sait littéralement condamné, destiné à en mourir dans une fourchette située entre trois et cinq mois.
La présence de Liam est cependant, sur le long terme (plusieurs mois), incroyablement apaisante, instaurant généralement des relations de confiance durables aussi solides que des amitiés d'enfance.
Bien qu'il ait un appartement typé "nouveau riche", il vit seul chez lui, le seul être qu'il daigne à présent voir dans son cercle privé étant un labrador de maître inconnu, mais qu'il nomme Titi.

Histoire : Liam Dreux naquit et vécut deux ans sous l'Occupation, fils unique d'une famille de magnats industriels du textile, avant que la violence ne décide à frapper à sa porte. Son père fut ainsi tué sous son toit pendant l'Epuration, et sa mère tondue ; l'enfant fut placé en "garde à vue" chez un couple de bouchers-charcutiers qui venait de faire une fausse couche, et qui adopta donc l'enfant comme le leur : Liam Dreux devint donc officiellement Liam Chaplen.
Néanmoins, l'éducation de ce pauvre garçon fut assez tyrannique, "le père Chaplen" (comme il l'appelle de nos jours) étant du genre à s'énerver rapidement, quitte à le battre violemment, tandis que sa mère semblait presque ignorer sa présence : Liam, après des années, a fini par conclure qu'ils regrettaient leur adoption et auraient préféré vivre avec leur véritable enfant, d'où ce comportement violent. Ainsi, il se renferma sur lui-même, devenant par ailleurs le bouc émissaire de toutes les classes de son éducation ; mais à son grand bonheur, aux alentours de ses 16 ans, Liam découvrit un moyen d'oublier temporairement ses souffrances : les paradis artificiels.
Devenant donc consommateur régulier d'héroïne, Liam avait trouvé le moyen de compenser tout les traumatismes qu'il a subi par au moins une source de plaisir ; cela dura pendant dix ans, jusqu'à ce tragique jour où, malgré la parole de son dealer, une dose surchargée par accident lui provoqua une overdose qui manqua de lui être mortelle. Alors légitimement en colère contre sa dealeuse de l'époque, celui-ci lui proposa quelque chose d'assez atypique : en dédommagement du grand risque encouru, celle-ci lui proposa d'étudier la magie en tant qu'apprenti.
Cette femme avait probablement l'intention de ne faire apprendre à Liam que des tours mineurs et ainsi le garder sous contrôle tout en faisant croire qu'il avait une véritable, mais le contact prolongé avec l'apprenti finit par avoir raison de ses plans : elle poussa davantage que prévu l'apprentissage, jusqu'à ce que Liam finisse par être d'un niveau égal au sien, soit celui d'un magicien confirmé, au bout de quatre ans. Ils se marièrent finalement, ce qui fut le second des rares moments de bonheur que connut Liam.
Et cela fut de courte durée : le pauvre homme eut un AVC à peine une semaine après le mariage, au volant d'une voiture, tuant sa femme sur le coup et se rendant paraplégique, tant par l'accident que par la mort des tissus sensitifs des jambes causée par l'AVC. L'accident, l'enterrement et les conséquences le bouleversèrent : il stoppa l'héroïne, et sut même s'en sevrer totalement. Il préféra alors s'absorber dans la maîtrise des pouvoirs, à savoir maîtriser de mieux en mieux ses dons, ainsi que d'entraîner les neurones originellement utilisés pour l'utilisation de ses jambes afin d'augmenter ses capacités magiques.
Après 40 ans à l'écart du public, passées uniquement à l'étude et à l'entraînement de la magie, des temps passés principalement seuls et à ruminer son passé, Liam finit par revenir sur la scène sociale, mais extrêmement fataliste et pessimiste. Il eut cependant une idée qui lui germa en tête : le trafic d'héroïne lui avait causé tant de soucis que de joies, aussi il allait reprendre les choses en main pour éviter que d'autres se retrouvent à faire une overdose "accidentelle". Petit à petit, il unifia les producteurs et dealers d'héroïne de la ville de Paris, en prenant la tête de l'entreprise ainsi formée, et en changeant majoritairement les règles. A présent :
- Tout dealer doit rappeler les risques causés par la surdose
- Aucun dealer ne doit profiter d'un état de junkie d'un consommateur pour baisser la qualité et/ou augmenter le prix de ses doses
- Chaque dose d'héroïne sera très scrupuleusement étudiée pour éviter le moindre problème
- Les clients ont droit de payer une assurance qui leur rembourse les dégâts causés par un accident de consommation involontaire
- Tout client désirant arrêter pourra suivre des formations de sevrage financées par Liam.
La police s'est évidemment penchée sur ce cas au début : toutefois, voyant que Liam ne cherchait ni le profit personnel (plus de 80% des bénéfices nets étant réinjectés dans le sevrage et l'assurance), ni la misère des autres, la police de Paris arrêta rapidement de s'occuper de lui, marquant officiellement qu'il était soumis à "surveillance".
Récemment, il fut appelé par le Graal. Ce qui le fit beaucoup rire, car depuis un moment, il savait quoi faire si il avait une occasion pareille.

Souhait : "Le monde a vécu trop de misères, et moi le premier. Qu'il se réinitialise, et nous saurons certainement ne pas reproduire les mêmes erreurs."

Spécialité magique :
Explications préliminaires:
Ne connaissant pas les principes de magie des mages de Fate, j'ai utilisé ceux d'Ars Magica. Ceux-ci distinguent les magies par leur cible et leur effet. Les cibles utilisées pour Liam sont Terram (le minéral), Auram (l'air), Ignem (le feu).
Les effets sont les suivants :
- Creo, je créée ;
- Intellego, je ressens ;
- Muto, je change ;
- Perdo, je détruis ;
- Rego, je dirige.
Chacun de ces effets a été décomposé en cinq niveaux de puissance, qui demandent des réserves de Prana de plus en plus élevées.
Liam est un telluromancien : autrement dit, il sait manier tout ce qui est minéral. Durant son entraînement, il a appris les capacités dites de "Creo Terram", "Muto Terram", "Perdo Terram" et Rego Terram. En tentant de se généraliser, il a également appris le Creo Auram et le Perdo Ignem, qui lui coûtent cependant plus cher étant donné qu'ils sont plus différents de ses habilités classiques.
Classification des sorts :
- Création de 10x10x10 mètres de sable, terre, boue ou argile ;
- Création de 1x1x1 mètres de pierre ou de verre ;
- Création de 30x30x30 centimètres de métal, ou 10x10x10 mètres de pierre ;
- Création de 3x3x3 centimètres d'alliage, ou 1x1x1 mètres de métal ;
- Création de 3x3x3 centimètres cube de pierres précieuses, 30x30x30 centimètres d'alliage, ou 10x10x10 mètres de métal.
Classification des sorts :
- Transforme une propriété d'une pierre ou d'un métal ;
- Transmute un type de matériau de géomancie en un autre (sable en pierre, par exemple) (ne peut pas transmuter plus que la quantité minimale de chaque matériau)
- Change l'état d'un type de matériau : solide, liquide, gaz...
- Fait grossir ou diminuer jusqu'à huit fois un objet en matériau propre à la géomancie
- Donne la vie à des golems, transforme un matériau en matériau surnaturel (métal d'orichalque, cristal réceptacle de prana...)
Classification des sorts :
Exact opposé de Creo Terram : mêmes matériaux et proportions, mais on détruit au lieu de créer.
Classification des sorts :
- Contrôle ou déplace les matériaux de manière naturelle (glissement de terrain dans un lieu où ce serait possible)
- Contrôle ou déplace les matériaux de manière surnaturelle (création de butte ou de mur qui jaillit du sol)
- Contrôle ou déplace les matériaux de manière complètement impossible (vol sur une plateforme de roche)
- Résistance passive à tout les dégâts faits avec des matériaux telluriques
- Immunité aux dégâts de matériaux de tellurique.
Classification des sorts :
- Créée une brise, une brume ou un crachin
- Créée un nuage, du vent, du brouillard ou de la pluie à partir d'un nuage existant
- Créée un brouillard impénétrable, une pluie de mousson ou un vent de tempête
- Créée une atmosphère insupportable et légèrement nocive
- Créée un vent d'ouragan, un éclair ou une petite tornade.
Classification des sorts :
- Réduit l'intensité d'une lumière
- Eteint la lumière dans une zone
- Refroidit jusqu'à 10 °C
- Refroidit jusqu'à -5 °C
- Détruit totalement et définitivement la lumière ou la chaleur d'une lumière


Dernière édition par Dr. Bard le Mar 17 Oct - 20:49, édité 1 fois

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 584
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synopsis et fiches des joueurs

Message par Seven Arts le Mer 29 Juin - 16:38

Nom : Phillipe « Phil » Couteau.
Âge : 20 ans.
Genre : Homme.

Histoire : décrivez la vie de votre personnage depuis son enfance, les moments qui l'ont marqués, comment a-t-il connu le monde de la magie ? A-t-il eu un maitre ou est-i allé à une école de magie ? Comment est-il arrivé à participer à cette guerre et pourquoi ? (vous pouvez mettre els raisons de votre personnage sous spoiler si vous ne voulez pas que les joueurs sachent officielement le vœu de votre personnage auprès du graal)

Apparence :
Phillipe Couteau:
La première chose que l’on remarque chez Phil, c’est son visage entièrement caché sous  divers bandeau bleu, seul son œil droit, bleu lui aussi, est visible. Il y a dessiné sur les bandeaux les diffèrent organes de son visage qu’il cache, ainsi il y a un œil blanc sur son bandana « cache-œil » et une énorme bouche en sourire sur son foulard. Il a des cheveux blanc naturels coiffés en pointes.
Outre ses bandeaux, il est habillé d’un sweat à capuche bleu ciel au-dessus d’un t-shirt blanc, d’un jogging noir et d’une paire de basket

Caratère : Neutre Bon.
Phil est un jeune homme de base assez passif. Il est plus observateur que fonceur et a pour principe de ne jamais s’occuper des affaires des autres à moins qu’on ne lui demande ou qu’il juge la situation requière vraiment son intervention. Mais il observe toujours attentivement dans un coin, analysant bien la situation, voyant comment se débrouillent les deux opposants et qui doit-il aider.
Quand il repère un potentiel allié, il ne le quitte pas des yeux, tout en essayant de rester discret. Cherchant à connaitre ses compétences et ses motivations.
Ironiquement, même s’il a pour principe de ne pas s’occuper des affaires des autres, il est un grand curieux qui a très peu de respect pour la vie privé. Il n’est donc pas surprenant de le trouver à écouter les conversations d’autrui ou à épiler à la fenêtre d’un potentiel allié.
Malgré tout ça, le seul but de Phil est de rendre ce monde meilleure qu’il l’est, que ça soit en aidant les plus démunies ou, et principalement, en donnant une raclée à ceux qui le pourrissant (voleur, gang de rue, malfrat, violeur et parfois meurtrier).
Spécialité magique : Télékinésie, Phil a la capacité de faire léviter jusqu’à quelque chose de la taille d’une voiture simplement par l’esprit.
Sort fétiche :
-Marcher c’est mainstream : Phil peut se faire léviter lui-même, lui permettant de voler, néanmoins il ne peut pas se la jouer à la Superman puisqu’il ne peut pas aller plus vite que sa vitesse de course normale.
-Loupé : Il peut dévier la trajectoire d’un projectile envoyé dans sa direction tant que l’objet en question est tangible (ne marche pas avec des boule d’énergie pur par exemple)
-Get dunked on : Il fait léviter son adversaire pour l’envoyer brusquement se fracasser contre chaque façade de la pièce dans laquelle il se trouve.
-Boom Headshot : Il peut accélérer la vitesse de l’objet qu’il envoie sur son adversaire (pas celle d’une balle de fusil, mais assez pour faire du dégât).

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 879
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Catalena Yonescu

Message par Hahsmal le Mar 17 Oct - 14:05

Image:
Catalena Yonescu
Age: 66 ans
Histoire: Né le 26 aout 1951 a Kiev elle est née dans une caravane Romani entouré de son clan. Elle a était élevé par sa grand mère du fait que sa mère s'éteint suite a la naissance de sont frère et sa soeur(jumeaux) a l'age de 2 ans. Elle appris les anciens  rites et légendes de sont peuple avec ses aïeuls bien qu'elle fut une enfant turbulentes avide d'aventures. Sa petite tribu voyagea a travers toute l'europe en reconstruction et s'enrichit jusqu’à en devenir assez aisée. De ce fait elle devint polyglotte aux fils du temps. De par les coutumes romani elle vit beaucoup d'échanges et de combats dans sa jeunesse. Elle acquis par ses expériences et sont apprentissage  une vision du monde toute particulière, pour elle tout ce qui arrive dans l’univers est la cause du destin et les hommes ne sont que des vecteurs de ce derniers. Chercher a l'évité est vain. La seul marge d'action qu'il reste a l'humain étant de le comprendre et d'agir en conséquence.
Elle perdit sa grand-mére a l'age de 18 ans et du prendre sa suite a la tète de la matriarchie de la famille en étant l'égale de son oncle Mihai Yonescu chef de la tribu ainsi que receleur de l’extrême. Sous sa tutelle la famille s’acoquina avec plusieurs grande tète de la pègre des Balkans en servant notamment de passeur,blanchisseur etc...
Avec le soutient de Catalena et de ses sorts anciens hérité de la tradition Romani la famille s'étendit et devint une autre tète de la pègre d’Europe central et bientôt elle  tournât ses yeux vers l’Europe occidentale. Leurs rapport avec les Italiens furent électrique et de nombreux conflit eurent lieux.Conflits qui eurent pour effet d'attiré les yeux des forces de l'ordre sur eux. Catalena mécontente des décision de sont oncle coopéras avec les service de renseignement italiens pour écarter son oncle et mettre son père a sa place en séduisant Lorenzo Despotti agent infiltré dans la Cosa Nostra qu'elle démasqua et séduisit avant de le faire chanté. Mihai finit par être arrêter en 1974 a Naples et condamné a perpétuité.
Son père pris la tète de la tribu a sa suite. Malheureusement son hégémonie ne durât que peu car il mourut dans un accident de voiture 3 ans plus tard. Catalena eut alors la mains mise sur toute la famille et en devint la seul Maîtresse. Totalement libre de ses actions elle fit prendre a la famille une nouvelle directions celle des arts obscurs et des renseignements. Elle approcha la tour de Londres et le MI-6 par ses contacts Italiens. Dans le but de soutenir interpole et de faire tomber ses anciens alliés des Balkans en échanges de l'amnistie des siens. Elle parvint a a marié sa sœur a un professeur de la tour de Londres pendant les 3 ans durant lesquelles elle fomenté son complot. Durant les 11 années qui suivirent elle œuvra dans l'ombre avec sa famille soutenu par les puissances occidentale afin de déstabilisé la zone et soutenant ainsi les mouvements anti-communistes.
Ses complots débouchèrent a la suite de l’effondrement du bloc soviétique sur la guerre du Kosovo dans laquelle ses anciens alliés l’abandonnèrent elle et les siens a leurs sort. En 1994 elle parvint a  échapper aux conflits avec les survivants de sa famille en obtenant le statut de réfugié de guerre en France.
Depuis lors Sa famille voyage de camp en camp proposant des services au différentes aux autre familles, n'étant plus que l'ombre de ce qu'ils étaient. Elle n'eut pas d'enfants et se contente aujourd’hui de consolidé ses acquis par des mariages.
Cependant quand elle appris de sa sœur que la prochaine guerre du Graal aurait lieux en France la flamme qui l'animait pendant la guerre se ralluma et son vœu fut alors claire comme de l'eau de roche. Elle participerais, vaincrais et arracherais ce qu'elle désir aux mains du destin.
Le Graal Why?:
Son voeur pour obtenir le graal est des plus simples elle désir retrouver la jeunesse pour mener une nouvelle vie plus paisible et loin des conflits ou elle pourrait avoir des enfants,
un mari et une famille a l'abri de toutes représailles ethnique.

Apparence: Dans sa jeunesse elle était une beauté Tsigane pour laquelle un  certain juge se serait Damné aux yeux de dieu.
Image:
Aujourd’hui elle n'est plus qu'une vieille Dame rabougris par le poids des années et usé par une vie de complots et d'aventures. Ses yeux on gardé leur clarté et la malice de sa fougueuse jeunesse mais sont aussi teinté de la sagesse et marqué du deuil de ses proches. Sa peau maure est aussi marqué de ride que de cicatrice vestiges de ses anciens combats Elle portes de longues robes claire-obscures et arbore toujours une splendide chevelure aujourd'hui argenté qui fait la fierté de son peuple. Elle est toujours couvertes de bijoux et autres talismans dont certains caches des enchantements probablement oublié du monde. Partout ou elle se promène la suit une odeurs d'encens un une canne signature lui servant aussi bien d'appui que d'arme.

Caractère: Catalena est devenu au fil des années une personne beaucoup plus calme mais capable d'une cruauté sans pareil quand on s'oppose a elle. C'est une vieille femme combative n'ayant rien perdu de ses facultés intellectuels et qui souffrent malheureusement beaucoup trop de son age. Elle est très doué dans l'art de l'intrigue et des faux semblant, c'est une joueuse vétérante et elle connait que trop bien le cœur des hommes. Elle peut se montrer très affectueuses avec sa famille proches et éloigné. Beaucoup la regarde avec respect et crainte ce qui est pour elle le seul avantage a sa condition. Malgré tout elle n'est toujours pas satisfaite de son destin et aspire a quelque chose qu'elle ne compris que trop tard dans sa vie et qu'elle n'auras aujourd'hui jamais l'occasion de connaitre a moins de remporté la guerre du Graal.

Spécialité magique: a venir...
avatar
Hahsmal
RolePlayer
RolePlayer

Messages : 1
Date d'inscription : 17/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synopsis et fiches des joueurs

Message par Chocolatine le Sam 21 Oct - 16:22

Identité:
NOM-Prénom : GENOVESE Cesare

Âge : 28 ans

Genre : Mâle

Histoire:

Cesare est né de l'union d'un fils d'immigré italien et d'une magnifique jeune femme française. Le père de Cesare avait repris le petit restaurant de son propre père, un restaurant italien qui ne payait pas de mine dans Paris, et et dont le revenu leur permettait tout juste de finir le mois, mais c'était une affaire de famille, et les Genovese y mettaient tout leur cœur. Le père de Cesare s'occupait de la cuisine, sa mère faisait le service, et tout semblait se passer pour le mieux. La grossesse se fit dans la douleur, compte tenu du faible effectif du restaurant il était impératif que la future mère continue de travailler malgré son état, et les derniers mois furent vraiment difficiles, mais le restaurant commençait enfin à prendre vraiment son essor depuis que le fils avait repris la boutique et ils pouvaient enfin se permettre de mettre un peu d'argent de côté pour s'assurer que la naissance se passerait sans accroc. Et la naissance du petit Cesare se passa merveilleusement bien, il était comme un cadeau du ciel, et ses parents l'aimaient beaucoup. Durant sa petite enfance, Cesare passa beaucoup de temps chez son grand père paternel pendant que ses parents s'occupaient du restaurant, quand il grandit un peu et appris à écrire il venait parfois donner un coup de main à sa mère pour prendre les commandes des gens au restaurant ou aider à la plonge contre un peu d'argent de poche, et les clients réguliers avaient même fini par se prendre d'affection pour lui. Tout le monde dans la famille mettait la main à la pâte et tout se passait pour le mieux, une petite famille heureuse travaillant dur pour gagner leur croûte.

Jusqu'au jour où Cesare découvrit qu'il était doté de pouvoirs magiques. Et il eut une façon assez.. violente de le découvrir. C'était une nuit, alors que ses parents rentraient du travail, il venait d'avoir 12 ans, un jeu pré-ado qui commençait sa phase de rébellion, il avait invité à la sortie des cours un de ses amis, et... ils avaient foutu le bordel dans leur modeste appartement. Un bordel monumental, à base de vaisselle cassée, de rideaux déchirés par des chats errants ramenés à l'intérieur, et de résidus de bouffe un peu partout. Son père, trop exténué pour ne serait-ce que commencer à avoir la force de lui passer un savon, se contenta d'aller s'effondrer sur le lit en se retenant de verser une larme, mais sa mère, elle, s'attela à la tâche et se mit à engueuler le petit Cesare comme jamais il ne s'était fait engueuler. La honte et la culpabilité l'envahirent petit à petit, les larmes lui venant alors que ces sentiments resserraient leur emprise de plus en plus écrasante sur lui. Il sentait un poids dans sa poitrine, il se sentait opprimé, compressé, comme s'il allait manquer d'air, comme s'il se noyait dans sa propre détresse. Il voulait que tout ça s'arrête, il voulait que sa mère arrête de lui hurler dessus... Et c'est au milieu de cette crise émotionnelle d'une ampleur que n'avait jamais vécue le pauvre gamin que ses pouvoir magiques se révélèrent de façon... explosive, tels un mécanisme de défense sur lequel il n'avait absolument aucun contrôle. Il fit, sans même s'en rendre compte, sombrer sa mère dans un enfer d'illusions, un véritable cauchemar éveillé, distordant sa vision du monde et brisant son esprit dans un déchaînement de violence dont il n'était absolument pas maître. Cela s'arrêta au bout de quelques minutes, bien que cela ait semblé duré des heures, et mère comme fils finirent la nuit roulés en boule par terre sur le carrelage de la cuisine.

Si tout ceci n'avait été qu'illusion, les séquelles que subit la mère de Cesare étaient quant à elles bien réelles. Cet épisode l'avait changée, réveillant en elle des tendances psychotiques, la poussant de plus en plus dans une spirale infernale la détachant de la réalité alors qu'elle revivait ces scènes horrifiques en boucle. Toutes ses tentatives de rationaliser ce qu'elle avait vécu et les réminiscences de ces événements ne faisaient que l'enfoncer dans des délires de plus en plus improbables dont elle arrivait pourtant à se convaincre. L'esprit de cette femme n'était pas spécialement fort, et elle n'avait jamais de sa vie été exposé à la magie, elle n'avait même pas conscience de son existence. Elle devint petit à petit complètement folle, si bien qu'elle finit par être internée de force lorsqu'on conclut que ses délires et sa psychose étaient un danger pour elle-même et pour son environnement, particulièrement pour le développement de son fils. Le père de Cesare était dévasté de voir la femme qu'il aimait sombrer chaque jour de plus en plus, et l'internement fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Il ne pouvait plus travailler dans ces conditions. Plus sans elle... Il décida de vendre son petit restaurant familial, et de vivre uniquement sur ses réserves, cessant toute activité professionnelle. Plus rien ne le faisait vibrer, plus rien ne lui donnait envie de se lever le matin, pas même son fils qu'il aimait tant, il devint lentement une loque passant ses journées à se morfondre une bouteille d'alcool à la main, il délaissa tout, il arrêta de s'occuper de son fils qui ne faisait que lui rappeler sa mère par sa simple existence, il arrêta de vouloir vivre.

Le petit Cesare, complètement délaissé, dut en plus d'assumer la culpabilité des événements dont il était le seul à connaître la cause, apprendre à se débrouiller, lui qui avait toujours vécu auparavant avec des parents aimants qui s'occupaient de lui. Leur situation financière n'était pas franchement stable, et si le père de Cesare pouvait subvenir correctement aux besoins de son fils et le nourrir à sa faim, alors il ne le montrait clairement pas, préférant dépenser son argent dans l'alcool et les cigarettes qu'il consommait désormais à outrance. Il aurait voulu se jurer de ne plus jamais utiliser cette espèce de sorcellerie horrible qui avait rendu sa mère folle, mais il s'était bien rendu compte que depuis quelques temps, les gens à l'école l'écoutaient davantage, étaient plus enclins à suivre ses directives, qu'il les comprenait avec plus d'aisance, ou encore que parfois leur perception de la réalité semblait s'altérer légèrement en fonction de ce qui arrangeait le jeune garçon, la tout de façon plus ou moins consciente pour lui. Il décida alors de prendre les choses en mains : s'il n'arrivait pas à se priver de cette magie, alors il apprendrait à la maîtriser. Seule. Personne ne devait savoir qu'il était responsable de la folie de sa mère. Il s’entraînerait à maîtriser ses pouvoirs d'abord sur de petits animaux, puis quand il serait sûr de ne pas causer un autre drame, il les utiliserait sur d'autres humains, toujours le plus discrètement possible.

Le père de Cesare finit par se donner la mort trois ans après l'internement de sa femme. Cesare avait alors 15 ans, et il dut partir vivre chez son grand père paternel, un vieil immigré italien veuf, au regard endurci par le poids des années et à la retraite trop modeste pour élever correctement un enfant en plus de subvenir à ses propres besoins. Il le savait, mais contrairement au père de l'enfant, il comptait y faire quelque chose pour ragaillardir le jeune Cesare que les années de négligence avaient affaibli. Il allait lui apprendre à faire ce que lui-même avait fait quand il était arrivé dans ce pays, le temps d'avoir assez d'argent pour s'acheter son propre restaurant : vivre de petits boulots parfaitement illégaux. Il fit remarcher ses vieux contacts, et il lui dégotta un petit boulot en tant que dealer de drogues en tous genres dans des quartiers défavorisés. Bien entendu, malgré son manque d'expérience en filouterie, ses compétences magiques, utilisées avec parcimonie pour ne pas attirer trop l'attention, lui assurèrent des débuts aisés dans le milieu. Si dans ses premières années ce n'était qu'un boulot alimentaire le poussant à une loyauté n'ayant pour égal que sa modestie, ne désirant guère que de quoi le nourrir lui et la seule famille qui lui restait, l'ambition finit lentement par le rattraper. Il savait qu'il serait meilleur en affaires que nombre de ses supérieurs, il savait qu'il le méritait grâce à son travail de qualité, et il commençait aussi à se rendre compte que la facture du coût de vie de son cher grand-père commençait à s'allonger à mesure que le poids des années faisait son lent mais inexorable office. Il voulait plus de reconnaissance, et il avait besoin de plus d'argent, alors il commença à gravir les échelons, lentement mais sûrement, s'infiltrant de plus en plus haut dans l'échelle sociale du crime organisé en infiltrant petit à petit les esprits de chaque échelon qu'il parvenait à évincer. Il se diversifia également, ne se contentant plus du simple recel de substances illicites mais trempant aussi dans de nombreuses arnaques et escroqueries de plus ou moins haut niveau. Il n'aimait pas particulièrement le mode de vie de la pègre, mais il appréciait de plus en plus la conséquence de celui-ci : la possession d'un maximum de thunes, ainsi que les sbires dévoués qu'il commençait lentement à amasser à mesure que son réseau d'influence s'étendait.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et c'est lors d'une mission en solo particulièrement ambitieuse qui aurait du lui permettre de renverser son supérieur actuel pour prendre sa place que Cesare alla trop loin. Peut-être était-il grisé par ses pouvoirs, peut-être se rendit-il compte qu'il n'arriverait pas à s'en sortir cette fois-ci en maintenant ses pouvoirs à un niveau où ils étaient certains de passer inaperçus, toujours est-il qu'il dut révéler ses pouvoirs au grand jour lors d'une situation particulièrement critique, et que cela attira l'attention des mauvaises personnes (en l'occurrence, des mages). Il fut donc capturé par une escouade de puissants mages et traîner devant la justice compétente pour exercice illégal de la magie, plus précisément, exercice de la magie en public en présence de non initiés. Le procès fut rapidement expédié, et la sentence des plus sévères. On proposa cependant en secret, à la suite du jugement, un choix à Cesare. Soit il acceptait son châtiment, une peine de mort sanglante, douloureuse, et tout ce qu'il y a de plus définitive, soit il participait à la guerre du Graal, un combat intestin opposant de puissants mages censés s'entretuer à l'aide de Servants légendaires, avec à la clé un vœu à exaucer.

De façon assez évidente, Cesare choisit de retarder sa mort le plus possible.

Apparence:

Taille : 170 cm
Poids : 62 kg
Description : A venir

Caractère:
A venir

Spécialité magique:
La magie de Cesare se rapproche de la télépathie : il est capable de manipuler l'esprit de ses victimes, pour les influencer dans leurs émotions et leurs décisions, sonder les différentes strates de leur psychée, ou encore pour modifier leur perception de la réalité, pouvant ainsi créer des illusions/hallucinations plus ou moins subtiles et puissantes. Son apprentissage en auto-didacte fait qu'il a une approche plus instinctive qu'académique de sa magie.
avatar
Chocolatine
RolePlayer
RolePlayer

Messages : 1
Date d'inscription : 04/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synopsis et fiches des joueurs

Message par philikat le Dim 12 Nov - 23:58

Nom : Luc De Tancarville
Âge : 40 ans
Genre : Homme

Histoire:
L’histoire de Luc de Tancarville commence bien avant sa naissance. Dans les archives historiques son nom peut être retracer jusqu’à l’époque des Croisades où son parent de l’époque, Guillaume de Tancarville, s’illustra en Terre Sainte lors de la 1ère Croisade. A l’origine simple chevalier lorsqu’il partit, Guillaume s’était illustré au combat de par son habileté et de par une fervente ardeur dans les combats contre les païens, de tel sorte qu’il fut récompensé d’un fief à son retour en Provence. Ledit fief était celui de Tancarville, un château et son village situé dans les territoires de ce Comté. Une fois à la tête de son nouveau fief, Guillaume put prouver qu’il n’était pas seulement un bon combattant mais aussi un excellent dirigeant, faisant passer Tancarville d’une petite bourgade à un point de passage obligatoire pour les marchands de Provence. Et tout au long de sa vie il continua de mener une vie pieuse et bien ordonné.

Son fils Raymond n’était par contre pas taillé dans le même roc, beaucoup moins pieux que son père, dès son plus jeune âge il fit montre d’un grand intérêt pour les arts occultes. Connaissant la piété fanatique de son père, celui-ci cacha les recherches qu’il menait et les personnes qu’il rencontrait. Prétextant des parties de chasses avec les autres jeunes seigneurs du coin ou d’autres excuses du même acabit. Et c’est ainsi que la famille De Tancarville passa en une génération d’un pieux croisé ayant fait ses prouesses en Terre Sainte à un homme qui intégra l’ordre des magiciens situés en Provence.

Et l’héritage familial perdura sur cette lancée, à chaque génération la famille Tancarville gagna en influence aussi bien sur le plan politique mais aussi au niveau de l’Ordre grâce à une tradition familiale de planification. Malgré les fluctuations, eux restait stable, que ce soit lors de la Guerre de Cent Ans, ou lorsque la Provence intégra la France. Mais le plus prévisible avec l’Histoire c'est son imprévisibilité. Et il fut un Tancarville, Bertrand, qui ne fit montre d’aucune des capacités des prévisions de sa famille et qui même semblait complètement aveugle à ce qui se passait autour de lui. Et malheureusement pour la famille, il arriva au moment de la Révolution Française que la famille prit donc de plein fouet. Comme tous les seigneurs de l’époque, les Tancarville furent dépouillés de leurs richesses et de leur territoire qu’ils avaient passés tant de temps à accumuler. Frustrés par une telle perte Bertrand De Tancarville alla même jusqu’à quitter l’Ordre, les accusant d’avoir manigancé contre sa famille par jalousie. Ce fut la dernière chose qu’il fit puisque cela conduisit à son assassinat immédiat par les membres de l’Ordre.

Mais ce qui est dans le sang ne saurait le quitter et un peu plus d’1 siècle plus tard, Raymond de Tancarville rejoignit à nouveau l’Ordre des magiciens en 1903. Pendant le laps de temps où la famille s’était éloignée, ils réussirent à réaccumuler des richesses en profitant de la vague créer par la 1ère révolution industrielle et passant d’une famille seigneuriale à une petite famille bourgeoise.

Et ainsi nous nous retrouvons à la naissance de Luc De Tancarville en 1977, l’arrière-petit-fils du 2ème Raymond qui rejoignit l’Ordre. Toute son enfance il fut bercé d’histoire sur la grandeur de sa famille et sur son histoire glorieuse. Et forcément quand on passe son temps à répéter à un enfant à quel point lui et sa famille sont extraordinaire, il commence à le croire de tout son cœur. Luc a donc grandi, la tête dans les étoiles, bercé par une histoire de destinée à laquelle il était voué.

Il fut bien entendu envoyé par sa famille à la Tour de Londres pour y rejoindre l’académie des mages, là-bas il montra une affinité particulière pour la maîtrise du vent mais aussi qu’il avait bien hérité du sang de ses ancêtres en faisant montre d’une capacité de planification développé. Cela fut flagrant surtout lors de certains tournois de mages où Luc gagna par forfait tous ses matchs jusqu’à la finale, comment avait-il pu savoir quels seraient ses adversaires alors même que les maîtres de l’académie ne les connaissaient pas à l’avance, personne ne savait.

Lorsque Luc quitta l’académie en 2002, il entreprit de rétablir la famille dans sa grandeur par des voies plus ou moins légales, rachetant ou détruisant la compétition. Malgré cela, ses efforts se montraient vain dans un monde où le travail était aussi réglementé, les actions aussi restreintes et surveillés. Son regard sur le monde changea pendant cette période, toujours persuadé que sa famille avait devant elle une destinée glorieuse, il se rendit compte que le monde était malade. Il était pollué par des hommes libres qui ne savait que faire de cette liberté, des paysans, des petites gens qui voulaient dictés aux dirigeants et aux savants comment devaient tournés le monde comme s’ils connaissaient ces rouages secrets. La Révolution Française n’avait rien apporté de bon au monde, elle n’avait fait qu’amorcer sa décadence et sa destruction.

Lorsque les mages firent appel à des volontaires pour répondre à l’appel du Graal, donnant la possibilité de faire n’importe quel vœu, Luc sauta sur l’occasion. Pour lui l’aubaine était trop belle et il savait exactement quel vœu faire lorsqu’il gagnerait… Enfin sa famille retrouverait la gloire d’antan et le monde serait sauvé de lui-même…

Voeu:
Le vœu de Luc De Tancarville est le suivant : Que le monde retourne à un système féodal strict où sa famille se retrouverait à la tête d’une France qui serait le sommet de la pyramide mondial.

Apparence:


Luc de Tancarville est un homme d’une carrure relativement imposant, il irradie de lui une assurance à tout épreuve, toujours un sourire au coin de la bouche, quand on croise son regard on a l’impression qu’il regarde un film dont il connaît déjà le dénouement final.
Il mesure dans les 1m85, à des cheveux longs toujours bien coiffés vers l’arrière et une barbe courte tout deux d’un gris pâle. Il a un visage très carré et des yeux bleu océan.
Il est toujours bien habillé, portant la plupart du temps un tailleur gris pâle avec un écusson sur le côté gauche au niveau de sa poitrine qui porte les armoiries d’antan de sa famille (un morceau de lavande dans un écu blanc qui surplombe une petite croix du Christ).

Caractère:
Luc De Tancarville a grandi avec l’idée qu’il était destiné à la grandeur, et cela se ressent dans son caractère.
Très froid, calculateur et cynique, il évite au possible de laisser ses sentiments prendre le contrôle de ses actes même si son côté théâtral prend parfois le dessus lorsqu’il doit mener une petite vendetta ou dissuader des opposants. Il cherche à mener à bien un plan à long terme où nulle erreur n’est permise et ainsi à l’image de sa magie du vent, Luc cherche toujours l’adaptation, préférant réfléchir à toutes les possibilités et leurs conséquences plutôt que de foncer tête baissée et de risquer de tout gâcher.

Magie:
Luc utilise une magie qui se rapproche de la maîtrise du vent, lui permettant de contrôler de manière plus fluide ses gestes et de créer de grands courant d’air soudain.

Sorts préférés :
Un des sorts qu’il utilise le plus (et en fait en quasi permanence) est celui des Courants d’Eole qui consiste à générer une très fine couche d’air autour du magicien rendant ses gestes beaucoup plus rapides et fluides quand il s’agit d’éviter les attaques.
Une autre technique qu’il apprécie particulièrement est celle de la Colère de Njörd qui consiste à créer une mini zone d’instabilité sous les pieds de la victime qui la fera propulser immédiatement dans les airs et retomber à toute vitesse.
avatar
philikat
Scribouillard
Scribouillard

Messages : 27
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 20
Localisation : Nîmes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Synopsis et fiches des joueurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum