My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 13 Déc - 15:44

"Oh ? C'est très intéressant ça... "innocent" par rapport à quoi ?
- Par rapport à ce qu'on pourrait me reprocher vis-à-vis de mon origine Titanique."
, répondit Rachid d'une voix monocorde.
Continuant le chemin dans cette touffue forêt d'acier, un détail fut assez troublant, même en fonction du décor : le sol n'était pas composé de terre, mais plutôt d'un amas de cendres, dans lequel le pied s'enfonçait comme dans de l'eau. Ces cendres étaient brûlantes, tandis que quelque chose semblait épier le groupe. Des chiens, si on se fiait aux grognements. A gauche, puis à droite. Il est impossible de voir où et combien ils sont précisément, même pour Aurore.
Non, décidément, ce lieu n'est pas idéal pour faire une ballade. Encore heureux, cela sera bientôt fini... La lumière est proche.
En revanche, une chose très étrange fut rapidement perceptible pour Katya : les émotions de Rachid semblaient entravées par un verrou depuis longtemps.
Ce verrou semblait avoir été renforcé par l'hypnose buccale de Finola, jusque là... Tout était normal.
Sauf qu'il semblait qu'à présent, d'après la facilité étonnante de l'Aztèque à pouvoir à présent lire les émotions lubriques de Rachid... Le verrou a sauté, et avec une force incroyable.
Pourtant, il semble étrange que Rachid reste normal, et n'aie l'air de se rendre compte d'absolument rien.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Dim 13 Déc - 16:24

A la seconde où Katya put ressentir les émotions lubriques de Rachid, elle porta un étrange regard vers lui. Hebigami, lui, se contentait de regarder à droite et à gauche afin de voir si un quelconque ennemi allait surgir et, si tel était le cas, il était prêt à se battre si besoin. Mais son attention fut détournée lorsque la Scion aztèque s'arrêta net. Elle tremblait. Elle tremblait de peur.
Le coatl savait qu'il en fallait beaucoup pour l'effrayer et, dès qu'il vit ça, il fit apparaître un Hallebarde qu'il attrapa aussitôt.
- Hebi, mets-toi en garde, devant le groupe. Les autres, préparez-vous à protéger Rachid... je viens de ressentir une puissance incommensurable. Puissance qui a affecté les émotions de l'Orion. Je ne sais pas ce que c'est... mais je préfère penser que c'est extrêmement dangereux. Je suppose qu'on se rapproche de plus en plus de notre destination finale.
- Calme-toi, Katya. Tant que je serai là, rien ne te sera fait... contrôle cette peur et sers-toi en. Enfin... si toi tu as peur, c'est qu'on est pas mal dans la merde.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Mer 16 Déc - 20:20

A la seconde où Katya put ressentir les émotions lubriques de Rachid, elle porta un étrange regard vers lui. Hebigami, lui, se contentait de regarder à droite et à gauche afin de voir si un quelconque ennemi allait surgir et, si tel était le cas, il était prêt à se battre si besoin. Mais son attention fut détournée lorsque la Scion aztèque s'arrêta net. Elle tremblait. Elle tremblait de peur.
Le coatl savait qu'il en fallait beaucoup pour l'effrayer et, dès qu'il vit ça, il fit apparaître un Hallebarde qu'il attrapa aussitôt.
- Hebi, mets-toi en garde, devant le groupe. Les autres, préparez-vous à protéger Rachid... je viens de ressentir une puissance incommensurable. Puissance qui a affecté les émotions de l'Orion. Je ne sais pas ce que c'est... mais je préfère penser que c'est extrêmement dangereux. Je suppose qu'on se rapproche de plus en plus de notre destination finale.
- Calme-toi, Katya. Tant que je serai là, rien ne te sera fait... contrôle cette peur et sers-toi en. Enfin... si toi tu as peur, c'est qu'on est pas mal dans la merde.
Finola tourna la tête vers Katya, elle ne comprenait pas bien la situation, mais en effet cela faisait un bon moment qu’ils étaient entouré de créature inconnue grognant. Finola sorti ses pistolet, même si elle savait que c’était inutile à cause du sort de Rachid, mais ça la rassurait. Elle regarda partout autour d’elle, prête à esquiver toute attaque potentielle.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 873
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Mer 16 Déc - 20:53

"Chose à faire une fois que tu seras face aux responsables de la justice, aux Enfers :
1) Dis tes arguments avec conviction ; ils sont bons, et tu le sais
2) Bonne chance pour prouver que tu n'es pas le type auquel ils pensent.

Allez, ça sera vite fait. Tu es innocent, bordel !
"

Innocent? Aya avait de gros doutes sur ce fait, surtout après toutes les horreurs qu'il a pu faire durant toute "l'escorte". Elle laissa les autres faire leur réflexion sur le sujet, la fille de Susano-o préférant rester dans ses pensées.
Pendant que le groupe s'enfonçait dans la forêt d'acier d'acier, Aya tenait la main de Katya, histoire de garder un contact rassurant extérieure à son esprit, tenant précieusement sa poupée de l'autre. Alors qu'elle était en demi-transe, elle se souvint d'un détail qui lui avait échappé jusqu'à maintenant: le mystérieux message qu'elle avait reçu sur son téléphone lors de la presque-catastrophe en avion. Elle l'avait reçu alors que son téléphone était cassé, donc hors d'état à recevoir des messages. Et Rachid qui en reçoit également en un lieu où il n'y a pas de réseau? Tenant toujours la main de Katya, elle se tourne vers Rachid, mettant de côté ses différends avec ce dernier. Elle avait même plutôt l'air calme.

"Dis Rachid... "4154r", ça te dit quelque chose?"

C'est alors qu'elle sentit quelque chose d'anormal se produire. La main qui tenait Katya sentait des sortes de vibrations. Elle se tourna vers Katya, elle tremblait.

"Katya-chan, daijoubu desu ka?"

L'état de Katya ne rassurait pas la japonaise.

"Hebi, mets-toi en garde, devant le groupe. Les autres, préparez-vous à protéger Rachid... je viens de ressentir une puissance incommensurable. Puissance qui a affecté les émotions de l'Orion. Je ne sais pas ce que c'est... mais je préfère penser que c'est extrêmement dangereux. Je suppose qu'on se rapproche de plus en plus de notre destination finale.
-Calme-toi, Katya. Tant que je serai là, rien ne te sera fait... contrôle cette peur et sers-toi en. Enfin... si toi tu as peur, c'est qu'on est pas mal dans la merde.
-He? Nani?"

Hebigami et Katya mettant le groupe en alerte, Finola sortant ses armes, l'ordre de protéger l'Orion annoncé... Aya ne comprenait rien. Elle secoua le bras de Katya, un peu trop fort à cause de la montée de panique.

"Katya-chan, doushita no? Katya-chan !?"
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 425
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Mer 16 Déc - 21:13

"Calme-toi, Katya. Tant que je serai là, rien ne te sera fait... contrôle cette peur et sers-toi en. Enfin... si toi tu as peur, c'est qu'on est pas mal dans la merde.
- Aaah... La peur. Quel sentiment agréable lorsqu'il est correctement amené."
Bien que ce fut Rachid qui ait pris la parole, lui-même ne semblait pas reconnaître sa propre voix, et observa le groupe et les alentours avec une panique très certaine, qu'il n'avait encore jamais exprimé auparavant. Il reprit cependant, d'une voix toujours plus éthérée. "Oui, si vous pensez réellement que vous surmonterez votre peur... Je crains que vous ne vous trompiez." Réfléchissant, bien que de plus en plus livide, Rachid sembla reconnaître la voix, et prit la parole, volontairement cette fois. "P...Père ? Vous n'êtes pas censé être ici ! Non, ça n'est pas possible ! Aaah, Rachid. Désolé de te le dire, mais tu fus une déception dès la naissance. T'isoler des sentiments par un verrou psychiques, voilà qui est pathétique. Et aisément défectible, d'ailleurs. Pourquoi, alors ? Allons, tu n'as pas compris ? J'étais au courant depuis le départ, et ce lapin à l'aéroport n'était que pour te mettre sur la piste. A présent que tu es aux Enfers... J'ai à présent un moyen d'agir de manière tangible là bas. Et crois-moi, Yama pliera sous notre force combinée." Si Rachid ne semblait pas à l'aise au départ, ceci sembla complètement le faire craquer. Il brilla d'un feu stellaire, comme pour se protéger : "Ce... Ce n'est pas possible ! Je ne vous laisserai pas faire !" Sa voix était redevenue claire. Pourtant, une fraction de seconde plus tard, la flamme s'éteignit, et il se remit à parler d'une voix éthérée au possible. "Rachid... J'en ai assez de toi. Tu n'es pas de taille, tu es trop faible, et tu le sais depuis ta naissance. Disparais."
Aussitôt, le corps inerte de Rachid tomba au sol, comme un pantin duquel on aurait instantanément tranché les ficelles. La flamme de la vie s'en était allée pour lui.
Spoiler:
Il est possible de le ranimer via les pouvoirs de Justice de Katya. A vous de décider, mais je ne laisse pas 50 ans.
Néanmoins, son corps continua à s'animer : tandis que sa bouche s'adressait aux Scions, la main elle s'agitait : "Bien. A présent que vous avez vu la puissance d'un Titan, mesdames... Et l'animal... Permettez-moi de vous amener quelqu'un pour finir le travail. Je vous tiendrais compagnie dans très peu de temps. Ketu ? C'est à toi."
De la main sortit alors une épaisse nappe de brume ténébreuse, au point qu'il devenait presque impossible de découvrir ce qu'il y avait un mètre devant soi.
Quand celle-ci se fut dissipée... Se trouvait, derrière le corps de Rachid, un colosse sombre, une masse stoïque et musculeuse, de cinq mètres de haut par trois de large, décapitée. Dans chacune de ses mains, de la taille d'un sac de randonnée, se trouvait un cimeterre.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Mer 16 Déc - 23:48

- Aaah... La peur. Quel sentiment agréable lorsqu'il est correctement amené."[/b] Bien que ce fut Rachid qui ait pris la parole, lui-même ne semblait pas reconnaître sa propre voix, et observa le groupe et les alentours avec une panique très certaine, qu'il n'avait encore jamais exprimé auparavant. Il reprit cependant, d'une voix toujours plus éthérée. "Oui, si vous pensez réellement que vous surmonterez votre peur... Je crains que vous ne vous trompiez." Réfléchissant, bien que de plus en plus livide, Rachid sembla reconnaître la voix, et prit la parole, volontairement cette fois. "P...Père ? Vous n'êtes pas censé être ici ! Non, ça n'est pas possible ! Aaah, Rachid. Désolé de te le dire, mais tu fus une déception dès la naissance. T'isoler des sentiments par un verrou psychiques, voilà qui est pathétique. Et aisément défectible, d'ailleurs. Pourquoi, alors ? Allons, tu n'as pas compris ? J'étais au courant depuis le départ, et ce lapin à l'aéroport n'était que pour te mettre sur la piste. A présent que tu es aux Enfers... J'ai à présent un moyen d'agir de manière tangible là bas. Et crois-moi, Yama pliera sous notre force combinée." Si Rachid ne semblait pas à l'aise au départ, ceci sembla complètement le faire craquer. Il brilla d'un feu stellaire, comme pour se protéger : "Ce... Ce n'est pas possible ! Je ne vous laisserai pas faire !" Sa voix était redevenue claire. Pourtant, une fraction de seconde plus tard, la flamme s'éteignit, et il se remit à parler d'une voix éthérée au possible. "Rachid... J'en ai assez de toi. Tu n'es pas de taille, tu es trop faible, et tu le sais depuis ta naissance. Disparais."
Aussitôt, le corps inerte de Rachid tomba au sol, comme un pantin duquel on aurait instantanément tranché les ficelles. La flamme de la vie s'en était allée pour lui.
-Génial, maintenant on va se faire exécuté pour tentative d’invasion…..
Néanmoins, son corps continua à s'animer : tandis que sa bouche s'adressait aux Scions, la main elle s'agitait : "Bien. A présent que vous avez vu la puissance d'un Titan, mesdames... Et l'animal... Permettez-moi de vous amener quelqu'un pour finir le travail. Je vous tiendrais compagnie dans très peu de temps. Ketu ? C'est à toi."
De la main sortit alors une épaisse nappe de brume ténébreuse, au point qu'il devenait presque impossible de découvrir ce qu'il y avait un mètre devant soi.
Quand celle-ci se fut dissipée... Se trouvait, derrière le corps de Rachid, un colosse sombre, une masse stoïque et musculeuse, de cinq mètres de haut par trois de large, décapitée. Dans chacune de ses mains, de la taille d'un sac de randonnée, se trouvait un cimeterre.
Finola regarda Rachid sans vie, et une petite lueur se forma dans ses yeux tandis qu’un sourire s’afficha sur son visage. Elle leva la tête vers le monstre.
-Alors toi tu vas tellement bouffer…..
La jeune scionne irlandaise se dirigea vers l’arbre d’argent le plus proche, pendant son court trajet, elle tirait vers le monstre. Quand elle arriva devant l’arbre, elle lança ses deux flingues en l’air vers son adversaire bien haut. Elle attrapa le tronc des deux mains et tira de toutes ses forces, arrachant d’un coup l’arbre du sol. Avant que le décapité ne réalise ce qu’il se passe, elle fit un énorme bon pour se retrouver juste au-dessus de celui-ci, les deux bras au bout desquels elle tenait l’arbre comme un gourdin au-dessus de la tête.
-Prend ça l’cavalier sans tête !!!!!
L’irlandaise asséna un violent coup en plein sur l’invocation, faisant soulever la cendre tout autour. Après cette action, Finola tendis ses mains vers le haut pour rattraper ses flingues en chute libre. Elle les fit tourner sur ses doigts avant de les pointer vers leur adversaire si ce coup de bûche n’a pas eu raison de lui.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 873
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Jeu 17 Déc - 19:38

Après que le nuage de cendre soit retombé... Rien n'était arrivé. Le colosse restait exactement dans la même position, comme si absolument rien ne l'avait affecté.
Toujours sans bouger, en restant absolument passif, ledit Ketu observa Finola. Et celle-ci put voir d'un seul coup... Rien, en fait. Elle se sentit frappée par l'arrière, et fut envoyée cinq mètres au delà, dans les feuilles d'acier, ses revolvers hors de portée. Encore heureux, les coupures faites par les feuilles sont actuellement superficielles.
Santé de Finola ::
Superficiels
-0 : 32/62
Juste après avoir heurté le tronc, Finola sentit à présent une chose s'extirper de son dos : elle put voir une silhouette lui ressemblant totalement, sinon qu'elle était entièrement noire, courir en direction de Ketu, puis se jeta à travers lui pour être absorbée par le colosse.
En plus d'avoir perdu son ombre, Finola avait malgré elle renforcé le colosse.
Initiative ::
0 = Aurore
1 =
2 =
3 =
4 =
5 =
6 =
7 = Aya
8 =
9 =
10 =
11 =
12 =
13 =
14 =
15 =
16 = Katya
17 = Hebigami
18 =
19 = Ketu et Finola
20 = Kunee

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Jeu 17 Déc - 19:54

Aurore:

Je n’aimais pas cela, plus nous avancions dans ce chemin, plus je repéré des créatures qui nous épiais, des chiens des enfers a première vue. Ils sont nombreux, trop nombreux pour être dénombré et cela me rendais nerveuse, tellement nerveuse et concentré sur les alentour que je ne vis pas le changement de comportement de Rachid, elle ne vit que Katya et son dragon se mettre en garde en direction de l’orion lui-même.

Hebi, mets-toi en garde, devant le groupe. Les autres, préparez-vous à protéger Rachid... je viens de ressentir une puissance incommensurable. Puissance qui a affecté les émotions de l'Orion. Je ne sais pas ce que c'est... mais je préfère penser que c'est extrêmement dangereux. Je suppose qu'on se rapproche de plus en plus de notre destination finale.
- Calme-toi, Katya. Tant que je serai là, rien ne te sera fait... contrôle cette peur et sers-toi en. Enfin... si toi tu as peur, c'est qu'on est pas mal dans la merde.
-He? Nani? Katya-chan, doushita no? Katya-chan !?"


Aya semblait elle aussi déconserté, enfin pour elle il en était Presque normal de ne pas comprendre l’environnement qui l’entourait.

- Aaah... La peur. Quel sentiment agréable lorsqu'il est correctement amené."


La voix de Rachid avait changé, elle n’était plus du tout la même, et a vrais dire cette voix me glaça le sang, cela ne pouvait …


"Oui, si vous pensez réellement que vous surmonterez votre peur... Je crains que vous ne vous trompiez."
"P...Père ? Vous n'êtes pas censé être ici ! Non, ça n'est pas possible ! Aaah, Rachid. Désolé de te le dire, mais tu fus une déception dès la naissance. T'isoler des sentiments par un verrou psychiques, voilà qui est pathétique. Et aisément défectible, d'ailleurs. Pourquoi, alors ? Allons, tu n'as pas compris ? J'étais au courant depuis le départ, et ce lapin à l'aéroport n'était que pour te mettre sur la piste. A présent que tu es aux Enfers... J'ai à présent un moyen d'agir de manière tangible là bas. Et crois-moi, Yama pliera sous notre force combinée."

Son père … voilà qui explique tout, et cela expliquerait également cette sensation des plus désagréables que je ressens en entendant le son de sa voix. Puis le corps de Rachid tomba au sol, inanimé, enfin pas vraiment, car il était claire que le titan contrôlait toujours son enfant car une sorte de brume sortie de sa main, une ombre si opaque que même moi je ne pus voir à travers, un instant plus tard la brume disparue laissent place à une abomination, un colosse de muscle, le plus impressionnant que je n’ai jamais vue. Je savais que ma vie m’avait jusqu'à présent épargné des rencontres avec des engeances, mais je fus tout de même surprise par celle-ci.

-Alors toi tu vas tellement bouffer…..

Etonnamment, j’avais trois chose en tête, déterminer si les entités qui nous observaient été de nôtres coté ou non, voir ce dont Finola était capable et prendre du recul pour mieux se préparer pour l’affrontement

-Prend ça l’cavalier sans tête !!!!!

Pas mal Finola, bien que je doute que le faite de lui donner un coup d’arbre sur la … enfin à l’emplacement de sa tête inexistante soit vraiment efficace. Ce fut très rapide, car Finola fut projeté en arrière et vin atterrir dans les arbres, je ne savais pas a quoi cela était du, mais il fallait agir, de plus l'ombre de Finola venait d'être absorbé par l’entité.

Dans une extrême rapidité, je fis feu avec mon fusil sur la main gauche du monstre pour tenter de le faire lâcher prise. Après avoir tiré, je fis un saut en arrière pour éviter toute contre-attaque de sa part et lâcha mon fusil pour prendre ma broche dans la main. Instantanément celle-ci se transforma en un magnifique arc aux couleurs des astres. Je me dirige alors en direction de l’arbre le plus proche et le monte sans difficulté tout en courant et arrivé à son sommet me pouce dans les airs pour effectuer un salto arrière et passer une dizaine de mètres au-dessus du montre avant de bander mon arc et de tirer une flèche.

La flèche qui se matérialise à mesure que mon arc se bande est projeté à toute vitesse vers l’abomination, mais avant d’atteindre sa cible, elle explose en une myriade d’étoile qui tombe au sol, mon attaque semble avoir échoué mais il n’en est rien, car les yeux les plus vif pourront voir comme un fil relier chaque morceau d’étoile et former une toile dans lequel est empêtré le monstre.

Je me rattrape sur un arbre à l’ opposé de celui sur lequel je suis partie et le redescend aussi vite que je le peux, rejoignant le reste du groupe.

-Le voici quelque peu ralentie dans ses mouvement, mais j’ai le regret de vous annoncer qu’il est incroyablement résistant et que ton attaque Finola, bien qu’elle fut jolie à voir, elle n’a servie strictement a rien, d’ailleurs, nous n'arriverons a rien si nous l'attaquons chacun notre tour.


avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Jeu 17 Déc - 20:29

Le tir d'Aurore fit mouche, bien que peu flagrant. En fait, le peu de chair retirée fut aussitôt régénéré par une sorte de tissu d'ombre.
Quant aux filets, Ketu étendit le bras... Et trancha le filet d'un coup de cimeterre.

Les grondements des chiens s'étaient à présents tus. Plus aucun n'était présent.

Initiative :
7 = Aya
8 =
9 =
10 =
11 =
12 = Aurore
13 =
14 =
15 =
16 = Katya
17 = Hebigami
18 =
19 = Ketu et Finola
20 = Kunee

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Jeu 17 Déc - 20:57

L'espèce de monologue de Rachid n'a rien fait pour permettre à Aya de comprendre ce qu'il se passait. Bien sûr, elle avait capté les différences de voix, mais ce n'est qu'au moment où Rachid tomba à terre qu'elle comprit la gravité de la situation. Sans le savoir, ils avaient escorté un Titan qui s'était servi de l'Orion depuis le début. Aya était dégoûtée: comment pouvait-il oser se servir de son propre enfant pour son intérêt et s'en débarrasser dès que l'occasion se présente?
De la main de l'Orion sortit alors une épaisse nappe de brume ténébreuse, au point qu'il devenait presque impossible de découvrir ce qu'il y avait un mètre devant soi.
Quand celle-ci se fut dissipée... Se trouvait, derrière le corps de Rachid, un colosse sombre, une masse stoïque et musculeuse, de cinq mètres de haut par trois de large, décapitée. Dans chacune de ses mains, de la taille d'un sac de randonnée, se trouvait un cimeterre. La Scion japonaise n'avait jamais rien vu de tel, elle en restait bouche bée, visiblement intimidée par la taille de la créature.
Finola lança une attaque contre ce monstre, elle se retrouva propulsée et en perdit son ombre. Aurore tenta également de lui causer des dégâts, formant aussi un filet dans lequel le monstre était pris. Aya regardait Aurore revenir vers eux.

"Le voici quelque peu ralenti dans ses mouvement, mais j’ai le regret de vous annoncer qu’il est incroyablement résistant et que ton attaque Finola, bien qu’elle fut jolie à voir, elle n’a servi strictement à rien, d’ailleurs, nous n'arriverons à rien si nous l'attaquons chacun notre tour."

C'est alors que le monstre se libéra du filet, servant ainsi d'exemple aux affirmations d'Aurore. Aya resta figée pendant un moment, puis elle eût une idée.

"Minna! Vos armes!"

Finola étant encore bien trop éloignée du groupe, elle ne put avoir accès qu'à l'arc d'Aurore et à l'hallebarde d'Hebigami. Laissant Alice se placer sur son épaule, Aya saisit les deux armes sans pour autant les arracher à leur propriétaire, en leur faisant bien entendu comprendre qu'il était préférable qu'ils les lâchent pendant un moment, ferma les yeux pour se concentrer et puisa dans ses pouvoirs de Foudre.

[Insuffler de l'électricité statique dans une arme pour qu'elle fasse plus mal tout en secouant un peu la victime (2 Légendes)]

"C'est pas grand-chose, mais c'est déjà quelque chose...", dit-elle en leur rendant leurs armes.

Initiative :
12 = Aurore et Aya (simultané)
13 =
14 =
15 =
16 = Katya
17 = Hebigami
18 =
19 = Ketu et Finola
20 = Kunee
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 425
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Sam 19 Déc - 17:32

-Mina Vos armes.
Je ne compris pas tout de suite pourquoi Aya avait besoin de nos armes mais je la laissa prendre mon arc, après tout, personne a part moi ne peut utiliser cette arc.

-"C'est pas grand-chose, mais c'est déjà quelque chose..."


Aya me rendit mon arc et je vis tout de suite la différence, elle venait d’insuffler une sorte d’aura électrique, Parfait, cela rendra mes flèches d’argent bien plus efficace.

-Merci Aya, cela sera un avantage, j’en suis sur. Tien, prend ceci, ce n’est pas grand-chose mais au moins tu auras de quoi te battre. Dis-je en lui tendant deux des dix couteaux de lancer que j’avais sur moi.
-Si l’un de vous ce fait toucher et pense ne plus pouvoir être en mesure de se battre, faites le moi savoir, je pourrais vous soulager de vos douleurs et vous donner un second souffle.


Oui, s’ils sont suffisamment résistant, je pourrais donner a leurs corps une dose forte d’adrénaline et d’antidouleur pour les rendre plus efficaces, mais si je le fais maintenant leurs cœurs risque de ne pas le supporter … et ils pourraient en mourir.
Mon regard se posa alors sur l’abomination, bien que mon tir fut un francs succès, sa blessure c’était régénéré, il allait falloir que je tir à toute vitesse pour ne pas lui laisser le temps de se régénérer et permettre aux autres de l’attaquer.

Spoiler:
Aurore se concentre pour pouvoir tirer des flèches d'argents en rafale.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Sam 19 Déc - 20:38

Aya remercia Aurore pour les couteaux, bien qu'elle ne savait pas ce qu'elle allait en faire. Surtout en les comparant aux deux énormes cimeterres du colosse, ces petites lames ne pourront rien y faire... sauf si Aya parvint à régler ce détail.
Améliorer les couteaux ne servira pas à grand-chose, le mieux à faire serait de fragiliser les cimeterres. Mais pour cela, un contact physique sera nécessaire. La Scion japonaise réfléchit: se ruer vers lui pour le désarmer au plus vite ou attendre qu'il attaque avec ces armes pour en profiter durant une contre-attaque. Elle finit par choisir la première option. En prenant soin de ranger Alice dans son sac, elle fonça vers le géant décapité, profitant du fait que les cimeterres touchent le sol pour saisir le premier à sa portée de ses deux mains et tenter sa chance.

[En touchant un objet, briser ses liens moléculaires pour le fragiliser ou le casser.]
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 425
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Sam 19 Déc - 20:54

Pendant que certains commençaient à attaquer, Katya se mit à réfléchir. Hebigami, lui se mit en position défensive et attendait un quelconque ordre de Katya. Tout d'abord, ce fut Finola qui l'attaqua mais la créature sembla n'avoir reçu absolument aucun dégâts. Ensuite, ce fût pareil pour Aurore: une attaque inefficace. Puis Aya qui boosta les armes des deux Scions ayant déjà attaqué et, une fois son arme récupérée, Aurore sembla se concentrer pour réaliser une attaque plus puissante. Ensuite, Aya fonça vers Ketu. Et à ce moment, Katya mit fin à sa période de réflexion :
- Hebi! Retransforme-toi maintenant, et balance cette chose le plus haut possible. Et je monte sur ton dos. Bien sûr, fait en sorte de ne pas toucher Aya.


Le coatl acquiesça et aussitôt, dès qu'Aya eut fini d'exercer sa magie et dans une éblouissante lumière verdâtre, il reprit sa forme serpentaire gigantesque. La Scion aztèque s'empressa de grimper sur son dos, dépliant son hallebarde et, une fois bien accrochée, Hebigami se dirigea à tout vitesse vers Ketu. Afin de protéger Aya de toute contre-attaque du colosse et une fois arrivé à bonne distance, il donna un puissant coup de queue - de toutes ses forces - au colosse afin de le faire décoller sur plusieurs mètres.
- Bien! Maintenant, prends de l'altitude... je vais prendre appui sur toi et tenter de le trancher afin de découvrir un éventuel point faible.
- Euh... tu sais que tu risques de te péter une jambe, si tu fais ça ?
- Aurore l'a très bien dit: si quelque chose de mal se passe, elle pourra nous soigner.

Non sans une certaine hésitation, Hebigami fit ce que Katya lui avait ordonné et monta plus haut que la créature qui commençait déjà à retomber. La Scion aztèque concentra alors une grande majorité de ses forces dans ses jambes et, lorsqu'elle fit un signe de tête au coatl, celui-ci se retourna en plein vol et, à ce moment - une fois la tête à l'envers - elle s'élança vers Ketu. Une fois arrivée au point où elle pouvait le toucher et juste au moment où la créature toucha le sol, elle profita de l'élan acquis avec cette cabriole pour donner un coup de hallebarde vertical, en partant de son cou - où devait normalement se trouver sa tête. Toutefois, Katya se dit à elle-même qu'elle espérait bien retomber sur le sol...

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Nyami-chan le Sam 19 Déc - 22:03


Alors que quelques mères plus loin, l'action était omniprésente, Kunee, lui, se remettait doucement de l'évanouissement dû à la chaleur, et que son chien le trainait nonchalamment sur le sol en le tenant par le col avec sa gueule.
Le fils d'Hadès rouvrit les yeux et se releva, tous souriant.
Son sourire disparu soudainement quand il vu la scène.
Il aurait crier si il avait pu.
Kunee s'agita, espérant recevoir des explications.
Il couru près des personnes les plus proches en panique totale.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 292
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Sam 19 Déc - 23:15

Aussitôt Ketu eut le temps de comprendre ce qui se passait, qu'il vit une frêle créature - du moins pour lui - désintégrer l'une de ses armes, alors qu'il était occupé à dévier de l'autre un tir d'Aurore. Puis, vint une manoeuvre de Katya, audacieuse, lui faisant une balafre au niveau de l'entièreté du corps, bien que celle-ci soit surtout cosmétique.
Néanmoins, lui était à présent enfin en capacité de voir ce qui se passait. Et élançant brusquement son poing en direction de Katya, il ne fit qu'écraser sa main dans la cendre. Cependant, ce ne fut pas tout à fait vain : Katya sentit un intense déchirement lui traverser le corps, et elle aussi, put voir une silhouette sombre d'elle-même se détacher de son corps pour se fondre dans la masse.
Une fois ceci fait... La masse sombre de Ketu se mis à se distordre, jusqu'à se séparer en huit.
Sept d'entre eux formèrent un cimeterre supplémentaire, lui aussi composé entièrement du même matériau sombre, tandis que le huitième, probablement l'original, bondit à travers la forêt, dans le but probable d'aller jusqu'au royaume de Yama.
D'un bond, il était déjà à une trentaine de mètres.
Initiative :
19 = Aurore, Aya et Finola (simultané) Aya+5
20 = Kunee, Ketu copie 1 (simultanés)
21 = Ketu copies 2 et 3 (simultanés)
22 = Katya, Hebigami, Ketu copies 4 et 5 (simultanés)
23 =
24 =
25 =
26 = Ketu copie 6
27 =
28 =
29 = Ketu originel, Ketu copie 7 (simultané)

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Dim 20 Déc - 0:47

Après que le nuage de cendre soit retombé... Rien n'était arrivé. Le colosse restait exactement dans la même position, comme si absolument rien ne l'avait affecté.
Toujours sans bouger, en restant absolument passif, ledit Ketu observa Finola. Et celle-ci put voir d'un seul coup... Rien, en fait. Elle se sentit frappée par l'arrière, et fut envoyée cinq mètres au-delà, dans les feuilles d'acier, ses revolvers hors de portée. Encore heureux, les coupures faites par les feuilles sont actuellement superficielles.
Juste après avoir heurté le tronc, Finola sentit à présent une chose s'extirper de son dos : elle put voir une silhouette lui ressemblant totalement, sinon qu'elle était entièrement noire, courir en direction de Ketu, puis se jeta à travers lui pour être absorbée par le colosse.
-Le coup de l’ombre ? Sérieusement ?
Aurore tenta une attaque qui elle fit mouche, mais pas pour longtemps
-Le voici quelque peu ralentie dans ses mouvement, mais j’ai le regret de vous annoncer qu’il est incroyablement résistant et que ton attaque Finola, bien qu’elle fut jolie à voir, elle n’a servie strictement à rien, d’ailleurs, nous n'arriverons à rien si nous l'attaquons chacun notre tour.
-Merci….J’avais remarqué….
Finola se releva, essuyant le sang du aux coupures sur son visage. Elle s’avança pour attraper ses armes. Entre temps ses compagnons avaient bien lychéé la créature. Mais celle-ci se divisa en plusieurs versions de lui créant des copies transformées en cimeterre…..et un p’tit batard qui filait à l’anglaise.
-Oh non, tu t’en sortiras pas comme ça !
La jeune irlandaise lança juste un sort vers l’Original.
(- Provoquer un effet papillon, rendant de plus en plus difficile des actions faites par quelqu'un (1 Légende))
Puis, elle fit un énorme bond vers la copie qui fuyait, rattrapant aisément ses 30 mètres de distance, avant de lui atterrir dessus, le pied droit bien en avant histoire d’enterrer sa tête dans le sol.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 873
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 20 Déc - 11:21

*Poc*
Tel fut le bruit que fit le choc entre le pied de Finola et le cou de Ketu. Celle-ci retomba donc simplement derrière lui, sans que beaucoup de mal ne soit fait. Ketu, lui, continuait à avancer.

Initiative :
19 = Aurore et Aya (simultané) Aya+5
20 = Kunee, Ketu copie 1 (simultanés)
21 = Ketu copies 2 et 3 (simultanés)
22 = Katya, Hebigami, Ketu copies 4 et 5 (simultanés)
23 =
24 =
25 = Finola
26 = Ketu copie 6
27 =
28 =
29 = Ketu originel, Ketu copie 7 (simultané)


Dernière édition par Dr. Bard le Sam 26 Déc - 17:03, édité 1 fois

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Mar 22 Déc - 20:57

Finola retomba donc simplement derrière le monstre, sans que beaucoup de mal ne soit fait. Il continuait à avancer.
La jeune scionne se retourna vers le groupe qu'elle voyait au loin au travers des arbres. Elle commença à hurler de toute ses forces pour ce faire entendre.
-Oubliez ces plates copies !!!!! Y a l'original qui se fait la malle !!!!
Elle repris alors sa course pour poursuivre leur adversaire.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 873
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Mer 23 Déc - 20:57

Aurore:

L’attaque de Katya fit mouche, mais eu pour un effet des plus étrange. En effet le corps de l’abomination se sépara en huit, sept nous firent face et le huitième lui bondit en direction de la forêt et disparue.

Je souris alors et sortie mon téléphone et activa une petite mélodie.

-Depuis le temps que je ne l'ai pas utilisé.




En m’engouffrant entre troncs, branches, feuille tranchante et acier acéré. Je ressens de nouveau ce frisson qui me parcourt quand la chasse est lancée. Un sourire peut se lire sur mon visage, l’excitation d’une chasse où l’enjeu est bien plus grand qu’un simple divertissement. J’entends les mouvement du fuyard me donnant sa position exacte, je peux même le voir a travers les son. Mais qu’un coup, un « POP » perturbe ma vision, et je constate avec amusement que Finola lui a sauté dessus, sans grand effet.

-Oubliez ces plates copies !!!!! Y a l'original qui se fait la malle !!!!
-La chasse est ouverte. Dis-je alors en passant au-dessus d’elle tel une flèche.

Tout en faisant un salto pour la doublé, je vis ma cible et décocha une flèche d’argent électrifié.

-Ne reste pas a la traine Filona, je ne t’attendrais pas. Lui lançais-je alors en reprenant ma course tout en slaloment entre les troncs, prenant parfois appuis sur certain pour mieux suivre mon objectif.

HRP:
Bard, si je me souviens bien, quand nous utilisons le thème de notre perso nous avons une sorte d'avantage c'est ça? car tel est le cas ^^
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Sam 26 Déc - 20:13

Quelques coups bien sentis de la part de chaque belligérant, et les copies d'ombre retournèrent à la poussière d'où elles étaient issues.
Puis, le groupe suivit la trace des trois fuyards, emportant le corps de Rachid au passage.
Un bon moment de marche à travers les bois plus tard, des bruits de combat les mirent sur la bonne piste : en plein sous-bois, il était possible de voir Ketu, saignant d'un sang noir comme du charbon, étant profondément enfoncé sur une de ses propres lames, tenue par Finola. Elle-même saignait d'un peu partout, le peu de vêtements qu'elle avait encore se trouvait être lacéré de partout, comme si elle avait été obligée de passer à travers une armée de rasoirs.
Celle-ci eut soudainement une flèche d'argent plantée au dessus du crâne, tirée par Aurore, qui se trouvait sur une souche, arc brandi.
Oui, Ketu semblait temporairement immobilisé. Tant mieux...

Santé de Finola :
Superficiels :
-0 : 54/62

Graves :
-0 : 12/62
Santé de Ketu :
Critique :
104/115

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Sam 26 Déc - 20:20

Alors qu’elle poursuivait le monstre, Aurore passa rapidement à côté de Finola.
-Ne reste pas à la traine Filona, je ne t’attendrais pas.
-T’inquiète pas j’compte pas ralentir.
La jeune scionne commença à tirer sur la cible, mais celui-ci fini par les perdre entre les arbres. Fort heureusement, la trace d’un filet d’étoile traçait son chemin. Aurore regarda Finola avec un air moqueur, voir méprisant.
-Heureusement que tu sers à quelque chose…..
-Roooooooh ta gueule et suis les traces….
Les deux jeunes femme finirent par sortir de la forêt pour y voir leur cible à pas moins de 9 métres d’eux.
-Revient là sac à merde !
Finola tira sur lui tout en courant, malheureusement cela la déséquilibra, l’empêchant d’esquiver les quelques arbres qui restaient, et l’irlandaise se coupa à plusieurs endroits du corps, mais ça ne l’empêcha pas de continuer sa course, juste devant elle, elle aperçut sa compagnonne de fortune glisser sur la cendre dans laquelle il était devenu encore plus dur de lever le pied. Celle-ci se releva, Finola ne put pas entendre ce qu’elle se disait, mais elle lisait dans son regard qu’elle y trouvait du plaisir dans cette traque foireuse. La chasseuse de monstre passa devant elle.
-Au lieu de prendre ton pied comme ça, sert toi en pour lui botter l'cul.
-C'est sûr que pour le moment tu sers à rien.
Finola ne fit rien de cette remarque et fonça sur le monstre. Elle chargea rapidement son arme avec des balles explosive et tira dans le tas. Elle fit mouche, le tout accompagné d’une rafale de flèche dont elle n’avait pas besoin de se retourner pour comprendre qu’il s’agissait d’Aurore.
Malencontreusement, le sable encore glissant, Finola ne put arrêté à temps sa course et se cogna contre l’énorme corps belssé de leur adversaire. Ellese rattrappa au sol, mais remarqua très vite que la cimeterre du monstre s’envolait dans les air, surement à cause du choque des explosions. Ni une ni deux, Finola fit un énorme bond pour attrapper l’arme au vol, elle fit alors un salto avant et se laissa retomber sur son advseraire.
-Comme je l’disais tout à l’heure….. TU VAS BOUFFER !!!!
La cimeterre se planta complètement dans le corps de la créature. Finola retomba pied joint au sol et se retourna en donnant un coup de tête pour bouger les mèches de ses cheveux vers Aurore.
-Alors, tu disais ?
La seule réponse de sa compagnonne fut une énorme flèche pointée dans la direction du monstre. La jeune scionne s’éloigna rapidement afin d’éviter d’être touché. Celle-ci s’abatis en plein dans le mille, le blessant gravement. Maintenant immobilisé, Finola avança vers lui en pointant l’un de ses flingues sur lui, prête à donner le coup fatal. Elle respirait fortement tout en essayant d'oublier la douleur des nombreuses coupures dans sa peau. À côté d’elle Aurore prépara une flèche, la même idée semblant lui être passé par la tête.
La jeune scionne la regarda alors droit dans les yeux avec un air voulant dire « Il est à moi ! »

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 873
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Sam 26 Déc - 21:17

Alors qu'ils courraient en direction de Finola et d'Aurore, après avoir vaincu les clones, Hebigami remarqua un vêtement qui lui était familier, accroché sur une branche d'un de ces arbres tranchants. Il soupira et le prit avec lui.
Ensuite, Katya et lui arrivèrent et virent Ketu qui semblait relativement amochés. Katya jeta un regard vers Hebigami qui acquiesça. Le Coatl mit le vêtement dans sa poche puis invoqua une hallebarde massive dorée et, de toute ses forces, la lança en direction de Ketu et avec l'intention de l'éliminer pour de bon.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Sam 26 Déc - 22:09

Grondant de rage en même temps que de douleur, Ketu reçut sans broncher la hallebarde dans l'épaule. Puis, grondant toujours, le sang qui coulait autour de lui se figea légèrement, semblant presque reformer une partie de son corps. Calmement, puis d'un seul coup d'une rapidité surnaturelle, il chargea Hebigami, saisissant la hallebarde à travers son corps pour porter un coup qu'il estimait fatal pour le Coatl.
Une fois le coup porté, il s'effondra au sol, inerte à jamais. Le coup a fini par sectionner le bras gauche d'Hebigami, qui s'effondra lui aussi : ses jours n'avaient pas l'air d'être en danger, mais il risquerait de rester à jamais manchot.
Et ni Katya, ni Finola n'avaient retrouvé leur ombre.

Cependant... Alors que la masse inerte de Ketu s'effondrait, chacun put sentir une force plus intense s'en dégager, pour traverser leurs corps. A présent que l'épreuve du feu avait été réalisée, chacun pouvait sentir que la Légende au fond de son corps avait enfin pris le coup, et se trouvait désormais ragaillardie par l'utilisation, et l'une des premières véritables épreuves face aux Titans pour la plupart d'entre eux.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 582
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Dim 27 Déc - 18:20

Aurore:



Après avoir tiré ma flèche, je sortie et m’approcha de notre proie, préparant une dernière flèche, Finola elle pointe une de ses armes de poings également, s’entame alors une sorte de duel du regard.
Tu pense vraiment que je vais te le laisser ? Voilà ce que j’aurais bien voulu lui dire, si j’en avais eu le temps car une énorme hallebarde vint se loger dans l’épaule de la créature,  qui, après une légère absence il chargea le dragon de Katya, saisissant la hallebarde à travers son corps pour porter un coup plus que puissant au Coalt ce qui lui sectionna le bras gauche.
La créature et le bras du dragon tombèrent au sol simultanément. Je m’approche alors de Hebi et ramasse sont bras en l’agitant un air légèrement désappointé.

-Voilà ce qu’il en coute de ce placer entre une proie acculé et moi, si tu n’étais pas intervenue, non seulement j’aurais pu lui porter le coup fatale mais en bonus tu n’aurais pas perdu ton bras.

Mon arc ce retransforme alors en broche que je replace dans mes cheveux avant de prendre et de replace le bras à son emplacement d’origine et me concentre, alors, une aura d’or et d’argent enrobe le bras du Coalt, puis celui-ci peux sentir la douleur de la reconnexion de toutes ses terminaison nerveuse, ses muscles qui se reformes et ses os qui se repositionne.
Quand je rouvre les yeux, l’aura disparait et la douleur également.

-Franchement Katya, tu aurais pu l’en empêcher, ce n’est pas fairplay de faire ça durant une traque.

avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 744
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Dim 27 Déc - 18:55

- Voilà ce qu’il en coute de ce placer entre une proie acculé et moi, si tu n’étais pas intervenue, non seulement j’aurais pu lui porter le coup fatale mais en bonus tu n’aurais pas perdu ton bras.
- Humpf... elle n'était acculée que d'apparence. Si elle a réussi à me porter un pareil coup, c'est qu'elle avait encore du répondant. Je préfère perdre un bras que de voir l'une d'entre vous y passer. De toute façon... GYAAAAAAAAAARGH!

Il ne put terminer sa phrase tant la douleur était importante. Il serrait les dents et espérait grandement que ça se finisse. Après quelques minutes d'agonie, la douleur s'estompa et son bras était comme neuf. Hebigami, lui, était à bout de souffle.

- Franchement Katya, tu aurais pu l’en empêcher, ce n’est pas fairplay de faire ça durant une traque.
- C'est moi qui lui ait ordonné d'attaquer. Cette mission n'est pas un jeu. Ou bien en est-ce un ? Je ne sais pas... Rachid, est-ce que c'est un jeu, tout ça ? Si c'est le cas, préviens-moi, histoire que je ne me fatigue pas à ressusciter des immeubles entiers de civils.

Elle se tourna à nouveau vers Aurore et continua :
- Comme Hebi l'a dit et au vu de la réaction de cette créature, toi ou Finola aurait certainement pu être celle perdant un membre. Enfin, maintenant, je sais qu'il ne faut plus aider. Permettez-moi d'acheter un paquet de popcorn pour vous regarder toutes les deux en train de vous la comparer... *sbaf*

A la grande surprise de la Scion aztèque, le Coatl venait de lui collait une mandale. Katya lui lança un regard noir mais celui-ci s'en fichait :
- Pas la peine de leur en vouloir pour la dernière fois, elles n'y sont pour rien. Reprends tes esprits et calme-toi... et désolé pour la claque mais c'était pour ton bien.

Elle soupira et marmonna puis se mit à avancer seule, dépassant le groupe. Hebigami soupira et se dirigea alors vers Finola, lui tendant le vêtement qu'elle avait perdu :
- Ce n'est pas que la vue me gène mais, par respect, je te rends ceci. Je sais que vous allez m'en vouloir pour avoir gâcher votre petite compétition à toi et à Aurore... mais Katya voulait juste aider et, inconsciemment, vous protéger. Même si je ne doute pas que vous êtes capable de gérer tout ça... vous êtes des Scions, après tout.

Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 475
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum