My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Personnages de Dojo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Personnages de Dojo

Message par Dojo42 le Dim 2 Nov - 11:00

Personnage PP :

Edgar Josmon:
Nom : Edgar Josmon
Sexe : mâle
Race : Licorne
Métier : commissaire de manehattan
Âge : Adulte
Cutie Mark :

Un badge de police, Edgar à toujours eux une passion pour la loi et pour régler les problèmes, la fois ou quand il était petit il découvrit qui était le voleur qui volait tous les bonbons de ses camarade de classe sa cutie mark apparue.

Physique (100 mots minimum, vous êtes priés de rajouter l'image de votre personnage) :

Edgar Josmon est une licorne, à la robe marron, sa crinière est de couleurs marron foncé, avec des reflets plus clairs, sa queue suivant le même principe de couleurs.
Il a une moustache marron, ses yeux sont de couleurs émeraude, à cause d'un léger problème de vue, il se voit dans l'obligation de porter des lunettes.
Quand il n'est pas sur le terrain, Edgar porte une cravate bleue.
Mais quand il est sur le terrain, il se vêtit d'un gilet pare balle, se protégeant ainsi des suspect souhaitant se défendre.
Hors du travail, il ne porte qu'une petite chemise blanche, avec une poche à l'avant pour lui permettre de garder sont badge de police.


Caractère (250 mots minimum) :

Edgar est un flic de caractère très calme, il tente de garder son sang froid dans toutes les situations.
Il a passé les tests psychologiques d'entrer de la police avec brio,
faisant conclure qu'il n'avait aucun problème psy.
Il est réfléchi, tente tout ce qu'il faut pour ne pas laisser sont stress prendre le contrôle de lui.
Edgar ne se laissera jamais corrompre par un criminel ou par un autre policier contre de l'argent, ou même si cela risquait de mettre ses amis ou sa famille en danger.
Même s'il n'aime pas voir quelqu'un se jeter devant lui, pour se prendre une balle à sa place par exemple, cela lui est arrivé une fois quand il n'était qu'un bleu, son supérieur c'était jeté devant lui.
cela lui avait sauvé la vie, mais son supérieur était mort de suite de ses blessure, mais il lui avait dit avant de mourir qu'il l'avait protégé, car il avait de l'avenir dans la police.
On peut dire que cela est vrai, vu le grade où est Edgar.
Edgar fait tout pour combattre la corruption, la corruption rongeant jusqu'à la racine, la belle ville de manehattan.
Les rangs de la police sont complètement corrompu, il ne doit rester qu'une dizaine de policier n'étant pas corrompu en plus d'Edgar.
Edgar est autoritaire, il sait que si ses troupes ne l'écoutent pas il risque de se faire tous tuez, dans un piège.
Edgar travaille toujours sur plusieurs dossier en même temps, il dit qu'il arrive mieux à réfléchir en pensant à plusieurs choses en même temps.


Histoire (550 mots minimum) :

Edgar vivait dans un petit village, avec ses deux parents, il allait à l'école comme la plupart des autres poney.
Il n'avait pas beaucoup d'amis, jusqu'à ce qu'il découvre quel élève volait tous les bonbons des autres,
après cela il était beaucoup plus apprécié, c'était un peu devenue le héros de la classe cette semaine là.
C'était donc l'année des 11 ans d'Edgar, il était à l'école, c'était la récréation.
La cour était bordée d'arbre et au centre il y avait un magnifique pommier.
Quand tous les élèves retournèrent en classe, ils découvrirent que tous les bonbons qu'ils avaient apportés pour fêter l'anniversaire de la prof, avait disparue, tout le monde était très triste.
Edgar réfléchit essayant de trouver des indices, qui cela pouvait bien être, personne n'avait de raison
de voler les bonbons qui seraient revenue, à tout le monde à la fin de toute façon.
Edgar eux un flash, il tendit la patte vers un jeune pégase.
«- C'est toi qui, a volé les bonbons..
-Qu... Quoi, mais non, c'est faux.
-Tu est le seul à être resté en classe, pendant la récréation, tu es le seul qui peut les avoir volés,
où tu à forcement vue le coupable !
-Et pourquoi j'aurais fait ça, je suis allergique au glucide !
-Justement étant allergique au glucide, tu as décidé de voler tous les bonbons, pour que comme toi personne ne puisse en manger !
-C... C'est vrai, tu as raison, je suis désolé je vais tout rendre... »
C'est à ce moment-là que le flanc d'Edgar se mit à briller et un badge de police apparut.
Plusieurs années plus tard, Edgar était rentré à l'école de police,
Edgar travaillait très dur, pour avoir de bonne note, ses note allait beaucoup influé sur la zone où il allait se trouver.
Résultat après ses examen, Edgar fut envoyé à Manhattan, dans une petite équipe, qui avait pour but
de stopper les trafique de drogue dans manehattan....
L'officier principal était en train de parler.

« Bon les gars, on doit rentrer dans cette entrepôts, des poney y trafique de la cocaïne. »
La formation se fit assez vite, l'un des policier lançât une grenade fumigène dans l'entrepôt,
Puis le groupe de policier rentrât dans l'entrepôt, trois des policier mire en joue tous les trafiquant,
quand chacun des trois sentit un pistolet se poser sur l'arriéré de leurs crane.
Edgar sentait la sueur couler le long de son front, on ne l'avait jamais pris en joue, surtout par d'autre policier, il avait dû être payé par les trafiquant, pour régler les problèmes.
Les trois policier non corrompu fur placé contre le mur, cela ressemblait à une formation de fusillade,
Edgar était sûr qu'il allait mourir.
Il ne reverrait jamais sa femme, qu'il avait rencontré leurs d'une de ses première enquête, il venait d'apprendre qu'il allait devenir père.
Puis la grande question fut posé, les trafiquant c'était rapproché et l'avait posé.
« Travaillé pour nous et vous aurez la vie sauve. »
Le chef de l'escouade dit oui, tendit que l'un de ses collègue dit non, un trafiquant l'abattît sans sourciller.
Edgar devait choisir entre mourir, ou vivre, mais en perdant ses idéaux...
Non il avait un autre choix.
« D'accord je bosserais pour vous. »
Edgar fut détaché, son coeur battait fort très fort, il y avait deux trafiquant et quatre policiers corrompu,
il pouvait le faire, il allait sûrement mourir, mais il fallait qu'il essaye.
Edgar dégainât son pistolet, tirât une balle dans la tête de chacun des trafiquant avant qu'il n'ait le
temps de réagir.
Edgar sentit alors une douleur vive un sont épaule, l'un des policier venait de lui tirer dessus, en tombant en arrière il arrivât à tirer sur l'un des policier.
Avant de tomber au sol, l'un des policier allait l'abattre, mais c'est alors que son chef se jetât devant le pistolet prenant la balle à sa place, ce qui laissât le temps à Edgar d'abattre les deux derniers policiers.
« Kof... Kof... C'est fini pour moi, Edgar vous avez du courage, vous irez loin dans la police...
Devenez commissaire et régler ce problème de corruption Edgar...
Je compte sur vous. »

Ratsoa:
Nom : Ratsoa
Sexe : mâle
Race : pégase
Métier : Chômage mais formation en cuisine
Âge : Adulte
Cutie Mark :

La Cutie Mark de Ratsoa n'ai pas reconnaissable, à cause d'une brulure sur ça surface.


Physique (100 mots minimum, vous êtes priés de rajouter l'image de votre personnage) :


Ratsoa est un pégase à la peau beige, aux yeux marron. Il est chauve, ont ne sait pas vraiment si c'est parce qu'il se rase ou qu'il est chauve de nature.
Il a la queue coupée très cour, de couleurs noirs. Les cicatrices recouvrent une bonne partie de son corps, il doit y en avoir une cinquantaine.
Ratsoa se faisant une cicatrice pour chaque personne, à qui il ôtait la vie, il n'a pas une seul cicatrice sur le visage.
Ratsoa à l'une de ses ailes handicapé, suite aux attaque des policier tentant de l'arrêter, pour le mettre à sa place...
Dans un asile.


Caractère (250 mots minimum) :


Ratsoa est cliniquement fou, plusieurs psy sont venues faire sont états psychologique, tous ont dit la même chose.
Ils ont tous dit qu'il faudrait directement l'interner, en l'attachant le privant de tous mouvement.
Sur leurs rapports ils marquèrent que Ratsoa était un sociopathe,
cannibale et d'autre chose par apport à ce qu'il faisait à ses victimes, mais qu'il vaut mieux taire en se lieux.
Pour Ratsoa ? Oh... Pour lui il est totalement normal, pour lui c'est les autres poney qui sont étrange de refuser de goutter à se met si délicieux.
Il ne comprend pas pourquoi il est enfermé.
Expliqué lui que c'est pour qu'il arrête de faire souffrir des gens, il vous dira que ce n'est pas sont attention, qu'il veut leur prouver, qu'il les aime, tous.
Que la souffrance n'est pas importante, puis il vous demandera, si vous aussi, vous apprécieriez vous faire massacrer l'aile par une bande flic enragé, fous à lier.
Mais il vous dira aussi, qu'il n'est pas sociopathe, il appuiera cette idée en disant qu'il est amoureux, qu'il aime une ponette,
qu'il l'aime vraiment et que cela est réciproque, qu'il s'aime.
Après personne n'est capable de dire si cela est vrai ou si c'est juste un délire macabre de Ratsoa, pour vous faire croire que les psy se trompe.
Ratsoa maintient qu'il ne ment jamais, ou en tout cas que s'il ment il est arrivé à se persuader que cela était vrai.



Histoire (550 mots minimum) :

« -Bienvenue Ratsoa, nous nous retrouvons aujourd'hui pour notre
troisième séance, parlez moi de votre passé ?
-Ohhh... le gentil toubib, veut que je lui parle de ma jeunesse ?
Bien bien... par ou commencer...
Oh oui je sais, on va parler du jour où j'ai eu ma cutie mark et où elle à finit dans cet état...
Vous verrez c'est une jolie petite histoire.
Je vivais dans une jolie petite maison, avec mon père.
- Et votre mère ?
-Ma mère ? Oh... Elle était morte déjà à cette époque.
Bon ou en était je...
Ah oui à la jolie petite maison, elle était jolie cette maison.
Mon père voulait que je devienne comme lui un avocat réputé, mais ce jour-là où je préparai le repas, pouf magie ma cutie mark apparut, c'était une toque de chef...
Avant que vous ne posiez la question.
Oh non mon père n'a pas apprécié, c'est d'ailleurs pourquoi il a pris la poêle en train de chauffer , et m'a frappé le flanc avec hurlant qu'il ne voulait pas d'un cuisinier mais d'un avocat.
-Monsieur Ratsoa, vous pleurez ?
-Oh ça, ne vous inquiétez pas, ce sont des larmes de joie, je repense à la première fois...
Mais avant revenons à ma jolie histoire.
Mon père venait de me brûler ma Cutie mark, j'étais en colère que je pris le couteau et me jetât sur lui.
C'est là que ça devient intéressant.
J'ai eu le temps de lui mettre un coup de couteau avant qu'il ne me mette a terre d'un coup de patte et il commençât à tenter de m'étrangler, disant qu'il aurait dû me tuer bien plus tôt, comme il l'avait fait avec maman.
Je lui mordis violemment la patte, arrachant quelque bout de chaire et de sang, qui atterrit dans ma bouche, le goût n'était pas mauvais.
Après être arrivé à échapper à son emprise, je lui remis des coups de couteau, d'innombrables coups de couteau, l'adrénaline montait, plus je lui mettais de coup de couteau, plus je voulais en mettre.
mon coeur battait, le sang coulait sur mes pattes avant.
J'avais l'impression d'être vraiment plus réceptif, à tout ce qui m'entourait.
Une fois l'adrénaline retombé, je finis par voir, que les larmes coulaient le long de mes joue.
Je me relève en tremblant, regardât ce qu'il restait de ma cutie mark.
Puis-je me rassis, attendant en pleurant, que ma cutie mark, reviennent, tout le monde disait que les cutie mark ne pouvait pas disparaître...
Mais elle ne revint jamais, plus tard les policier arrivèrent chez moi.
Oh je crois avoir oublié de vous dire que je m'étais coupé avec le couteau, regardez c'est cette cicatrice, la cicatrice de la première fois.
-C'est intéressant, j'arrive de mieux en mieux, à vous cerner,
on continuera cette conversation un autre jour d'accord »
Ah ce moment-là, la bande d'enregistrement de la séance n°3 de Ratsoa fut coupé.

« Note vocal, du docteur Vladimir.
Je viens de sortir de ma troisième séance avec le patient
Ratsoa, il m'a raconté la première fois qu'il a tué.
Mais je ne sais pas si ce qu'il dit est vrai, mais si c'est vrai, on peut supposer que Ratsoa choisit des victimes qui reflètent une
figure paternel à ses yeux.
Fin de la note vocal. »

« Note vocal, du docteur Vladimir.
Bordel Ratsoa, est arrivé à s'échapper,
ils n'ont rien voulut me dire, je suis sûr qu'il pense que c'est de ma faute, je vais rentrer chez moi je serais en sécurité.
Fin de la Note Vocal, du docteur Vladimir. »
Trois jours plus tard, la police retrouvât le corps du docteur Vladimir.
Il a été poignardé a plusieurs reprises et à moitié mangé.
Plusieurs mois après, Ratsoa fut capturée et il fut blessé par les policier à l'aile.
Pendant le rp :
Ratsoa fut libéré de la prison suite, à des dégât causé sur la prison, dans sa fuite il tua un policier et il finit par retrouver sont « amoureuse » dans les cuisines de l'asile.
Après avoir fait un bon repas avec le cuisinier en chef (cuisinier qui était l'ingrédient principal de ce repas)
ils s'échappèrent ensemble.

Scare:
Nom : Scare
Sexe : Mâle
Race : terrestre
Métier : Policier
Âge : Adulte
Cutie Mark (uniquement pour poney/Zèbre) :

Scare à eux cette Cutie Mark, des altère, car il adorait étant jeune
soulever des petites altère pour s'amuser, maintenant c'est devenu un hobbies, dès qu'il a du temps, il refait des altère.

Physique (100 mots minimum, vous êtes priés de rajouter l'image de votre personnage) :

Scare est un poney terrestre plus grand que la moyenne, il est aussi un peu plus gros, c'est surtout des muscle qui le font paraître plus gros, muscle qu'il a eu grâce a sont hobbies, les altère.
Il a les yeux de couleurs marron.
Sa crinière est de couleur grise, mais c'est sa couleur naturel,
et non dû à la vieillesse, sa crinière est coupée courte.
Sa queue est elle aussi grise et coupée courte, il explique qu'il la coupée courte pour éviter que les malfrat puisse si attraper.
Sa robe est de couleurs moutarde, pas mal de filles, surtout plus jeune que lui, le trouve plutôt agréable à regarder.





Caractère (250 mots minimum) :

Scare est joueur, il aime beaucoup titiller les gens qu'il ne connaît pas personnellement pour voir leurs réactions, appeler une fille « mon gars » par exemple.
Toujours avec les personnes qu'il ne connaît pas personnellement,
il est froid et direct il ne tourne pas autour du pots, il met directement la patte dedans.
Mais ce n'est pas pour cela qu'il ne va pas pouvoir être sensible,
et de comprendre la douleur des gens et de tous tenter pour essayer de baisser cette douleur.
Pour certaine chose il est un peu comme Edgar son patron,
par exemple il ne laissera jamais tomber une affaire et fera tous pour avoir plus d'information, mais ce qui le différencie de Edgar, c'est qu'il est près à même utiliser des méthodes plus ou moins légal pour avoir une piste.
Mais il se débrouillera toujours pour que ces méthodes plus ou moins légal, n'apparaisse pas dans les dossier, sans mentir sur le dossier, il oubliera juste certain détail.
Son caractère est quand même très différent avec les gens qu'il connaît et avec ses amis.
Il est gentils, attentionné.
Il donne la plupart du temps de bon conseil, même s'il s'avère que quelque fois, les conseils sont bien pourris.
Scare aime les filles, que cela soit ponette, griffonne ou autre,
il ne refuse jamais la compagnie d'une femme.
La famille de scare est complète il n'y a pas eu de mort, mais il sont restés dans le village natal de Scare, Scare leurs à d'ailleurs promi que dès qu'il en aurait finit avec la police il reviendrait les rejoindre.




Histoire (550 mots minimum) :

Scare vivait dans une petite bourgade loin de tous, vivant avec sa famille.
Un jour sa famille lui avait acheté des altère pour qu'il puisse s'occuper un petit peu.
Les altère était gris acier et les poids étaient rouge, c'était d'un très mauvais goûts, mais
Scare trouvait marrant de s'entraîner avec c'est d'ailleurs comme cela qu'il eu sa cutie mark.
C'était le premier de sa classe à l'avoir eu, c'est pour cela qu'il donnât plein de conseils au autre de sa classe, pour qu'il l'ai eu aussi, certain eurent leurs Cutie Mark grâce à ses conseils et d'autre non.
Il ne savait pas quoi faire de sa vie, il ne pouvait pas gagner sa vie, en soulèvent des altère il fallait qu'il trouve autre chose.

Il mit un moment avant de vouloir s'engager dans les force de l'ordre, dans la police.
Il passât les test, mais il était limite de les louper, faut dire il pensait plus, à draguer les filles, qu'à travailler.
Il fut envoyé bosser dans la ville de Manehattan, sous les ordres du commissaire Edgar Josmon.
Edgar Josmon lui appris tout ce qu'il sait maintenant, il lui apprît comment tenir les dossier à jour,
comment bien faire une enquête, même si Scare découvrit peu à peu, ses propres techniques pour avoir des informations, même Edgar n'était pas au courant des techniques que Scare utilisait,
et il valait mieux ne pas qu'il soit au courant.
Il faisait partit du groupe de policier ayant participé, à l'arrestation de Ratsoa, il faisait partit d'un des flics ayant tiré sur Ratsoa le blessant à l'aile.
Il avait tiré sur Ratsoa, parce qu'il avait blessé mortellement l'un des policier, c'était la première fois qu'il tirait sur quelqu'un, mais il n'avait jamais encore tué, voilà donc la première fois, où il à tuer.
C'était un peu après l'arrestation de Ratsoa, Scare était sur un dossier de trafiquant de drogue,
il devait procéder à une arrestation toute simple, rien de compliquer.
Il devait entrer dans le labo, stopper les chimiste et les arrêter.
C'était une petite maison dans les environ de Manehattan, elle était pleine de graffiti et faisait vieille.
Scare entrât à l'intérieur, il entendait les chimiste bosser à l'étage, il montât lentement les escaliers.
Une fois à l'étage, il braquât sont fusils sur les chimiste.
« On ne bouge plus au sol ! »
les chimiste se mirent lentement au sol, quand un homme sortit de derrière une porte, un revolver 44
au sabot, il tirât sur Scare, qui fut touché à l'épaule, dans un réflexe il tirât avec son fusil
touchant le dealer au ventre qui tombât au sol dans un gargouillis.

Quelque minute plus tard, ses coéquipier arrivèrent et il fut transféré à l'hôpital.
Quand il en ressortit et qu'il arrivât au bureau, il vit qu'il y avait une nouvelle dans sont équipe,
une nouvelle qui était vraiment très sexy.
Scare se rapprochât de la nouvelle.
« -Salut c'est vous la nouvelle de mon groupe ? Enchanté moi c'est Scare.
-Ouais c'est cela, moi c'est Smoke ravit de vous connaître.
-Et bien, bienvenue dans l'équipe ma grande. »
Scare tendit le sabot et smoke le lui  serrât.
« -tu veux que je te fasse visiter et t'explique quelque truc ?
-Euh, ouais pourquoi pas.
-Bien alors suit moi. »

Scare passât l'époque où il voulait juste, se lier avec Smoke,
au moment où il tombât vraiment amoureux d'elle, mais cela n'était pas réciproque, elle le considérait juste comme un ami, malheureusement pour Scare.

Smoke:
Nom : Smoke
Sexe : femelle
Race (poney, manticore, oursaminor, dragon... ect) : Pégase
Métier : Policière
Âge (poulain, ado, jeune adulte, adulte, adulte mature, vieillard) : jeune adulte


Cutie Mark (uniquement pour poney/Zèbre) :

Cible d'archerie avec une flèche en son centre


Physique (100 mots minimum, vous êtes priés de rajouter l'image de votre personnage) :

Smoke est une jolie jeune pégase, on peut même dire qu'elle est assez sexy.

Elle est un peu plus petite que la moyenne des autres poneys, mais ce n'est pas pour ça que ses coéquipiers doivent la prendre pour un boulet, même si elle est toute nouvelle dans le service..

Elle a une robe de couleur gris plutôt pâle lui donnant une certaine ressemblance avec de la pastel, donnant l'impression qu'elle ressemble à de la fumer, en suspension dans l'air.

Sa crinière est de couleur brune, très longue lui descendant presque jusqu’au milieu de ses pattes avant.

Sa queue est elle aussi brune.

Elle a les yeux d'un bleu éclatant, comme l'ocean.

Caractère (250 mots minimum) :

Comme je le disais dans sa description physique, notre belle Smoke est nouvelle dans le service de police, elle vient tous juste de sortir de l'école.

Avec les autre poney, elle n'est pas timide, est téméraire, on dirait presque qu'elle n'a peur de rien, que rien ne peut l'atteindre, mais après ses premiers jours dans la police de Manehattan, elle se rendit compte qu'elle avait tord.

C'est vrai, à son premier interrogatoire, le criminel devant lui l’effrayait. Qui n'aurait pas été effrayé de parler avec un poney qui disait qu'il était mort ?

Elle était effrayée, mais elle tenait bon. Il ne fallait pas montrer au criminel qu'elle l'était.

Jusqu'à ce que le criminel se jette sur elle.

Elle se mit à pleurer, elle était chamboulée dans sa tête,
elle qui se pensait si forte, s'était mise a pleurer.

Smoke ne résistait ni au stress, ni à la peur, cela la faisait pleurer.

Smoke n'est jamais vraiment tombée amoureuse, bon il est vrai il y a eu quelques amours de jeunesse, mais elle vous dira que cela ne compte pas, quand on est jeune on ne tombe pas vraiment amoureux dit-elle.

Oh oui beaucoup de poneys et quelques ponettes aussi, furent amoureux d'elle, mais jamais ça ne fut réciproque.

Smoke se demandait presque si elle pouvait un jour tomber amoureuse.

Elle n'aime pas l'alcool, ne fume pas.

Bon je vous le dit à vous, mais le dite pas à Smoke elle le sait pas encore.

Elle craque sur les mauvais garçons, pourtant son métier c'est de les arrêter. Ironique n'est ce pas ?



Histoire (550 mots minimum) :

Smoke était à une compétition de tire à l'arc, c'était la finale, le stress montait.

Le vent soufflait lentement vers l'est, elle savait que sa flèche serait un peu déportée,
il fallait donc qu'elle vise en conséquence.

Elle avait trois flèches à tirer, elle préparât sa première flèche, visât en prenant en
considération le vent, elle lâchât la corde, la flèche partit, et allât se loger directement
au milieux de la cible.

Elle pris la prochaine flèche la mit sur sont arc, et visât, la flèche partit et allât se loger un peu à gauche de la première flèche, ce qui rapportât moins de point à Smoke.

La troisième flèche se logeât juste à la droite de la première, lui rapportant le maximum de point.

Elle venait de gagner la finale, elle était heureuse, c'est alors que sont flanc se mit à briller, et une cible de tir à l'arc avec une flèche en son centre apparut.

Elle était heureuse, elle venait d'avoir sa Cutie Mark, et avait en plus gagné la finale de ce tournoi,
elle repartit donc avec un joli trophée, et plusieurs centaines de bits.

Plusieurs années plus tard elle rentrât à l’école de police, elle impressionnât tous les instructeur, par ses capacités au tir, elle sortit avec le diplôme de police, avec des notes plus qu'admirable,

elle se fit plusieurs amis durant cette période, mais il furent tous envoyés dans des villes différentes,
obligeant Smoke à retrouver de nouveau amis.

Elle fut engagée dans la police de Manehattan,

Elle était dans la brigade d'un certain Scare, il lui apprit tous ce qu'il savait et que l'on n'apprenait pas à l’école.

Jusqu'au jour ou il lui fit faire sont premier interrogatoire seul.

Voila qu'elle se retrouvait en face d'un criminel, un certain Sharp Teeth, qui était déjà porté disparut depuis longtemps et voilà qu'on le retrouvait.

Après les questions de routine, Sharp Teeth continuait de maintenir qu'il était un mort vivant,
ce qui fit stresser Smoke, qui décidât de sortir un moment pour boire un café et se calmer.

Quand elle revint Sharp Teeth se jetât sur elle, il pleurait du sang, Smoke fut obligé d'abattre
Sharp Teeth, qui avant de mourir, expliquât que lui et les autre comme lui, s'appelle des Nocferatus, et qu'un certain Bloody Knife était derrière tout cela.

Après les explications de routine, on lui autorisât à quitter le commissariat, et à rentrer chez elle.

Plus tard au début de la nuit, elle décidât d'aller acheter des pâtes, mais sur le chemin elle fut
agressé par des poneys de sabot de Bloody Knife, qui avaient décidé de s'amuser un peu avec elle avant de sûrement la tuer.

Ils étaient en train de la toucher, quand un super héros arrivât, super héros qui se nommait Undead,
il était venu et l'avait sauvée, l'avait sauvée d'une mort horrible, mais elle supposait que Bloody Knife savait ou elle habitait. Elle ne pouvait donc pas rentrer chez elle.

Elle appelât donc Scare pour savoir s'il pouvait la loger, Scare acceptât, Smoke ne fut pas surprise.
Scare état un vrai ami.

Elle allât donc chez lui pour passer la nuit, lui racontât ce qu'il s'était passé, quand des explosions retentirent dans la ville.

Scare et Smoke furent appelés par Edgar, il fallait qu'ils se rendent au plus vite au stade qui venait d’exploser.

Ils prirent donc la voiture pour s'y rendre, en passant ils virent que le commissariat avait lui aussi explosé, quelques heures avant, et ils auraient été à l’intérieur.

Personnage INC :

Light Pastry:
Nom : Light Pastry
Sexe : Mâle
Race : pégase
Métier : soldat lunaire
Âge : Jeune Adulte


Cutie Mark (uniquement pour poney/Zèbre) :

La cutie mark de Light Pastry représente un masque de comédie
noir souriant et clignant d'un oeil.
Light à eux sa cutie mark, car il adorait se déguiser et tout ce qui avait un rapport au théâtre.


Physique (100 mots minimum, vous êtes priés de rajouter l'image de votre personnage) :

Light Pastry est un jeune pégase, il n'est pas très musclé, sa robe est de couleurs marron, on dirait du chocolat au lait.
Ses yeux sont d'un marron plus clair que sa robe, sa crinière
est orange avec des reflets plus clairs presque blanc, faisant un peu pensé au nougat.
Sa queue, suis le même principe que sa crinière.
Light Pastry porte une épée courte en acier avec un manche dorée, qu'il range dans un fourreau marron de cuir.
Il porte aussi une autre arme, c'est une chaîne clouté double, il peut s'en servir pour désarmer ses ennemis, ou leur faire un croche patte.



Caractère (250 mots minimum) :

Light Pastry est très peureux, il déteste se battre.
Il ait horrifié à l'idée de voir du sang.
Il a peur de retrouver sa mère, sa mère qui le battait quand il
était enfant.
Il ne sait pas vraiment s'il la retrouvait, s'il voudrais se venger d'elle, ou s'il voulait juste savoir pourquoi.
Light Pastry n'as jamais connu son père, dès sa naissance il les avait abandonné, pourtant Light Pastry n'as jamais cherché
de figure paternel de remplacement, même s'il aimerais bien savoir ce qu'était devenue son père et pourquoi était-il parti.
Il n'était jamais tombé amoureux, on peut dire qu'il n'avait jamais eu une vie normal, mais ça c'était avant qu'il rejoigne la guerre.
Au début il ne changeait pas son comportement, jusqu'à cette mission où ils ont du s'allier avec l'armée adverse.
C'est ce jour-là, ou Light Pastry tombât pour la première fois amoureux, d'une lunaire, une soldate de l'armée adverse, une certaine Fearless Wind
Il devint amis avec elle, elle lui appri à se battre, elle
l'accompagnât acheter ses première arme.
Elle lui appri à ôter la vie d'un autre poney.
Light Pastry est maintenant devenue moins peureux, il a moins peur du sang, de se salir les pattes.
Il ferait tous pour impressionner Fearless Wind, pour qu'elle soit fière de lui...
Pour quel l'aime, il ne veut pas la voir souffrir, il serait près à se sacrifier pour elle, il fut même capable de trahir sa faction,
pour elle, pour cette jolie pégase orange.
Il lui est arrivé sous de grand moment de stress, de se mettre a pleuré, mais il ne lui semble pas que Fearless l'ai vu.
Light a quelque problème d'alcool.



Histoire (550 mots minimum) :

à la naissance de Light Pastry, son père les avait déjà abandonné lui et sa mère, sa mère ne lui donnant jamais d'information sur son père.
Même si Light ne lui demandât qu'une fois, un soir ou sa mère avait bu, ce qui lui valut comme réponse qu'une claque, cela avait été la première fois quel le frappât.
Sa mère passait ses journées au bar comme si elle souhaitait oublié quelque chose, peut être même juste oublier l'existence de Light.
Mais les coups devenant de plus en plus régulier, sa mère de plus en plus violente.
Light en eux marre, il décidât de partir de la ville.
Il était donc sur les routes, cherchant à s'éloigner le plus loin possible de sa mère, quand un étrange chariot s'arrêta à côté de lui, dedans il y avait un licorne assez âgé.
« -Mais petit qu'est-ce que tu fais ici au milieu de nulle part ?
-je suis perdue.
-Et tes parents sont ou ? »
Light devait mentir sinon le vieux poney le ramènerait vers sa mère.





« -Ils... ils sont morts, j'ai nulle part ou aller...
-Si tu veux, tu peux loger chez moi, monte. »
Light montât dans le chariot, remercient grandement le vieux poney.
Le vieux poney tenait une petite pâtisserie dans Canterlot, il se comportât comme un père pour Light, lui apprenant à faire de la pâtisserie, l'inscrivant à des court de théâtre.
C'est d'ailleurs grâce à cela que Light eux sa cutie mark, grâce à une jolie représentation de Roméo
et Juliette, une histoire ou un pégase tombait amoureux d'une griffonne et que leurs familles les empêchaient de se voir, griffonne qui tombât vraiment amoureux de Light, mais cela n'était pas réciproque.
Les années passèrent et Light grandit, se cachant dans ses rôles de théâtre pour ne plus penser à sa vie d'avant, passant des nuits dans les bars pour oublier les coups de sa mère.
Mais un jour le vieux poney qui l'avait recueillit, mourut, à sa propre surprise Light ne fut pas
trop triste, il n'avait jamais considéré le vieux poney comme son père, malgré tous les efforts de celui si.
Light se sentait presque coupable de n'à pas être triste pour la mort du vieux, mais il supposait que c'était ainsi tout le monde finissait un jour et le vieux avait eu une belle vie, il disait qu'il avait eu un fils, qu'il n'aurait jamais espéré, qu'il était fier de Light.
Après cet événement Light se renfermât encore plus dans le théâtre et dans la boisson.
Un jour alors que sa troupe organisât un spectacle pour sa majesté Celestia.
Celestia le conviât lui et lui seul dans ses quartier pour parler en privé, au début il crut d'abord que la reine allait lui faire des avances, mais très vite il se rendit compte que c'était pour autre chose.
Elle voulait l'engager, pour c'est talent de déguisement, pour l'aider pour des affaires particulières.
C'est comme cela que Light fut recruté dans l'armée de Celestia.

Les premières missions tournèrent mal, quand toute l'équipe dans lequel il se trouvait se fit massacré,
non pas contre la faction adverse mais, contre une troisième faction.
Troisième faction qui obligeât, les solaire de s'allier au lunaire, alliance qui fit tomber amoureux Light de la belle pégase orange se nommant Fearless.
Après une bataille contre la base principal de la troisième faction, une bataille perdue d'avance quand les deux sœurs commencèrent à se battre.
Après cette grande bataille, après que des milliers de poneys furent massacré.
Light demandât de changer de camp, de passer du côté des Lunaire.

Personnage BTA :

Airmrey:
Nom: Aimé
Nom de gladiateur: (inutile si vous gardez votre vrai nom) Airrmrey
Age: 20 ans
Sexe: Mâle
Race: demi-Orc
Pouvoir: Soufle du Dragon (lance des gerbe de flamme par la bouche)
Description physique:

Aimé est un demi-orc il à donc la peau verte et les oreille pointu, mais à la taille d'un homme moyen, ce qui le rend plus petit que les vrai orc, il à les cheveux couleurs marron, bon lui il n'a pas compris ce qu'était se mots donc il dit que c'est marronte.
Ses cheveux sont coiffé en arrière en queue de cheval, même si il sont assez courte, il à les dent jaune sûrement toute carié, mais pour un Demi-Orc c'est preuve de beauté.

Description psychologique:

Aimé est très simple d'esprit il a du mal à réfléchir et parle moyennement français, c’est pour cela qu'il ne prononce pas son nom Aimé mais Airmrey, sinon quoi dire d'autre sur sa psychologie, c'est un bourrin, il ne réfléchira pas si ce qui dit peut être mal pris, ou si charger trois ennemis peut être dangereux.

Histoire: (Facultatif)

Aimé est né d'une mère Orc et d'un père humain qui aimais les goûts exotiques. Il à été élever dans un bordel Orc, vivant dans le sexe et la décadence. Le chef du bordel voulant finir par le prostituer à des gens qui aimais l'exotisme mais qui avait un peu peur avec un vrai orcs.

Quand la fumé les enlevât, Aimé bossait comme videur un jour et comme prostituer l'autre, alternant les deux, depuis près de 4 ans.


Caractéristiques: ( points à répartir)
-Force (Physique)4
-Mental (magie) 1
-Rapidité (Déplacement) 2
-Compétence en combat (Connaissance en arme aux CaC) 3
-Compétence de tir (Connaissance en armes de jets) 1
-Charisme (Prestance) 1

Spécialités: (2 à choisir)
-Expert en arme lourde (Arme à 2 mains)
-Vitalité renforcé (+résistant au coup, balle, etc...)
-Frapper sans réfléchir: Foncera toujours le tas qu'importe la situation.
-Tête vide: Intouchable par les sorts mentaux.




avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 392
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum