My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Arc 1: Arène de Vargas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Sam 27 Sep - 23:39

Les poings de l'humain ratèrent complétement leurs cible et ne firent que brasser du vent, serait-ce dû à un mauvais calcul des distances ? C'est alors que l'écharpe autour du cou de Maximilion se mit à bouger dans tout les sens et ce, contre la volonté de son utilisateur, La folie de l'objet de ne toucha pas, mais fut assez surprenante pour que Stya recule et reste bouche-bée devant un spectacle aussi ahurissant qu'une écharpe bougeant dans tout les sens de façon aussi violente.
Maximillion, quand à lui, devait avoir l'air malin, comme ça... Enfin, bon, au moins, maintenant, il pouvait compter sur un... effet de surprise ? Quoi qu'il en soit, il profita de la surprise de l'ennemie pour réfléchir :
Il n'avait pas choisi le meilleur équipement, quand il en avait eu l'occasion, aussi, il allait se servir, maintenant. Sans plus attendre, il dépouilla un cadavre d'une lourde lance - pas comme s'il en aurait eu encore besoin - avant de se jeter, arme en avant, vers l'autre bonne femme qui était censé lui servir d'adversaire.

" TAÏAAAAAAAAAAAAAUUUUUUUUUUUUT ! "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Willyjack le Lun 29 Sep - 18:51

Le défi des dieux venait de s'enfoncer dans le sable après avoir broyer un autre adversaires , ils étaient plus que deux prétendants a la victoire. Sans attendre , Pentaron se remit en position , mettant son bouclier bien à l'évidence et la lance brandit en direction de l'arêne.

Puis le grec attendit la remonter du monstre, tout en surveillant l'autre adversaire.
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 426
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 22
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Lun 29 Sep - 20:32

Corum avait vu son geste technique terrasser d'un seul coup la tête du monstre dont il espérait juste l'assommer. Mais maintenant, il se retrouvait, comme il le craignait, seul, face à deux têtes qui tournait alors vers lui avec un certain agacement, il le sentait.
Il reprit alors ses forces dans ses jambes et fit un saut de côtés pour se jeter de nouveau dans le marais et courir dessus pour se frayer un chemin jusque dans la mangrove afin de profiter du couvert des arbres. la mangrove était faite d'arbres aux multiples branches et de racines s'élevant au dessus du niveau de l'eau, autant de pièges pour quelqu'un se frayant un chemin dans le marais, il devrait y repenser si il devait continuer sans ses pouvoirs. Le livre lévitait au dessus de lui, ouvert sur une page que d'aucun ne saurait traduire directement...
Il prit brusquement un virage sur la gauche, espérant avoir assez distancé le monstre pour se cacher dans les racines épaisses d'un arbre ; il en profita pour régénérer son corps, effaçant ses blessures et ses bleus les plus mineurs ; mais le processus était long, le livre devant trouver chacune des applications à la fois, il n'arrêtait pas de feuilleter et de se mouvoir.
Corum devait se méfier cependant, le monstre n'était pas loin et ne tarderait pas à le retrouver dans cet environnement familier. Il cacha sa tête à mi hauteur dans la crasse et la boue, et comptait sur ses forces peu à peu recouvrées pour surprendre une des têtes du monstre qui s'approcherait trop de la sienne, enfonçant la lance par le bas, ou, si cela s'avérait opportun trancher une tige assez mince et facile d'accès.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Dim 5 Oct - 10:23

-Appelle moi Maes Huges. Tu as de la chance, ils semblent imbus d'eux-même. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, il n'y a que toi et Lust qui puissiez me voir et m'entendre, mais elle est un peu loin. Allez, vas-y vite, ils ont déjà commencé.

Le rougegarde fonçait droit vers son adversaire tandis que l'homme en blanc mitraillais comme il pouvait la femme aux longs doigts.

Je cours alors aussi vite que possible, faisant le tour de la salle pour arriver dans le dos de cette Femme prénommé Lust, une dague a la main, l'autre encore rangé.


Dernière édition par Night Wing le Dim 5 Oct - 11:19, édité 1 fois
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 26
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Dim 5 Oct - 10:43

Abbadon sentit l'énergie le traverser, il fut mit à genoux. La sensation de puissance était trop grande, il perdait le contrôle. Une voix intérieure lui sussurait de dominer et d'exterminer ses ennemis. Il se jeta donc sur le cyclope pour lui couper les tendons et le mettre à genoux.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 256
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Dim 5 Oct - 12:40

La lame s'enfonce bien dans la gorge du géant, mais il semble que l'armure naturelle du monstre est réduite les dégâts au maximum. L'attaque du Pyro-barbare porta elle aussi, formant une entaille au niveau de l'entre-jambe, même si la créature ne semblait pas avoir de bijoux de familles. Il se releva et repoussa ses deux assaillants afin de leur faire face.
Dathoudhi fut propulsée en arrière par le colosse, mais elle eut le réflexe de s’accrocher à son arme. Elle était alors pendue dans les aires, accrochée à sa lame enfoncé dans la gorge du montre.
La jeune yautja plaça alors son pied sur le buste du glolem, avant de tirer sur son sabre pour le libérer, elle fit une pirouette arrière avant d’atterrir pied à terre, sans aucun problème.
Leur adversaire leur faisait face, Dathoudhi regarda alors le prénommé Pyro-barbare, celui joignit ses 2 mains ensemble et envoya une vague de flamme sur lui.
La chasseuse en fut bouche bée.
*Q…Quoi ? C…C…Comment ? Mais c’est impossible ! Comment peut-il faire sortir du feu de ses mains ?*

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Dim 5 Oct - 14:48

Karuna avait réussi son coup, mais au prix de la vie du monstre métallique cornu.
Les deux derniers hommes dans l'arène se regardèrent, avant que le guerrier du Shinkoku finit par foncer, le poing brillant des tatouages en préparation derrière lui, droit vers Thaddius.
Il voulait lui enfoncer dans le visage de se dernier sa principale arme, avec toute la force qu'il pouvait déverser.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Black-Jack le Dim 5 Oct - 16:06

Airmrey: Les flammes cracher par l'énorme rôt fonce vers le géant, mais se désagrège avant même de le toucher, le monstre de glace s'approcha alors de l'homme au bouclier, il donna un violent coup et l'homme valdingua pour s'écraser contre la paroi. Le géant lâcha un bruit que l'on pouvait interpréter comme un rire. Il se tourna ensuite vers le demi-orc et lui fit signe de venir.

Epsilon: Les 5 premiers coups ratèrent complétement leurs cibles, celui-ci les para avec ses imposantes griffes, mais les deux derniers entaillèrent les épaules de Zegar, qui sous le coup de la douleur fit un bon en arrière.

-Toi bien savoir te battre, mais moi avoir garder technique en réserve.

Alors des flammes commencèrent à émaner de son corps, il fonce droit sur le réploïde et donne un premier coup facilement paré, mais le faisant reculer, d'un bon il le rattrapa et tenta un puissant coup horizontal, mais Epsilon se laissa tomber en arrière pour éviter le coup et troisième venant d'au-dessus s’ablatait, mais avec l’appuie de ses mains l'homme cybernétique fit un salto arrière pour esquiver et se remettre en position. Zegar regardait alors son adversaire avec un grand sourire, il semblait satisfait de tomber sur un combattant aussi redoutable.

Katja: Le premier tire ricoche sur un caillou et vient s'enfoncer dans la chair du monstre tandis que le deuxième tir traverse avec violence la patte de la créature, celle-ci suprise frappe le sol avec violence, le guerrier esquiva de justesse le coup qui était par hasard diriger vers lui. La créature se tourna ensuite vers l'endroit d'où était venu les coups de feu et regarda en direction de la khajiit. Un sifflement sortant de son horrible bouche, il tentait de repérer le tireur.

Maximilion: Maximilion chargea droit devant, Stya ne pu réagir et la lance s'enfonça dans son épaule, se qui la fit énormément reculer. Elle se colla au mur et arracha la lance de son épaule, par chance son bras était encore valide, mais son épaule était dans un état pitoyable. Elle regarda alors son adversaire et celui-ci était étalé au sol ronflant bruyamment, elle n'arrivait pas à croire que ce mec venait de s'endormir en plein combat. Mais au bout d'un moment, l'homme se releva malgré tout encore un peu dans les vapes.

Pentaron: Le scorpion fonça droit vers le guerrier et lança son énorme dard droit vers lui. Le barbare se rappelant de ce qu'avais subit l'homme en armure plus tôt se jeta entre le monstre et sa cible, l'énorme dard lui traversa le corps, alors le barbare attrapa avec force le reste de la queue et cria à l'athénien.

-Butte moi c'te saloperie que je me sois pas sacrifier en vain!

Corum: La second tête s’élança alors droit vers Corum. Pile au bon moment il releva sa lance qui vint traverser la "tête" du monstre, celle-ci lâcha alors un horrible cri et dans un geste brusque frappa Corum qui fut éjecter de la boue et frappa un arbre sur la rive. Par chance l'impact n'avait pas été très conséquent mais le coup en lui même n'avait pas fait du bien.

Nael: Lust lança alors les ongles qui traversèrent le rougegarde de part en part, lui ôtant la vie. Nael réussi à faire le tour et passa derrière l'homonculus. La dague alors entra dans le corps, mais pas au bon endroit, infligeant des dégâts, mais ne tuant clairement pas la cible. Lust tourna ensuite la tête vers la samsarans.

-Comment oses-tu toucher à mon corps être insouciant, je vais te tuer et te déchiqueter pour qu'il ne reste plus rien de toi.

Quand elle eu finit sa phrase un des tirs du stormtrooper lui traversa la tête et le trou se reboucha automatique en lâchant de petit éclair rouge.

-Vous êtes insistant, il me reste encore deux vies, vous ne pouvez rien contre moi.

Abbadon: Le disciple de Sarkhan s'élança sur le cyclope et lui déchiqueta les tendons avec une violence inouïe. Le cyclope lâcha un cri strident avant de tomber en avant sur les genoux et retenus par une main. L'homme pouvait sentir son énergie le quitter rapidement et il savait qu'il faudrait en finir aussi vite que possible pour ne pas se mettre en danger. Le sith, profitant de la retomber du géant donna un coup de son sabre au niveau de l'épaule qui retenait le géant de tomber, le coup fut particulièrement efficace et le monstre s'écroula au sol, mais toujours vivant.

Dathoudhi: Les flammes lancé par cette étrange barbare atteignirent leur cible et commencèrent à se propager sur l'énorme golem, qui prit de panique fonça un peu n'importe comment vers la prédator. L'énorme tas de bois en feu lui rentra dedans avec violence la projetant contre un arbre tandis que le géant fonça droit vers l'eau où il pu éteindre les flammes, mais celui-ci revint plus en colère que jamais.

Karuna: Le poing entre avec violence en contact avec la tête du monstre l'envoyant voler au sol. Le monstre se releva alors affaiblis et regarda le guerrier, il se releva et fonça sur son adversaire, lançant son poing droit en avant. Celui-ci entre en contact avec le retour du poing du guerrier du shinkoku, se stoppant net l'un l'autre.

HRP Important:
Le prochain post ne se ferra pas aux dés, vous devrez me faire l'action la plus épique possible, pour cela, vous avez l'autorisation de faire bouger le boss, mais si vous lui infligez des dégpats il faut qu'il vous en inflige aussi, cela décidera sûrement de la fin du combat. Bonne chance gladiateurs!

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 483
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Dim 5 Oct - 19:17

Epsilon éteignit son saber et croisa les bras, regardant son adversaire légèrement de côté.
« Pas mal, pas mal du tout Zegar. Rare sont ceux capable de parer la Danse Berserk. Ton petit tour n’est aussi pas trop mauvais. »
Il se reprit alors aussitôt.
« Ce n’est pas pour t’offenser Zegar, bien loin de là. Mais… Vois-tu, ma téléportation involontaire, ou kidnapping comme dirait les humains à affecté pas mal de mes capacités. Mes ailes dans le dos ne sont pas là pour faire jolie, en théorie j’aurais pu t’écraser en quelques secondes. J’ai lancé un petit scan durant mon échauffement avec toi. Je ne suis qu’à 20% d’efficacité. Ma vitesse, mes reflexe, ma force de frappe, tous ont été affecté et affaiblis.
La bonne chose pour toi est que cela te laisse une chance. Prépare-toi Zegar, car je ne me retiendrais plus. »


En disant ces mots, il réactiva son saber et le plaça dans sa main droite. Son arm-saber toujours caché était dans son poignet gauche. Ainsi, il pouvait le sortir rapidement au cas où. Mais le réploïd voulait éviter de l’utiliser le plus longtemps possible.
Zegar attaque alors et voulut envoyer un coup horizontal facilement paré, suivit d’un autre, et un autre. Il semblait être lancé sur une série de coup.
Mais le réploid continua à parer chacun des coups, instaurant un rythme particulièrement rapide, soudain Epsilon prit appuis sur ses jambes et sauta en arrière dans un petit salto.
Zegar chargea, tentant d’embrocher le réploid sur ses griffes, mais d’un nouveau petit tapement sur le sol, le réploid fit un bond au-dessus de son adversaire, tentant d’envoyer un coup vertical que le Fire Beast para avec sa griffe droite.
Zegar se retourna violement envoyant un coup de griffe enflammé, et Epsilon eu a peine le temps de placer sa lame en place pour stopper le coup qu’il dut l’encaisser de plein fouet, le coup le propulsant sur quelques mètres avant que le réploid ne puisse freiner sa projection et se remettre aussitôt en garde. Il regarda rapidement ses poignets, des marques de brûlures étaient présentes ; aussitôt. Il pouvait sentir la douleur mais il choisissa de l’ignorer, souriant rapidement.

« Dommage que le modèle F ne soit pas là, il aurait été vert de jalousie. Depuis le temps qu’il rêve de me cramer. »
Epsilon courut alors vers Zegar et commença à son tour à envoyer plusieurs attaque basiques qui sans surprise étaient paré.
Son adversaire après avoir paré un dernier coup contre-attaqua aussitôt et à une vitesse fulgurante envoya un coup latéral du bas vers le haut, ses griffes touchant le torse d’Epsilon, faisant une grande rayure.
Le réploid grimaça sous la douleur mais ne s’arreta pas et de sa main gauche saississa le bras de Zegar le tirant vers lui. Dans le même temps de la main droite, il fit faire une rotation à la garde de sa lame, la changeant de sens pour que la lame soit le long de son bras, et il tenta alors de donner un coup horizontal. Que Zegar bloqua, les deux adversaires étaient bloqués dans cette position.
Zegar une main prise par Epsilon, tandis que les deux essayaient de gagner l’avantage sur le bras de l’adversaire.

Le réploid lâcha alors soudainement le bras de son adversaire de sa main gauche et pointant son poignet vers le torse de Zegar, activa son arm-saber.
Dans le même temps, il fit reculer son autre bras, faisant légèrement avancer Zegar vers lui.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Lun 6 Oct - 21:11

"Mince, son ouïe est plus fine que je l'aurais cru..."

Même si les tirs avaient amoché la carrure du monstre, cette dernière était encore pleine de ressources. Katja comprit que le gigantesque insectoïde l'avait presque repéré, à peine l'étrange sifflement sorti de la créature. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais la bête n'a pas poussé de cri strident comme elle aurait dû le faire. Mais la Khajiit se doutait que continuer à utiliser ses canons pourraient la trahir à cause du bruit des tirs. Elle rangea donc ces armes et se mit à quatre pattes. Elle marcha lentement, à la recherche de pierres, de débris ou autres projectiles.

"Si j'arrive à en récolter un bon paquet, je n'aurais qu'à les lancer à différents endroits de l'arène, ne serait-ce que suffisamment pour l'embrouiller. Ensuite, quand elle sera désorientée, je n'aurais qu'à ressortir mes armes et tirer sur les pattes encore en état."

Katja commença sa recherche en partant vers la droite, gardant toujours une certaine distance avec le monstre, toujours à l’affût au moindre bruit. Le guerrier du Shinkoku, lui, ne bougeait pas, peut-être a-t-il aussi compris ce que tentait ce monstre.

"Une fois immobilisé, on pourra attaquer tranquillement à distance... Il faut juste avoir de la chance..."

Malheureusement, non. Pas le moindre caillou, pas même un gravier. Tout ce qu'il y avait, c'était de l'herbe et de la terre. Après avoir effectué un tour complet, sa fouille fut vaine. La femme-chat grimaça, elle ne voyait pas d'autres solutions que de reprendre ses canons en main et attaquer de nouveau avec. Mais le problème, c'est que la créature pourrait la repérer et lui affliger un coup de pince qui pourrait lui être fatal. Comment faire? Rester au loin et attaquer comme la dernière fois? Plutôt risqué, et vu la vitesse à laquelle se déplace cette bestiole, les chances de réussir une esquive sont minces. Tenter une attaque en hauteur? Si la Khajiit s'éloigne trop durant son bond, elle ne pourra peut-être pas toucher sa cible. Et au contraire, si elle s'avance trop, c'est aussi risqué de se retrouver entre les pinces de la bête et se retrouver charcuter en moins d'une demi-seconde. Courir autour d'elle et lui tirer dessus sans répit? C'était une solution assez envisageable, mais dans ce cas-là, elle risquait deux choses: 1) de tomber à cours de munitions durant sa course et être contrainte d'attendre le temps de rechargement. 2) Elle pourrait se fatiguer trop vite et ne plus pouvoir esquiver une plausible attaque de front. Que faire, que faire... L'atmosphère était particulièrement tendue, même les spectateurs se sont tus pour admirer le carnage avec précision. C'était hésitant à dire si c'était un miracle qu'ils se soient tus ou une malédiction, leur assourdissante agitation aurait pu lui procurer un certain avantage.

"A.... Atchoum!"

Un soudain coup de froid fit éternuer la femme-chat, créant un lourd écho dans le silence et attirant sur le champ l'attention du monstre.

"Et merde..." râla-t-elle alors qu'elle maudissait intérieurement son petit museau, un poil trop réceptif aux changements climatiques.

Tant pis, il allait falloir agir vite, plus de temps pour réfléchir. Elle choisit de suivre sa troisième option, c'est-à-dire lui tourner autour en lui envoyant un ruisseau de coups de feu. Sans plus attendre, elle fila vers sa droite et commença à tirer droit vers la bête. La technique semblait plutôt bien marcher... du moins jusqu'à ce que le l'insecte se retrouve juste derrière elle après avoir suivit les bruits des coups de feu, et étant donné sa taille elle arrivait facilement à rattraper sa "prochaine proie". Sachant très bien que continuer la fuite serait soldé par un échec, Katja se retourna, s'arrêta net et s’accroupit, de sorte à passer pile entre les pattes de son poursuivant pour lui infliger un coup par en-dessous. La bête, n'ayant pas entendu l'action dans sa course, continua à charger droit devant elle. Au moment fatidique, Katja tira en plein milieu du corps. La bête fit un léger bond en hurlant de douleur, le déviant légèrement de sa trajectoire. Ne s'y attendant pas, la Khajiit se reçu l'une de ses pattes en plein dans la figure, et une deuxième patte effleure son avant-bras gauche, lui ouvrant presque le membre au passage. Elle laissa s'échapper une sorte de miaulement rauque, attirant de nouveau la créature en sa direction, cette dernière s'étant déjà relevée.
La créature fonça de nouveau droit vers la féline, la gueule grande ouverte. Par réflexe, la Khajiit tira à l'intérieur, vers la mâchoire supérieure, avec son seul bras encore en bonne état. Le coup de feu réussit et fit reculer l'attaquant, mais cette dernière, dans un souffle, renvoya les résidus de poudres du tir sur le visage de Katja. La femme-chat recula à son tour et tenta tant bien que mal à retirer les résidus de poudres qui se sont introduits dans ses yeux. La sensation de brûlures la fit gémir à plusieurs reprises, en plus des nouveaux éternuements à cause de la poudre.

"Bon sang, moi qui voulait être discrète, c'est un ratage totale!" grogna-t-elle.

Finalement, elle réussit à en retirer le maximum possible, les éternuements s'étant réduits à des toussotements. Elle fit l'effort de garder ses yeux ouverts, elle voyait toujours mais sa vision était devenue floue. Son nouveau désavantage ne l'a pas fait voir que la créature avait de nouveau charger en sa direction. Mais elle sentit quelque chose l’attraper par la taille puis envoyer vers un autre espace de l'arène. Elle atterrit assez maladroitement à plat ventre. Lorsqu'elle se releva, elle regarda droit devant elle. Avec difficulté, elle pus apercevoir l'homme du Shinkoku, sous l'une des pattes de la créature. Mais il n'avait pas été transpercé, au contraire il eut le temps de maintenir la patte au-dessus de lui pendant qu'il avait lancé la Khajiit ailleurs. Cependant, la bête souleva sa patte en question, élevant dans un même temps le bonhomme à plus de trois mètre du sol. Malgré le fait qu'il ait chuchoté, Katja entendit néanmoins les mots de son "compagnon".

"L'altruisme et la volonté de vouloir garder le plus de monde en vie sont des notions à rejeter, lors des combats à mort. La véritable force d'un combattant ne se révèle que lorsque ce dernier n'est plus victime d'aucune peur, même celle de mourir. Si tu veux vraiment survivre, ne refait pas mon erreur."

Puis la patte s'écrasa violemment au sol, créant un gigantesque trou dans lequel un corps mutilé et inanimé gisait. L'odeur de son sang ne tarda pas à atteindre l'odorat de Katja, qui compris de suite. Elle réinterpréta les dernières paroles de son sauveur.

"Pour survivre, il ne faut plus craindre la mort...?"

Sa vision revenue à la normale, elle se rendit compte qu'elle ne tenait plus ses canons dans les mains. Ils ont dû rester là où l'impact entre le sol et la patte a eu lieu. Avec l'espoir que les armes soient encore en état de marche, la Khajiit fonça à son tour droit vers l'insecte géant, ou plutôt, vers le trou. Avec difficulté, elle atteignit son but et put récupérer ses armes. Elle tira une fois sur le monstre, elles fonctionnaient encore à merveille. La bête ouvrit une nouvelle fois la gueule et la dirigea vers Katja. Comme elle se trouvait dans le trou, elle n'avait aucun moyen de s'échapper, mais elle pensait à autre chose.

"Autant en finir maintenant. Je vais le vaincre... de l'intérieur!!!"

Sans hésitation, la femme-chat sauta droit dans la mâchoire du monstre, s'avança rapidement vers le gosier et tenta un dernier tir dans la gorge même de la créature. Normalement, avec le cou fin qu'a le monstre, le tir devrait au mieux le décapiter, au pire créer une ouverture à Katja pour s'échapper.


Dernière édition par Maliki Saria le Ven 10 Oct - 20:14, édité 2 fois
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 436
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Satabbadon le Jeu 9 Oct - 10:41

Abbadon sentait de plus en plus la puissance monter en lui. Il sauta don sur un rocher devant le monstre et lui lança un regard malsain et plein d'arogance.

"Eh bien, sous-espèce, je sens que tu as du mal à bouger, veux-tu que j'abrège tes souffrances?" Dit-il d'une voix surnaturelle.

En réaction le monstre tenta de mettre un coup mais Abbadon sauta et attéri devant le monstre, puis emplit sa main d'énergie noire et l'approcha de la peau du monstre, qui pourrit instantanément. Puis il concentra son énergie et regarda le monstre dans l'oeil.

"Va falloir que je calme tes ardeurs et que je t'apprenne la politesse, on dirais."

Puis il utilisa le sang du monstre comme matériau pour former d'imenses pics de glaces rouges, empalant de part en part la créature, lui faisant arracher un cri de douleur. Abbadon sourit.

"Oh pauvre sous-créature, on dirait que tu tremble de froid, attend, laisse moi te réchauffer."

Puis l'énergie de sa main fut entouré par un mélange d'énergie noire et rouge, il avança dans l'oeil du cyclope le traversant et le faisant fondre, ce qui fit hurler la créature puis il attrappa le cerveau et commença à le faire chauffer, jusqu'a atteindre un point culminant qui fit exploser la tête de la créature, envoyant des gerbe de sang et cervelle fondue partout dans l'arène, certaines éclaboussant même les spectateurs.

"Tremblez devant ma puissance."

Tandis qu'il célébrait sa victoire, l'énergie prit la forme de l'ombre d'un immense dragon, dont les cornes étaient surmontées d'un orbe, qui adopta la même position qu'Abbadon.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 256
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Willyjack le Ven 10 Oct - 7:47



Le monstre sortit du sable et fonça sur le grec en l'attaquant avec son dard , sans atteindre Pentaron se protégea et mis sa lance devant lui. C'est alors qu'il assista à une scène qu'il ne crut jamais voir ici.

L'autre gladiateur se mit devant et fut transpercer par le dard , il attrapa le reste de la queue et cria à l'athénien.

-Butte moi c'te saloperie que je me sois pas sacrifier en vain !

Il c'était sacrifier pour lui , seul ses frères d'armes auraient donné leurs vies pour Pentaron , pas de doute ce soldat était grec. Mais Pentaron n'avais jamais vu sa tenue avant , il l'a surement prise de l'armurerie.

L'Athénien fonça sur le monstre en hurlant sa rage et lui rentra la lance dans le torse en évitant ses pinces , le monstre énervé cassa la lance en morceau avec sa pince et utilisa cette dernière pour frapper Pentaron qui bloqua de justesse avec son bouclier.

Le coup l'éjecta , l'Athénien se releva et sortit son glaive. Il courut et sauta aussi haut fort qu'il put et tandis qu'il flottait dans les airs , se prépara à frapper le monstre de son glaive tandis que le monstre s'apprêtait à attaquer Pentaron.
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 426
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 22
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Ven 10 Oct - 21:33

La créature nommé Lust lança alors les ongles qui traversèrent le rougegarde de part en part, lui ôtant la vie. je réussi à faire le tour et passa derrière l'homonculus. Ma dague alors entra dans sont corps, mais pas au bon endroit, infligeant des dégâts, mais ne tuant clairement pas la cible. Lust tourna ensuite la tête vers la samsarans.
-Comment oses-tu toucher à mon corps être insouciant, je vais te tuer et te déchiqueter pour qu'il ne reste plus rien de toi.
Quand elle eu finit sa phrase un des tirs du stormtrooper lui traversa la tête et le trou se reboucha automatique en lâchant de petit éclair rouge, Quel étais donc cette magie?
-Vous êtes insistant, il me reste encore deux vies, vous ne pouvez rien contre moi.
-Je suis une Samsarans, je connus plus de cycles de vie que toutes les personnes réunie dans cette arène, le faite que tu possède plusieurs vie ne me fais pas peur.
Tout en répondant a Lust je prix mes distance de façon a être hors de porter de ses griffes, je ne voie qu'une seul solution, je vais devoir tenter d'invoquer un nouvelle esprit vengeur.
"Toi âmes perdu dans le néant, qui ne trouve que le tourment,
Que ton âme se réveille, que ta volonté soit faite,
Moi Nell Armonie Ethel Lan, fille d'Erendera je t'invoque!"

Alors dans une sorte de tempête électrique un homme apparais, il est nue et en boule, puis il se relève.... plutôt bien battit pour un humain
-Nael, je te souhaite de réussir, lui pourras t'être plus utile que moi pour cette bataille.
-Repose en paix Maes.
-Sarah Conor?
-Heu non Nael, mais on verra ça plus tard, pour le moment, tu dois m'aider à tuer cette chose.
-Analyse de l'ennemie, 75% organique, 25% unknow... élimination de l'ennemi en cours.
Et alors que je ne lui avais strictement rien demandé, il fonça sur Lust avec une étrange rapidité pour un humain. L'homme en armure blanche lui continuée de tirer avec son arme sur Lust, mais étrangement elle évitait presque tous ses tirs et le peut qui l'a touché ne semblaient pas l'affecter car sa peau se refermer sur ses blessures. 3 vies, il ne lit resté que trois vies d'après elle, voyons voir, elle peut allonger des ongles et se battre avec, je n'ai donc qu'à esquiver celles-ci.
Tout se passa très vite, l'homonculus Lust esquiva L'homme nu et lui planta ses doigts acérés dans le torse, elle était dans une sorte d’euphorie, mais son visage devint alors comme crispé car elle ne parvenait pas à ressortir ses ongles du corps de l'homme nuent
-HAHAHA vous êtes pitoyable, alors comme ça tu invoque des combattants, laisse moi rire, je vais les découper en rondelle et ensuite je vais m'ocuper de toi personnellement petit créature insignifiante....  MEURT.
-Calcule des dommages en cour... 2% de dommages non létale répertorier, cicatrisation des cellules en cour..
-Mais c'est quoi ce type, pourquoi j'arrive pas a retirer mes doigts...
C'est alors qu'un des tirs de l'homme en armure traversa Lust en pleine poitrine, révèle une sorte de pierre rouge, on aurait dit que c’était de cette pierre que Lust tirait sa puissance car quand elle se retourna pour envoyer les doigts de son autre main dans ma direction, celle-ci brillât de mille lueurs, semblable a un soleil de sang.
Je vois ses cinq "épées" avancer vers moi à toute vitesse, je ne peux les éviter, elles sont trop rapides, mais d'un coup je me sens propulsé vers le côté et sens une des "lames" pénétrer dans mon bras gauche, un liquide transparent coule de la plaie, un liquide semblable à de l'eau pur, au-dessus de moi se trouve l'homme en armure, transpercé par les quatre autre "lames" de Lust, il retira son casque et je peux découvrir un homme aux yeux noir, la peau bronzée et les cheveux coupés ras.
-Que, pourquoi m'avoir sauvé?
-Car je pense qu'il n'y as que toi qui puisse la battre et puis tu me rappel une personne que j'ai connue il y as fort longtemps.
-Comment t'appel tu?
-CC 1119 "kof" mais appel moi "kof" Appo.
-Très bien Apo, je ferais en sorte que ton sacrifice n'est pas vain.
Il pousse son dernier souffle dans un sourire et tombe au sol, je sens alors que les "lames" de Lust sont entrain de se retirer et je lui lance une de mes deux dague, normalement elle n’auras pas le temps de réagir.
-Source énergie détecté, destruction entamé.
L'homme nue effectue alors une étrange action, car au lieux de se libérer de l'emprise des "lames" de Lust, il se rapproche d'elle mais en continuant d'enfoncer c'est même "lames" dans sont corps, il est au niveau de son poignet, la main droite de Lust est totalement prise au piège, je vais pouvoir l'attaquer de nouveaux.


Dernière édition par Night Wing le Sam 18 Oct - 14:33, édité 2 fois
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 26
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Sam 11 Oct - 9:23

Corum avait été jeté à terre par la créature végétale, qui avait été surprise par le stratagème du jeune homme. Corum avait senti que la créature venait de prendre un méchant coup, et lui même avait eu le temps d'éliminer les blessures bénignes qu'on lui avait infligé auparavant. Cependant le coup de la créature ne l'avait pas laisser sans heurts, et il devrait faire attention maintenant, car elle ne se laisserait pas tromper deux fois...

Il était en face des deux têtes, dont l'une laisser couler de la sève par la blessure qu'il avait occasionné. Il se releva, et se mit en formation de piquier, et avança en marchant tout en restant hors de l'eau du marais comme il le pouvait. Si une des deux têtes fonçait vers lui, qu'importe, la lance était une arme idéale contre les créatures massives et les cavaliers. Il attendrait juste le bon moment pour faire un piquer avec sa lance en contractant ses muscles au bon moment.
La charge de la créature plus ce coup devrait permettre d'enfoncer la lame assez profondément pour qu'il puisse l'utiliser comme une barre pour sauter ; il utiliserait les pouvoirs du livre pour prendre une hauteur considérable sur ce maudit végétale, reprendre sa lance depuis le point où il l'aurait planter et foncer, par un salto avant précis, jusque dans sa gueule pour l'achever directement une bonne fois pour toute, quitte à faire exploser la créature de l'intérieur depuis sa propre tête.

Alors que pans des petites failles de la réalité commençaient à briser le voile autour de Corum, ses yeux s'enflammaient, se rappelant des massacres qu'ils avaient perpétrés pour son simple plaisir personnel, ce qui l'agaça encore plus ; il fallait qu'il en finisse avec cette chose et qu'il se barre de cet endroit plus que malsain.[color=#6600ff] "La liberté est une cage, la liberté est une cage"[/color] étaient ses derniers murmures en voyant approcher les deux têtes restantes de la créature...

Le public était surpris du silence du guerrier, mais il n'était pas dans son habitude d'exulter en vains cris et paroles alors qu'il affrontait une créature inconsciente de son état. Il préférait garder sa harangue contre des êtres humains ou les humanoïdes au dessus de sa tête.


Dernière édition par miskatonic wrath le Sam 18 Oct - 8:43, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Invité le Ven 17 Oct - 22:12

Maximilion chargea droit devant, Stya ne pu réagir et la lance s'enfonça dans son épaule, se qui la fit énormément reculer. Elle se colla au mur et arracha la lance de son épaule, par chance son bras était encore valide, mais son épaule était dans un état pitoyable. Elle regarda alors son adversaire et celui-ci était étalé au sol ronflant bruyamment, elle n'arrivait pas à croire que ce mec venait de s'endormir en plein combat. Mais au bout d'un moment, l'homme se releva malgré tout encore un peu dans les vapes.
Il considéra son ennemie pour se rendre compte, dans un éclair de génie, qu'il pouvait peut-être encore profiter de l'effet de surprise de la bonne femme, du fait qu'elle soit acculée à un bout de stade pour prendre l'avantage sur elle : Il chercha à dépouiller une quelconque arme lourde parmi celles qui gisaient au sol, près des cadavres de leurs anciens propriétaires, quand une idée assez risquée lui vint en tête… Il ramassa rapidement deux épées pour les attacher chacune à une extrémité de son écharpe, espérant que celle-ci aurait les mêmes réactions que plus tôt. La fixant avec détermination, il chargea son ennemie, entendant les armes brasser l'air, et ce, de plus en plus fort. Arrivé à quelques mètres de Stya, il finit par se jeter non pas sur celle-ci mais sur la lance avec laquelle il l'avait précédemment attaquée, la récupérant rapidement avant de reprendre sa course et d'abattre lourdement l'arme dans le mur, formant un grand impact non loin de l'endroit où se serait trouvait l'adversaire qui avait tout de même pu réagir, s'éloigner de Maximillion. Pressé d'aller s'endormir, le combattant essaya de se concentrer sur sa cible, y foncer encore une fois, avant de céder au sommeil… Cette fois-ci, plus que de simples lames parcourant l'air, on pouvait entendre des frottements, de plus en plus nombreux, produits par les mouvements aléatoires de l'écharpe qui, en plus d'obliger le gladiateur à se pencher pour éviter ses propres lames, faisait s'effleurer les pointes au sol : Bientôt, Stya put voir l'obèse foncer vers elle à travers un nuage de poussière soulevé par ses lourds pas ainsi qu'une petite brume de gouttelettes rouges prélevés ici et là par les épées dans les corps qui recouvraient le sol. Lance à la main, Maximillion finit par sauter aussi haut qu'il le pouvait, avant de se laisser retomber de tout son poids en direction de l'adversaire, d'un air grave, uniquement perturbé par la folie de l'écharpe, prête à embrocher tout ce qui passait à sa portée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Ven 17 Oct - 22:51

Les flammes lancé par cette étrange barbare atteignirent leur cible et commencèrent à se propager sur l'énorme golem, qui prit de panique fonça un peu n'importe comment vers la predator. L'énorme tas de bois en feu lui rentra dedans avec violence la projetant contre un arbre tandis que le géant fonça droit vers l'eau où il put éteindre les flammes, mais celui-ci revint plus en colère que jamais.
Dathoudhi se releva rapidement, elle constata alors l’énorme forme rouge qui se précipitait dans leur direction.
Une autre forme, plus humain se plaça devant  elle, c’était sans aucun doute son compagnon de fortune. Celui-ci se tourna vers elle.
-Si tu veux vaincre ce gros tas, Gamine, faut savoir donner de la voix….
Il se retourna vers le golem et se mit à hurler :
-FUS ROH DAH !!!!!!!!
Une puissance invisible, comme si la force de la voix du barbare était assez puissante, fit soulever le monstre dans les airs avant de s’étaler plus loin au sol, emportant quelques arbres au passage.
Sans attendre une seconde, Dathoudhi fonça vers lui, avant de faire un énorme saut, son sabre en position pour lui asséner un coup qui, elle l’espère, lui sera fatal. Mais c’est alors que le colosse lui envoya littéralement une baffe, qui la fit voler sur le coté, mais elle réussit à se rattraper en l’air, et de prendre appuis sur un arbre où elle avait atterrie, pour retourner d’un coup vers la créature, et lui embrocha la main. Celui-ci hurla, il secoua la main, pour se débarrasser de cette chose qui la lui traversait, ainsi que sa posséseuse. Mais Dathoudhi tint bon, accroché à son arme. Avant de tous lâcher et de voler dans les airs, pour atterrie sur le visage de son adversaire, lui enfonçant la lame de son gantelet dans son œil.
Il cria une seconde fois.
-J’aime ton style Gamine ! Hurla le barbare bien plus loin derrière elle. Mais si j’étais toi, je ne resterai pas là.
Elle resta accrochée à l’œil, mais tourna la tête vers lui, elle aperçut une drôle de formation dans ses mains. Il envoya alors une sorte de boule dans sa direction. À mesure que ça se rapprochait, elle se rendit compte qu’il s’agissait de 2 crânes enflammés. N’ayant pas le temps de se demander encore comment il faisait, la jeune yautja fit rentrer sa lame dans son gantelet pour se libérer et se laisser tomber.
Les 2 crânes vinrent s’écraser dans une explosion en criant « Kakakakakakakakakaka »
L’homme s’approcha alors de Dathoudhi, mais avant qu’il n’ait pu lancer le moindre commentaire, il se prit un coup de pied du colosse qui l’envoya boulet.
-Enculéééééééééééééééééééééé !!!!!!!!!!!!
Il arracha alors le sabre de Dathoudih de sa main, avant de saisit la jeune yautja sans qu’elle ne put réagir. Il la tenait, elle était incapable de bouger, et le monstre serra déjà le poing, l’étouffant.
-Si….seulement…. j’avais mon système d’invisibilité….. Parvint-elle à lâcher alors que sa poitrine se s’écrasait contre sa cage thoracique.
Tout à coup, comme si ses mots étaient magiques, elle disparut aux yeux du colosse. Celui-ci, étonné, ouvrit sa main, laissant la jeune chasseuse tomber.
Celle-ci se releva et fut un peu effrayé au début lorsqu’elle remarqua que ses mains n’apparaissaient pas dans son champ de vision.
*Quoi ? Que… Comment ?*
Elle tapota alors son poignet, et constata que son système n’était bel et bien pas là.
*Non, il n’y a bel et bien rien. Mais alors comment je fais pour être invisible, c’est insensé ?*
Mais alors que le golem regardait tout autour de lui pour trouver sa victime, quand il pointa son regard vers Dathoudih, et la remarqua. La chasseuse remarqua alors que son armure était toujours visible. Le monstre tenta de l’attraper, mais elle prit ses jambe à son cou, s’arrachant un à un les différente partie de son armure. Son adversaire retenta son coup, mais la seule chose qu’il trouva dans sa main fut une culotte de combat en fer souple. C’est alors qu’un des morceaux d’armure, le gantelet, se mut sans que l’adversaire ne le remarque.
Continuant à chercher la yautja, le golem se pris alors une flèche dans l’autre œil. Plus loin, le barbar le visait avec un arc.
-Hooooooooooooooou, en plein dans l’œil.
Il rangea son arme et commença à invoquer des flammes autour de lui. Il cria des mots incompréhensibles, avant d’envoyer un amas de feu brûler l’entièreté du corps de colosse.
Dathoudih profita de cette distraction pour sauter sur le monstre. Seul son gantelet flottant dans les airs était visible. Mais alors que le monstre hurlait, le gantelet sembla entrer dans sa bouche. Il put alors sentirez toute une entité entrer dans sa gorge, se frayant un chemin à coup de lame.
De l’extérieur, le corps du golem brulait, mais on put aussi l’entendre souffrir comme s’il avait mal au ventre. C’est alors que, à quelques secondes d’intermédiaire chacune, des lames ressortirent de son corps pour y rerentrer, lui arrachant un hurlement de douleur.
Finalement, la cage thoracique en bois éclata, Dathoudhi en ressorti, son invisibilité s’estompa, révélant une jeune yautja nue sautant parmi les débris de bois et de pierre, pour atterrir quelques mètres devant le colosse dont la poitrine présentait un énorme creux.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Sam 18 Oct - 10:02

Le géant disait à Airmrey de venir, ni une ni deux Airmrey courut en direction du géant, le géant devait si attendre car il essayât d'attraper la tête d'Airmrey avec ses deux énorme main.
Airmrey n'était pas stupide il savait que si il se faisait attraper ça en serait finit pour lui, c'est pour cela qu'il se laissât tomber au sol, utilisant la glace du sol pour passer entre les jambe du Géant.

Airmrey étant à poil, sentit que la peau de ses jambe était un peu resté accroché à la glace, les partie les plus importante avait été protégé par le pagne qu'il portait. Il se relevât, avant que le Géant est eu le temps de se retourner, Airmrey sautât, et lui fichât la hache dans le dos, il était encore accroché à la hache quand le géant l’attrapât avec sa main, le Géant jetât Airmrey contre la paroi, juste à coté du mec en armure, qui avait l'armure toute déformé, et qui avait du mal à respirer, il n'était plus en état de se battre, Airmrey ramassât donc l'épée de la boite de conserve.

Le Géant n'avait pas l'air de trop avoir sentit le hache dans son dos, ou en tout cas elle ne lui faisait pas très mal, le Géant finit par arriver de sortir l'arme de son dos et la plantât dans le sol devant lui.

Airmrey chargeât, le Génat hurla, Airmrey prit appui sur la hache planté dans le sol, pour sauter au niveau du visage du Géant, la lame en avant visant la gorge du géant.
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Lun 20 Oct - 13:03


L'impact des deux poings des combattant fut immense, propulsant les deux dans les directions opposé. Mais les deux réussissent à se remettre sur leur pieds rapidement, avant d'à nouveau charger l'un contre l'autre, les poings des deux opposants se percutèrent à une vitesse incroyable, mais à peine le choc les départageaient, ils se remettez avec une vitesse époustouflante à se frappez l'un l'autre, bloquant certaines fois leur attaques.
Mais vite, le rythme fut trop important pour le guerrier du Shinkoku, dont la puissance fut récemment découverte et mis en pratique pour la première fois.
Il y eu un poing que Karuna ne put esquiver ou parer, et vint l'atteindre à la joue. Cela le déconcentra et l'attaque qu'il préparait lui-même fut perturbée, le poing de Thaddius frappa fort sur le sien, qui explosa.
le coup fut puissant, et Karuna fut propulsait au loin.
- BORDEEEEEEEEEEEEEEEEL !!
Le guerrier était fou de rage, ses cheveux se dressèrent sur la tête et ses tatouages brillèrent de plus bel. Karuna sentit une puissante force l'envahirent... mais la bloqua.
Une tel source effraya le guerrier, qui tant bien même sentit qu'il ne lui manquer qu'un rien pour passer... "à un autre niveau", son éducation ne lui permettait pas de laisser transparaitre sa vrai nature, du moins, pas encore.
Mais très vite, la douleur de la perte de son bras le ramena à la raison. Il posa un genou à terre, paralysait un moment par la douleur, en tenant son épaule ou son bras manquait désormais.
Thaddius ne parlait pas, mais fit un signe indiquant qu'il attendait mieux.
Karuna serra les dents et se releva, il se remit en garde, en tenant son épaule, et se mis désormais dans une position favorable pour les kicks.
Les deux guerriers silencieux se regardèrent.
Puis Thaddius fonça sur le guerrier du Shinkoku, lequel esquiva en sautant, ses pieds à hauteur de la tête du monstre, avant de décocher un coup de pied d'un immense amplitude.
Le monstre fut propulsait loin de Karuna, qui se rétablit habilement sur le sol. Il fonça sur l'autre monstre, et lui décocha un coup de poing qui fit rencontrer la tête de Thaddius avec le sol. Karuna ne perdit pas de temps, et sauta en hauteur, joignant ses deux pieds et les écrasant contre la tête de Thaddius.
Karuna se recula après, souriant quelque peu, et enlevant les plaies de son visage en passant sa main restante dessus;
Il tourna le dos et commença à partir, en essyant le filet de sang de sa bouche, mais un bruit le surprit.
Il sentit une main lui saisit la tête, une grande main, cette main le leva et le sol se rapprocha de sa tête.
Elle entra en contact, une fois, puis deux, puis six, puis dix.
Puis Thaddius le pris et le jeta contre le mur.
Karuna était fatigué, Thaddius également.
Le guerrier du Shinkoku se tourna alors vers Thaddius, et tomba à genou au sol, le monstre également.
- ...Ce fut un plaisir...
Les guerriers se sourirent.
Karuna ferma les yeux et se concentra, les tatouages brillèrent de plus en plus fort, un halo de lumière entoura le guerrier, et la poussière s'envola autour de lui.
Thaddius hurla, et se releva avec une extraordinaire puissance.
Karuna ouvra les yeux et au prix de tous ses efforts, se releva et fonça vers Thaddius, lequel fonça vers Karuna.
Les deux armèrent leurs poings.
Toute la puissance et la lumière des tatouages de Karuna se concentrèrent dans son poing valide, alors que Thaddius arma son poing dans la direction du guerrier.
Les deux poings finirent par entrer en contact...
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Black-Jack le Lun 20 Oct - 15:10

Epsilon: Le combat fut acharné et aucun des deux adversaires ne voulaient abandonner. Pourtant, ce spectacle trouva une fin quand l'arm-saber du reploïd traversa le torse de Zegar pour ressortir dans le dos. L'homme-bête surpris ne dit rien sur le moment et se contenta de contempler simple l'arme énergétique qui faisait couleur doucement son sang. Il releva alors la tête vers Epsilon.

-Toi être vraiment bon, moi avoir perdu, mais moi être reconnaissant pour combat. Moi espérer que toi réussir à trouver liberter.

L'arm-saber se désactiva alors, laissant Zegar tombé au sol, mais dans un étrange mouvement d'air le corps disparu presque aussitôt.

Katja: Le monstre semblait avoir comme gober la pauvre Khajiit, mais quand une rafale de coup de feu traversa la gorge du bestiau, rien ne fut moins sûr. D'un bond la femme-chat resortit par le trou qu'elle venait de créer. La créature voulue crier, mais aucun son ne sortit et elle s'écroula alors sur le sol. Avant de se désagréger et ainsi ne laisser que des os au sol.

Abbadon: Alors que la colosse venait de se faire exploser la tête tout son corps se disloqua. L'énergie draconique autour d'Abbadon sembla alors disparaître d'un seul coup et celui-ci s'écroula au sol complétement épuisé et presque incapable de bouger. Il put voir une paire de pieds juste devant lui et un rire, il pouvait facilement reconnaître le Sith.

-Oui, c'est vrai tu es puissant, mais tu n'arrives pas toi-même à contrôler cette puissance, ce qui prouve ta faiblesse. C'est ironique quand on y pense, tu es trop faible pour rester fort.

Pentaron: Dans son envol, l'athénien esquiva la pince qui allait le broyer et le glaive vint s'enfoncer en plein dans le seul œil de la créature, celle-ci lâcha un cri strident en essayant de retirer le guerrier de la où il était loger, mais c'était impossible et alors le scorpion s'écroula au sol et tout son corps se transforma en un énorme tas de sable. Le barbare de tout à l'heure semblait être mort, mais avait vu la fin de la créature mourant le sourire au lèvre.

Nael: Le couteau de la samsarans frappe alors autant de fois qu'il le faut au niveau du cœur. Lust alors regarda la damoiselle qui l'a poignardait tandis que son corps semblait se désagréger et des éclairs rouges sortaient de son corps.

-Tu as eu de la chance gamine, mais je te préviens, je ne suis pas seule ici, il en a deux autres avec moi et tu ne pourras leurs échapper.

En finissant sa phrase elle disparu entièrement, tout comme l'esprit.

Corum: La lance s'enfonça alors dans le crâne de la bestiole et lui permis comme Corum l'avait prévu de s'en servir comme d'un tremplin, grâce à sa magie, la lance s'extirpa et revint dans sa main, l'énorme tête principale ouvrit sa gueule et revela un étrange oeil à l'intérieur de celle-ci. Le sorcier pas assez con pour ne pas voir qu'il s'agissait de son point faible se laissa retomber dessus, lance la première, l'arme traversa comme prévu et fit lâcher un cri à la créature que Corum entendit en dix fois plus fort d'où il se trouvait, mais alors la créature explosa envoyant le sorcier s'écraser dans l'eau boueuse du marais.

Maximilion: Alors que Stya voir le coup arriver très facilement, elle essaye d'embrocher son adversaire, mais les coups aléatoires de l'écharpe écarte la lance sans prévenir et voit alors arriver trop tard la lance qui lui traverse directement le corps. Elle crache alors une gerbe de sang  et regarde l'arme lui traverser la poitrine et elle regard l'homme devant lui, son écharpe avait cessé ses mouvements et lâché les épées. Sa main se rapproche fébrilement du visage de Maximilion, mais s'arrête quelque centimètre avant et retombe lourdement. Son corps disparut alors d'un simple mouvement d'air.

Dathoudih: Le golem de bois et de pierre sembla regarder de son air sévère ses deux adversaires avant de se retourner et de leurs tourner le dos. Son corps s'enflamma entièrement et fut réduit à l'état de cendre.. L'homme alors s'approcha alors de la prédator.

-Ca c'est que j'appelle être tout feu tout flamme! Enfin bon, nous vlà débarrasser de ce truc.

Airmrey: Le saut permis au demi-orc d'éviter le poing du géant et arriva en piquet dans sa gorge, la force prise avec l’appui fut assez grande pour repousser le géant et le faire tomber à la renverse. L'impact avec le sol fit s'enfoncer encore plus l'épée et alors tout cou se fendit et éclata en morceau, tout comme le reste de sous corps, alors il se mit à neiger tout autour du demi-orc.

Karuna: Alors que les poings allaient s'entre-choqué, celui du géant passa légèrement au-dessus et rata sa cible, tandis que celui du guerrier passa par dessous et s'enfonça droit dans le ventre du monstre, l'énergie concentré fut déversé et un énorme trou se forma tout autour du poing dans le corps de Thaddius. Celui-ci complètement surpris recula d'un pas et alors un éclair le traversa éblouissant toute la salle et ayant fait disparaître le corps.

Tout le monde: Juste à la fin de chaque combat les survivants furent téléporter dans une arène neutre en face du gradin impérial. La foule acclamait avec une ardeur impressionnante, mais quand une claquement produit entre deux mains résonna dans toute l'arène, ce fut le silence total. Alors une voix rauque retentit, semblant sortir de partout et nul par à la fois.

-Bravo gladiateurs, vous m'avez divertis comme je le voulais, vous me semblez intéressant, je me demande combien de temps vous tiendrez ici. Enfin j'imagine que tout ce qui vous intéresse c'est d'obtenir votre liberté, donc soit. Je vous imposerez dix épreuves, si vous les réussissez toute, alors vous serez libre de retourner dans vos mondes respectif. Bien à présent, j'aimerais entendre vos noms.
(Ps: Il faut ici donner votre nom de gladiateur si vous en avez un.)

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 483
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par KuroNyra le Lun 20 Oct - 19:31

Le réploid observa l’endroit où ils étaient, aussitôt ou Zegar était vaincu, il avait désactivé ses lames et désactiver les visières de son casque.  Une nouvelle arène, un gradin apparemment destiné au chef était visible. Mais aucun signe dudit chef.
Il songea brièvement au combat. Zegar avait bien combattu. Le Réploid avait même du remord à l’avoir vaincu.
Mais il avait également pu remarqué grâce à ce combat qu'il était très loin de ses capacités maximales.
Ses buster ne fonctionnaient pas, pas plus que son jetpack, pas de armed phemenom possible ni de "unlimited potential".
Il avait également perdu sa capacité à changer d'élement durant le combat.

* Je vais devoir faire bien plus attention. Merde je n'était même pas aussi faible le jour où Zen m'a activé.*


Espilon observa avec intérêt la réaction de la foule au claquement émis par l'homme invisible. Il était à la fois aimé et craint, ou alors respecter à tel point qu'ils lui obéissaient au doigt et à l’œil. Dans tous les cas, ce n'était pas bon.


Il observa autour de lui et croisa les bras, de nombreux individus étaient présents. Certains d’apparences humaines, d’autres… Beaucoup moins. Tous étaient néanmoins humanoïdes, même si certains possédaient un faciès pour le moins incongrus.
Il remarqua un être humanoïde vert portant un panneau-dessus était d'ailleurs écrit un obscur message dont le sens le laissait... Étonné- et ce qui était apparemment une femme. Mais son visage n'était pas humain... C'était un visage possédant des yeux, mais des sortes de mandibules faisait office de bouche. Le réploid devina aussitôt et sans mal que cette "femme" n’était pas humaine. Elle était d'ailleurs complétement nue, mais il ne s'en préoccupait pas. Ce genre de chose ne l'affectait en aucune manière que ce soit.
Il était un Réploid de combat et si ils pouvaient avoir des sentiments comme l'Amour, jamais Epsilon ne se laisserait influencer par des pensés allant dans le sens de ce genre de relation.
Néanmoins, il avait déjà éprouvé un jour une peine immense en perdant quelqu'un. Une adolescente qu'il avait sauvé d'une attaque. Elle s'était entrainé dure pour devenir gardien... Cela avait conduit a sa mort, et durant les 8 mois ou elle était membre des Gardiens. Elle avait noué une relation avec Epsilon. Ce dernier allait jusqu'à la considérer comme une petite sœur adoptive, la pauvre était morte en affrontant un Méchanoloïde plus coriace que prévue. Et c'était suite à l'imprudence d'Epsilon que l'évènement était arriver.

Epsilon aperçus également un homme musclé, portant un armement que ces fichiers lui détaillait comme étant d’une ancienne époque appelé l’Antiquité.
* Trois conclusions possibles à cela.
Soit nous avons été pris dans des dimensions différentes.
Soit des dimensions ET des époques différentes ?
Soit cette homme à un goût pour les choses anciennes.*


C’était plutôt ironique aux yeux d’Epsilon. Lui-même était considéré comme certains comme une antiquité, mais une bonne antiquité toujours efficace. Il avait tout de même dans les quoi… 500 ans de décalages avec son époque ?

Il s’avança alors légèrement, s’écartant du groupe et se positionnant devant.
« Je n’ai pas pour habitude de me présenter à quelqu’un que je ne puisse pas regarder. »

Il considéra la situation, la personne devait être en partie au moins à l’ origine de son enlèvement. Et par conséquent ne devais pas être sous-estimé.
« Mais si c’est un nom que vous voulez, appelez-moi Epsilon. »
Il songea un instant à énoncer la longue liste de titre et de surnom qu’il possédait. Leader de Neo Arcadia, l’héro du temps, l’Ombre Bleu, le gardien de l’Humanité… Les journaux lui avaient donné des titres pour la plupart ridicule. Mais son côté égocentrique appréciait tout de même.
Mais il savait que là d’où il venait. Il était devenu avec les gardiens un symbole d’espoir contre les Maverick.
*Aile, Vent, je reviendrais quoi qu’il en coûte. Mais je vais d’abord m’occuper d’ici. Et je vais avoir pas mal de travaille je pense.*


Dernière édition par KuroNyra le Mar 21 Oct - 12:28, édité 3 fois
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Maliki Saria le Lun 20 Oct - 20:24

Le silence soudain qui s'était créé après le claquement, sans doute fait par la voix rauque de tout à l'heure, donna à la Khajiit un sentiment de malaise. Elle ne savait pas vraiment quoi faire sur le moment, elle se contenta de regarder les personnes qu'ils y avaient autour d'elle.

"Cela doit sans doute être les survivants des autres arènes.", pensa-t-elle.

Elle remarqua qu'il était tous très différents, que ce soit dans la tenue vestimentaire ou même la race des individus. Quoiqu'il en soit, ils doivent tous avoir un sacré talent du combat, ou alors une sacré chance, pour être toujours en vie. A sa grande surprise, elle aperçut un autre homme du Shinkoku, comme celui qui était avec elle dans l’arène... celui qui est mort à sa place...

"Peut-être que je devrais lui dire... Il devait le connaître si ça se trouve."

C'est vrai, il aurait pu être un proche, voir quasiment un membre de sa famille. Elle ne pouvait pas le deviner, mais il y avait des chances que cette hypothèse soit juste. Si c'était le cas, cet homme a clairement pas de chance. Puis, la femme-chat vit un étrange personnage (un robot peut-être) s'avancer et prendre la parole en premier.

"Je n’ai pas pour habitude de me présenter à quelqu’un que je ne puisse pas regarder. Si c’est un nom que vous voulez, appelez-moi Epsilon."

Drôle de présentation, pensa Katja au premier abord. Néanmoins, il ne tournait pas autour du pot, il avait l'air de savoir ce qu'il disait. Quelqu'un de réfléchit de ce cas, un peu comme elle. Comme elle remarquait que personne ne le suivait, elle décida de continuer le pas. Elle s'avança à son tour, puis parler de manière à ce que tout le monde puisse l'entendre.

"Je suis Katja Schrödinger, cinquième enfant et deuxième fille du baron Schrödinger."

La Khajiit ne s'attendait guère à ce que quelqu'un réagisse à ce nom, c'était même assez peu probable que l'un d'entre eux, que ce soit du public ou des autres gladiateurs, connaisse le nom de Schrödinger. Cependant, elle entendit quelqu'un rire des tribunes. Peut-être était-elle la seule à l'avoir entendu, puisque que personne d'autre n'avait réagit. Elle pensa donc que la fatigue lui faisait défaut.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 436
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 21
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Seven Arts le Lun 20 Oct - 22:03

Le golem de bois et de pierre sembla regarder de son air sévère ses deux adversaires avant de se retourner et de leurs tourner le dos. Son corps s'enflamma entièrement et fut réduit à l'état de cendre... L'homme alors s'approcha alors de la prédator.
-Ça c'est que j'appelle être tout feu tout flamme! Enfin bon, nous vlà débarrasser de ce truc.
Tout à coup, Dathoudhi fut téléporté dans une autre salle, avec ce qui semblait être d’autre espèce venu des 4 coins de la galaxie. Elle en reconnu quelques un, mais le reste lui fut complètement inconnu.
La foule acclamait avec une ardeur impressionnante, mais quand un claquement produit entre deux mains résonna dans toute l'arène, ce fut le silence total. Alors une voix rauque retentit, semblant sortir de partout et nul par à la fois.
-Bravo gladiateurs, vous m'avez divertis comme je le voulais, vous me semblez intéressant, je me demande combien de temps vous tiendrez ici. Enfin j'imagine que tout ce qui vous intéresse c'est d'obtenir votre liberté, donc soit. Je vous imposerez dix épreuves, si vous les réussissez toute, alors vous serez libre de retourner dans vos mondes respectifs. Bien à présent, j'aimerais entendre vos noms.
Alors qu’elle continuait à regarder les autres espèces du mieux qu’elle pouvait avec sa vue, elle sentit comme des regards sur elle. Elle vit alors quelques gladiateurs la fixer avec un regard aguicheur, et pas dans les yeux.
La jeune yautja baissa alors la tête et constata que son armure était restée dans l’ancienne arène. Mais elle ne réagit pas en cachant sa nudité, ni même en rougissant. Elle se contenta de pointer la lame de son gantelet sous le cou de la personne la plus proche, faisant comprendre au reste qu’il serait mieux pour leur survie qu’ils décollent leurs yeux de sa poitrine.
Dathoudhi n’avait pas vraiment honte, elle s’était déjà entrainée à la chasse avec rien sur le dos. Mais l’idée que ces êtres inférieurs puissent fantasmer sur elle ne lui plaisait pas trop.
C’est alors qu’un robot et un chat-humain s’avancèrent en disant leur nom.
Elle suivie alors leur exemple, tentant de ne pas faire attention aux regards des autre éspèces présente dans la pièce.
-Je m’appelle Dathoudhi, mais dans mon village, on m’a surnommée Setg'in Chi'ytei, L’enlace mortel.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 881
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Dojo42 le Lun 20 Oct - 22:34

Airmrey venait de tuer le Géant, quand il fut téléporté dans uns nouvelle arène.
Il y avait d'autre personne avec lui, il reconnut quelque humain mais sans plus, les humain c'était bon à manger. Airmrey attendue quelqu'un parler à propos d'épreuve, et d'autre chose. Airmrey n'écoutait pas trop il était occupé à regarder sa voisine, voisine qui lui mit une lame sous la gorge.
Airmrey baissât lentement la lame à l'aide sa main, il c'était mis à regarder la femme dans les yeux. Il pointât son panneau du doigt.

« Si toi inscrire tes tarif, mieux toi avoir client. Si toi vouloir moi pouvoir t'expliquer quelque technique sur comment pouvoir faire plaisir à client ? »


Airmrey remarquât qu'une boite de conserve c'était avancé et disait son nom, suivit d'un chaton.

« Oh  chaton ! Dans patate ça être excellent. »

Puis la prostitué s’avançât et dit sont nom « L’enlace mortel »

Airmrey criât

« ça être bon surnom pour boulot. »

Puis il commençât à s'approcher.

« Nom à moi être Airmrey ! »


Dernière édition par Dojo42 le Mer 22 Oct - 16:39, édité 1 fois
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Nyami-chan le Mar 21 Oct - 17:54


Karuna n'avait pas vraiment vu la fin de son combat, la luminescence de ses tatouages fut puissante, et il fut téléporter quelque secondes après.
Il rouvrit les yeux dans une arène neutre, entouré de guerrier, probablement survivant tous comme lui.
Une vois rauque et puissante s'éleva dans l'air.
- Bravo gladiateurs, vous m'avez divertis comme je le voulais, vous me semblez intéressant, je me demande combien de temps vous tiendrez ici. Enfin j'imagine que tout ce qui vous intéresse c'est d'obtenir votre liberté, donc soit. Je vous imposerez dix épreuves, si vous les réussissez toute, alors vous serez libre de retourner dans vos mondes respectif. Bien à présent, j'aimerais entendre vos noms.
Entre-temps, Karuna s'aperçut que son bras était de retour, mais que les blessures mineurs et la fatigue du combat contre Thaddius était toujours présentes.
Un homme avec une armure étrange s'avança.
- Je n’ai pas pour habitude de me présenter à quelqu’un que je ne puisse pas regarder. Mais si c’est un nom que vous voulez, appelez-moi Epsilon.
Un jeune fille couplait à un animal s'avança également.
- Je suis Katja Schrödinger, cinquième enfant et deuxième fille du baron Schrödinger.
Un étrange créature au corps potable mais au visage ingrat fit de même, puis mis une lame sous le nez du guerrier à côté d'elle.
- Je m’appelle Dathoudhi, mais dans mon village, on m’a surnommée Setg'in Chi'ytei, L’enlace mortel.
Le guerrier en question baissa la lame, lui glissa quelque mots, avant de parler.
- Nom à moi être Airmrey !
Karuna haussa un sourcil devant les présentations de ses "camarades". Il s'avança de même, avant de chuchoter à voix basse.
- ... Et bien si mes futurs acolytes sont aussi formels, ils serait indécent de ma part de ne pas l'être.
Il se redressa et parla de forte voix.
- Je me prénomme Karuna.
Il fit ensuite une petite révérence.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Night Wing le Mar 21 Oct - 21:29

Je venais de tuer la créature, quand je fut une nouvelle fois téléporter, mais cette fois ce fut dans un espace neutre et je n'étais as seul, en effet on pouvais supposer que les autres vainqueur étais présents ici... je vérifie ma tenue quand j’aperçois une personne a l"allure humain aussi nue qu'un nouveau née sortant du ventre de sa mère... et effectivement il me manqué quelque plaques de protection, seul resté celle de ma cuisse gauche et celle de mon épaule droite, mais la nature fais bien les chose et ma chevelure bleuté se positionna naturellement devant mes attributs féminin.

La foule hurler jusqu'au moment où un claquement de doigt se fit entendre.
-Bravo gladiateurs, vous m'avez divertis comme je le voulais, vous me semblez intéressant, je me demande combien de temps vous tiendrez ici. Enfin j'imagine que tout ce qui vous intéresse c'est d'obtenir votre liberté, donc soit. Je vous imposerez dix épreuves, si vous les réussissez toute, alors vous serez libre de retourner dans vos mondes respectif. Bien à présent, j'aimerais entendre vos noms.

C'est alors que plusieurs "gladiateur" avancèrent chacun leurs tour et e présentèrent, Epsilon l'homme de métal, Katja Schrödinger la femme chat, DathoudhiL’enlace mortel au corps humanoïde, Airmrey le demi-Orc et Karuna un humanoïde également.

Bien, il est temps de me présenter également, je m'avance donc de quelque pas.

-Je me nomme, Nell Armonie Ethel Lann, fille d'Erendera, mais on m'appel également Nael.


J'effectue un salto arrière pour me replacer et effutua un salut en guise de respect envers les autres "gladiateur".
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 26
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arc 1: Arène de Vargas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum