My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Saison 1 Bienvenue au Netherland

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Seven Arts le Mar 24 Fév - 22:00

Cela faisait un an, un an depuis la Tempête, un an depuis l’épidémie, un an que la quarantaine a été installée, un an que des centaines de personnes tentent de survivre dans cette apocalypse.
Le jour se lève, un nouveau jour en enfer peut-être le dernier, bienvenu au Netherland.

Les rayons recouvrent un vieille hôpital délabré, une voiture se gare devant, en tout cas du plus près qu’il ne puisse avec toutes ces voitures accidenté devant. Sort du véhicule un homme, son visage est caché sous un foulard et un chapeau de shérif. Il fait un signe de la main, demandant aux autres passagers de rester à l’intérieur. Il marcha lentement dans les décombres, regardant les cadavres gisant au sol. Ils étaient frais, du sang coulais encore de certain, il y avait des traces de balles un peu partout, il y a du avoir un combat rude, mais aucun survivant, autant chez les survivants que chez les infecté, c’est étrange.
Tout à coup, un bruit se fit entendre, ou plutôt une sorte de râle, assez proche d’un sanglot.
L’homme au chapeau se coucha au sol, pour regarder sous les voitures. Là, il aperçut deux pieds marcher lentement, des pieds d’enfant. Les pieds s’arrêtèrent devant un ours en peluche trainant au sol, il put alors voir deux mains le ramasser, avant de continuer sa marche monotone. Les pleures étaient toujours audible, et il était claire qu’il venait de cette personne.
L’homme se releva et contourna le véhicule, il se retrouva devant une petite fille de dos, blonde, habillé d’un petit peignoir rose, trimbalant son jouet nouvellement acquis derrière elle.
-Hey, Petite ! Attend !
L’homme avança de quelques pas vers la gamine continuant sa marche en pleure, avant de se stoppé à l’entente de sa voix.
-Tout va bien ? Que s’est-il passé ici ? N’est pas peur, je ne te veux aucun mal. Je m’appelle Vincent, Vincent Hasckels, et toi ?
Le prénommé Vincent retira son foulard de son visage, révélant sa peau bronzée, avec ses yeux bleu foncé et sa barde brune.
La petite fille, toujours en pleurant, se retourna lentement. Vincent entendit comme des sorte de grognement qui se mélangeaient au pleures, et constata alors avec horreur son visage. Celui-ci était pâle et recouvert de sang, la mâchoire de la fille était littéralement manquante, et ses yeux vides d’âme fixaient le jeune homme.
Les pleures se transformèrent en cris, et la gamine, l’ours en pleuche toujours dans la main, se mis à foncer sur Vincent.
-Oh merde !
Il régit au quart de tour, il sorti un revolver et tira en plein dans la tête de la zombie, qui explosa.
Vincent regarda le cadavre de la petite, la tête réduit à l’était de morceau de chair gisant dans le sang.
-Je déteste abattre des gosses… Dit-il avant de replacer son foulard sur son visage et de se diriger vers la voiture.


River City
Les rayons du soleil passèrent le hublot de la chambre virent caresser le visage de Joseph, celui-ci se réveilla lentement. Il se dirigea vers un vieux lavabo devant un miroir sal et s’essuya le visage. Son œil gauche était salement amoché, trace d’une vieille bagarre, un souvenir qu’il n’oubliera jamais. Comment oublier ce jour ?
Le Capitaine enfila un cache-œil avant de se vêtir de sa tenue de service. Il passa devant un berceau, dedans dormait une adorable petite fille, elle dormait encore, mais Joseph se permit de lui passer une petite caresse délicate sur les quelques cheveux blond qui lui poussent sur le cuir chevelu.
Plus tard, sur le point d’observation, la porte s’ouvrit dans un bruit lourd de métal et de rouille, le Capitaine en sorti, un garde le salua avant de retourner à son poste. Jospeh se pencha contre la rambarde, et s’alluma une cigarette qu’il porta à sa bouche. Il admira le soleil percer les nuages pour venir éclaircir le ciel, c’était un spectacle comme il y en avait chaque matin, et chaque matin il répétait la même démarche, et observait ce ciel, signe d’un jour de plus où il n’a pas fini en casse-croute, laissant seule la pauvre petite Kelly dans cet enfer qu’est le Netherland.

La Tour
Le matin se lève, les radios de la Tour s’allument toutes.
« Bonjour à tous cher survivant de la Tour, ici votre hébergeur Marco Frick. Les nouvelles de ce matin ne sont pas jolie, plusieurs traqueurs sont rentré blessé hier soir, et deux d’entre eux, James Filtter et Bob Lesponge sont porté disparu, nous espérons le meilleur pour eux. Une panne dans la chaudière fait qu’il n’y aura plus d’eau chaude jusqu’à réparation. Pour finir, il est demandé à tous les traqueurs valides de se retrouver sur le toit tout de suite. »
Plus ou moins une heure après l’appel, tous les traqueurs, excepté ceux hors d’état de faire quoique se soit, furent présents sur les toits. Frick arriva, un bloc note entre les mains.
-Bien, messieurs, comme vous le savez, la nuit dernière a été particulièrement violente pour certain, néanmoins, notre amis Reggis ci-présent à repérer un accident de voiture juste avant de rentrer, une ambulance. Elle avait l’air de contenir beaucoup de produits médicinaux, et nos stocks commencent à baisser. Malheureusement, la zone dans laquelle le véhicule se situe est une zone rouge, et y aller seul c’est du suicide. C’est pourquoi nous allons former une petite équipe qui ira s’occuper de cette cargaison, ils seront guidé par Reggis et devront rapporter l’entièreté du contenu de cette ambulance. Autant dire qu’il faudra être au minimum 5 pour cette mission. Des volontaires ?

Note du MJ:

Le RP peut commencer, décrivez le début de mâtiné de votre personnage, que ça soit dans un bastion, dans un groupe de survivant nomade ou bien seul dans un habrit de fortune.


Dernière édition par Seven Arts le Mer 25 Fév - 19:58, édité 1 fois

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Night Wing le Mar 24 Fév - 23:12

Angel Beats:
Comme beaucoup de nuit étoilé et fraiche, je me trouvais tout en haut du bateau cité, le point d’observation. J’aimais particulièrement les nuits fraiches, souvenir de mes terres natal. Le froid ne me faisait que peu effet et je rester souvent de longue heures dehors en compagnie de Snow qui était allongé a mes coté. Un œil dans mon viseur, je guète, j’aide les gardes à la surveillance. Bien que ma présence ne soit pas nécessaire, j’aime être en compagnie des personnes qui assure la sécurité de ce lieu, lieu que je connais bien maintenant. J’aime passer mes dernières matinée ici, avant de reprendre la route de la foret pour chasser du gibier et voir si mes pièges on fonctionné, mais je ne me fais pas trop d’idée la dessus, cela fais maintenant 4 jours que je ne suis pas aller les vérifier, quatre jours que j’ai passé a explorer les contrebat de la ville a la recherche de quoi échanger contre quelques munitions et ration de survie. Mais il ne faut pas ce le cacher, c’est la chasse qui rapport le plus, et puis nous sommes de plus en plus à River City et la viande commence à devenir de plus en plus rare.

Les premiers rayons de soleil frapes la coque du navire, il ne vas pas tarder à monter. Il est comme une horloge, toujours le même rituel, toujours les mêmes mots aux vigies, toujours le même sourire froid… c’est dommage, il gagnerait vraiment éprouver plus de chaleur. Mais enfin, qui suis-je pour dire cela.

La  porte s’ouvrit dans un bruit lourd de métal et de rouille, comme prévu Joseph en sortie et un garde le salua avant de retourner à son poste. Comme chaque matin il se pencha contre la rambarde, et s’alluma une cigarette qu’il porta à sa bouche. Chaque matin la même routine. Snow leva la tête et le regarda quelques instant avant de ce lever et de s’assoir a ses coté, le fixant de son regard bleu ciel, comme chaque matin où je suis dans le camp. Certain disent que Snow donne l’impression de lire dans vos penser quand il agit ainsi, pour ma part je sais que s’il agit ainsi ce n’est uniquement que pour dire bonjour et avoir une caresse en récompense.

-Belle matinée, dis-je en posant mon arme la crosse a terre, le regard perdu sur l’horizon.

Comme chaque fois, je ne lui parlais pas directement, mais il était clair que je lui parlais, comme chaque matin j’attendais sa réponse, et comme chaque matin Snow continuer d’attendre sa caresse. Une matinée comme les autres.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par KuroNyra le Mer 25 Fév - 11:17

Kuro-Wasteland:
Kuro se leva, son équipement était prêt. Voilà une semaine qu’il était à Wasteland et il était temps de bouger. Il avait pu ramener un peu de nourriture, de médoc. Et surtout des armes pour le camp.
Mais il était temps de bouger, pourquoi ne pas tenter de réaliser son petit projet ? Ouais, pourquoi pas en effet.
Mais il aurait besoin de matos supplémentaire. Et le seul endroit où il pouvait le trouver était a Terminus.
Tenter l’aventure seul serait aussi trop dangereux. Le lieu qu’il visait était dans une zone complètement infesté et tout aussi bon qu’il était. S’y rendre seul n’avait aucune chance de se terminer avec un happy ending.
Ouais, il aurait besoin de monde. Et des meilleurs, donc il devrait se rendre à la Tour et convaincre le chef de lui laisser une équipe.
Seulement, il n’allait pas partir sans dire au revoir. Et donc partit trouver Joe.
Tout son équipement sur lui.

Finalement après quelques minutes il put le trouver.
« Joe, je vais vous quitter. Fais déjà une semaine que je suis ici, je vais me rendre à Terminus pour trouver du matos pour mon projet. »
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par kolpox le Mer 25 Fév - 14:00

Artemis Fofre:
Artemis discutait avec un garde.
-Apparemment la nuit a été rude.
-M'en parle pas.
-Combien de traceurs ont disparus?
-Chais pas, ils vont le dire à la radio.
-Tien, en parlant de radio.

Les radio de la tour s'allumèrent toutes en même temps.

« Bonjour à tous cher survivant de la Tour, ici votre hébergeur Marco Frick. Les nouvelles de ce matin ne sont pas jolie, plusieurs traqueurs sont rentré blessé hier soir, et deux d’entre eux, James Filtter et Bob Lesponge sont porté disparu, nous espérons le meilleur pour eux. Une panne dans la chaudière fait qu’il n’y aura plus d’eau chaude jusqu’à réparation. Pour finir, il est demandé à tous les traqueurs valides de se retrouver sur le toit tout de suite. »

-Bon j'dois y aller.

Une fois que tout les traqueurs valides furent rassemblés sur le toit, Marco Frick commença son discours.

-Bien, messieurs, comme vous le savez, la nuit dernière a été particulièrement violente pour certain, néanmoins, notre amis Reggis ci-présent à repérer un accident de voiture juste avant de rentrer, une ambulance. Elle avait l’air de contenir beaucoup de produits médicinaux, et nos stocks commencent à baisser. Malheureusement, la zone dans laquelle le véhicule se situe est une zone rouge, et y aller seul c’est du suicide. C’est pourquoi nous allons former une petite équipe qui ira s’occuper de cette cargaison, ils seront guidé par Reggis et devront rapporter l’entièreté du contenu de cette ambulance. Autant dire qu’il faudra être au minimum 5 pour cette mission. Des volontaires ?

Artemis leva la main sans ajouter un mot.




Dernière édition par kolpox le Lun 23 Mar - 23:29, édité 1 fois
avatar
kolpox
RolePlayer
RolePlayer

Messages : 73
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 14
Localisation : Dans une autre dimension, en train de chercher comment on sort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Nyami-chan le Mer 25 Fév - 21:19

Boss/Clint/Camille:
- ... 102... 103... 104...
Boss continuait ses pompes, ignorant totalement le crocodile à un mètre d'elle, et jetant en arrière sa chevelure rouge empli de sueur.
Plus haut, dans la tour de contrôle abritant la salle de sécurité, Camille était assit en tailleur, entouré de nombreux récipients, contenant différentes mixtures, dont un contenant de la salade, que le garçon donna quelques feuilles aux tortues se trainant à ses côtés.
Alors que les deux matinaux étaient déjà debout, Clint arriva dans la salle en baillant, une tasse de café à la main, la coiffure en bataille et les habits en masse.
Camille relava la tête, alors que l'australien s'installa à sa chaise fétiche.
- ... Il nous reste du café ?
- Un fond dans la machine de la cantina... faudra faire le plein de dosettes.
- Je peux en faire sinon.
- ... Gamine, pas besoin de faire passer du thé pour du café ! Tu me prend pour qui ? Un anglais ?
- Je voulais juste rendre service...
Le jeune homme reparti à ces potions et ces tortues, tendis que l'adulte commença à pianoter sur son clavier, les écrans changeant sur les différentes caméras, quand soudain son doigt rencontra quelque chose de mou.
- Roooh, Otis ! J'avais dit, pas sur le clavier de papa !
L'australien saisit le serpent et le posa dans un aquarium ouvert sur le bureau, avant de revenir à ses caméra, Boss finit ses pompes à ce moment, et monta dans la tour, avant de s'allumer une cigarette.
- Boss, c'est peut-être pas très bon de fumer après un effo-
- Ta gueule Gamine, alors Dundee ? On a du nouveau ?
- Nope, Boss, juste plus de café.
- Et le reste du garde manger ?
- On a des réserves, Boss, mais je crois qu'il nous manque de la viande...
- ... C'pas un problème.
Les deux garçons se regardèrent.
- Ugh...
- BOSS ! NON !.. c'est dégueulasse, on mange pas de ça, nous !
- Fermez-là, et Camille, tu te lève et tu te prépares, on part en explo c't'aprem, du coup.
- Mais...
- Tu te bouges !
- J'peux envoyer mon bébé, Boss ?
- ... Tu ramène personne ici et tu nourris les miens quand on sera pas là...
- Meeeeeeerci Boss !
A ces mots, Clint attrapa une sorte de manette, appuya sur plusieurs bouton, puis un vrombissement se fit entendre sur le toit de la tour de contrôle.
Un drone d'envergure d'oiseau décolla et sortit par une fenêtre du vivarium, alors que l'australien s'installa plus confortablement à sa console, absorbé par l'écran affichant la vision de la caméra du drone, et d'une pression d'un autre bouton, de la musique empli la salle alors que l'australien se mis à chanter.
- What's new pussycat ? Oh-ooooOoooooOooo-oh ! What's new pussycat ?! ...
Boss leva les yeux au ciel et sortit de la salle, caressant au passage ses deux vautours, et trainant Camille avec elle.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Anghbor le Mer 25 Fév - 21:39

Erik & Elza:
Cela faisait maintenant plusieurs semaine que Erik, le jeune homme, était partenaire de survie de la femme, Elza. Si leur partenariat n’avait été que par pur intérêt au départ ils avaient réussit par finir à se supporter. Enfin, supporté restait un bien grand mot aux yeux du jeune homme, qui avait toujours bien du mal à garder patience face aux innombrables remarques et commentaires cynique de sa partenaire.
Sortant de ses penser, Erik se leva, rangeant son livre dans un des sac et enfilant la sangle de son arme. Le matin était levé, ils allaient devoir repartir. Mais avant... Il se dirigea vers son endormie partenaire et mis quelques petit coups de bottes dans son dos.

"Hey. Elza. Debout. Le soleil se lève."

Ce qui sortit du sac ne fut pas elle mais un grognement.

"Va te faire, j'ai encore besoin de dormir!"

On pu voir son bras sortir du duvet, le poing dirigé vers Erik et seul le majeur se leva alors. Ce à quoi Erik répondit en roulant des yeux vers le plafond et en soupirant, à la fois fatiguer par le comportement immature d'Elza et par son tour de garde.

"Oh, et bien comme tu veux, dit-il d'un faux air non concerné, Mais moi je m'en vais. Et c'est moi qui ai les clefs de la voiture."

A la fin de sa phrase il put sentir une pression au niveau de sa cheville le tenant.

"Si tu y touches je te jure que je te démembre et que je jette tout les morceaux à ces saloperies de zombards!"

Ce qu'Erik pouvait voir était une Elza qui lui lançait un regard alors que ses cheveux était dans le désordre le plus complet. Et voyant surtout que la réplique avait fait mouche, il ne put réprimer un ricannement avant de continuer

"Mais pour ça tu devrai tu lever. Hors, tu as dit que tu préférais dormir."

Il y eu alors un blanc avant qu'Elza ne se lève furieuse alors qu'elle était uniquement en soutien-gorge et shorty.

"Sérieux tu fais chier, si c'était pas pou survivre jt'aurais déjà jeté aux zombies."

Elle enfila rapidement ses vêtements afin de ne pas laisser Erik s'en aller avec la voiture, elle s'approche ensuite de lui et tend sa main grande ouverte.

"Maintenant rend moi ces clefs immédiatement.
-Hum, fit Erik en faisant mime d'hésiter, Nan, tu serais capable de te retourner dormir si je te les rendaient maintenant. Tu les auras une fois que l'on auras décidé de notre marche à suivre et que l'on aura fouiller le reste de cette station d'essence."

Il se dirigea alors vers une étagère, ignorant les balbutiement et grognement de rage d'Elza, pour en sortir un petit livret, guide touristique de la région. Elle s'approche alors d'Erik et lui arrache le petit livret des mains pour le déplier au sol.

"Pourquoi j'ai l'impression que cette carte ne prend pas en compte le nombre de zombies qu'on va trouver, il pourrait faire des cartes plus d'actualité. A mais c'est vrai, tout les cartographes doivent avoir la cervelle fondu ou bouffer à l'heure qu'il est."

Elle regarde attentivement, mais vu l'expression qu'elle prend, on comprend vite qu'elle n'a aucune idée d'où aller, elle se tourne alors vers Erik.

"J'te laisse choisir la destination, tu iras plus vite que moi et je pourrais récupérer mes clefs plus rapidement."

Répriment un petit rire, le jeune s’accroupit à coter de la trentenaire et observa la carte pendant quelques minutes, se marmonnant des remarque à lui même avant de finalement donner son verdicts.

"Si on dirige dans cette direction on devrait arriver dans la ville que abrite River City dans la journée. On pourra en profiter pour faire de la récup' avant de se rendre dans le camp et troquer ce que l'on aura trouvé. Après on pourra envisager de visiter les ports et quais, on trouvera peut être quelque chose d’intéressant qui n'a pas encore été visiter ou, au pire, pas encore piller de la cave au grenier."


Elle réfléchit quelques instants à la proposition que lui faisait son équipier de fortune avant de lui répondre.

"Ça me paraît bien. Dans le pire des cas on trouvera bien un pélot à jeter aux zombies pour être tranquille."

Elle hocha la tête et se tourna ensuite vers Erik qui sentit une main se poser sur son épaule et la serrer tandis qu'elle lui lançait un sourire quelques peu dérangeant.

"Maintenant qu'on a trouvé c'qu'on va faire, pour ton propre intérêt tu devrais me rendre ces putains de clefs.

-Oh, ne t'en fais pour tes clefs, répondit nonchalamment le jeune garçon, elles sont là où tu les as laissé: dans ta poche arrière."

Un nouveau blanc s'installa tandis qu'elle fouillait la poche arrière de son jean et qu'elle en ressortit les-dîtes clefs. Elle se releva de nouveau furieuse.

"Tu te fous de moi ?! Tu m'as fait tourner en bourrique tout ce temps !"

Elle leva son flingue et le pointa ensuite vers Erik, une petite lueur maléfique pouvait y être perçu.

"Donne moi une seul bonne raison de pas presser la détente."

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et reprit directement ce qui pourrait être appeler un monologue tout en en baissant son arme.

"J'sais c'que tu vas me répondre, bla bla, je sais comment éviter, bla bla, manuel de survie, bla bla, tu as voyagé seul pendant longtemps. J'ai compris pas la peine de me ressortir ton CV de grand survivant apocalyptique, j'l'ai déjà assez entendu. Bien si Monsieur veut bien se donner la peine d'aller jusqu'à la voiture pour qu'on se barre alors j'en serais plus ravis, ou pas en faite."

Ce à quoi le "survivant apocalyptique" répondit en éclatant de rire, tout en se levant. Reprenant son souffle, il se dirigea vers la sortie, attrapant les sacs au passage.

"Ouais, ouais, on y vas. Ranges tes affaires et le paillasson, dit-il en indiquant le sac de couchage d'un mouvement de tête, je vais voir si on a des curieux qui rôdent autour de la voiture.
-No problème."

Elle empaqueta rapidement son sac de couchage, et attacha la ceinture pleine d'outil autour de sa taille. Elle sortit alors de la bâtisse et vit Erik adossé à la voiture.

"T'as bien nettoyé la zone au moins."

Elle remarque alors un de ces décérébrés rampants vers elle, elle continue à marcher tout droit et quand elle passe prêt de lui tire une balle à fragmentations dans la tête du rampant. Quand elle arrive proche de la voiture elle saute, pas littéralement bien évidement, sur la place conducteur et se pose comme à son habitude, uniquement la main gauche poser sur le volant et le bras  droit sortant par la fenêtre ouverte.

"Aller monte, c'est qu'on a du ch'min qui nous attend et j'voudrai bien arriver avant qu'la nuit tombe.
-Mouais, répondit l’intéressé en grimpant dans la voiture à son tour, je répliquerai bien que on est pas bien loin et que le chemin sera vite parcourue, mais au vu de tes talents de conductrice on en effet pas rendu avant la nuit.
-Désolé d'avoir jamais passer le permis; Et si tu t'demandes d'où vient celui qu'est dans la boîte à gant, t'iras demander au mec que j'ai écraser la dernière fois, s'il peut encore te répondre par autre chose que des grognements bien entendu. Sur ce on y va !"

Elza lance la machine à pleine vitesse, ne demandant pas le moindre avis de son passager sur son confort, les voilà partis pour River City.

avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 76
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Maliki Saria le Mer 25 Fév - 23:00

Le soleil se levait, lentement mais sûrement, ne tardant à éclairer River City dès les premiers rayons de lumière. Le gigantesque porte-avion, qui hébergeait autant de personnes qu'il pouvait y avoir de gens dans une ville, fut très bientôt la première chose à être éclairé. La lumière traversait tout les hublots qui lui faisaient face, réveillant ses occupants petit à petit. Derrière l'un de ces hublots, on pouvait y apercevoir une chambre, ou plutôt, ce qui devrait être normalement une chambre. En effet, il y avait un bureau, avec un bordel constitué de feuilles de papiers de divers formats, de crayons de plusieurs couleurs, de stylos, de vis et autres trucs éparpillés; un placard grand ouvert où s'échapper des rouleaux de grandes feuilles de papiers vierges; une armoire, également grande ouverte avec des vêtements à l'air libre; un lit, pratiquement dans le même désordre du bureau, à la différence près que la couverture recouvrait une femme aux longs cheveux blonds, toujours endormie, en plus du bazar. Les rayons du soleil finirent par atteindre cette jeune femme qui ouvraient doucement ces grands yeux d'un vert clair étincelants à la lumière. Elle commençait à s'étirer quand l'un des objets sur son lit tomba par terre, en raison du mouvement. Intriguée, elle se pencha du lit pour regarder vers le sol. La chose tombée en question était juste une boite de métal rempli de fil de cuivre. Elle la ramassa, puis, s'assurant de l'avoir bien fermé, la lança vers le bureau pour l’empiler avec le reste. Cependant, la place étant totalement occupée, la boite tomba de nouveau par terre.

"Faudrait peut-être que je fasse un peu d'ordre... Ça devient un poil urgent."

Cléo Hawkeye avait beau se répéter cette phrase tout les matins en se réveillant, l'ordre n'était clairement pas son fort. Elle se leva du lit, laissant bêtement la couverture traîner à son tour par terre, tandis qu'elle se mit à vouloir chercher quelque chose, voire plusieurs choses. Elle alla vers l'armoire chercher un haut à mettre par-dessus son soutien-gorge noir pour en sortir une chemise blanche à manches courtes, qu'elle enfila et l'attachant avec un nœud au lieu de tout simplement boutonner. Puis, elle se dirigea vers le bureau pour prendre son jean à moitié enfoui sous la masse de crayons et de papiers. Bien qu'elle le tira aussi délicatement que possible, la plupart finirent à leur tour par terre. Après avoir mis son jean, qui au passage semblait déchiré par endroit, sans doute pour le style, elle récupéra sa pile d'objets chutant et la reposa sur le bureau, les crayons et les papiers s'éparpillant et se mélangeant au reste. Elle prit ensuite une brosse posée sur la chaise à côté du bureau pour se démêler les cheveux. Alors qu'elle prit ses cheveux du dessus pour les attacher à l'arrière, elle se rendit compte de quelque chose. Elle regarda une nouvelle fois sur le bureau, la chaise, le lit... et tira une tête d'entêtée.

"Où est-ce que j'ai mis mes élastiques pour les cheveux?"

Lâchant sa chevelure blonde, elle se mit immédiatement à chercher. Elle finit par les trouver, quelques minutes après, sous son lit, accrochés à un petit tuyau en fer. Une fois enfin préparée, elle laissa échapper un soupir de satisfaction. Elle regarda son réveil, posé sur le bureau à l’écart de la montagne d'outils.

"Record battu! J'commence à m'y retrouver mine de rien..."

Elle fit le tour de la pièce des yeux, avant d'afficher une mine pas très glorieuse.

"... même si je n'ai vraiment pas de quoi en être fière."

Se contentant juste d'hausser les épaules, Cléo attrapa sa ceinture sur laquelle était accrochée divers outils de bricolage et sortit de la chambre. Cependant, en fermant la porte de manière un peu trop brutale, elle entendit une avalanche se produire de l'autre côté. Elle resta un moment, plantée devant sa porte, pour finalement partir sans avoir jeter le moindre coup d’œil à l'état de sa chambre. Elle traversa le couloir, encore un peu éclairé par les lampes, puis ouvrit une porte menant à la ville, pour s'y promener.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 425
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Dojo42 le Mer 25 Fév - 23:32

Aimé pacifique:
Un bruit aiguë retentissait dans toute la pièce, Aimé se levât lentement de son lit, allât jusqu'à sont réveil et l'éteignit. Il enfilât lentement sa blouse ses gants, et se dirigeât jusqu'à ça salle de test, ou l'attendait un de ses « patient », attaché au mur. Une femme zombie à qui il manquait un œil.
Aimé allait vérifier si cette femme était encore « vivante » enfin de le sens que quelque chose la faisait se mouvoir alors qu'elle était morte était toujours présent. Il ne l'avait pas nourrit depuis bientôt un mois, il voulait savoir si au bout d'un moment les zombie mourrait tout seul si il n'avait plus de nourriture.

Une fois ça vérifié Aimé se dirigeât vers sont prochain patient un homme la quarantaine à qui il manquait le bas de la machoir était attaché à une table. Aimé était arrivé à capturer se « patient » la veille, il allait maintenant tester certain produit sur le « patient ». Après certaine recherche il avait découvert que le sang des zombie était encore liquide, mais que le cœur ne battait plus, il fallait donc injecter les produit directement dans le cerveau du sujet. Il fallait donc que Aimé face une ouverture dans le crane du sujet sans tuer le « patient ». Aimé prit donc une perceuse il fallait qu'il face les quatre coin d'un carré sans aller trop profond, pour ne pas détruire le cerveau.
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 392
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Seven Arts le Mer 25 Fév - 23:56

River City:
Angel
Comme à chaque matin, le chien d’Angel, la jeune chasseuse, Snow s’il se souvient bien, venait au côté de Joseph, réclamer une caresse.
Le Capitaine esquissa un léger sourire et tapota la tête du chien-loup.
-Belle matinée.
Joseph regarda quelques seconde Angel silencieusement, avant de tourner la tête vers le levé du soleil, tira un coup sur sa cigarette avant de recracher la fumée.
-En effet, mais tel la prison de la Bastille, ce n’est qu’une façade, révélant un intérieur sombre et malheureux, où seul règne la peur et le désespoir.
Il prit une dernière bouffé avant de jeter son mégot par-dessus bord.
-Néanmoins, c’est ce genre de spectacle qui montre que tout n’est pas perdu…
Il se dirigea vers la porte du paquebot, mais juste après l’avoir ouvert, il se tourna une dernière fois vers Angel.
-Les stocks de nourritures commencent à diminuer, les traqueurs et les chasseurs vont commencer à reprendre du service. J’espère que vous serez de la partie.
Et il disparut derrière la porte de fer.

Cloé
Cloé se trouva dans le marché, une grande salle, surement un ancien hangar. Des tonnes de stands avec des marchands vantant les mérites de leurs produits se font entendre dans ce brouhaha.
Wasteland:

Kuro
Joe était dans son stand de tir personnel. Il activa un levier qui fit bouger un zombie, oui, un vrai, pendu à un système amovible par le cou. Le zombie pendu, râlent et pointant ses bras en direction du jeune homme, bougeait tel une attraction de tir de fête foraine.
Joe pointait une carabine dans sa direction, suivant la trajectoire de la cible. Il tira trois coup, ceux-ci finirent tous dans le buste du zombie, qui émis un grognement. On pouvait déjà remarquer sur le zombie plusieurs impacts de balle, ainsi qu’une jambe manquante.
-Hahaha, j’adore ça, on en trouve plus si facilement des résistant comme ça.
« Joe, je vais vous quitter. Fais déjà une semaine que je suis ici, je vais me rendre à Terminus pour trouver du matos pour mon projet. »
Joe se retourna, faisant tourner sa carabine sur ses doigts avant de la ranger dans son étui.
-Oooh, comme c’est dommage, tu apportais tant de chose de valeur ici. Mais bon, c’est ton choix Kuro. Tu sais, on aime pas trop les gens de Terminus par ici, mais on va pas commencer à empêcher les gens d’y aller, ça serai stupide, hein, héhé. Bon, je préviendrai Jack qu’on va devoir se passer de tes services. Oh, une dernière chose, conseil d’ami, gaspille un peu de tes capsules pour des objets que tu pourras revendre là-bas, ces abrutis continus de considérer le dollar comme une monnaie de valeur.
Elza et Erik-Sur la route:
Le trajet se passa sans encombre, mis appart quelques zombies sur la routes, qui n’avaient pas le temps de se rendre compte de la situation que la voiture était déjà loin. La seule exception étant un lézard qui crut bon d’envoyé sa langue vers le véhicule, celle-ci s’enroula autour de la plaque arrière. Mais la voiture étant la plus forte, elle entraina le zombie, qui trainait à présent derrière le véhicule tel une boîte de conserve attaché à un fil.
Mais tout à coup, alors qu’ils roulaient dans une forêt, un arbre vint subitement s’abattre devant eux.
Boss et Camille-Vivarium:
Une fois sorti du vivarium, Boss et Camille purent constater un paysage vide de toute vie. Pas un bruit, ni un seul mouvement, le silence absolu.
Aimé-Laboratoire:
L’opération est un succès, Aimé parvint à transpercer le crâne du zombie sans toucher le cerveau.
La Tour:

Arthémis
Après que tous les volontaires se soient désigné, les autres traqueurs furent libéré, et le petit groupe de 7 personnes se regroupèrent autour de Reggis.
-Bien, avant de commencer, pour être sûr de la bonne coordination du groupe, j’ai besoin du nom de chacun. On est pas mal dans la Tour et je doute qu’on se connaisse tous.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Dojo42 le Jeu 26 Fév - 20:03

Aimé Pacifique:
L’opération fut un succès, Aimé était heureux mais ça n'était pas finit, Aimé attrapât alors la petite scie électrique et débutât la découpe du crane, dans le but de décrocher un carré de crane pour avoir accès au cerveaux .
avatar
Dojo42
L'alcoolo
L'alcoolo

Messages : 392
Date d'inscription : 06/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Night Wing le Jeu 26 Fév - 23:21

Angel Beats:
-En effet, mais tel la prison de la Bastille, ce n’est qu’une façade, révélant un intérieur sombre et malheureux, où seul règne la peur et le désespoir.

Ce fut sous la forme d’un petit poème que Joseph me répondit, comme chaque matin, à croire que la vue d’un levé de soleil en plus le rendait mélancolique.

Néanmoins, c’est ce genre de spectacle qui montre que tout n’est pas perdu…

Je me tourne alors et l’observe, mon regard était doux et mes joues légèrement rosé. Ha Joseph, tu n’as pas changé, au font tu es toujours le même qu’avant. Il se dirigea alors vers la porte métallique mais se retourna une dernière fois.

-Les stocks de nourritures commencent à diminuer, les traqueurs et les chasseurs vont commencer à reprendre du service. J’espère que vous serez de la partie.

Vous, pourquoi tant de distance Joseph, nous  nous connaissons depuis un paquet de mois maintenant, je conçois que tu ne veuille pas tutoyer, mais tu y gagnerais tellement. Ho Joseph, pourquoi tant de distance. Il disparue dans les méandres de la ville bateau sans attendre ma réponse, et en sois il savait ma réponse. Oui j’allais êtres également de sortie, je l’avais prévu de toute manière, mais cela me fais plaisir qu’il me pause la question.

-Aller Snow, en route, allons préparer notre paquetage avant le dépars, j’ai quelques petites chose à acheter avant que nous ne partions.

Je pris mon sniper sous l’épaule et quitta le point d’observation en saluant les autres gardes. Le marcher n’était pas très loin de mes appartement et je mi rendis rapidement. Ha le marcher, endroit de rencontre et de marchandage. J’avais avec moi une dizaine de morceau de lamelle de viande séché, je pourrais sans doute en échanger contre quelques bricoles, Fil, clou et autres affaire pour la réalisation de pièges.
Je parcourais les étalages, poissons, légumes, munitions, ha et voila ce que je cherche.

-Bien le bonjour ma tit dame, qu’est que j’peux pour vous aider?
-Je cherche des bobines de fil et des clous.
-Des bobines et des clous ? Mais ma parole, vous êtes tombé où il faut, j’ai tout s’fichu matos juste derrière moi ma tit dame … mais, vous conté payer avec quoi ?
-J’ai un échange à vous proposer, j’ai en ma possession des lamelles de viande séché, je vous en donne 2 contre un de chaque.
-Deux ?! Ho nan ma tit dame, vot viande vaux pas plus d’cinq à tout casser, alors qu’le tout d’mes produits en vaux au moins quinze. J’vous en prends trois.
-Vous vous fiché de moi ? Cinq !? Ma viande en vaux au moins dix.
-Grrrrrrrr !!!!
-Calmé vot bète ma dame, et nan, vot viande vaux pas dix ça c’est sur au plus j’peux vous en donner sept.
-Snow ne vous attaquera pas, il grogne quand il sent quelqu’un qui tente de m’avoir….
-Maman, maman, tu m’avais promis un cadeau pour mon anniversaireee !
-Ma chérie, c’est trop chère, nous  ne pouvons, pas une peluche, choisi autre chose…
-Mais tu avais promis… snif … snif

Mhhhhh, nan calme toi Angel, calme toi, tu as besoin de toute t’es économie … raaaa, sa me perdra.

-Combien pour la peluche ?
- hin ? Vous voulez s’te pluche ? S’ette pas un peu vielle pour ça ?
-COMBIEN !
- chez pas moi, j'dirais …
- Quatre lamelles.
-Vendu !

Je quitte alors le stand de ce charlatan à la recherche de cette petite fille et de sa mère qui on disparue dans la foule.

-Snow, cherche, cherche cette petite.

Snow renifle alors le sol où ce trouvais a l’instant la petite fille et part a toute allure puis j’entends une voix s’élever.

-Maman, maman, regarde un gros chien.
-Mais je le reconnais ce chien, c’est celui d’une chasseuse il me semble.
-Exacte, et ce n’est pas un chien, c’est un loup, un loup du grand nord.
-Ouaaaaa, trop beau.
-J’ai entendu dire que c’était ton anniversaire…. Tien regarde ce que j’ai pour toi.
-Ouaaaaaaaaaaa une peluche, merci Madame…. Trop belle peluche.
-Je.. Je ne sais comment vous remercier, c’est, c’est…
-Ce n’ai rien, vous n’avez pas à me remercier, et puis on ne fête pas tout les jours un anniversaire.
-Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas.
-Non, vraiment, je vous assure, ça me fait plaisir, je n’attends rien en retour.
-Merci infiniment.

Alors que la petite fille et sa mère s’éloigné dans la foule, Snow me regarde de son aire accusateur.

-Ouè je sais, ma bonté me perdra, aller viens maintenant, nous avons tout ce qu’il nous faut.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par KuroNyra le Jeu 26 Fév - 23:57

Kuro:
« Ces abrutis ont réussi à survivre de leurs côtés. Comme les autres groupes, du coup faut quand même essayer de garder des bons contacts… Passe le bonjour aux autres de ma part et rappelle à Hank de ne pas oublier la sécurité de son flingue la prochaine fois. »

Sur ces mots, le traqueur s’éloigna, approchant d’un stand ou le vendeur vendait de nombreux objets.
Il remarqua aussitôt un petit baladeur MP3 qui semblait pouvoir faire office de haut-parleur.
Depuis le temps que Kuro voulait réécouter sa musique.

Après quelques minutes, il put l’obtenir pour un bon prix. Et se mit en marche vers la sortie de Wasteland.
Ce coin n’allait pas réellement lui manquer, il n’aimait pas trop les groupes de malfrats qui venaient occasionnellement. Mais il pouvait trouver des choses utiles ici.

C’est en se disant qu’il reviendrais a Wasteland qu’il arrive à la sortie de la ville.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par kolpox le Ven 27 Fév - 12:08

Artemis et les traqueurs.:

Tout le monde dit son prénom:

Artemis commença.
-Artemis.

Un Homme approcha, il avait les cheveux noirs coupé court et les yeux bleu, parfaitement rasé il avait l'air très musclé dans son marcel brun et son short bleu. Aucune protection de prévu, il parla avec une voie grave.
-Jean.

Un second vint, plus mince que le premier, cheveux châtains coupés court et yeux noisettes, fine barbe. Il était en tenu de sport avec des protections sur les avant bras et tibia. Sa voix était plus aigüe que le premier.
-Mathieu.

Une femme suivit, elle avait les cheveux blonds-longs aux yeux bleu et était habillée lourdement, un jean épais et un gros pull. Sa voie était douce.
-Elena.

L'autre femme était déjà moins belle, beaucoup plus musclée cheveux noirs en bataille, yeux bleu. Des vêtement sales et déchirés. Elle parla avec une voie de brute qui en fit sursauter certains.
-Lucie.

Le suivant était l'exemple parfait du nouveau. Corps mince, cheveux bruns et yeux marrons, pas de barbe. Une combinaison moulante parfaitement entretenue. Il parla avec une voix d'adolescent.
-Robin.

Le dernier arriva, il avait quelques muscles, Cheveux noirs et yeux vert, barbe de trois jours. Vêtement simple mais des protections de rollers. Sa voix avait un ton fatigué, comme si il criait souvent.
-Baptiste, c'est bon?
avatar
kolpox
RolePlayer
RolePlayer

Messages : 73
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 14
Localisation : Dans une autre dimension, en train de chercher comment on sort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Nyami-chan le Sam 28 Fév - 19:15


Boss/Camille/"Clint":


- Y a rien, t'as dis ?
"- Affirmatif, Boss, que dalle sur au moins un kilomètre... restez sur la route quand même !"
- Quoi ?! Pourquoi on doit rester sur la route ?! Y a un truc hors de la route ?! Y a des zombies hors de la route c'est ça !
Une claque derrière la tête de Camille eu vite fait de le calmer.
Boss attrapa le col du garçon et le tira sur la route, alors que le drone de Clint reprit de la hauteur, émettant toujours de la musique, permettant de faire savoir sa position à ses coéquipiers.
La traqueuse et son botaniste suivirent la route vers l'Ouest, le vivarium disparaissant au fur et à mesure qu'il s'éloignaient, se rapprochant de la ville la plus proche.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Seven Arts le Sam 28 Fév - 19:33

Wasteland:
Kuro
-Hey ! M’sieur Kuro, c’est ça ?
Un homme avec un plâtre improvisé au bras arriva prêt de Kuro, amenant une sorte de moto cross avec son bras valide.
-J’voulais vous l’offrir, pour m’avoir sauvé après que j’ai fait cet accident avec ma bécane au milieu d’une horde. Si vous n’étiez pas arrivé, je serai cuit. J’en aurai plus besoin, j’croix bien que j’vais rester…Voyiez, j’ai compris qu’je n’étais pas fait pour gambader dans cette terre désolé. J’demande rien en échange, c’est cadeau.
Laboratoire:
Aimé
Malgré quelques râles de la part du « patient », le carré de crâne fut enlevé après 15 bonnes minutes de calcules minutieux.
La Tour:
Artémis
-Bien, l’ambulance se trouve dans une zone à forte densité de zombie, comme a pu vous le dire Mr Frick, elle est au Sud-Est de la ville, dans l’avenue Johnson. J’vous y emmène, on fera me plan une fois sur place, selon l’état actuel des choses.
Reggis se plaça alors sur la bordure du toit, en face de l’autre immeuble.
-Allez, suivez-moi !
Il sauta dans le vide, enfin pas totalement puisqu’un énorme filé, relié aux deux établissements, l’attendit en bas. Il atterrie sans problème dedans. Il resauta pour finir dans un autre se trouvant plus bas, et sauta à nouveau de celui-ci pour arriver au sol.
À peine fut-il arrivé qu’il se mit au pas de course vers le lieu de l’accident.
Ville abbandonné:
Boss et Camile (+ drone de Clint)
Après quelques bonnes heures de marches, une ville montra le bout de son nez à travers les arbres. Quand le petit groupe arriva à l’entrée, il purent déjà voir quelques-uns de ces cadavres ambulant en train de se délecter de ce qui devait être un voyageur imprudent, ou bien un chat de gouttière qui avait mal choisi son moment pour sortir.
Mais tout à coup, les zombies furent attiré par une sorte de son, de la musique en fait. Ils tournèrent la tête vers sa provenance, c’est-à-dire vers Boss et Camille.
Quand ils aperçurent cette nouvelle livraison de chair fraîche, ils se relevèrent tous et commencèrent à se diriger vers eux. Ils semblaient tous être des marcheurs, certains d’entre eux boitaient même, ils ne semblaient pas un grand danger à l’allure où ils arrivaient vers le groupe. C’était sans compté sur le dernier zombie, qui finissait juste son festin avant de se mettre debout et de littéralement piquer un sprint vers les deux survivants, grognant et bousculant ses congénères sur son passage.
(HRP : Total zombies présent : 5 marcheurs, 3 boiteux et un sprinteur, tous sont des zombies lambda)

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par KuroNyra le Sam 28 Fév - 19:51

Kuro:

Le traqueur eu un petit sourire.
« Merci, je pense qu’elle me sera bien utile. Ce n’était pas trop prudent en même temps de ta part de faire ce genre d’activité dans une zone infesté de zombie… Enfin bon. Qui suis-je pour juger ? Je passe mon temps à fricoter avec eux. »

Kuro enfourcha la moto-cross, aussitôt des vieux souvenirs lui revinrent en mémoire. Souvenir qu’il chassa rapidement.
Le plein était fait, il ne suffisait qu’à la démarrer.
Ce qu’il fit.
Juste après, il sortit son MP3 nouvellement acquis. Plaça sur Haut-Parleur, et démarra la musique.
La seconde suivante, il démarrait. Faisant un signe d’au revoir d’une main sans se retourner.

Une journée de route l’attendait.


avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Nyami-chan le Sam 28 Fév - 19:56

Boss/Camille/"Clint":


Les deux partenaires qui venaient d'arriver en ville regardaient la chair pourri se dirigeait vers eux, et déjà Boss avait dégainé son arme, Camille tentant de se cacher derrière les hanches de la femme.
- Combien de fois on a dit à ce connard de couper le son quand on arrive ?
Le sprinter arriva droit vers eux, et Boss visa droit la tête.
Elle rangea son arme, et dégaina sa lance de fer, qu'elle fit tourner autour d'elle avant de se lancer vers le reste du groupe de zombies, en faisant de grand mouvements circulaires, pour décapiter les abominations.
A quelques mètres, Camille fit signe au drone de descendre, se que Clint fit.
- C-Coupe la musique, sinon Boss va te tuer.
"- 'Kay, ça marche, sinon, j'ai repéré une ruelle sûre à votre gauche, dis-le à Boss quand elle aura finit."
Le drone repartit en hauteur, alors que Camille se retourna, pour voir sa boss en train de déguster une main décomposée.
- Uhg... B-Boss, par la gauche, on peut...
Boss rengaina sa lance avant de jeter le reste de son festin, et attrapa Camille, partant dans la ruelle indiquée.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Black-Jack le Sam 28 Fév - 20:57

Elza:
Elza appuyait à fond sur l’accélérateur sans faire vraiment attention et n'allant jamais droit pour rendre la conduite plus drôle. C'est quand elle vu le géant terrestre s'abattre sur la route qu'elle mit un grand coup de frein à main, le véhicule vit un dérapage qui n'était clairement pas contrôlé, mais il finit par s'arrêter parallèle à l'arbre. Elza sortit alors de la voiture claquant la porte assez violemment, s'approcha du tronc et lui cria presque dessus.

"Mais qui est l'abrutis qui a créer le cliché de l'arbre tombant en plein milieu de la route lors d'un apocalypse zombie, alors que les héros essayent de survivre."

Elle donna un coup de pied, du moins si on pouvait appeler ça ainsi. Elle se tourna ensuite vers Erik et s'adressa à lui avec un ton plus calme, mais encore légèrement énervé.

"Bon, prépare toi petite nature, on va devoir traverser directement par la foret, la route est bloqué comme tu peux bien la voir à moins que tu sois aveugle et que tu ne m'es rien dit."


Dernière édition par Black-heart le Ven 10 Avr - 0:56, édité 1 fois

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 473
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Seven Arts le Sam 28 Fév - 22:16

Terre désolée du Netherland:
Kuro
Le trajet en moto se passa sans encombre. Tout juste quelques zombies sur la route attiré par la musique, mais abandonnant leur idée de poursuite une fois le véhicule trop éloigné. Après des heures et des heures de route, le soir tomba.
Malheureusement, Kuro avait mal calculé son coup, ici son réservoir, la moto commença à toussoter et fini par s’arrêter, tombé en panne. Mais comme on a toujours un peu de chance dans son malheur, en levant la tête il put apercevoir une station d’essence droit devant.
Ville abandonnée:
Boss, Camille et le drone de Clint
Dans la petite ruelle que le groupe avait empruntée, plusieurs choix s’offrirent à eux. Continuer tout droit, on bien visiter une des habitations dont la fenêtre était brisée.
Route:
Elza et Erik
Alors qu’Elza se tourna vers son compagnon, elle sentit comme un métal froid dans sa nuque.
-Tu n’iras nulle part ma mignonne…
Un homme coiffé d’une coupe de cheveux punk avec un foulard lui cachant le visage pointait la jeune femme avec une mitraillette.
Autour d’eux, 5 autres bandit sortirent des bois et menacèrent les deux survivants avec des armes à feu.
-Allez les tourtereaux, on balance les objets de valeur, ou on vous trou la peau et on se sert de vos reste comme appât.
(HRP : Arme des bandits : le mec qui menace Elza a une mitraillette, pareil pour le 2ème bandit à gauche du véhicule, il y a deux autre bandit à droit, l'un tien un fusil à pompe, l'autre un simple pistolet, enfin un dernier derrière Erik avec un fusil de chasse.)

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par KuroNyra le Dim 1 Mar - 0:02

Kuro:
Plus d’essence, coup de bol. Une station-service à côté, et avec un peu de chance du carburant.
Prenant sa moto, le traqueur la positionna à côté des bornes. Il n’y avait sans surprise plus d’électricité, mais il avait vue plusieurs bidons remplie du précieux carburant.
Après quelques minutes à remplir le réservoir. Il était fin prêt à reprendre sa route.

Il enfourcha sa moto, et s’apprêtait à démarrer.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Black-Jack le Dim 1 Mar - 1:55

Elza & Erik:
Lorsque qu'elle sentit l'acier froid sur sa nuque, et que les bandits sortaient de leur couvert pour encercler le véhicule, Elza se raidit, cessant tout mouvement, alors que Erik, paniqué, avait saisi son arme et braquait tour à tour les agresseurs depuis l'intérieur de la voiture.Quand l'homme eut finit, elle tourna sur elle-même faisant attention à ce qu'elle faisait et vint se coller à lui posant ses mains sur son torse.

"Oh je vois que je trouve enfin un homme de caractère, ça fait longtemps que ça n'était pas arrivé. Vous savez, ce gringalet est très loin d'être un modèle de virilité."

Elle approcha sa bouche de l'oreille de l'homme et chuchota.

"De plus, cela doit faire bien longtemps que vous n'avez pas pu vous videz les deux poches, dans ce sens on peut s'arranger vous ne pensez pas?dit-elle, teasant son preneur d'otage sous le regard d'Erik, à la fois ébahit et dégouté du culots de la mécanicienne."

L'homme semblait fortement intéressé par ce qu'Elza venait de lui proposer, il passa même la main sur ses fesses histoire de vérifier le matériel., il sembla satisfait et sa vigilance baissa quand la demoiselle plongea sa main gauche dans son décolleter. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il se retrouva avec une lame de cutter sous la gorge et qu'elle était gentiment passé derrière lui.

"It's time to walze!"

Grâce à l'otage malheureux qui avait une lame sous la gorge, Elza profita de l'effet de surprise pour sur l'homme sur la gauche, la première balle à fragmentation lui arracha ce qui se trouvait entre ses jambes et il s'écroula de douleur au sol, alors que le reste des participant de cette désormais fusliade sortaient de leur choc, Erik poussant un "BORDEL" en plongeant sous son siège alors que les agresseurs s'activaient à leur tour, les deux bandits de grand chemin sur la droite visant un instant Elza, qui achevait d'une deuxième balle celui au sol, mais se ravisèrent, préférant se mettre à couvert derrière l'arbre que de risquer toucher leur camarade prit en otage par l'espèce de folle furieuse nymphomane lourdement armée. Celui se trouvant derrière la voiture, se rua sur cette dernière, dans l'espoir d'y dégager Erik, et grimpant sur le véhicule, son arme devant lui près à tirer sur le jeune homme, comme une triste fin lorsque ce dernier dévia le canon du fusil de chasse don le tir alla éventrer l'un des siège arrière, tandis que celui du Kar98k alla se loger dans la gorge de l'agresseur qui tomba en arrière en essayant vainement de stoper l'hémoragie. De son côté Elza tira une seconde balle qui vint achever les souffrances de l'homme en lui traversant le haut du crâne.Le bruit de la balle traversant le siège lui revint alors en mémoire et elle sentit sa colère monter.

"Personne, je dis bien personne à part moi n'est le droit d'abîmer mes bijoux."

Elle commença à avancer vers les arbres gardant sont abrutis d'otage sous le joug de sa lame. Erik qui s'était rétablis, regardait la scène avec attention, vu comment elle s'approchait, il savait que cela pourrait lui être fatal, même si elle en trouvait un l'autre pourrait lui passer dans le dos. Il réarma rapidement son arme et commença à viser l'endroit où se cachait le second homme. Une fois arriver au niveau de l'arbre, les deux hommes pointèrent leurs armes vers elle, ou plutôt vers celui qui devait être leurs chefs.

"Allez-y tirer, j'me demande qui en pâtira le plus, moi ou votre compère."

Les deux hommes hésitaient clairement, l'un d'eux se redressa de l'endroit où il était couché.
Erik profita qu'il n'était plus véritablement à couvert pour tirer sur celui qu'il visait. La balle traversa l'homme au niveau de la mâchoire, la douleur qu'il ressentit dût être atroce car celui-ci s'écroulait au sol et le seul son qui sortait de ce qui était autrefois sa bouche était un gargouillis infâme mélangé à des giclés de sang.
Elza profita de la surprise que venait de lui offrir son coéquipier pour donner un coup de pied dans le dos de son otage, avec la pression et l'obligation d'aller vers l'avant son cou entra directement en contact avec la lame lui tranchant la carotide en deux, il s'écroula ensuite sur son ancien pote le clouant au sol. Elle s'assis ensuite sur le corps et pointa le canon de son arme entre les deux yeux de l'homme.

"J'vais dire un truc tête de plouc, la mauvaise idée que vous avez eu c'est de faire tomber cet arbre. Mais la pire c'est de nous avoir attaquer, maintenant tu vas regretter de l'avoir fait, mais t'inquiète pas, tu le regretteras pas plus longtemps."

Quand la gâchette fut presser, la balle à fragmentation offrit un horrible spectacle rougeâtre. Elza souleva alors l'homme en pointant son arme vers lui et elle s'adressa à Erik.

"On en fait quoi de celui-là?"


Ce à quoi le jeune homme répondit d'un ton satirique mais dont le timbre tremblant trahissant le stresse suite à l'affrontement.

"Ca dépend. Tu compte partager ta parts de soins et de nourriture, en lui mixant sa nourriture pour lui faire boir et t'en occuper comme un gros bébé ? Quoique prendre soin de quelqu'un d'autre, ça risquerai de te rendre aimable. Ca serai dommage."

Elza regarda Erik quelques instants.

"J'aurais penser qu'il ferait un super appat au cas où on tomberait sur des zombards. Pas besoin de le nourrir il survivrait pas assez longtemps pour avoir envie de manger, mais tu as raison avec tout le sang que c't'abrutis crache, il dégueulasserais mes sièges qui ont déjà assez souffert."


Elle fit un croche-patte à l'homme qui s'écrasa nez contre sol, Elza attrapa ses deux mains et avec du sotch les lui attacha dans le dos tout comme elle lui attacha les pieds. Avec un coup de pied elle le retourna.

"Tu passera le bonjour aux morts de ma part."

Elle s'en alla et rejoins Erik à la voiture, elle regarda le trou laisser par la balle dans le siège arrière avant de s'adresser à lui.

"Mec, j'hésite à te laisser crever comme l'autre bouffon. Si tu m'étais pas utile pour éviter les zombies j't'aurais jeté direct."


Ce à quoi l'interéssé répondit en haussa des épaule

"De un, c'est pas moi qui ai fait ce trou. Et de deux, le jeune homme s'empara de nouveau de son arme pour viser derrière son interlocutrice et pressa la détente, ... Je ne laisserai pas même mon pire enemi se faire dévorer vivant pas ces saloperie. Aller monte et dégage nous d'ici avant que d'autre curieux ne viennent nous faire la peau"

"Rho, tu aurais le laisser souffrir franchement c'est pas drôle.
-Putain de sadique... D'ailleurs, "Grigalet" ? "Pas un modèle de virilité" ? Jt'emmerde!
-C'est pas de ma faute, t'es juste pas mon style de mec. Te manque c'qu'on appelle de la musculature."

Erik ne chercha pas à continuer se débat qui aurait pu durer une éternité.

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 473
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Maliki Saria le Dim 1 Mar - 10:49

Cléo avait souvent l'habitude de se balader dans la ville de River City, et bien que cela ne faisait que quelques moins, elle avait une bonne mémoire des lieux. Elle avait déjà pas mal marché quand elle s'arrêta un moment pour reposer ses jambes un moment. Elle se trouvait assez éloignée de la petite foule de gens, petite en raison de l'horaire très matinale, mais une foule quand même. Cléo souriait: elle aimait observer les gens, marchant tranquillement et faisant leurs courses. Si on oubliait le fait qu'ils se trouvaient dans un ancien porte-avion qui les gardait à l'abri des menaces extérieures, cela serait une ville toute à fait normale. Tout le monde faisait leur vie aussi normalement que possible: les hommes, les femmes, les enfants, les commerçants, le loup blanc, les... Euh quoi, un loup blanc? Intriguée, elle suivit l'animal qui gambadait et qui semblait à la recherche de quelque chose. Pendant qu'elle le suivait, Cléo réfléchit un moment.

"Je me demande n'empêche comment il est arrivé jusqu'ici..."

Le loup finit par s'arrêter devant une petite fille et sa mère, puis fut rejoint par une autre jeune femme qui semblait plus grande qu'elle et était plutôt très bien équipée, une chasseuse sans doute. Ils restèrent discuter un peu, Cléo étant pas trop loin, les passants l'empêchaient d'entendre de quoique ce soit. Puis, quand la mère et la fille s'en allèrent, elle s'approcha de la chasseuse et de son compagnon, mais surtout du compagnon.

"Ouais je sais, ma bonté me perdra, allez viens maintenant, nous avons tout ce qu’il nous faut.
-Il est à vous cet animal?", demanda Cléo en approchant doucement sa main de l'animal pour tenter de le caresser.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 425
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par kolpox le Dim 1 Mar - 14:52

Artémis et les traqueurs:
Les traqueurs suivirent Reggis en passant par à peu près le même chemin.

Artémis resta concentré, un zombie pouvait surgir à tout moment d'un coin sombre.

Robin se débrouillait pas mal, bien qu'a certains moments il n'arrivait pas à garder l'allure.

Les autres étaient de bon traqueurs, ils savaient utiliser leurs environnements pour se défendre, si il y avait un problème ils sauraient faire face.

Reggis était très bon, c'était pas pour rien qu'il dirigeait cette mission.

avatar
kolpox
RolePlayer
RolePlayer

Messages : 73
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 14
Localisation : Dans une autre dimension, en train de chercher comment on sort

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Seven Arts le Dim 1 Mar - 15:47

Station d'essence:
Kuro
Alors qu’il enfourcha sa moto, Kuro put entendre un bruit étrange venu de l’intérieur de la station. Au travers des vitres, il put remarquer une énorme forme dans l’ombre en train de se goinfré de ce qui semblait être le service des barre chocolaté.
Tout à coup, l’ombre sembla se rendre compte de la présence de Kuro, il tourna la tête, et en une fraction de seconde, le mur fut littéralement défoncé. Un énorme zombie apparut, il devait un moins faire 2 mètres et demi, ses deux bras étaient gigantesque, musclé au point où sa tête était radieusement petite par rapport à son corps. Il se tenait tel un gorille. C’était du jamais vu.
Le zombie géant poussa un énorme cri de rage en frappant le sol de ses grosses mains, avant de foncer à toute allure vers le jeune traqueur.
Le zombie en question:
Route:
Elza et Erik
Pendant que les deux survivants discutaient du manque de sex appeal d’Erik, un nouveau bandit sorti de sa cachette et vint se placer discrètement à côté de la voiture, en pointant Erik et Elza avec un lance-grenade. Il portait une grosse armure de mastodonte, surement pris lors du pillage d’une vieille base militaire.
-Pas un geste !
Les deux survivants se rendirent trop tard compte de sa présence. Celui-ci était trop éloigné pour refaire le coup de la lame, et trop bien équipé pour s’essayer à lui tirer dessus.
-Posez vos armes ! Tout de suite !
Il se tourna vers Elza.
-Surtout toi salope…
Une fois qu’ils eurent jeté leur arme au sol et levé leur bras en l'air, le bandit repris.
-Vous pensez que j’vais vous laisser vous en tirer comme ça après que vous ayez massacré mes collègues ? J’vais vous tuer ! J’vais vous faire exploser en mille morceaux, puis j’vais me servir de vos restes comme appât ! Et j’vais me permettre de me servir sur votre cadavre en pièce… Surtout ta bagnole poupée.
Pendant que le bandit faisait son pitch, plus loin derrière la voiture, un petit bonhomme que tout le monde semblait avoir oublié, le lézard qui s’était accroché au parechoc arrière d’Elza. Il leva la tête, puis se releva lentement. Son corps était écorché de tous le coté et il avait des trace de brûlure partout.
Il marcha vers le groupe, la langue toujours coincé dans le parechoc, ses faibles grognement couvert par la voix forte du bandit.
-Et maintenant bande d’enculé, dites adieu à ce monde…
Alors qu’il s’apprêta à tirer, le lézard le saisit par la gorge, le ramenant en arrière, ce qui fit que la grenade fut envoyé en l’air, et atterrie quelques mètres plus loin, derrière l’arbre. Le lézard ne lui laissa pas le temps de se rendre compte de ce qui se passait, il lui arracha l’épiderme du coup à grand coup de dent. Le bandit hurlait à la mort et tentait de se débattre, mais trop tard, le zombie était déjà en train de se délecter de sa chair.
Avenue Johnson:
Artémis
Le groupe arriva sur le toit d’un petit appartement, plus loin en bas, ils purent voir une ambulance encastré dans un poteau électrique, entourée de zombies de toute sorte qui déambulaient dans les rues.
Reggis se tourna vers le groupe.
-Bien, je vous explique le plan, On va se séparer en 4 groupes. D’abord, Batiste et Artemis, vous venez avec moi, on s’occupe d’aller chercher le matos dans le véhicule. Ensuite, Robin et Jean, vous nous attendez au point de retour, vous nous couvririez du sol. Mathieu et Lucie, j’espère que vous courrez vite, parce que c’est vous qui vons occuperez de faire diversion, essayez d’occuper le plus possible l’attention des zombies. Enfin, toi Elena, je vois que tu a un sniper, tu nous couvriras du toi. Des questions ?


Dernière édition par Seven Arts le Dim 1 Mar - 19:13, édité 3 fois

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 874
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par KuroNyra le Dim 1 Mar - 16:32

Kuro:
Les yeux de Kuro s’écarquillèrent quand il vis le monstre foncer sur lui. Sans le quitter des yeux, il démarra du premier coup la moto, et démarra en pleine trombe.
Une seconde plus tard, le Zombie l’aurait écrasé sous ses immenses bras.

« Nom de Dieu ! C’est quoi ce truc ! »
Hurla-t-il en regardant derrière lui. Il roulait à pleine allure et pourtant la créature réussissait à tenir le rythme.
Il semblait se propulser avec ses deux bras avant en permanence.
Kuro s’aperçut alors que dans l’excitation, il en avait oublié de passer ses vitesses… Il se trainait en réalité à 30km/H.
Passant la prochaine vitesse, il put constater qu’il distançait rapidement la créature… Sauf que cette dernière sembla accélérer encore plus, piquant un véritable sprint. Son râle se rapprochant.

Pire, devant lui, la route commençait à être parsemée de voiture abandonnée, ainsi que de quelques zombies.
Commençant à naviguer entre les voitures, il put voir avec horreur le monstre commencer à le rattraper… Et à balancer les voitures sur les côtés comme si ce n’était que de vulgaires jouets !
Et certaines passèrent très près de lui, trop près.

Heureusement, le barrage de voiture n’était pas étendu, et en quelques instants il en fut sorti.
Accélérant à fond une fois sortie, il put constater avec soulagement qu’il distançait la créature.
Mais il devait atteindre Terminus de toute urgence. L’échiquier entre les zombies et les humains venaient d’être bouleverser.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 484
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saison 1 Bienvenue au Netherland

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum