My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Les camps de survivant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les camps de survivant.

Message par Seven Arts le Ven 20 Fév - 23:44

Bastions
Terminus

Terminus a été nommé ainsi car il a été construit autour d’une gare ferroviaire perdu au milieu de la campagne. Plusieurs bâtiments ont été construits avec un peu tout et n’importe quoi, la plupart sont des caravanes, des compartiments de camion où des habitations en tôle. Tous le camp est protégé par un grand mur de ferraille recouvert de fil barbelé, pique et tout autre système anti-zombie, le tout avec des tours de gardes.
Ce n’est certes pas un lieu de rêve, la plupart des personnes qui y vont ne font que passé, mais certain on réussit à y trouvé leur place et sont resté. Néanmoins, les habitant de Terminus sont connu pour être les plus créatifs et diversifié. Notamment Moira Brown, une vendeuse de bric-à-brac qui s’est fait connaitre pour avoir vendu son Guide de Survie au Netherland, Eddy Nickel, un scientifique fabriquant des répulsif à zombie et des produits appât à zombie, ainsi que Tonny Hasckels, un petit génie de la mécanique surtout célèbre pour avoir les meilleures connaissances en zombie du Netherland.
Le chef de ce camp est Victor Hasckels, que tout le monde surnom Vic. Autrefois simple chef d’un groupe de survivant, ils sont un jour arrivé à Terminus, où l’ancien chef avait du mal à gérer la situation. Il y remit un peu d’ordre, si bien que tous les habitants étaient d’accord pour lui remettre le titre de chef. Malgré ça, il n’a pas pour habitude de rester sagement dans le bastion, en effet, il n’est pas rare qu’il aille faire des expéditions, seul ou accompagné, afin de nourrie le camp dont il est responsable.
Vincent et Tonny Hasckels:
New Hope

New Hope est une petite bourgade qui a réussi à tenir face à l’invasion zombie. Elle possède, outre tous se qu’un camp de survivant a besoin, la particularité de créer de la nourriture issue de ses propres cultures.
En effet, New Hope possède une ferme familiale qui nourrit la population en fruit, légume et céréales. Elle doit être encore la seule ferme active du Netherland. Il est a noté aussi que l'argent n'a pas de valeur là bas, tous s'échange selon le principe du troc.
La ville était autrefois dirigée par un certain Frank Mercy, qui faisait régner une atmosphère de dictature. Accompagné d’homme armé qui lui étaient voué, il demande des montants hallucinant de bien en échange de « protection », bien que cela ne ressemble plus à des menaces qu’autre chose.
Une rébellion se forma au sein du camp, dirigé par les sœurs VanHozen, dont la famille tien la ferme, qui destituèrent Mercy d’une balle dans le crâne. Elles ont donc toute les deux été proclamée chef du camp.
La plus jeune, April, est une jeune fille assez campagnarde et chaleureuse, qui s’occupe du plus gros, tandis que l’ainée, Jessie, qui s’est spécialisée dans les arts martiaux il y a des années de ça, s’occupe de rétablir l’ordre.
April et Jessie VanHozen:
Wasteland

Wasteland était à la base une déchèterie à côté d’une station essence où un groupe de 2 frères et leur sœurs étaient venu s’abrité. Très vite, ils commencèrent à aménager les lieux, afin d’en faire un véritable lieu de vie. Cette apparence de village à attirer d’autre groupe de survivant qui ont fini par s’y installé.
Wasteland a de tout, des maisons habitables, au marché en passant par un système de courant et d’eau fraîche. Même si les façades ne payent pas de mine, c’est un endroit sûr et agréable.

Malheureusement, ce camp a gagné une réputation d’abris pour les vandales et les truands. En effet, il a tendance à souvent accueillir des groupes de malfrat qui n’hésitent pas à foutre la merde dans le bar local avant de repartir sur leurs motos.
Mais c’est sans compter sur Jack Walter, fondateur et chef du camp, qui, malgré qui laisse quelques infractions passer, surveille les lieux et jette dehors les troubles fêtes. Il est accompagné de sa sœur cadette, Jane, une séductrice nymphomane et provocatrice qui s’occupe des communications et de la surveillance du réseau, ainsi que du benjamin, Joe, un jeune homme un peu cinglé sur les bords qui dirige les traqueurs et qui parfois s’occupe de remettre l’ordre, à sa manière.
Jack, Jane et Joe Walter:
La Tour

La Tour est l’un des bastions les plus sécurisé, confortable et équipée du Netherland avec River City. Il consiste en un grand immeuble avec chambres aménagée, hôpital, atelier et même un laboratoire. Tous le rez-de-chaussée est rempli de garde, surveillant constamment qu’aucun zombie n’est la mauvaise idée de tenter de rentrer. La zone autour de la Tour est elle-même recouverte de piège, ils sont assez visible pour quiconque fait ne serait-ce qu’un peu attention, mais les zombies sont toujours assez bête pour tomber dans le panneau.
Les traqueurs de la Tour sont connu pour être les plus agiles de tous, dû à un entrainement intensive grâce au parcoure qu’on peut trouver sur le toit.
Attirant de plus en plus de monde, Jeorge Frick, un ancien homme d’affaire à qui appartenait les habitations de la ville dans laquelle se trouve la Tour, agrandit le camp en envoyant une expédition dans l’immeuble d’à côté. Après s’être débarrassé des zombies et nettoyé un peu la zone, il relia les deux tours pour permettre au survivant en surplus d’avoir un coin où s’habiter.
Margé ses apparence de businessman, Mr Frick est un homme avec le cœur sur la main. Il n’a hésité une seule seconde à couler une bonne partie de son argent dans le renouvellement de la Tour. Toutes les personnes qui travaillent pour lui le respectent et son prêt à tout pour faire régné la paix et l’harmonie dans la Tour.
Marco Frick:
St Patrique

Saint Patrique était le nom d’une vieille cathédrale, aujourd’hui, elle sert de refuge contre les zombies. En effet, même en masse, ils auront du mal à travers 50 cm de pur granite.
St Patrique est assez grande, et se voie de loin, ce qui permet aux traqueurs de toujours la retrouver. De plus, elle possède des cloches audibles dans  toute la ville, elle permet de sonner le rappel des troupes en cas de rasemblement général.
L’intérieur de la cathédrale sert de marché, la seule partie n’ayant pas été changé reste l’autel de prière, pour les quelques croyant qui cherchent encore l’aide de dieu. Les anciens dortoirs des moines servent de lieu d’habitation. St Patrique a même un cimetière à l’extérieur où les habitant enterrent leur mort, ou les brûlent selon le choix des proches de la victime.
Enfin, le grand cloché est principalement habité par des vigies, surveillant les alentour jour et nuit.
St Patrique est dirigé par le Père Linole, un prête qui, malgré le fait qu’il soit un chrétien ancré, fait preuve d’une immense humanité, préférant qu’on désacralise ce lieu sacré que de laisser de pauvre gens mourir dehors. Il parle souvent avec une voix douce, mais sais hausser le ton quand il faut, ce qui fait de lui un chef respecté. Et la cerise sur la gâteau, il est loin d’être un moine pacifiste et faible, il ne sépare jamais de son fusil à canon double dont il a déjà eu à se servir.
Père Lionel Linole:
River City

River City est l’un des bastions les plus sécurisé, confortable et équipée du Netherland avec la Tour. Elle possède de tout, des habitations, un marché, tout un système de purification de l’eau et un autre pour l’électricité, et même une église …
C’est un ancien porte-avion qui s’est échoué prêt d’une ville côtière durant les premières infections. Quelques semaines plus tard, un groupe de survivant, fuyant cette même ville, décidèrent d’entrer dedans, pensant y trouver de la nourriture et des soins. Et ce fut le cas, malheureusement, ils découvrirent surtout un équipage entièrement zombifié. Le groupe réussit à tous les massacré, mais seule 2 membres du groupe survivent, un couple qui décida de rester.  Pour faire venir du monde, ils placèrent des panneaux à l’entrée, indiquant une zone sure, et à mesure que des gens venait, cet ancien bateau est devenu une ville entière.
Son chef est le Capitain Joseph Marine. C’est un ancien militaire qui s’était lié d’amitié avec le couple de fondateur, dont il s’occupa de la fille après leur mort (le mari était un mi-mordu, un jour il tua sa femme après s’être échappé de la pièce où on l’enfermait durant ses crise, et fut achevé par Joseph).
Il parait assez froid et autoritaire et se méfie souvent des étrangers, mais derrière se cache un homme bon et honnête qui s’inquiète pour sa fille adoptive, Kelly.
Capitain Joseph Marine:

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum