My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Arc 1: Arène de Vargas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Mar 23 Déc - 18:21

Maximillion, éreinté par l'effort physique que représentait l'ascension de tout ces étages, avait beaucoup perdu de sa capacité de concentration ( si l'on pouvait appeler cela ' capacité de concentration ' ) : Il ne se rendit presque pas compte que la pluie s'était mise à tomber quand la brume s'était levée. Il avançait nonchalamment devant lui, suivant aveuglément la route que semblait vouloir prendre l'autre humain, quand la voix de celui-ci le tira de ses pensées, aussi vides qu'elles furent :
" Encore une de ces bêtes assoiffés de chair... Lui dit-il, entrainant un petit haussement de sourcil.
- De quoi vous par- Oh. " Répondit-il, se retournant pour voir le faucheur qui se trouvait face à eux.
Maximillion prit bien quelques secondes pour analyser la situation, avant d'en arriver à la solution - selon lui - la plus logique : Il s'était tout simplement endormi à nouveau et se confrontait à un mauvais songe ! Or, il ne pouvait pas être blessé, s'il en avait conscience… Pas vrai ?
Maximillion fonça sur l'ennemi et abattît sa hache, en fermant les yeux, vers le tranchant de la lame de l'adversaire, regrettant tout à coup d'avoir pris une si petite arme, comparée à celle de l'être surnaturel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Dim 28 Déc - 10:34

Abbadon vit arriver le nécromancien et ne put s'empécher de lacher un juron:

"Bordel de merde, même ici on peut pas se balader tranquille sans croiser des putains de nécromanciens!"

Puis il vit le nuage de mort arriver, et savait que si lui ou son compagnon était pris de dedans, ça pouvait être la fin. Il sauta vers son compagnon d'armes et commença à faire tourner sa lame. Il activa ensuite son pouvoir, faisant accélérer son arme jusqu'a ce qu'elle forme un disque bleuté tant elle accélérait, puis accéléra encore pour tenter de créer un vent et repousser ce gaz.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 256
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Anghbor le Dim 28 Déc - 15:09

Naël + Epsilon : Le géant en armure resta un moment immobile, observant tour à tour le robot bleu aux lames faites d'énergie, l'étrange invocatrice et la bête bicéphale. Alors, en un éclaire, il fut sur Orthos, lui écrasant la tête contre le sol de pierre froid son pied gauche, profitant que l'autre s'attardait sur le réploïde. Réploïde qui voulut répliquer instantanément mais à peine il eu bouger ses bras que la faux vint lui saisir la nuque tel un crochet et, en un puissant et largement mouvement du bras, envoya le petit être bleu valdinguer à travers la pièce à une vitesse effrayante avant de s'encastrer dans le mur où se trouvait la porte.

Dath' + Airmey : Le duo s'enfonçait dans les rues embrumer, cherchant toujours dans la direction de la lueur mauve. Et en effet, ils finirent par trouver la source de cette lueur. Un homme, de taille moyenne, portant un bâton dont l'extrémité brillait. Et lorsque qu'il les aperçut à son tour, il eu un mouvement de surprise, pointa le duo de son bâton et commença à psalmodier dans une langue inconnu alors que la lueur mauve changeait pour devenir plus sombre et grossir de façon inquiétante.

Katja + Karuna : Si Katja était surprise de l'action de son compère alors que dire de la surprise du nécromancien ? Les goules sur le chemins furent pour la plupart bousculer violemment sur le coté. Toute sauf une qui parvient à planter ses griffes dans l'épaule du gladiateur et qui tentait, tant bien que mal de lui grimper dessus, regardant vers Katja comme un si il s'agissait d'un morceau de viande. Le sorcier quand à lui, s'empressa d'incanter un sort... Qui se résultat par la chute d'une pierre tombale sur le crâne de Karuna qui fur plaquer au sol sous les yeux ébahit du mage... Ainsi que ceux de Katja et de la goule qui furent projeter plusieurs mètres plus loin à cause de l'arrêt brutal de leur « monture ».

Pentaron + Abbadon : Alors que Abbadon faisait, il s'en rendit bien compte assez rapidement, d'inutile moulinet il fut arrêté par une demi dizaine de goules qui lui tombèrent dessus, le plaquant au sol, le griffant et le mordant de manière très douloureuse. Pentaron dut lui aussi attaqué par un groupe de goule, trois attaquant de front et une de chaque coté. Il parvint à bloquer les trois face à lui grâce à un magnifique coup de bouclier, les faisant trébucher et tomber, et même à pourfendre celle qui venait sur sa droite avec son glaive, mais celle de droite s'agrippa à ses épaule à menaçait de le faire tomber à la renverse et d'infliger de terrible blessure avec ses griffes.

Corum + Max : Maximilion chargea, bras lever et hache en main et fermant les yeux... Et percutant le mur. Lorsqu'il se retourna il pouvait bien voire la créature qu'il avait charger mais elle était intacte. Corum, lui, avait pu voire son camarde travers le créature comme s'il elle n'existait pas, comme s'il n'avait s'agit que d'une brume intangible. Mais une brume qui levait désormais sa gigantesque faux en direction de l'inconscient à la hache.


Dernière édition par Anghbor le Mar 30 Déc - 13:08, édité 2 fois
avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 83
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 22
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Dim 28 Déc - 18:07

Alors qu’Epsilon tentait d’attaquer le Nécromancien, il fut violemment prit par le revers de la faux.
« Ho merde. » Dit-il juste avant de se faire envoyer à travers la pièce, s’encastrant dans le mur ou se trouvait la porte.
*Ouch… Pas été projeter comme ça depuis le jour où je me suis frotté à Bowser.*
Il reprit alors ses esprits et quittant sa position peu agréable, attrapa un bloc de gravats créer par le choc. Et l’envoya vers le Nécromancien, pour aussitôt courir vers ce dernier et tenter d’asséner un double coup de lame.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Lun 29 Déc - 19:19

Maximillion courut tête baissée et yeux fermés pendant un instant qui lui parut durer beaucoup plus longtemps qu'il en aurait jugé, de la distance qui le séparait de son adversaire quand il avait fermé les yeux. Au bout d'un moment, quand cela devînt suspect, le combattant barbu finit par ouvrir les yeux, pour voir un mur prêt à l'accueillir contre lui. Après avoir retrouvé ses esprits, ou plutôt avoir lutté pour les garder, il se retourna mollement, voyant l'être à l'allure fantomatique pointer vers lui son arme déraisonnable. Pour toute réaction, Maximillion ne put rien faire d'autre que de lever timidement - mais rapidement - le plat de sa lame, en guise de bouclier, les yeux ébahis, comme si cela suffirait à l'arrêter…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Mar 30 Déc - 10:07

Le duo s'enfonçait dans les rues embrumer, cherchant toujours dans la direction de la lueur mauve. Et en effet, ils finirent par trouver la source de cette lueur. Un homme, de taille moyenne, portant un bâton dont l'extrémité brillait. Et lorsque qu'il les aperçut à son tour, il eu un mouvement de surprise, pointa le duo de son bâton et commença à psalmodier dans une langue inconnu alors que la lueur mauve changeait pour devenir plus sombre et grossir de façon inquiétante.

Airmrey était certes pas très intelligent, mais dans son monde, des gens utilisait de la magie, ça devait donc être le même principe.

C'était plutôt simple, il fallait leurs faire éclater le crane avant que la magie soit lancé.

«Sorcier !!!! »

Airmrey chargeât déjà le sorcier sautant au dernier moment pour abattre sont arme sur le crane du sorcier.
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Mar 30 Déc - 13:04

Le duo s'enfonçait dans les rues embrumer, cherchant toujours dans la direction de la lueur mauve. Et en effet, ils finirent par trouver la source de cette lueur. Un homme, de taille moyenne, portant un bâton dont l'extrémité brillait. Et lorsque qu'il les aperçut à son tour, il eu un mouvement de surprise, pointa le duo de son bâton et commença à psalmodier dans une langue inconnu alors que la lueur mauve changeait pour devenir plus sombre et grossir de façon inquiétante.
Dathoudhi  se doutait bien que ça avait un rapport avec ce que certains appellent « la magie »
Alors qu’elle était sur le point d’expliquer son plan à son compagnon, celui commença à gueuler « SORCIER !!!!!!!! » avant de foncer vers lui.
*Soit il a tout de suite compris, soit il est tellement débile que c’est la seule chose qui lui viens à l’esprit*
La jeune yautja profita du fait que le nécromancien soit concentré sur l’orc lui fonçant dessus pour s’éclipser dans la brume. Dans cette opacité qui pour elle était de couleur rouge, elle ne put identifier la position des deux autres que par leur odeur fétide.
Elle finit par se retrouver derrière le nécromancien. Elle avait parfaitement bien synchronisé son temps pour pouvoir attaquer pile quand son compagnon allait asséner son coup.
Elle sortit son sabre s’apprêta à décapiter le nécromancien qui allait surement être écrasé en même temps par l’orc.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Black-Jack le Mar 30 Déc - 18:54

*Pendant ce temps alors que les joueurs cherchaient encore le Necromancien*

Vargas et l'Encapuchonné regardait avec attention, sur la gauche du dirigeant se tenait le Lord qui regardait mais semblait trouver cela un peu barbant. Il s'adressa alors à Vargas.

"Vargas, elle est pas trop mal ton épreuve avec les zombies et les necromanciens, m'enfin il manque un petit quelque chose."


L'intéressé tourna le regard vers le Lord, interrogatif.

"Que proposes-tu donc?

-Attendez je vais faire un petit truc."

Il claqua des doigts en visant l'arène, alors un épaisse brume se leva broyant clairement la vision des joueurs, mais depuis les gradins la vision restait parfaite.

"Histoire de pimenté un peu la chose un peu de brume, bien évidement je nous ai rendu la vision possible afin que l'on puisse particulièrement bien les voir être emmerder par les aléas du climats."


Des étoiles brillent dans les yeux du régents et il donne alors une tape de son énorme main dans le dos du Lord.

"Cette idée est génial, tu as fais un super job!"

De son côté l'Encapuchonné grommelait sortant un "Moi aussi j’aurai pu faire pareil." et lâchant plusieurs insultes envers le Lord échappé assez discrètement pour que Vargas ne les entendent pas, bien que même crier il ne les aurait pas entendu tellement il était captivé par la tournure que lui avait offert le Lord.

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 483
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Mer 7 Jan - 18:39


Karuna était dans un état second, il suivait les indications de Katja sans vraiment les entendre, coincé dans une bulle de rage.
Puis soudainement, alors que Karuna jouant le rôle de monture et Katja juché sur lui et qu'ils se dirigeaient vers leur objectif... Il y eu un choc et le guerrier du Shinkoku vint rencontrer le sol, alors que sa partenaire (et un clandestin) furent projetés loin de lui.
Le guerrier resta quelques secondes au sol, les goules en profitant pour se rapprocher et la brume de revenir...
... juste avant que les créatures en décomposition finirent propulsées, irradiés par la lumière aveuglante et agressive du guerrier.
Celui-ci se releva, un filet de sang coulant sur son front et son épaule, il semblait s'être calmer de son état.
Mais la douleur de son épaule se fit ressentir, ayant pour effet de déchainer à nouveau la "transe" :
Les cheveux qui en quelques secondes étaient retombés remontèrent avec plus d'intensité, en s'éclaircissent.
Même choses pour les yeux, qui à défaut d'avoir disparus devinrent livides.
Karuna serrait les dents, comme pour retenir un cri, qu'il finit par lâcher...
- BORDEL DE MERDEEEE !! J'VAIS TOUS VOUS CREVER !!
Les tatouages y répondirent en brillant encore plus, formant un halo dans le brouillard.
Karuna sauta dans les airs, avant de retomber au sol, formant une onde de choc, ébranlant les goules.
Le guerrier se redressa ensuite, il avait deux choses en tête : Le nécro-quelque-chose-que-Dame-Katja-a-dit-tous-à-l'heure-cien, et Dame Katja.
Et à défaut de voir la deuxième, il pouvait entrevoir ou pressentir que la première se trouvait devant lui, et pas bien loin...
Ignorant donc son épaule, dont il ne ressentait et ne devinait pas les dégâts, il attrapa des cadavres de cadavres, et les lança dans la direction de la présence, juste avant de courir dans sa direction, en se retenant de faire du bruit, quitte à même baver des crocs pour garder la bouche fermée, sinon celle-ci délivrerait des tas d'infamies.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Mer 7 Jan - 20:22

Alors qu'elle "chevauchait" son partenaire il n'y avait ne serait-ce que quelques secondes, Katja se retrouva projeter dans les airs, survolant une grande partie des ruines de villes avant de commencer à perdre de l'altitude. Tout s'était déroulé si vite, la fille féline pouvait à peine comprendre la raison de son soudain envol. Mais le moment n'était pas le mieux choisi pour se remémorer la scène, puisque qu'un des rares murs encore bien stables se dressait en plein dans la trajectoire de la chute, et il était fort probable que personne ne souhaite se retrouver la tête dans un mur pour n'importe quelles raisons, ou alors il faudrait être complètement fou. Préférant garder son crâne en bonne état, la Khajiit se tourna de sorte à ce que ce soit ses pieds qui rencontrent le mur pour éviter toute sortes d'impacts à conséquences plus ou moins graves. Heureusement, le mur supporta le poids, mais surtout l'arrivée soudaine de la Khajiit, bien que les talons de ses bottes enfoncèrent une partie du ciment et des briques à l'intérieur. Ce n'était pas suffisant pour former un trou dans le mur et laisser une pièce à découvert, mais cela permettait à Katja de se tenir en équilibre et de ne pas mal retomber, même si tout bon félin qui se respecte retombe toujours sur leurs pattes. Elle ne put souffler qu'un instant avant d'apercevoir une sorte d'amas de chair venir en sa direction. Il s'agissait ni plus ni moins de la goule qui s'était accrochée à Karuna durant la course et qui avait suivi Katja au loin dans son parcours aérien, se retrouvant maintenant à moitié décomposée à cause de la vitesse de la propulsion. Dans un réflexe, Katja prit ses canons en mains et tira sur le demi-corps volant. Elle n'eut à peine le temps de ranger ses armes qu'elle se reçut quelques morceaux de chair putréfiée et de sang coagulé à couleur pourpre, la faisant cracher comme aurait réagi n'importe quel chat qui se serait reçu de l'eau. Elle effectua un salto avant de retomber à genoux sur le sol goudronneux, se leva et retira les morceaux de la goule encore accrochés à elle en secouant rapidement la tête, puis tout son corps, avant de finir par enlever les restes avec ses mains.

"C'est dégoûtant... répugnant..." se répétait-elle durant sa besogne de nettoyage.

Même si Katja est mercenaire de métier, elle a tout de même passé son enfance dans les riches milieux. Elle supportait la saleté, la crasse... Jusqu'à un certain degrés.
Maintenant débarbouillée, la Khajiit observa longuement ce qui se trouvait autour d'elle, à savoir des ruines de parts et là.

"Karuna?"

Elle affina son ouïe en faisant gigoter ses oreilles comme des radars. Aucune réponse cependant. Elle réessaya, pour en venir au même résultat.

"J'ai dû pas mal m'éloigner... C'est embêtant..."

Elle leva ses yeux vers le ciel, mais le brouillard était toujours là, recouvrant entièrement l'infinie surface bleue. Impossible de savoir si il faisait jour ou nuit, les enchaînements de combat contre les goules lui avait fait perdre la notion du temps. Elle grimaça, la situation ne lui plaisait guère. Elle entendit finalement un cri retentir. Elle n'était pas suffisamment proche d'elle pour être audible, mais cela a suffit pour que Katja se mette en route en direction du bruit, espérant rejoindre son ami.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 436
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Sam 17 Jan - 18:09

Abbadon commençait déja en avoir marre des nécromanciens que maintenant les goules affluaient et l'agressaient. Tandis qu'il était à terre il fit un balayage de ses pieds pour se relever tout en faisant reculer les goules. il prit ensuite sa lame, lui insuffla de l'énergie la rendant bleuté azur puis se jeta sur une goule. il planta sa lame pour se propulser en utilisant le corps de la goule comme tremplin vers un étage supérieur et ainsi avoir une vue plus globale sur le nécromancien.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 256
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Willyjack le Jeu 29 Jan - 19:32

Tandis que l'autre gladiateur faisait joujou avec ses mains , Pentaron lui ,combattait. Avec son bouclier ,il fit trébucher les goules et pourfenda en même temps avec son glaive une des goules qui venait par la droite. Une goule s'agrippa à ses épaules ,sans attendre tenta de lui planter le glaive dans la tête tout en se protégeant avec le bouclier au cas ou d'autres goules attequeraient. Le grec ne vit plus rien à cause du brouillard et fut donc obliger de reculer ,par peur de se faire encercler il se colla a un mur .
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 425
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Jeu 29 Jan - 22:26

Nael/ Kuro/ Orthos:
Je n’en croyais pas mes yeux, ce nécromancien était d’une rapidité et d’une force hors norme, eux qui normalement ne sont que de frêle créature qui puise justement dans la magie noire pour être puissant, j’étais sans voix, je ne faisais qu’observer cette gigantesque faux atour du coup de Kuro. Puis il l’envoi  valdinguer dans le mur le plus proche, tendis que pendant ce temps son pied se trouvais toujours sur une des têtes d’Orthos.  Il faut que nous sortions de cet endroit, nous sommes trop a l’étroit.
Rapidement et précisément je lance en direction de la tête du Nécromancien une de mes dagues, je ne doute pas qu’il vas tenter de l’esquiver ou même pire, l’attraper au vole, mais comme dans le même temps Kuro lui lance une attaque avec ses deux lames, il ne devrais pas pouvoir être sur deux front a la fois.

-Saloperie de réveil mort, tu ose poser ton pied sur moi ?! Je vais te le faire regretter amèrement.

A cet instant Orthos pousse de toutes ses forces sur ses pattes pour se dégager du pied qui se trouve sur une de ses têtes et alors qu’il bondie en direction du torse de l’abomination des ténèbres, il tente de le morde a la hanche et au bras en même temps.
Voyons voir comment tu peux te débrouiller sur 4 fronts en même temps.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 26
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Anghbor le Sam 31 Jan - 14:54

Karuna & Katja : Lorsque le furieux guerrier lança les macchabées en direction du nécromancien, il put entendre le significatif son de deux corps se rencontrant violemment « THUMPH » suivit d'un grand « AÏE ! ». Mais, alors que celui-ci chargeait dans cette même direction après son lancé macabre, il put entrevoir, pendant une fraction de seconde, se qui sembla être un petit éclaire danser devant lui pendant une fraction de seconde. Et soudainement, il fut stopper net, son épaule gauche arraché et brûler par un rayon d'énergie d'une puissance terrifiante et en face, se trouvait le maudit sorcier, haletant à cause de l'effort, la brume se retirant autour de lui sur une bonne quinzaine de mètres.
Alors que Katja marchait à travers la brume à la recherche de son camarade, elle vit aussi bien qu'elle ressentit ce qui semblait être les cris de son ami et une puissante déflagration de magie noire non loin. En se dirigeant de cette direction elle arriva dans une zone où ne se trouvait pas de brume, comme repousser sur une quinzaines de mètre autour du nécromancien. Et elle put voire son ami, le bras, ou plutôt l’absence de bras et d'épaule, figer à quelques mètre du mage déchut. Mage, autour duquel se regroupait de nouveau une bande de goules alors qu'il se retenait de tomber avec son bâton, haletant mais une onde de magie, pour le moment encore faible, dans la main droite.

Pentaron & Abbadon : En atterrissant sur une passerelle reliant deux galeries au dessus de lui, Abbadon se retrouva presque nez à nez avec un homme en robe noire, tenant un bâton orné d'un crâne et tirant une assez drôle expression de surprise. Enfin, avant de commencer une incantation en panique.
Du coté de Pentaron, le guerrier, bien que épuisé par la magie de la brumes noire, tenait sa position, entouré par les corps des goules. Mais à peine reprenait-il une position défensive que à nouveau des grognements et des cris immondes se faisaient entendre tout autour de lui. Et cete fois, il semblerai que le guerrier n'avait pas de compagnon pour éliminer le masse grouillante et puante des non-morts. D'ailleurs, une nuée de bien 20 de ces ignobles créature apparurent autour de l'athénien à moins de 2 mètres de lui. Et si il parvient à bloquer celle qui venait d'en face avec son bouclier, celle sur ses flancs et derrière lui réussirent à s’agglutiner autour de lui et à lacérer ses bras, jambes et son torse, les griffes coupant la peaux et les crocs déchiquetant le cuire comme du papier. Pire encore, c'est que tenir 5 adversaire avec un bouclier n'est pas chose aisé et si il ne se passait rien les créature devant lui allait parvenir à le faire tomber à la renverse, ce qui le laisserai à la merci des bêtes et le condamnerai à une mort aussi horrible que douloureuse.

Nael & Kuro : Le duo lancèrent leur projectiles au même instant et, si la pierre ne fit même pas tiquer le béhémoth d'acier et de magie noire, la dague alla se planter dans l'épaulette droite de ce dernier, mais sans grande réaction non plus. Lorsque Orthos se jeta sur lui, le nécromancien, celui-ci saisi le manche de sa faux au centre s'en servit comme d'un bâton pour bloquer les gueules menaçante du chien bicéphale et commencer un duel de force avec lui. Mais Kuro surgit derrière lui ses deux lames sortit, prêt à frapper. Mais le géant réagit à la vitesse de l'éclaire et frappa dans un décombres du pied l'envoyant tout droit dans le visage du gladiateur qui se retrouva une fois de plus au sol. Mais lever le pied lors d'un duel de force avec une créature tel que Orthos le fit reculer de quelques pas avant de pourvoir se stabiliser à nouveau. Mais cette fois, d'inquiétant éclaires verts commençaient à glisser tout le long de la terrible arme.

Airmrey & Dath : Le demi orc chargea, la prédator se glissa dans l'ombre, prête à frapper au bon moment. L'imposant guerrier se rapprochait de plus en plus alors que la chasseuse faisait de même à travers la brume, se rapprochant à la même vitesse que son camarade de sa proie... Mais ils furent stoppés net dans leur mouvement, frapper par une multitudes d'éclaires qui semblaient provenir du nécromancien lui même. Les deux gladiateurs furent projeter sur plusieurs mètres, le corps couvert de brûlures et sonné par la décharge. Au centre du cataclysme, l'homme regardait son œuvre alors que son sceptre absorbait les éclaires frénétiques qui menaçaient de le frapper lui aussi.

Max & Corum : Max leva sa hache, ferma les yeux et attendit. Certainement le coup lui serai fatal, la faux briserai sa piteuse défense et le trancherai en deux, certainement il n'avait que peu de chance de survit. Mais le coup ne vint pas. En fait, il seul son qu'il entendit fut les cris mêlé de douleur de la créature et de Corum.
Alors que Max se trouvait planter devant la terrible attaque de son adversaire, le livre de Corum s'agitait et, alors que la bête s’apprêtait à porter son coup, il s'ouvrit, comme animé d'une volonté propre et de multitudes éclaires, rayons de lumière et d'autre projectiles visiblement magique en jaillit, frappant à la fois le porteur du livre et le nécromancien. Ce dernier recula même de plusieurs bon mètres, lui rendant impossible de porter le moindre coup à Max. De plus, elle ne semblait plus capable de se dématérialiser. Mais de l'autre coté, Corum gisait, complètement K.O par le geyser de magie, désormais terminer.


Dernière édition par Anghbor le Sam 31 Jan - 21:32, édité 1 fois
avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 83
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 22
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Willyjack le Sam 31 Jan - 19:14

Pentaron était encerclé ,son compagnon avait disparu et le brouillard l'empêchait de voir quoi que se soit.  Depuis qu'il était arriver dans le tournoi ,il sentait une puissance divine en lui ,si il avait une chance de s'en sortir c'était bien en ce pouvoir.

Tout en déchiquetant les zombies qui l'agrippait ,il se concentra et tenta une percer rapide pour atteindre les escaliers et les monter.

-Déesse Athéna ,accorder moi de votre puissance !

Pentaron tranchait en priorité les jambes et les bras ,il se déplaçait de gauche à droite rapidement.

Note pour MJ:
J'active mon pouvoir "Bénédiction d'Athéna" ,ce qui augmente considérablement mes stats physique
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 425
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Sam 31 Jan - 20:41

Max leva sa hache, ferma les yeux et attendit. Certainement le coup lui serai fatal, la faux briserai sa piteuse défense et le trancherai en deux, certainement il n'avait que peu de chance de survit. Mais le coup ne vint pas. En fait, il seul son qu'il entendit fut les cris mêlé de douleur de la créature et de Corum. Alors que Max se trouvait planter devant la terrible attaque de son adversaire, le livre de Corum s'agitait et, alors que la bête s’apprêtait à porter son coup, il s'ouvrit, comme animé d'une volonté propre et de multitudes éclaires, rayons de lumière et d'autre projectiles visiblement magique en jaillit, frappant à la fois le porteur du livre et le nécromancien. Ce dernier recula même de plusieurs bon mètres, lui rendant impossible de porter le moindre coup à Max. De plus, elle ne semblait plus capable de se dématérialiser. Mais de l'autre coté, Corum gisait, complètement K.O par le geyser de magie, désormais terminer.

Maximillion, sans jeter un seul regard à son compagnon de fortune, décida de profiter de la situation : Il allait se gêner, tiens. Il fonça vers l'ennemi, aussi vite qu'il le pouvait, jusqu'à s'en essouffler, même, faisant tournoyer sa lame dans les airs pour la simple et bonne raison que ça faisait plus classe avant de se balancer lui-même sur l'ennemi, dans l'espoir de toucher un point vital - ou peu importe comment on pourrait appeler cela dans le cas de cette charmante créature - pensée qui lui fît… Et bien, penser à sortir une phrase telle que ' Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort ! ', mais, ne sachant pas si son aimable interlocuteur n'était effectivement déjà mort, il se contenta d'un modeste :

" Éwé ! "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Sam 31 Jan - 22:46

Les échos de cris et d'impact aidèrent la Khajiit, qui s'était alors mise à courir aussi vite qu'elle le pouvait, à rejoindre son compagnon et leur adversaire. Les quelques ruines qui s'imposaient comme des obstacles sur sa route étaient bien plus qu'insuffisantes pour la ralentir, cette dernière bondissait et dérapait à certains moments pour les éviter. La fille féline était habituée aux parcours hasardeux, de telles surfaces lui semblaient plus comme un terrain de jeu que comme une contrainte. Plus elle se rapprochait de son objectif, plus le brouillard semblait se dissiper. Cependant, même si cela devait être réconfortant, Katja ne se sentait pas rassurer pour autant. Néanmoins, elle pouvait de nouveau voir correctement, et sentir aussi. Aussitôt que le brouillard n'avait plus le dessus, Katja s'arrêta. Elle avait détecté une odeur particulière. Pas dans le sens où elle ne l'avait jamais senti, mais plutôt dans le sens où c'était le genre d'odeur qu'elle n’appréciait pas sentir.

"... Du sang... Il doit y en avoir en grande quantité..."

Elle s'était murmurée ces mots sur un ton inquiétant. Elle tendit ces oreilles... Pas de bruit, un silence de mort. Elle recommença à s'avancer, mais cette fois-ci en marchant, de sortes à ce que même les talons de ses bottes ne résonnent pas. Le brouillard comptait de s'en allait, jusqu'à ne plus être présent, le silence se retrouva remplacer par les souffles putrides des goules regroupées autour du nécromancien, haletant et peinant à rester debout. Dès qu'elle les vit, elle se cacha derrière une ruine pour ne pas être repérée. Puis, elle jeta un coup d’œil à la scène: le nécromancien, les goules... Karuna, à terre, démuni d'un bras et inactif. Elle inspira trop fort par le choc, avant de l'étouffer et de se cacher de nouveau. Elle entendit des craquements d'os, puis rejeta un coup d’œil. Les goules s'approchaient discrètement de son emplacement.

"Et merde...", pensa-t-elle.

Toujours observant la scène, son regard se dirigea vers le nécromancien, qui préparait une onde de magie dans l'une de ses mains en fixant le guerrier du Shinkoku à terre. Dans un élan de puissante volonté, Katja sortit de sa cachette, écrasa certaines goules et rebondissant sur leurs têtes qui se détachèrent de leur buste, sortit ses canons et tira une première fois dans la main su nécromancien où chargeait sa magie. Alors que les goules qui restaient firent demi-tour pour venir en aide à leur maître, Katja et le nécromancien se fixait intensément, créant une atmosphère lourde et oppressante pour l'un comme pour l'autre. Katja pointait son canon chargé, prête à tirer à la moindre occasion qu'elle obtiendrait où à la moindre tentative d'une nouvelle attaque de la part du nécromancien.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 436
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Dim 1 Fév - 0:55

*Quelle vitesse !*
Epsilon n’avait de nouveau rien pu faire. Le décombre avait été propulsé si rapidement sur lui qu’il avait été projeté au sol par la simple force cinétique de l’objet combiné au manque d’équilibre sur le coup.
*C’est pas bon du tout.*
*Son arme, j’ai l’impression qu’elle est importante pour lui.*

*Je commence à avoir cette impression* Songea également Epsilon, regardant l’arme de son adversaire commencer à générer des éclairs verts.
*Son bras, sa main. Il faut séparer le Nécromancien de sa faux. Avec un peu de chance c’est la clé !*
*Et si cela ne l’est pas ?*
*On aura essayé, mieux vaut cela que de continuer à bourriner façon Plume. Le pauvre garçon aurait déjà pris sa forme de W-Rex.*
*Et nous notre armure pour vaporiser sur place cet adversaire…*
*En effet.*

Epsilon se releva, enlevant un peu de poussière sur lui.
« Rare sont ceux qui osent me mettre de la poussière sur moi plusieurs fois. Aucun n’a survécu jusqu’à aujourd’hui. » Dit le Réploïd, avant de finalement attaquer de nouveau le Nécromancien, le but étant de faire réagir ce dernier, et de trouver une ouverture sur son arme.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Dim 1 Fév - 10:58

Airmrey fut stoppé dans sa course, la magie ça brûlait.il se relevât difficilement.

« Toi avoir brûlé moi ! Moi écraser tête à toi ! »

Airmrey commençât à ramasser tout ce qu'il avait sous la main et à le lancer sur le mage,
que ça soit des débris des bout de voiture ou un lampadaire cassé tout y passait, même la hache de Airmrey.

Airmrey aurait sûrement lancé Dath' si elle avait été à porté de lui.
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Dim 1 Fév - 12:52

Malgré leur attaque simultanée, ni Dathoudhi, ni l’orc n’avait réussi à toucher leur cible, celle-ci ayant, au dernier moment, envoyé une énorme décharge électrique qui les propulsa chacun de leur côté. Alors que la jeune yautja repris ses esprit, elle put voir les éclaire être aspiré par une sorte de sphère. Il y avait quelque chose dont ce nécro-truc tirait sa puissance, mais sa mauvaise vue l’empêcha de voir quoi.
Tout un coup elle entendit une voix bien reconnaissable.
« Toi avoir brûlé moi ! Moi écraser tête à toi ! »
Cet orc avait beau être aussi bête qu’un zabin, il était au moins doué pour distraire.
-Bien, si la discrétion de base ne marche pas, passons à la vitesse supérieur.
D’un coup sec, elle défit les nœuds qui maintenaient ses habits de fortune en place, retira son gantelet et planta son sabre dans le sol. Débarrassée de tous vêtement et arme, elle se concentra pour se rendre invisible.
Une fois l’opacité de sa peau totalement disparut, elle s’approcha lentement de sa proie, toujours aussi reconnaissable à l’odeur.
Quand elle arriva à son niveau, elle sentit quelque chose à côté de son visage, puis une seconde, elle comprit très vite que l’orc essayait de lui balancer tous ce qui lui passait sous la main, mais le nécro-truc semblait bien esquiver jusqu’ici.
Un des objets lui apparut juste devant elle, mais la chasseuse le saisit bien avant qu’il n’arrive dans son visage.
C’était une hache, et il ne fallut pas attendre 100 ans pour que Dathoudhi sache quoi en faire.
Sans attendre une seconde, elle asséna un coup à sa cible, visant la nuque.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Mar 3 Fév - 21:41

Nael:
Nos attaques avaient en partie porté leurs fruits, enfin pas exactement comme un individu lambda le penserais car nous n’avions pas réussi à le blesser, mais en réalité, nous avions pris l’avantage car il avait non seulement réalisé qu’il n’avait pas affaire a de simple  "gladiateur" comme nous nomme l’autre du haut de son balcon, mais que nous étions de vrais combattant, enfin surtout pour Epsi, car je n'avais pour le moment rien fait. Mais je ne contais pas rester a regarder, j'ai bien l'intention de participer au combat.
Orthos avais maintenant le manche de l'arme du nécromancien dans  ses gueules, et il ne semblais ne pas vouloir le lâcher.
« Rare sont ceux qui osent me mettre de la poussière sur moi plusieurs fois. Aucun n’a survécu jusqu’à aujourd’hui. »
Epsilon qui venait encore de ce faire mettre au sol se releva une nouvelle fois  en provoquant une de nouveau notre adversaire. Je n'ai pas l'intention de ne rien faire, je vais faire appel a mes cycles passé.

Alors que je suis toujours  assise en tailleur, je ferme les yeux, alors c'est comme si le temps s’arrêtait, je vide mon esprit, je ne fais plus qu'un avec les cycles passés, Je voie des milliers d'étoiles, chacune représente un Cycle forment plusieurs centaines de constellations, chacune représentant différents passage de mes vies. Une constellation brille de plus en plus et finalement son éclat  envahit mon âme. Je rouvre mes paupière, une nouvelle leur brille dans mes yeux. On dit que l'on peut voir l'âme d'une personne a travers ses yeux. A travers les miens on pouvais voir une toute autre personne que la Nael que tous avais vue jusqu'alors.

Ma méditation n'avais duré en réalité que quelque seconde et je découvris Epsilon qui étais entrain de ce lancer dans une nouvelle attaque, tendis qu'Orthos lui venait de ce propulser vers le nécromancien tendis qu'il avait toujours la fait dans ses gueules, rendant le maniement de celle-ci bien plus difficile.
Tendis que je lance un des petit morceau de bois en direction du visage du nécromancien, je me lance en direction de ses jambes, ma deuxième lames à la main, mon objectif étant de lui sectionner au moins un tendon d’Achille.
Je suis déterminé, malgré les éclaires qui commence a sortir de de son armes, on ne peut lire aucune peur, aucune faiblesse dans mes mouvements, ils sont tous exécuté avec une précision chirurgical,  J'avais changé, j'étais redevenue la combattante sans peur d'autre-fois.

-Voila, ça c'est l’invocatrice que je veux ! Ça c'est ma Nael ! Réussi a articuler Orthos entre deux lâcher de bave.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 26
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Sam 7 Fév - 20:13


Karuna était encore en demi-transe quand soudainement, il sentit quelque chose à son épaule.
Des secondes passèrent, semblant durer une infinité avant que le guerrier ne daigne jeter un œil à l'état de son bras droit.
Et la douleur surgit, soudainement, quand Karuna vit que son bras n'était plus attaché à son corps.
Il sortit de sa transe, ses cheveux et yeux reprenant un aspect "normal" alors que le guerrier tomba d'abord à genou, saisissant son épaule pour freiner le saignement, avant de se rouler au sol, terrassé par la douleur. Il serrait les dents à en baver, son front en contact avec le bitume alors que ses jambes bougeaient aléatoirement.

Le cri qu'il hurla était bien sûr inhumain.

A force de se rouler, Karuna avait répandu son sang un peu partout et le sol était teinté d'une belle couleur rouge cuivrée.
Les forces et la rage du guerrier montant à la seconde se firent ressentir par la quantité de jurons lancé par le manchot pour le nécromancien.

- ... Connard de fils de pute... j'vais t'arracher ta sale gueule... bordel, putain...

Relâchant en tremblant son moignon, le guerrier reprit sa stabilité et commença à se relever, son poing valide vint heurter le sol en laissant un impact.
Une fois debout, le guerrier manqua de tomber à cause du soudain changement d'équilibre, il ensuite jeta un œil à son épaule ensanglanté et ses yeux redevinrent blanc, mais cette fois-ci intégralement de même que ses cheveux qui se dressèrent sur sa tête.
En cet instant précis, seul le nécromancien l'importait, et ni les goules, ni même Katja n'avait de l'importance à ces yeux.
Ses tatouages devinrent plus étincelants que jamais, comme si ils se chargeaient. Le guerrier se mis à hurler comme une bête à l'être maléfique.

- MON BRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAS !!!

Un cratère se creusa à l'endroit où il se tenait, et toute la lumière fusa hors de ses tatouages. Sa masse musculaire augmenta également.
Karuna fracassa son pied contre le sol, faisant sauter une dizaine de morceaux de tailles variables que le guerrier frappa de son dernier poing, la lumière formant des ondes de choc aidant à leur propulsion.
Cette attaque de masse était destinée au nécromancien, mais tous les occupants de cette zone n'étaient pas à l'abri de recevoir un débris.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Mar 10 Fév - 11:34

Abbadon constata que sa proie le nécromancien venait d'apparaitre devant lui. Visiblement aucun des deux ne s'atendaient à se retrouver l'un en face de l'autre. Le nécromancien tenta d'incanter un sort, mais Abbadon, revigoré par son pouvoir, fut plus rapide et l'attrappa au niveau du col.

"Here comes the boom!"

Puis Abbadon chargea son énergie sur le nécromancien pour le transformer en bombe humanoide, avant de le lancer en contrebas, là où Pentaron semblait submergé par les zombies.

"DODGE!"
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 256
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Anghbor le Mar 10 Fév - 12:59

Poste MJ:
Pentaron & Abbadon : L'athénien se débâtait comme un animal, frappant avec une rage et une force digne de sa déesse, faisant perdre leur équilibre à certaines des créatures immondes qui tombaient à la renverse. Mais si une partie d'entre elles touchaient, elle étaient néanmoins encore actives. De plus, celles qui étaient encore debout s'acharnaient sur le pauvre guerrier aui subit un grand nombre de griffures et de morsure sur les bras et le torse, le sang coulant abondamment des multiple plaie. C'est alors que le guerrier entendit un puissant cri semblant appartenir à son coéquipier

"DODGE !"

Suivit d'un choc puissant, semblable à un implacable vent de feu les balayant, lui et ses ennemies...

Abbadon, lorsqu'il vit le nécromancien, n’hésitât pas et se rua sur lui pour le saisir lui injecter une dose d'énergie plus que suffisante pour tuer un sorcier du chaos fou à lier et le lancer en direction de son partenaire. Mais, alors qu'il lançait son ennemi, il se rendait compte qu'il ne s'agissait pas du nécromancien, mais d'une goule tout à fais normale...

Quelque instant après l'explosion, la brume se dissipait, le sort prenant fin, les deux gladiateurs, bien que l'un d'entre mal en point, retrouvant les forces que le brouillard maudit leur avait adsorbé. Et, une fois le voile noire levé, Abbadon put voire Pentaron gisant sur le sol, sonné mais relativement hors de danger, les goules autour de lui ayant été soufflé par l'explosion, mais au fond de la salle se trouvait le nécromancien, entouré par une dizaine de goules toute plus repoussantes les une que les autres, et trois autre groupe d'une demi-douzaine de goules rentraient sur le champ de bataille depuis différents couloirs de la galerie marchande.

Max : La créature, trop sonnée pour ne serai-ce que remarqué le gladiateur, subit le coup de hache de plein fouet dans ce qui ressemblerai le plus au torse, poussant un long et aiguë cri de douleur et, saisissant sa faux et se ressaisissement, la leva afin de balayer l'espace où se trouvait Max.

Katja & Karuna: Le nécromancien fut douloureusement surprit lorsque qu'il sentit un trou se former dans sa main désormais mutilée, poussant un hurlement stoppant net son incantation. Il parvint néanmoins à se resaisire et faire face à l'importune jeune femme au visage félin, lui lançant un regard haineux, son propre visage déformer par la colère et la douleur. Son bâton commençant à être parcourut d'éclaire de magie, bleu alors que les goules se positionnaient lentement en cercle autour de leur nouvelle proie.

Mais c'est alors que un cri, un hurlement presque animal se fit entendre alors que des débris furent atterrirent à une vitesse tel qu'ils formaient des cratères en touchant le sol, fauchant au passage plusieurs goules. La source de cette tempête de bitume et de pierre était Karuna, sortit de sa léthargie suite à perte de son bras et désormais victime d'une rage incontrôlable.
Le nécromancien, paniqué, autant par la disparition de ses boucliers de viande que par la fureur de ses adversaire, cessa de maintenir la brume à l'écart, la laissant se reprendre autour de lui de nouveau, et se mit à courir le plus vite et le plus loin des deux énergumènes.

Epsilon & Nael : Les deux gladiateurs s'élancèrent, armes levées, vers leur terrible adversaire immobilisé par orthos. Ou ils le crurent du moins, car les éclaires vert entourant l'arme du béhémoth disparurent laissant place à une étrange aura verte entoura l'arme et son manche et dont Orthos fut le premier à faire les frais, ses bouches et gencives brulés au contacte de celle-ci lâcha son emprise des sut. Alors, le géant d'acier noire saisi d'une main le chien bicéphale par la gueule et le souleva pour s'en servir comme d'un projectile pour frapper Nael et la propulser, elle et Orthos, contre un de mur de la pièce qu'ils traversèrent pour tomber dans la rue. Continuant de tourner, profitant de son élan, il frappe de sa faux de bas en haut, stoppant net Epsilon dans sa charge, tranchant et brulant son torse comme si il s'agissait de papier, dévoilant les câbles et machineries qui le compose.

Dath & Airmrey :
Le nécromancien, d'abord surpris par la plus de débris, arrivait néanmoins à esquiver et dévier les projectile, faisant preuve d'une grande agilité et de ce qui devait certainement être un très bon entrainement à l'art du quater-staff. Mais, ce ne fut qu'au dernier moment qu'il aperçut l'attaque de la créature invisible, son bras gauche en payant les frais, la lame de la hache glissant et le taillant sur toute la longueur dans sa tentative d'esquiver le coup. La blessure n'était pas bénin et la douleur certainement horrible mais il parvint malgré tout à répliquer quasi-instantanément en lançant plusieurs éclaires sur ce qui semblait tenir la hache flottant dans le vide, frappant Dath de plein fouet, la paralysant et la faisant revenir dans le domaine du visible, maintenant immobile par la magie de son adversaire.


Dernière édition par Anghbor le Mar 10 Fév - 19:00, édité 1 fois
avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 83
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 22
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Mar 10 Fév - 17:59

La Khajiit continuait de fixer le nécromancien alors que ce dernier se préparait à lâcher les goules sur elle, sa concentration était si forte qu'elle n'en prit pas garde. C'est alors que retentit un cri monstrueux pas loin d'eux, puisqu'il provenait du guerrier du Shinkoku. Même si Katja fut presque terrifiée d'un tel hurlement, seul ses yeux laissaient paraître sa panique. Mais craignant d'être prit en désavantage, elle se focalisa de nouveau sur le nécromancien. Cependant, il semblerait que même le sorcier non-mort soit envahit de peur vis-à-vis de Karuna.
Elle regarda alors son compagnon, qui tentait tant bien que mal de se relever convenablement, lâchant toutes sortes de jurons qu'elle parvenait à entendre. Une fois que ce dernier se trouvait en position convenable, la femme-chat voulut se rapprocher de lui pour se faire une idée de son état, bien que le bras absent du guerrier lui donnait sans doute déjà une idée de la situation, mais un soudain changement physique de sa part la fit s'arrêter nette. Alors que les tatouages de Karuna reprenaient une éclatante lumière, Katja vit les yeux et les cheveux de Karuna passaient du brun au blanc.

"MON BRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAS !!!"

Le nouveau hurlement de Karuna était si fort que Katja dû se boucher les oreilles du mieux qu'elle pouvait, son ouïe sur-développée la désavantageant sur le coup. La dernière fois qu'elle avait dû réagir de la sorte, c'était quand elle avait affronté le monstre géant et insectoïde de l'arène.
La rage de Karuna avait pour conséquence une pluie de débris de taille variable qui formaient des cratères plus ou moins profonds à leur impact contre le sol, mais le plus impressionnant de tous était sans aucun doute celui que Karuna avait formé autour de lui et qu'il avait décuplé avec le fracas de son pied contre celui-ci. Des ondes de choc surgissaient de ce fracas et facilitant la propulsion des débris. Jamais la Khajiit n'avait vu une telle réaction en chaîne, en particulier lorsqu'elle est provoquée par la force et la rage d'un seul être.
Mais Karuna étant hors de contrôle, Katja n'était pas à l'abri de cette fulgurante attaque. Tandis que les goules se retrouvaient explosées, écrasées et déchiquetaient par les débris, la Khajiit les esquiva du mieux qu'elle le pouvait, détruisant la plupart d'entre eux au vol avec ses canons. Alors qu'elle se débrouillait pour s'en sortir, la brume semblait refaire son apparition, recouvrant de nouveau tout l'espace, du sol jusqu'au ciel. Elle se tourna un instant pour apercevoir le nécromancien s'enfuir à toute vitesse à travers la brume.

"Ah non, c'est hors de quest-!"

Dans sa tentative de se lancer à la poursuite du fuyard, Katja se prit une pierre à l'arrière de son crâne, la faisant tomber au sol dans son élan. Elle réussit à s'épargner un second coup à la tête en ayant eu pour réflexe de placer ses mains devant elle et en utilisant son élan perdu pour se remettre debout dans une pirouette. Puis, en raison de la brume, elle jugea préférable de se trouver un abri pour se protéger de la pluie de débris plutôt que de viser à l'aveuglette et de risquer un nouvel hématome.
Elle trouva par chance une partie du goudron qui s'était détachée du sol et qui s'était sur-élevé d'au moins cinq mètres, voir plus. Elle s'y faufilla donc, n'ayant pas d'autre choix que d'attendre que les choses se calment. Mais Katja se retrouva très embêtée: le nécromancien avait réussi à s'enfuir, la brume était revenue donc elle se retrouva de nouveau avec un handicap dans sa vue et son odorat, et elle ne pouvait compter sur l'aide de Karuna en raison de son état critique. En s'assurant d'être bien protégée, elle se mit à réfléchir sur comment mettre Karuna hors d'état de nuire et comment retrouver le nécromancien, bien que la situation semblait être perdue.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 436
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum