My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Arc 1: Arène de Vargas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Dim 9 Nov - 11:09

Epsi/Nael:
Epsilon regarde le vêtement se déchirer et soupira pour la énième fois de la journée.
*Faut vraiment faire quelques choses pour ces vêtements, les éventuels spectateurs risquent de croire que Vargas a choppé des gars de colonie de Nudiste…*
*La chose intéressante est que la vision de cette femme pourrait tuer les Zombies désormais…*
*Tu fais dans l’humour maintenant Repsilon ?*
*Faut bien que je me change un peu les idées, avec tout ces ennuies et le fait que j’ai fini Afterburner.*
*Que tu…*

Epsilon écarquilla les yeux, étonné.
*J’ai Afterburner en application ?!*
*Ouais, Metal Slug aussi, quelques jeux de courses, Pac-Man. J’ai télécharger quelques trucs quand on était dans notre Dimension au cas où. T’a jamais consulté la section « Jeux » de ton cerveau ?*
*Je lutte pour le… Et puis merde… Je croyais que tu ne songeais qu’au boulot.*
*Même un Leader a le droit de se détendre de temps en temps non ? Tu crois quoi, que Copy X restait toute la journée sur son trône ?*
*Bon point… C'est ça alors ce qu'il faisait quand il se "reposait"*
*Pour en revenir à notre soucis, impossible d’activer les scanner, on est vraiment qu’avec les Sabers.*
*Ce qui est très ennuyant, certains ennemies sont trop puissant pour être approcher uniquement au corps a corps…*
*Je suis certains que on réussira à retrouver nos autres équipements.*

Epsilon regarda Nael une dernière fois, puis se tourna vers la porte barricadé. Du bruit se faisant de plus en plus proche.
*Je l’espère Repsilon… Je l’espère.*
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Dim 9 Nov - 22:12

Abbadon observa le guerrier a ses côtés ent rain de massacrer des zombies, il ne semblait visiblement pas avoir de pouvoirs. Çà risquait d'être handicapant sur le long terme si les zombies continuaient à pululer

"On dirait qu'ils ont soifs!
-Je dirais plutôt qu'ils ont faims dans le cas présent."

Abbadon concentra son pouvoir dans sa double lame, lui donnant ainsi qu'a lui même une aura bleue, puis s'élança traversant une masse de zombies comme la foudre, avant que l'impact les fassent voler en éclats et en gerbes de sang. Puis il se remit en garde, faisant tourner son arme autour de lui, frappant de manière vive et décapitant tout les zombies qui approchaient. il finit par sauter pour se mettre au niveau du pinacle puis augmenter sa mana concentré dans son corps, jusqu'a arrivé à un point de rupture qui lui fit faire une accélération monstrueuse qu'Abbadon utilisa pour frapper tout les zombies autour de la fontaine, les découpant en morceaux faisant s'éparpiller du sang dans la pièce et remplissant la fontaine du même liquide tandis qu'il revenait sur son piedestal, faisant des signes au public qui le regardait.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 255
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Jeu 13 Nov - 18:28

Après avoir passé une semaine à s'entraîner à améliorer son pouvoir, à grands renforts de ' Huuuuuurr ! ', de ' Hmmmmmf ! ' et de ' Mais tu va bouger, oui ?! ' d'efforts, Maximillion somnolait, à présent téléporté sur le lieu de l'épreuve, en compagnie d'un homme assez imposant.
" Il va falloir qu'on monte en haut du bâtiment, histoire d'avoir l'avantage de la hauteur et avoir un meilleur aperçu de notre position, surtout si on doit chasser des personnes spécifiques là dedans…
Maximillion regarda l'humain d'un air un peu agacé…
- Je n'oublie pas une voix qui m'a sorti du sommeil, surtout si elle me revient pour encore interrompre mon repos…
Maximillion soupira.
- Cependant, l'idée est pas bête. Faisons… Comme ce que vous avez dit ! "
Il jeta un coup d'oeil à son équipement - qui à son grand malheur, était le même que celui du premier combat, lui qui s'était armé à la va-vite - se préparant à la future bataille, et, alors qu'il entendait la lame de l'autre combattant exploser le crâne d'une espèce de mort-vivant, se retourna vivement, plantant même un peu de hache dans un zombie mal placé dans un mouvement de surprise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Ven 14 Nov - 20:32


Karuna et Katja arrivèrent enfin aux pieds d'étranges tours carrées, grises et en mauvais états... après un néanmoins intéressant carnage qui ne manqua pas de rappeler au guerrier ses années dans les "arènes communes" des sous-sols de sa ville, dans sa dimension.
Le guerrier du Shinkoku n'avait pas eu besoin de faire un grand nombres d'efforts, les visages déjà décomposés des créatures explosaient au simple contact des tatouages lumineux de Karuna.
Il n'avait donc pas perdu de temps à tous les détruire un à un, cette action était impossible de toute manière, et défonçait juste les monstres devant lui. Mais pour ne pas mettre trop de distance avec sa partenaire, il l'avait installée sur son épaule, tandis qu'il courait sur les zombies (en les écrasant bien sûr).
Le guerrier et le chaton avaient réussis à se débarrasser des zombies en passant par différentes ruelles jusqu'à ce qu'ils ne virent plus aucunes formes de non-vie, et Karuna se baladait tranquillement avec Katja dans la ville totalement dévastée, en restant néanmoins sur ses gardes.
Le guerrier tourna finalement la tête en direction de sa partenaire sur son épaule.
- Dame Katja... Je dois avouer ne pas être un grand maître en matière de magie... pourriez-vous m'expliquer ce qu'est un... "néromicien" et le lien entre cette chose et ces créatures mortes-vivantes ?
Le guerrier regarda à nouveau droit devant lui.
- Il me semble qu'il faut trouver cet être... et aussi la compagnie des autres gladiateurs... ils seront toujours meilleurs que ces créatures...
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Ven 14 Nov - 22:44

Corum-Maximilion:
Ophtalmost a écrit:Après avoir passé une semaine à s'entraîner à améliorer son pouvoir, à grands renforts de ' Huuuuuurr ! ', de ' Hmmmmmf ! ' et de ' Mais tu va bouger, oui ?! ' d'efforts, Maximillion somnolait, à présent téléporté sur le lieu de l'épreuve, en compagnie d'un homme assez imposant.
" Il va falloir qu'on monte en haut du bâtiment, histoire d'avoir l'avantage de la hauteur et avoir un meilleur aperçu de notre position, surtout si on doit chasser des personnes spécifiques là dedans…
Maximillion regarda l'humain d'un air un peu agacé…
- Je n'oublie pas une voix qui m'a sorti du sommeil, surtout si elle me revient pour encore interrompre mon repos…
Maximillion soupira.
- Cependant, l'idée est pas bête. Faisons… Comme ce que vous avez dit ! "
Il jeta un coup d'oeil à son équipement - qui à son grand malheur, était le même que celui du premier combat, lui qui s'était armé à la va-vite - se préparant à la future bataille, et, alors qu'il entendait la lame de l'autre combattant exploser le crâne d'une espèce de mort-vivant, se retourna vivement, plantant même un peu de hache dans un zombie mal placé dans un mouvement de surprise.

Corum ne releva pas la pique de l'homme qui venait d’allègrement planté une de ses armes dans la tête d'une créature impie... De toute façon ce n'est pas comme si son confort l'intéressait vraiment, sans compter que, fort heureusement, il n'avait plus besoin de dormir depuis longtemps, quoique la perte de ses pouvoirs allait l'affecter à un moment ou un autre.
Il accéléra le pas à travers les couloirs de béton et de voitures désaffectés, dépassant de loin la vitesse des décérébrés les environnant. Remontant les pentes dédiées aux voitures, il arriva quelques étages plus haut.
Le râle des zombies remontant le bâtiment à leur rythme, il décida de pousser la carcasse d'une automobile jusqu'à l'entrée de la pente, usant de son livre pour appuyer ses forces, lévitant autour de lui à une page ouverte :
"-un peu d'aide?" il fallait accélérer, et il pensait que son camarade était sans doute aussi soucieux que lui de conserver sa vie un peu plus longtemps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Sam 15 Nov - 11:49

" Un peu d'aide ?
Cela faisait un moment déjà que Maximillion essayait de suivre tant bien que mal son compagnon de fortune, abattant sa hache sur les zombies qui le rattrapaient, quand l'autre humain commença à pousser une voiture vers la pente. Maximillion souffla et se dirigea vers le véhicule, se mettant du versant opposé e celui-ci à celui où son camarade se tenait. Il tira de toutes ses forces, s'aidant de son corpulence.
- Peuh… J'ferais pas ça tous les jours… " Grogna t-il, serrant les dents.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Sam 15 Nov - 14:53

Tranquillement et confortablement installée sur l'épaule de son partenaire de combat, Katja scrutait au loin les potentiels ennemis pour avertir Karuna de leur venu. Même si c'était peine perdue, les morts-vivants continuaient de se jeter vers le duo avant de connaître une fin écrasante. Au bout d'un moment, les attaques diminuaient jusqu'à retrouver un silence de mort. Les deux combattants ne trouvaient face à eux que ruines et poussière. La ville abandonnait n'avait pour présence que le guerrier, la femme-chat, et le vent qui venait et partait en emportant avec lui de simples débris légers. Pendant qu'ils marchaient tout en étant attentifs au moindre mouvement, Katja vit Karuna tourner la tête vers elle. Sans doute pour lui parler.

"Dame Katja... Je dois avouer ne pas être un grand maître en matière de magie... pourriez-vous m'expliquer ce qu'est un... "néromicien" et le lien entre cette chose et ces créatures mortes-vivantes ? Il me semble qu'il faut trouver cet être... et aussi la compagnie des autres gladiateurs... ils seront toujours meilleurs que ces créatures..."

Il semblerait que le guerrier du Shinkoku l’appellera "Dame Katja" de manière définitif. Pas que cela dérangeait la féline, mais cette appellation lui rappelait son enfance au manoir, il y a quelques années. Laissant cependant ses souvenirs de côté, la Khajiit réfléchit à la question qu'il lui avait été posée. Pendant qu'elle réfléchissait, Karuna avait détourné son regard d'elle pour continuer à s'assurer qu'il n'y ait pas d'autres groupes de chair putréfiée et d'odeur nauséabonde. Puis, elle finit par lui répondre:

"Je ne suis pas une grande spécialiste non plus, mais j'en sais tout de même quelque chose. D'après ce dont je me souviens, un "nécromancien" serait un sorcier à forme humanoïde, spécialisé dans la magie noire."

Elle vit le guerrier se tourner de nouveau vers elle. Peut-être n'avait-il pas compris? Sans doute parce qu'il n'y a pas de magie dans sa dimension.

"Quand je mentionnais la forme humanoïde, c'est parce que je doute qu'il n'y ait que des humains qui choisisse de devenir nécromancien. Ou alors peut-être qu'il finisse par perdre leur humanité petit à petit, jusqu'à refléter leur monstruosité de l'extérieur. Quand à la magie noire, c'est une magie très puissante mais aussi très dangereuse, autant pour l'utilisateur que la cible. Dans le cas du nécromancien, il est capable de ramener les morts à la vie sous-forme de cadavres ambulants et de les contrôler à sa guise, en échange d'une dette de sang si je peux l'appeler comme ça. Ou si tu préfères, il insuffle une partie de son énergie vitale aux morts pour les manipuler ensuite."

Karuna la regardait toujours, exprimant cette fois de l'étonnement que de l'incompréhension. Un peu gênée, Katja se sentit obligée de s'expliquer.

"Je viens de bonne famille, c'est pour ça que je le sais..."
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Sam 15 Nov - 21:53


La fille féline finit par répondre au guerrier.
- Je ne suis pas une grande spécialiste non plus, mais j'en sais tout de même quelque chose. D'après ce dont je me souviens, un "nécromancien" serait un sorcier à forme humanoïde, spécialisé dans la magie noire.
... Karuna n'avait rien comprit. Malgré toute sa neutralité, il tourna la tête vers Katja, qui enchaina.
- Quand je mentionnais la forme humanoïde, c'est parce que je doute qu'il n'y ait que des humains qui choisisse de devenir nécromancien. Ou alors peut-être qu'il finisse par perdre leur humanité petit à petit, jusqu'à refléter leur monstruosité de l'extérieur. Quand à la magie noire, c'est une magie très puissante mais aussi très dangereuse, autant pour l'utilisateur que la cible. Dans le cas du nécromancien, il est capable de ramener les morts à la vie sous-forme de cadavres ambulants et de les contrôler à sa guise, en échange d'une dette de sang si je peux l'appeler comme ça. Ou si tu préfères, il insuffle une partie de son énergie vitale aux morts pour les manipuler ensuite.
Karuna regarda à nouveau devant lui, il pensait avoir comprit cette fois.
- ... Oh ! Je vois... Un être qui ramène les morts à la vie pour ses désirs personnels... ce qui insinue donc que nous nous battons contre des êtres qui étaient vivants, doués d'émotions, de sentiments...
Une petite veine apparut sur la tempe du guerrier, tandis que son visage quitta un très court instant sa neutralité, pour passer dans une émotion très forte de profonde rage.
- ... Mes poings seront ravis de détruire un tel monstre...
Le guerrier se rendit compte de son état, et repassa à son habituel visage vide d'émotions.
Il était aussi impressionné par les connaissances de sa partenaire, qu'il observa avec étonnement en quête de réponses.
- Je viens de bonne famille, c'est pour ça que je le sais...
- Oh...
Le guerrier souria légèrement à la fille-féline.
- La destinée est amusante... Les esclaves tel que moi servent les "bonnes familles"...
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Dim 16 Nov - 15:28

Pendant son explication, Katja put sentir l'esprit combatif de son partenaire grandir. Elle justifia ses connaissances par son haut statut, ce qui la gêna un peu. Cependant, elle répondit au sourire que Karuna lui avait adressé.

" La destinée est amusante... Les esclaves tel que moi servent les "bonnes familles" "

La femme-chat gigota les oreilles, intriguée par les dires du guerrier.

"Vous, un esclave?"

Ce dernier lui répondit avec un hochement de tête. La Khajiit avait les oreilles baissées, sa queue s'enroula autour du cou du grand homme et elle posa une de ses mains dans ses cheveux. Elle afficha un air attristé:

"J'ignore comment cela se passe dans votre dimension, mais dans la mienne la vie d'esclave est loin d'être joyeuse. Au manoir, nous avions des domestiques, alors il n'y avait rien de bien méchant. Mais les esclaves sont justes traités comme de simples objets... qu'importe l'utilité qu'il leur était donnés"

Elle soupira un moment avant de continuer.

"J'espère que vous aviez été bien traité... au moins..."
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Dim 16 Nov - 18:56

Airmrey / Dath':
« Moi suivre toi »
Airmrey suivit Dath' même si de temps en temps il s’arrêtait pour massacrer quelque zombie, il trouvait ça rigolo, les tripe de ses chose commençait à tapisser le sol autour de lui, quand il se remit a suivre Dath'
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Dim 16 Nov - 21:58

Nael/Epsilon:

Musique:

Je me sens quitter mon corps, tous deviens sombre et le silence règne, je me déplace dans une sorte d'espace vide parsemé de petites îles qui ne sont pas plus grande que la salle où je suis physiquement.
*Vous esprits vengeurs qui veillé sur le passage des âmes en chemin vers leur nouvel demeure, je vous préviens, des nécromanciens réveille le corps de c'est âmes et joue avec, nous ne pouvons pas laisser une tel chose se produire, plus qu'a travers moi vous pouvez a présent vous manifester.*
Une île deviens alors plus lumineuse et semble se rapprocher de moi.  En quelque minute je me retrouve a porté de pied et a l'instant où je foule sa surface vierge, celle-ci grandi comme par magie et je me retrouve alors non pas sur une île vierge, mais dans un monde désertique où plutôt chaotique car les quelque rivière que je pouvais voir étais de lave, les arbres, et bien les arbres étais tous mort et desséché. Je m'avance et m'approche d'une sorte de grotte sombre.
-Toi esprit qui ma guidé jusqu'ici, où es-tu ?
-Je suis ici !
A cette instant un Gigantesque chien a trois tête fais sont apparition devant moi, il mesure au minimum 10 mètres de haut et ses trois têtes m'observe, ses gueules sont a moitié ouverte, il pourrais m'engloutir dans une de ses gueule sans grande difficulté.
-Alors c'est toi qui perturbe mon domaine Samsaran ?
-Vous... vous savez qui je suis ?
-Bien sur que je sais, je suis Cerber chien de enfers et garde de sont entré, sache que je connais tous les peuple des univers car même s'il y a plusieurs dimension, il n'y as qu'un seul enfers.
-Je voie... je suis navrer de perturber votre domaine, mais je la cap...
-Je sais, je sais que tu peux invoquer les Esprits qui recherche la vengeance, je sais cela et je sais également le motif de ta présence en ces lieux, je sais que des nécromanciens utilise leurs magie pour faire revivre les morts et sache que cela ne perturbe pas mes affaire puisque celle les âmes sont ma préoccupation.
-... Mais alors pourquoi m'avoir fais venir ici ?
-Je vais prendre le temps de t'expliquer. Sache qu'il est plus qu’extrêmement rare de trouver un individue capable de faire revenir les esprits dans le monde des vivant, beaucoup essaye et beaucoup échoue car je ne laisse pas cela ce produire, mais toi, toi tu es particulière car je ne peux rien faire pour t'empêcher d'appeler ceux qui on déjà passé la porte. Tu semble capable d'appeler n'importe qu'elle esprit mais tu semble également trop faible pour invoquer les âmes trop puissante, j'en déduis donc que t'a capacité magique limite t'es invocations.
-Je comprend maintenant.
-C'est pourquoi je vais t'aider.
-Vous... vous aller m'aider personnellement ? Je … je ne m'attendais pas a cela...
-Ne sois pas sotte, je ne me déplace pas pour rien, mais je vais te permettre d'invoquer un de mes acolyte, il se nome Orthos et il pourras te mener aux nécromanciens qui vous pose problème, de plus Orthos les déteste, ce serras donc avec plaisir qu'il vas te suivre dans cette mission.
-Je, comment vous remerciez ?...
-En devenant plus forte et en prenant soin de lui.
-De qu...
Je ne pus finir ma phrase car je fus comme propulsé en arrière, je voyais l'île s’éloigne rapidement et je me sentie retrouver mon corps dans un choc, le choc ne fut pas physique mais mentale, comme i une migraine phénoménal vous traversais d'un coup et vous quitter aussi vite.
Epsilon se tenais devant moi, il semblais en discussion avec lui même, j'avais passé plusieurs heure avec Cerber et pourtant on aurais dis que seul quelque minutes avais passé ici.
-C'est bon Epsilon, j'ai trouvais un esprit qui nous conduiras au nécromanciens.
Je repense aux paroles de Cerber, de qui voulait-il bien parlais en disant "prend bien soin de lui" sans doute d'Orthos.


Dernière édition par Night Wing le Dim 30 Nov - 19:46, édité 1 fois
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Mer 19 Nov - 16:27


- Vous, un esclave ?
La fille féline passa sa queue autour du cou du guerrier et posa une main dans ses cheveux, Karuna apprécia le geste.
- J'ignore comment cela se passe dans votre dimension, mais dans la mienne la vie d'esclave est loin d'être joyeuse. Au manoir, nous avions des domestiques, alors il n'y avait rien de bien méchant. Mais les esclaves sont justes traités comme de simples objets... qu'importe l'utilité qu'il leur était donnés... J'espère que vous aviez été bien traité... au moins...
Le guerrier continua de sourire.
- Je ne démentirais pas en disant que les premiers millénaires de mas vie furent intenses... mas ma grande chance me permit de... "tomber" sur les bonnes personnes.
Karuna retourna encore une fois la tête vers Katja.
- Mais bon... il ne m'est pas permit et je ne voit pas l’intérêt de me plaindre de mon passé, pouvez-vous m'en racontez plus sur vous et votre mon-
Le guerrier s'arrêta brusquement, il y avait désormais quelques choses de nauséabond dans l'air.
- ... Dame Katja... La sentez-vous ?...
Il prit la fille-féline et la posa sur le sol, il se mit ensuite dos contre dos à elle.
- ... Il y a une présence proche...
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Mer 19 Nov - 20:32

"Je ne démentirais pas en disant que les premiers millénaires de ma vie furent intenses... mais ma grande chance me permit de... "tomber" sur les bonnes personnes."

Katja fut soulagée par cette réponse, elle en poussa un petit soupir semblable à un "ouf" de satisfaction. Elle vit que Karuna lui souriait.

"Mais bon... il ne m'est pas permis et je ne vois pas l’intérêt de me plaindre de mon passé, pouvez-vous m'en racontez plus sur vous et votre mon-"

Alors que le guerrier du Shinkoku s'était brusquement arrêté dans sa question, la femme-chat avait soudainement relevé la tête, tout ses sens étant en alerte. Elle ne tarda pas à grimacer de dégoût à cause d'une forte odeur désagréable. Elle scruta la moindre parcelle des ruines pour tenter d'apercevoir quelque chose à l'origine de cette gêne nasale, mais elle ne vit rien en particulier.

" ... Dame Katja... La sentez-vous ?...
-Si je la sens?... Oui, c'est d'ailleurs très dérangeant... Mais encore, si il n'y avait que l'odeur, ça ne serait pas un problème."

Etant à moitié animal, la Khajiit possédait un odorat supérieur aux humains, bien que cela pouvait lui donner défaut selon les situations. Aussi, son ouïe fine avait entendu un bruit étrange. Elle hésita entre un murmure ou un simple souffle mais une chose était sûre. Karuna semblait avoir également compris et posa la féline au sol avant de se placer en position de combat, dos à dos avec elle.

" ... Il y a une présence proche...
-Proche et bien cachée... Mais qui ou quoi que ce soit, on l'a repéré."

Lentement et silencieusement, Katja prit ses canons en mains. Le ton de sa voix était devenu plus grave, un ton méfiant. La femme-chat resta complètement immobile, attendant que l'ennemi se montre ou qu'elle trouve sa position en première. L'atmosphère devint tendue en l'espace de quelques secondes à peine suivantes de la paisible conversation du duo.

"La vraie question à se poser est... Qu'est-ce que c'est?"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Dim 30 Nov - 16:01

Dathoudhi arriva dans la ville, suivie de l’orc. Elle leva la tête, les immeubles étaient gigantesques, mais pas impossible d’accès.
-Bon, il faut trouver des nécrotruc, j’imagine que ça doit être diffèrent que ces cadavres embuant.
Elle se retourna, pour fracasser la tête de l’un d’entre eux avec sa masse en crâne avant de revenir à son compagnon de fortune.
-On verra surement mieux en hauteur. Reste ici, j’vais voir.
Il fit un énorme bon vers un immeuble. Elle planta sa lame dans le mur afin de ne pas tomber, puis elle planta son sabre pour se faire un second appui. Elle arracha sa lame du mur pour le replanter plus haut et lui permettre de monter un peu. Puis elle enleva son sabre pour le planter encore plus haut. Et ainsi de suite jusqu’à arriver au toit.
Une fois en hauteur, elle scruta les horizons à la recherche d’une quelconque forme de vie, autre que les zombies, qu’on pouvait plus caractériser de mort.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Ven 12 Déc - 19:26

Corum-parking:
D'une dernière poussée, Misk et son collègue d'infortune décalèrent le véhicule devant l'entrée montante du parking, obligeant déjà quelques monstres à se grimper maladroitement dessus pour traverser l'obstacle.

"et sinon, quel est votre nom ? J'aimerais pas à avoir vous appeler "l'autre" tout le temps... Je me nomme moi même Corum"

Il laissa le temps au personnage bougon de lui répondre, avant de reprendre un peu el cours de la discussion, les zombies avançant inlassablement :

"continuons à monter."

Il repris une course plus lente, notamment pour se repérer dans l'édifice, mais aussi pour laisser l'occasion à l'inconnu, qui ne l'était plu, de poursuivre avec lui l'ascension.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Anghbor le Ven 12 Déc - 21:32

Alors que les derniers rayons de soleils disparaissaient, le ciel se couvrit à une vitesse surnaturel. Le ville plongea dans les ténèbres les plus total, aucune lumière n'étant allumé, bercer par les cris et grognement des bêtes impies airant dans les rues étroites formant le dédale qu'était la ville. Pour ne rien arranger, une pluie fine commençait à tomber alors qu'un brouillard épais, réduisant encore plus le champ de vision, déjà peu aidé, des combattants. N’importe quel être doté d'un minimum de jugeote était capable de dire que les événement météorologique de la ville était tout sauf naturel et que quelqu'un ou quelque chose était à l'origine de ces changement radicaux de temps.

Musique::



Dart' + Airmey : Dart' scrute pendant quelque instants les rues de la cité morte depuis le toit, mais le levée soudaine du brouillard la surprit et elle n’eut pas le temps de voir grand chose. Pas de trace de nécromancien et à présent une silhouette de mort vivant était différentiable de celle d'un être bien vivant. Mais, alors que tout chance de trouver une utilité à rester sur ce toit semblait avoir disparut, un changement dans la brume ce fit apercevoir. Une lueur violette, quelque rues plus loin, qui se déplaçait lentement dans la direction de la rue où ce trouvait le semi-orc. Gageons que cette lueur était bien magique et assurai la position de l'une des cibles à éliminer.



Karuna + Katja : Une sombre présence était en effet proche et le duo s'en approchait de plus en plus. Mais, alors que la source semblait se trouver à seulement dizaines de mètres au croisement le plus proche, un épais brouillard se leva en à peine quelques secondes et il était désormais impossible de voire à plus de trois mètre devant soit. Et comble du malheur avait dû repentir l'approche du duo car elle avait disparut avec l'arrivée de la brume... Pour se faire de nouveau ressentir à peine quelque mètres derrière les deux combattants. Et en effet, se tenait là un homme à la peau pâle, tenant un bâton visiblement fais d'os et habillé d'une longue robe émaciée brune et pourpre recouverte de quelques fragments métallique d'armures. Autour de lui une demi-douzaine de goules traînaient leurs immondes carcasse, quoique visiblement plus menaçante que les autre non morts déjà rencontrée dans le reste de la ville. L'homme pâle vit un bref signe de la tête alors que sa main droite s'éclaira brièvement d'une aura bleu et, instantanément, les bêtes s'élancèrent en direction des gladiateurs, leur griffes brillant elles aussi d'un bleu de givre.
???:

Musique:

Nael + Epsilon : Quelques minutes passe, laissant le temps au deux gladiateurs de récupérer un peu, bercer par les grognement et les coup sur la barricade des zombies. Les coups s'étaient d'ailleurs accélérés depuis un moment, mais rien de bien inquiétant. Non, ça devint inquiétant lorsque les coups cessèrent soudainement tout autant que les gargouillement immondes. Et, comme pour répondre aux esprit curieux se demandant ce qui venait de ce passer, un nouveau retentit alors qu'une longue lame brillant d'un éclat vert traversait la barricade. La lame se retira alors avant de frapper de nouveau les défenses, qui furent annihiler par cette seconde attaque. De l'autre bout de la lame, qui se trouvait être une faux, se trouvait la terrible silhouette d'un être  fait d'os et de métal, animé uniquement que par la magie qu'il maniait. Il fit alors un pas en avant et s'arrêta, jaugeant ses adversaires, attendant de voire quel sera leur première action.
???:

Musique::


Maxim + Corum : Alors qu'ils grimpaient toujours plus haut dans la battisse d'acier et de béton, le duo pouvait apercevoir la pluie commencer à tomber et le brouillard se lever dans les rues alentours, leur donnant la sensation d'être particulièrement bien lotis. Ou au moins, mieux que les malheureux qui auront à se battre dans une tel purée de poix. Ils grimpèrent encore un étage et, ce qu'ils y virent ne pouvaient tous simplement être humain. Ni un zombie d'ailleurs. Une étrange créature aussi laide que dépourvut de jambes, les orbites vide, un sourire malsain figé sur son visage. Le 'corps' vêtu d'un long manteau poussiéreux et le bars armé d'une faux grotesquement grosse, elle semblait les attendre, leur permettant d'agir en premier.
???:




Abbadon + Pentaron : Les zombies tombaient par dizaines autour des deux furieux combattants. Bras, mains, tripes et têtes volaient dans tous sens jusqu'à ce que la dernières des bêtes fut misent en pièces. Quand, un son qui ne semblait que bien peu approprier pour une tel scène retendit dans le centre. Le son d'une pièce le l'on lançait et rattrapait en l'air. N'ayant plus d’adversaire à combattre, le duo se tourna vers la source du son pour apercevoir un homme, visiblement, habillé d'une longue toge noire et tenant un simple bâton orné d'un crane se trouvait à l'autre bout de l’allée du centre, devant la sortie. Derrière lui se regroupait une trentaine de goules, toute plus laides et puantes les une que les autres, mais dont les longues griffes ne laissaient pas à douter de leur férocité. Un petit sourire se dessina au coin des lèvres de l'homme et, en un éclaire, tout le centre se retrouva dans une épaisse fumer noire aveuglant quasi totalement le duo. Mais ça ne semblait pas être le seul inconvénient de ce brouillard, car les forces des combattants semblèrent diminuer drastiquement. Et en plus, pour ne rien arranger, les cris des goules déchaînés se reprochant se faisant entendre.
??? ::

Musique:

Les gouls ::


avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Sam 13 Déc - 0:20

Epsilon & Nael:

« C'est bon Epsilon, j'ai trouvé un esprit qui nous conduiras au nécromanciens. »

Le réploid resta indifférent à l’annonce. Si cela lui faisait quelque chose, il ne laissait rien paraître visuellement. Se contentant de répondre :
« Très bien, maintenant va encore falloir trouver quelque chose pour te couvrir, je commence à manquer de tissus personnellement. »
Sur ces mots, il s’apprêta à retirer sa cape quand il se stoppa dans son mouvement, et fixa la porte d’un grand œil fixe.
Les grattements sur la barricade et bruits typiques des zombies cessèrent brusquement.
« Nael… En arrière… »

Une lame verte transperça la barricade, avant de se retirer. Puis un second coup eu lieu, plus puissant et qui détruisit facilement la barricade.
Un être humanoïde apparut alors, tenant une faux qui semblait particulièrement dangereuse.
Il s’avança d’un pas, et regarda les deux individus.

Epsilon fit également un pas, sortant ses deux lames aux poignets. Jaugeant également son adversaire avant de faire un petit sourire et de commencer à marcher vers son adversaire, se tenant prêt à esquiver et contre-attaque ses prochaines actions.
«Tu es sur mon chemin, Nécromancien. Laisse-toi faire et ce sera sans douleur, défend toi et tu regrettera de m'avoir croisé. »
Epsilon se doutait déjà de la réponse, le combat ne faisait que commencer.


Dernière édition par KuroNyra le Lun 22 Déc - 18:44, édité 1 fois
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Sam 13 Déc - 0:41

Alors que les derniers rayons de soleils disparaissaient, le ciel se couvrit à une vitesse surnaturel. Le ville plongea dans les ténèbres les plus total, aucune lumière n'étant allumé, bercer par les cris et grognement des bêtes impies airant dans les rues étroites formant le dédale qu'était la ville. Pour ne rien arranger, une pluie fine commençait à tomber alors qu'un brouillard épais, réduisant encore plus le champ de vision, déjà peu aidé, des combattants. N’importe quel être doté d'un minimum de jugeote était capable de dire que les événement météorologique de la ville était tout sauf naturel et que quelqu'un ou quelque chose était à l'origine de ces changement radicaux de temps.
Dathoudhi scrute pendant quelque instants les rues de la cité morte depuis le toit, mais le levée soudaine du brouillard la surprit et elle n’eut pas le temps de voir grand chose. Pas de trace de nécromancien et à présent une silhouette de mort vivant était différentiable de celle d'un être bien vivant. Mais, alors que tout chance de trouver une utilité à rester sur ce toit semblait avoir disparut, un changement dans la brume ce fit apercevoir. Une lueur d’un rouge plus pourpre, quelque rues plus loin, qui se déplaçait lentement dans la direction de la rue où ce trouvait le semi-orc. Gageons que cette lueur était bien magique et assurai la position de l'une des cibles à éliminer.
D’un simple saut, la jeune yautja rejoint l’orc en dessous.
-Là bas ! Se contenta-t-elle de dire en pointant la rue d’où venait la lueur.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Sam 13 Déc - 10:57

Nael & Epsilon:

« Très bien, maintenant va encore falloir trouver quelque chose pour te couvrir, je commence à manquer de tissus personnellement. »
-Mais pourquoi tu dis...
Je regarde ma poitrine qui ce trouvais encore a l'aire libre, enfin pas si a l'aire libre que cela car mes cheveux c’était en partie placer  devant pour les masquer, mais il est vrais que je devrais trouver une solution et rapidement. Puis les grattements sur la barricade et bruits typiques des zombies cessèrent brusquement.
« Nael… En arrière… »
Je recule alors et observe avec une certaine inquiétude une lame verte qui transperce la barricade, avant de se retirer. Puis un second coup à lieu, plus puissant et qui détruit facilement la barricade.
Un être humanoïde apparut alors, le nécromanciens. Epsilon fit un pas, sortant ses deux lames aux poignets.
*Je ne te laisserais pas te battre tout seul.
Orthos chien des ténèbres, Moi Nell Armonie Ethel Lann, fille d'Erendera je t'invoque!*

Orthos:
Alors dans une petite brise un chien à deux têtes et a queue de serpent apparais a mes coté.
-Mon nom suffisait. Bien maintenant passons aux chose sérieuse.

Orthos s'approche alors de la porte une de ses tête flaire l'aire en direction d'Epsilon, l'autre ne quitte pas des yeux le nécromancien.
-Orthos, Epsilon est avec nous.
-Je suppose donc que cet chose non organique ne prénomme Epsilon.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Dim 14 Déc - 21:21

La présence malsaine qui semblait scruter Katja et Karuna se faisait plus proche. L'équipe aurait pu commencer à prévoir leurs actions mais le brouillard s'était levé, plongeant la zone où ils se trouvaient dans une épaisse brume qui ne laissait passer aucune lumière. Non seulement privée de sa vue, bien que son côté félin lui donnait la nyctalopie en capacité, la Khajiit ne pouvait plus se fier à son odorat en raison de la situation. Il ne lui restait pas grand-chose pour se guider, aussi elle s'assura que Karuna était toujours avec elle. Son coude percuta légèrement le dos du guerrier de Shinkoku, ce qui la fit sourire dans un soulagement. Katja usa donc de son seul sens encore fiable pour repérer l'ennemi en approche: son ouïe. Elle se tut donc et affina son sens.
Mais étrangement, elle n'entendit rien, c'était un vrai silence de mort... Jusqu'à ce que, soudainement, ses oreilles détectèrent des bruits proches et non rassurants: des pas irréguliers provenant de plusieurs "choses", des craquements d'os, des respirations lourdes. Kajta cru un instant à une blague puisque, à priori, il ne pouvait s'agir que des morts-vivants qu'elle et Karuna avaient facilement écrasé il n'y avait même pas quelques minutes, mais d'autres sons lui fit écarter la théorie de leur seule présence. Elle pouvait entendre quelqu'un avec un marche régulière, ce qui confirmait son statut de "vivant", avec en plus de légers tapotements au sol, suivant le rythme de la marche une fois sur deux. Ça ne pouvait pas être un aveugle, puisqu'il n'y avait qu'un tapotement à la fois, et ça ne pouvait pas être une personne âgée non plus, sinon le rythme de l'avancé aurait été plus lent. Il ne lui restait plus qu'une possibilité d'identité, mais elle préféra s'en assurer avant de crier victoire.
En l'espace d'une seconde, ses yeux de chat perçurent à leur tour quelque chose d'étrange, à savoir une inquiétante lueur bleue, éclairant légèrement une main trop pâle pour appartenir à un humain normal. Et à la disparition de celle-ci, une déclaration d'attaque a été lancé, d'où l'origine d'une vague de cri de guerre à moitié étouffé de la part des créatures en décomposition. La femme-chat plaça un tir en direction de l'attaque, percutant deux ou trois de ces créatures. L'implosion de l'impact créa une nouvelle légère lumière orangée durant une fraction de seconde, ce qui n'était pas suffisant pour la Khajiit de distinguer quoi que ce soit. Elle ne pouvait pas se permettre de tenter un tir à bout portant, car elle risquerait de blesser son coéquipier. Heureusement, les tatouages sur le corps de Karuna se mirent à briller d'une aura blanche, aveuglant légèrement les bêtes. Katja se rendit compte d'une différence chez les goules aux niveaux de leur apparence, mais elles restaient néanmoins des goules. Alors que le duo firent de leur mieux pour ne pas servir de repas, Katja cru apercevoir une grande silhouette non loin dans le brouillard. Elle se tourna vers son coéquipier en lui indiquant une direction.

"Je pense que celui qui a relâché ces choses contre nous se trouve là-bas. Mais j'ai besoin de lumière, il faudrait qu'on s'avance!"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Lun 15 Déc - 10:08

Alors que les derniers rayons de soleils disparaissaient, le ciel se couvrit à une vitesse surnaturel. Le ville plongea dans les ténèbres les plus total, aucune lumière n'étant allumé, bercer par les cris et grognement des bêtes impies airant dans les rues étroites formant le dédale qu'était la ville. Pour ne rien arranger, une pluie fine commençait à tomber alors qu'un brouillard épais, réduisant encore plus le champ de vision, déjà peu aidé, des combattants. N’importe quel être doté d'un minimum de jugeote était capable de dire que les événement météorologique de la ville était tout sauf naturel et que quelqu'un ou quelque chose était à l'origine de ces changement radicaux de temps.

C'est pour cela que Airmrey ne s'en rendit pas compte.
Dath' venait de descendre du toit, lui indiquant une direction, Airmrey ramassât son arme, et commençât à marcher dans la direction indiqué près à en découdre
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Willyjack le Mer 17 Déc - 9:47

-Je dirais plutôt qu'ils ont faims dans le cas présent."

Puis le gladiateur fonça dans une masse de zombies.

-Eh bien donnons leurs quelque chose à manger !

Puis Pentaron planta son glaive dans la bouche d'un monstre en passant par son cerveau et donna un coup de pied dans le zombie pour le laisse tomber. Il continua le carnage ainsi avec son nouveau frère d'arme.

Soudain un son qui ne semblait que bien peu approprier pour une tel scène retendit dans le centre. Le son d'une pièce le l'on lançait et rattrapait en l'air. N'ayant plus d’adversaire à combattre, le duo se tourna vers la source du son pour apercevoir un homme, visiblement, habillé d'une longue toge noire et tenant un simple bâton orné d'un crane se trouvait à l'autre bout de l’allée du centre, devant la sortie. Derrière lui se regroupait une trentaine de goules, toute plus laides et puantes les une que les autres, mais dont les longues griffes ne laissaient pas à douter de leur férocité. Un petit sourire se dessina au coin des lèvres de l'homme et, en un éclaire, tout le centre se retrouva dans une épaisse fumer noire aveuglant quasi totalement le duo.

L'hoplite sentit sa force grandement diminuer.

-Par tout les dieux que nous arrive t-il !?

Les goules se rapprochait rapidement ,Pentaron se ressaisit et mis son bouclier en avant tout en se mettant à la hauteur du gladiateur ,il se prépara à attaquer la première goule des qu'elle sera au contact en la tranchant avec son glaive tout en se protégeant.

avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 425
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Sam 20 Déc - 16:50


La présence malsaine qui semblait scruter Katja et Karuna se faisait plus proche. Mais avant que le guerrier et la féline puissent faire la moindre chose, un épais brouillard se leva sur l'équipe, l'empêchant de voir au-delà de quelques centimètres. N'étant pas d’ôté de sens aussi supérieurs que ceux de la fille féline, Karuna se concentra pour ne pas se laisser gagner par la peur et le stress, il crispa ses muscles et resta à sa place en position de combat. Un petit coup sur son dos se fit ressentir, mais par la gentillesse du coup, il en déduisit qu'il s’agissait de sa partenaire et poussa un bref soupir de soulagement.
Un vrai silence de mort régnait en ces lieux. Il voulait s'assurait du bien-être de Katja mais ne vouant pas briser le silence, commença une petite méditation où il apaisa son esprit, ses tatouages y répondirent en brillant d'une faible lueur, mais suffisante pour qu'il puisse se situer dans cette brume total.
Cette méditation eut aussi pour but de repérer à nouveau la présence malsaine... qui était beaucoup plus proche qu'avant.
Et elle était accompagnée d'autres, moins écrasante mais tout aussi morbides, présentant une ressemblance en plus intense aux pauvres êtres tués par l'équipe auparavant.
La lueur bleue coupa net la méditation du guerrier du Shinkoku, allant de paire avec des cris lancés par les êtres que Karuna devinait comme dégoutants.
La fille-féline plaça un tir en direction de l'attaque, percutant deux ou trois des créatures en décomposition et dont l'onde de choc "magique" pour Karuna éclaira la place pendant quelques instants.
Karuna attendit que sa partenaire refit à nouveau ce tour, mais celle-ci était introuvable dans cette brume, et ne refit pas d'actions.
Le guerrier brisa alors sa position offensive et commença une autre médiation visant à transformer son inquiétude en lumière. Ces tatouages répondirent en brillant d'une lueur largement supérieur, éclairant au grand soulagement de Karuna sa partenaire, et les étranges créatures qui reculèrent en râlant, et dont le guerrier put voir qu'elles étaient aussi immondes mais différentes des autres.
Le premier réflexe du guerrier fut de faire reculer à coups de poings les opposants.
Puis Katja s'adressa à lui :
- Je pense que celui qui a relâché ces choses contre nous se trouve là-bas. Mais j'ai besoin de lumière, il faudrait qu'on s'avance !
- Oh, vraiment ? Le coupable de ces infamies est dans cette direction ?
Le visage du guerrier s’obscurcit, les veines de ses tempes se gonflèrent. Il répondit de manière violente à sa partenaire.
- ... Et si c'est de la lumière que vous désirez, Dame Katja...
Il prit une position à la fois offensive tandis que ses tatouages commencèrent à briller.
- Mērā gus'sā prakāśa mēṁ jalā aura mērē rāstē rōśana kara sakatē haiṁ !
Il poussa ensuite un cri de rage, tandis que ses tatouages brillèrent d'une lumière extrêmement intense.
- ... raaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!
Ses yeux était presque blancs et sa chevelure eu un mouvement vers le haut, tandis qu'il écarta les bras devant lui en serrant les dents et pencha le torse vers l'avant, tel une bête prête à charger.
- SI C'EST PAR L'AVANT QU'IL NOUS FAUT ALLER, ALORS SOIT !... ON VA TE FAIRE PAYER, ATROCITE !!
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Mar 23 Déc - 13:19

"SI C'EST PAR L'AVANT QU'IL NOUS FAUT ALLER, ALORS SOIT !... ON VA TE FAIRE PAYER, ATROCITÉ !!"

Katja fut bien plus que surprise de voir Karuna "changer" de la sorte, elle se frotta d'ailleurs les yeux pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas ce qu'elle venait de voir. Mais elle estimait avoir autre chose à faire que rester bouche bée devant son partenaire. Aussi, le voyant prêt à charger à la moindre occasion, la femme-chat prit place sur le dos du guerrier, tira quelques coups sur les goules qui avaient eu le malheur de tenter de s'approcher, et tapota légèrement l'épaule de son ami.

"Je ne souhaiterais pas vous ralentir, alors ne vous retenez pas et allons-y"

Aussitôt qu'elle eut donné le feu vert, Karuna chargea à une vitesse bien plus que surhumaine, ce qui étonna une nouvelle fois la Khajiit qui essayait tant bien que mal de ne pas lâcher prise. Elle put également se rendre compte, en regardant derrière elle, que les goules ne parvenaient pas à les suivre.

"Au moins, on aura pas à tous les éliminer, et on gagne du temps", pensa-t-elle insciemment à voix haute.

Avec l'aide de la lumière de Karuna et de ses yeux de chat, Katja se mit à chercher la lumière bleue qu'elle avait aperçut plus tôt. La vitesse folle à laquelle avancer le duo prit quelques goules par surprise et qui finirent piétinées et transformées en bouillie verdâtre, qui était tout sauf charmant à regarder. Bien que le brouillard avait englobé toute la ville et les ruines qui la composent, les tatouages de Karuna produisaient suffisamment de lumière pour les éclairer convenablement d'au moins une centaine de mètres de rayon. Bien que la femme-chat indiquait au guerrier du Shinkoku les directions à prendre, rien n’empêchait que la plupart des ruines finissaient en poussières sous leur passage. Enfin, apparu comme une lueur d'espoir, l'aura bleue était revenu, non loin de là où se trouvait le duo. Presque automatiquement, ou plutôt instinctivement, Katja tira en direction de la faible lumière bleue. Le résultat en est que le tir percuta le détenteur de cet aura, qui avait grandi en réaction au tir, laissant apparaître la main pâle de ce dernier. Elle cria à son partenaire pour s'assurer qu'il l'entende.

"On le tient, il est là-bas!"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Mar 23 Déc - 17:57

Corum-Toit du Parking:
Remontant les étages au fur et à mesure de la course poursuite avec les créatures d'outre-tombes, Corum avait pu apercevoir la fumée qui avait envahi les rues aux abords et au delà du parkingtower, et malgré l'épaisseur de celui-ci, la multitude de cadavres faisaient mouvoir le nuage comme des vagues morcelant les bâtiments alentours : il fallait monter.

Cependant, sur le toit du parking, ce que laissa apparaître un espace pure de toute brume n'en était pas moins terrifiant et intimidant : au centre de l'étage, parsemé de voitures rouillés et hors service depuis dieu sait quand, une créature cauchemardesque au sourire malade attendait Corum et son compagnon d'infortune.

"Encore une de ces bêtes assoiffés de chair..."

Il mit en garde sa lance prêt à esquiver la moindre attaque provenant de la créature, il voulait en apprendre plus sur ses capacités avant de répliquer ; il s'écarta subtilement, toujours en garde, dans un mouvement de cercle autour de la créature. Par le livre qui commençait à voler et à se feuilleter autour de lui, il préparait son corps physiquement pour esquiver ou parer un coup puissant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum