My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Ven 2 Oct - 22:09

Les balles de Finola furent stoppées par une invocation de Kunee, qui n’était autre que ce bon vieux Cerbère, au vu des trois têtes. Puis une sorte de majordome expliqua les propos du jeune DJ, qui semblaient vouloir pardonner cet homme pour son action. Finola bouillait toujours autant de rage.
-Que dalle DJ !
La jeune irlandaise rangea ses armes avant de foncer vers eux. Elle fit un saut assez haut, elle s’accrocha à la mâchoire supérieure du chien géant et élança le reste de son corps dans les aires pour passer au-dessus de sa tête. Elle se retrouva sur son dos et se laissa glisser jusqu’en bas. Aller arriva derrière le banc sur lequel se trouvait l’orion. Elle se retourna en posa sa main dessus pour détruire les liens moléculaires, et ainsi briser son siège pour le faire tomber au sol. Une fois cela fait, elle le saisi par le col et le releva, sortant un de ses pistolet qu’elle pointa sur sa tempe.
-Monsieur souhait quitter le camp des titans pour nous rejoindre et bute des innocents devant eux juste pour se la péter ! Et ça je laisse pas passé. J’emmerde la mission et la bureaucratie, ce type crève !
Elle le jeta violement au sol et lui tira dessus.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 860
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Ven 2 Oct - 23:00

Se voyant jeté au sol, Rachid se contenta de lever le bras et de murmurer quelque chose en Sanskrit.
Et aussitôt après, roula sur le côté.
Finola se sentit au même moment très mal : elle sentait sa rage diminuer au fur et à mesure, jusqu'à tout à fait disparaître. Certes, elle la ressentait encore, mais il lui paraissait désormais impossible de faire la moindre action violente... "Ok... Finola, c'est ça ? Maintenant que la serénité propre à la Lune vous a calmé et vous empêche actuellement de m'abattre, je vais pouvoir répliquer. Tout les Dieux ne sont pas des enfants de choeur, que je sache ; et certains ont même été spécialisés dans la création de catastrophes ; les Titans ne sont pas toujours mauvais !
En parlant de catastrophe, parlons de votre père, Midir, je crois. Ce connard qui vous sert de père a ravi à un roi sa femme, puis a triché à une partie de jeu afin de faire déposséder le monarque, avant enfin de substituer la reine par la princesse, pour que l'ex-dirigeant ait le déplaisir de se taper sa fille en se rendant compte que sa femme est perdue à jamais. C'est vous la fille de cette ignoble salaud, et vous vous pensez à l'aise pour parler de justice ? Il est temps de redescendre sur Terre, l'alcoolique !"

Bien sûr, tout ceci, accompagné de touchers de son buste avec un index brandi à chaque affirmation, n'était pas nécessaire. Mais il semblait juste profiter que Finola ne puisse lui faire le moindre mal pour lui dire les choses en face.

Des gyrophares de police se font entendre, se rapprochant, tandis qu'Aurore pouvait voir un petit lapin blanc, semblable à un lapereau échappé de ménagerie, observer la scène depuis un porte-bagages, en retrait par rapport à la cohue.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par KuroNyra le Ven 2 Oct - 23:51

«Finola, en arrière! »
La voix grave de Kanos tonnait.
« En quoi cela les péchés du Père excuse l’act que tu commets Orion ?!
Détruire un immeuble rempli de civil en guise de démonstration ? Et tu oses dire que tu souhaites changer de camp.  Je pensais que les Orions étaient bien plus malins que cela. »
Le renard se redressa, ses multiples queues fouettant l’air.
« Pourquoi ? Pourquoi cherches-tu à changer de camp Orion ? Tu sembles pourtant bien ancré dans tes habitudes de destruction. Qu'est ce qu'il nous prouve que cherche réellement à le faire? Je suis prêt à me calmer si tu explique ton geste. Donne nous une raison de te croire, car je suis tenté de suivre Finola dans sa démarche et m'occuper de toi! »
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 485
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Sam 3 Oct - 8:54

Finola se pencha pour être à la hauteur de Katya et lui pinça les joues des deux mains.
-La pitite Kitty s’inquiétait pour moi. Si c’est pas meugnon.
-Eeeeeew !
Katya s'essuya les joues de cette étrange substance verte et, afin de ne pas être dégoutée, elle ne demanda même pas ce que c'était.

Ensuite, Katya resta silencieuse pendant que les présentations se faisaient. Elle restait calme à observer les alentours à la recherche du moindre truc bizarre pouvant se passer. Puis, alors qu'elle était perdue dans ses pensées, elle entendit une grosse explosion et, à partir de ce moment-là, les choses commencèrent à mal tourner.

Voyant que Kanos s'était transformé en renard et que ses suivants prirent une apparence hybride - et Katya resta extasiée devant Nadeshiko pendant quelques instants, étrangement -, puis que Finola attaque l'Orion et que Kunee le défendit, la Scion aztèque avança et tendit sa main en direction du bâtiment démoli. Elle proféra quelques mots inaudibles. (Annulation des dégâts faits aux innocent (2L))

-Sans offense, monsieur Bhargavi, mais vous n'avez fait aucune victime.

Katya aurait bien voulu le corriger, le manipuler afin d'en savoir plus sur ses intentions, mais elle vit autre chose qui l'horrifia bien plus. Aya commençait une crise. Sans plus attendre, elle s'en alla rapidement vers elle et la pris dans ses bras, la serrant contre elle et tentant de la rassurer en lui chuchotant :
-Ne t'inquiète pas, tout va bien aller. Souffle, respire, concentre-toi sur ma voix. Personne n'est mort, je les ai sauvé... c'est aussi l'un de mes pouvoirs, sauver les innocents. Tout va bien, alors regarde-moi, concentre-toi sur moi et uniquement sur moi.
(Touché par une émotion: sérénité)

_________________
YouTube: Jyc Row
SoundCloud: Jyc Row
Facebook: Iamjycrow
Twitter: @Jyc_Row
avatar
Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 476
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 23
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Sam 3 Oct - 11:48

Un spoiler car c'est long:
La vache, c’que c’est moche ce que tu viens de t’acheter Mama Elf. Hahaha, nom d’un chien c’que t’as l’air ridicule là-dedans…

*Fuck You *, voilà ce que j’aurais voulu lui dire, mais comme Kanos l’avais dit, il ne servait à rien de lui répondre de cette façon, je la regarde alors, un air un peu déçut.

-Dixit la personne qui est en soutien-gorge.

Quand on se moque de l’apparence de quelqu’un, on fait attention à la sienne en premier.

-Moi j'la trouve jolie."
Kune lacha alors l’homme et revint vers moi,
"Oh, vous savez, il n'y a pas grand chose à dire sur les cerfs. On les regarde, on passe à côté, quelques amateurs de chasse en font des proies. Ce sont des animaux comme les autres, du moins là où on pourrait en trouver, parce que je doute que vous en voyiez ici, en ville."

Je vois, j’attendrais donc que nous soyons a l’extérieur de la ville pour l’appeler.

"Boah ? Vous avez sérieusement besoin d'armes pour vous sentir en sécurité, vous les Scions ? Attendez, que je montre ce que c'est, la vraie puissance... Vous voyez l'immeuble là bas ? Cinq, quatre, trois, deux, un..."

Mais qu’est-ce-que…… l’immeuble, que pointait du doigt Rachid venait de se désagréger dans une intense lumière. L’immeuble venait de disparaitre en un seul instant. Mon regard se posa alors sur Rachid, sont expression était des plus improbable, il n’avait pas une once de remord, ou même d’une quelconque émotion, rien ne transparaissais sur son visage.

« Alors c’est donc ça… La puissance d’un Orion… »

Je regarde alors Kanos, des lianes apparurent alors tout autour de lui, qu’était-il entrain de faire ?

« Mais détruire en simple loisir ? Non… Je n’ai pas besoin d’arme, mais je les utilise pour éviter de blesser ceux qui me sont chère. Ceux que j’ai juré de protéger. Alors je te le dit en d’autres termes : Orion. Tient-toi à carreau… »

Les lianes qui se lié avec Kanos l’avait fait disparaitre sous, un enchevêtrement de lianes. Une forme était maintenant discernable et continuais de grossir et de grandir. 3 mètre, c’était a présent la taille de cette chose qui s’arrêta brutalement de grossir et éclata, projetant des lianes tout autour de lui pour libérer un nuage de fumé blanche.
La puissance dégagé par ce qui ce trouvais dans cette fumé était incroyablement forte, a vrais dire, je n’avais jamais ressentie une puissance comme celle-ci. Sans doute du fait que je n’avais jamais vraiment côtoyé d’autres scions comme lui.
La fumé se dissipa, révélant a la place de Kanos, un gigantesque renard à cinq queue rousse et blanche.

« Où nous nous occuperons de ton cas. »

La bête, non, Kanos venais de parler, il avait une voix bien plus fort et dangereuse. Aussitôt, les 6 serviteurs de Kanos se placèrent autour de Rachid et se transformèrent également. Gardant leurs aspect humanoïde mais leurs têtes devint celle d’un renard, tandis que des griffes apparurent à leurs mains. 5 des serviteurs possédèrent 4 queues tandis que le 6eme lui en avait 6. Je ne savais pas trop ce que cela signifié, mais je demanderais à Kanos directement quand il redeviendra normal.
C’est alors que Finola entra en action, enfin elle avança vers Rachid en bousculant toutes personnes sur son passage, visiblement, elle était dans une rage incontrôlable. A ce moment, Kunee lâcha mon bras et se planta entre Rachid et les 8 autres personnes du groupe.

Il se passa alors un autre évènement surnaturel, Kunee semblât absorber les ombres environnantes et une étrange musique provenait de lui. Son ombre grossit alors brutalement et quelque chose en sortit lentement, quelque chose d’énorme a première vue.
Une pâte, puis deux, suivit non pas d’une mais trois gueules pleines de crocs. Il ne fallait pas être très intelligent pour savoir qu’il s’agissait de Cerbere
Kunee avait disparue, enfin non, en réalité il se trouvait à présent accroupi au sommet de l’une des têtes de Cerbere.

- ... Maître Kunee désire exprimer ses pensées suivantes : "Restons calme, voulez-vous, cet Orion n'est pas encore réformé, nous devons donc améliorer nos relations, et faire preuve d'une compréhension commune, le tout dans une ambiance calme." ... Et c'est pour cette raison, j'imagine, que vous avez invoqué Cerbère et moi-même dans une tel ambiance, Maître...

Moi qui crue pendant un bref instant que Cerbere venait de parler, il en était en réalité tout autre chose, une personne en tenue de major-d’homme se trouvait aux pieds de Cerbere et venais de traduire pour nous le langage de Kunee.

-Que dalle DJ !

Finola fit alors preuve d’une grande souplesse car elle réalisa plusieurs mouvements d’acrobatie pour passer par-dessus Cerbere et se rapprocher de Rachid. Elle détruit alors son siège ce qui le fit tomber, mais la femme irlandaise le rattrapa avant une nouvelle fois de le jeter au sol.

-Monsieur souhait quitter le camp des titans pour nous rejoindre et bute des innocents devant eux juste pour se la péter ! Et ça je laisse pas passé. J’emmerde la mission et la bureaucratie, ce type crève ! finit-rllr de dire en lui tirant dessus.

A ce moment, Rachid se roula sur le côté pour éviter le tir.
"Ok... Finola, c'est ça ? Maintenant que la serénité propre à la Lune vous a calmé et vous empêche actuellement de m'abattre, je vais pouvoir répliquer. Tout les Dieux ne sont pas des enfants de choeur, que je sache ; et certains ont même été spécialisés dans la création de catastrophes ; les Titans ne sont pas toujours mauvais !
En parlant de catastrophe, parlons de votre père, Midir, je crois. Ce connard qui vous sert de père a ravi à un roi sa femme, puis a triché à une partie de jeu afin de faire déposséder le monarque, avant enfin de substituer la reine par la princesse, pour que l'ex-dirigeant ait le déplaisir de se taper sa fille en se rendant compte que sa femme est perdue à jamais. C'est vous la fille de cette ignoble salaud, et vous vous pensez à l'aise pour parler de justice ? Il est temps de redescendre sur Terre, l'alcoolique !"

J’entendis alors le son des gyrophares de police qui se rapprochaient. Mais ce fut autre chose qui attira mon attention, en retrait de la foule en panique, je vis un petit lapin blanc, semblable à un lapereau échappé de ménagerie, nous observer depuis un porte-bagages. JE ne savais pas pourquoi, mais quelque chose me disais de le suivre. Tandis que je gardais mon regard fixé sur le lapin blanc, j’entendais les paroles de mes comparses.

«Finola, en arrière! En quoi cela les péchés du Père excuse l’act que tu commets Orion ?! Pourquoi ? Pourquoi cherches-tu à changer de camp Orion ? Tu sembles pourtant bien ancré dans tes habitudes de destruction. Qu'est ce qu'il nous prouve que cherche réellement à le faire? Je suis prêt à me calmer si tu explique ton geste. Donne nous une raison de te croire, car je suis tenté de suivre Finola dans sa démarche et m'occuper de toi! »

-Sans offense, monsieur Bhargavi, mais vous n'avez fait aucune victime.

Cette dernière phrase me rassura ; je reconnue la voix de Katya, je ne savais pas comment elle avait fait, mais s’il n’y avait au final aucune victime, alors il n’y avait plus de problème. Mais moi, je voulais attraper ce lapin, une intuition.
C’est ainsi que je partie à toute vitesse en direction du petit lapin. JE passe alors sous la forme transformé de Kanos en ne disant qu’une seul phrase.

-Je vous retrouve plus tard, ne m’attendais pas.

Je fil alors à travers la foule en direction du lapin sans jamais le quitter des yeux. Pourquoi courais-je en direction de ce lapin ? Je n’en savais trop rien, mais quelque chose cloché. Et j’avais bien l’intention de savoir quoi.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 730
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Nyami-chan le Sam 3 Oct - 12:59

- Que dalle DJ !
A peine avait-il invoqué Cerbère et Charon, Kunee souffla d'être ignoré, alors que Finola passa au-dessus de son chien.
Il tendis la main pour l'attraper, malgré son incapacité de crier "HEY !" mais évidemment, elle s'en fichait, et continua de vouloir tuer l'Orion, lui pointant maintenant un flingue sur la tempe.
- Monsieur souhait quitter le camp des titans pour nous rejoindre et bute des innocents devant eux juste pour se la péter ! Et ça je laisse pas passé. J’emmerde la mission et la bureaucratie, ce type crève !
Mais apparemment, Rachid n'avait pas besoin de son aide.
Il calma la scion irlandaise relativement facilement, forcément surnaturellement.
- Ok... Finola, c'est ça ? Maintenant que la sérénité propre à la Lune vous a calmé et vous empêche actuellement de m'abattre, je vais pouvoir répliquer. Tout les Dieux ne sont pas des enfants de chœur, que je sache ; et certains ont même été spécialisés dans la création de catastrophes ; les Titans ne sont pas toujours mauvais !
En parlant de catastrophe, parlons de votre père, Midir, je crois. Ce connard qui vous sert de père a ravi à un roi sa femme, puis a triché à une partie de jeu afin de faire déposséder le monarque, avant enfin de substituer la reine par la princesse, pour que l'ex-dirigeant ait le déplaisir de se taper sa fille en se rendant compte que sa femme est perdue à jamais. C'est vous la fille de cette ignoble salaud, et vous vous pensez à l'aise pour parler de justice ? Il est temps de redescendre sur Terre, l'alcoolique !

... Ouch.
Mais en même temps, il fallait bien garder à l'esprit qu'il n'était qu'à moitié humain, l'autre moitié divine, et pas forcément sympathique quant-a-la première moitié.
- Finola, en arrière !
La voix de Kanos raisonna, suivit d'un grognement puissant de Cerbère.
- En quoi cela les péchés du Père excuse l’act que tu commets Orion ?!
Détruire un immeuble rempli de civil en guise de démonstration ? Et tu oses dire que tu souhaites changer de camp.  Je pensais que les Orions étaient bien plus malins que cela.

Le renard se redressa, et Cerbère également, au cas où.
- Pourquoi ? Pourquoi cherches-tu à changer de camp Orion ? Tu sembles pourtant bien ancré dans tes habitudes de destruction. Qu'est ce qu'il nous prouve que cherche réellement à le faire? Je suis prêt à me calmer si tu explique ton geste. Donne nous une raison de te croire, car je suis tenté de suivre Finola dans sa démarche et m'occuper de toi !
Kunee claqua des doigts, attirant l'attention de son majordome, puis signa tandis que Charon produisit une traduction en direct.
- Mon maître dit : "Scion ou Orion, Dieu ou Titan, tous ne sont pas obligatoirement bons envers les mortels, et cela vaux aussi pour leur descendance, que cela nous plaise ou non, il serait hypocrite de notre part de jeter la pierre à un autre vis-à-vis de certain de nos héritages. De plus, dois-je vous rappeler que notre mission ne se limite qu'à emmener Mr. Rachid aux enfers, et pas de juger ses intentions quant-aux humains ? Il n'a encore rien fait d'injuste ou de traitre face au panthéon qu'il veut rejoindre, destruction n'est pas égale à trahison dans notre cas.
Kunee s'arrêta, avant d'ajouter quelques chose en se tournant vers l'Orion, suivi d'une traduction.
- "Je suis néanmoins aussi curieux à la raison qui vous pousse à changer de camps, mon cher."
La voix de Katya se fit entendre.
- Sans offense, monsieur Bhargavi, mais vous n'avez fait aucune victime.
Un sourire radieux se dressa sur les "lèvres" squelettiques sous la capuche de Kunee.
- "Voilà qui arrange tous !"
Le fils d'Hadès entendit alors Aurore parler, puis la vit partir en direction de quelque part. Il leva la main dans sa direction.
- Je vous retrouve plus tard, ne m’attendais pas.
- "NON ! MAMA ELF !"
Kunee signa alors "Tu peux arrêter de traduire, Charon".
- Mes excuses, Maître Kunee.
Le fils d'Hadès descendit de l'une des tête de son chien, lequel continua à garder sa forme, jusqu’à se que Kanos reprenne sa forme humaine.
Il leva un pouce dans la direction de Katya, mais détourna le regard parce qu'elle était apparemment occupé avec Aya.
La police aussi se fit entendre, et encore une fois, Charon fit une traduction.
- "Nous devrions peut-être bouger, ils nous sera durs d'expliquer tous ça aux mortels... je veux dire, à la police."
Kunee siffla, et Cerbère, malgré son refus, quant-à Kanos, reprit une taille de chien, certes plus grand que la normale.
Kunee fit ensuite tourner sa lance derrière lui, puis s'approcha de Rachid, lui tira un peu sur la manche, pour bien démontrer qu'il fallait partir.
Il désira ensuite partir du côté de la fille d’Apollon, en courant pour la rattraper, suivi de son chien et de son majordome.
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 293
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Sam 3 Oct - 16:33

"Ne t'inquiète pas, tout va bien aller. Souffle, respire, concentre-toi sur ma voix.
-...
-Personne n'est mort, je les ai sauvé... c'est aussi l'un de mes pouvoirs, sauver les innocents.
-...
-Tout va bien, alors regarde-moi, concentre-toi sur moi et uniquement sur moi."

Elle entendait la voix de Katya comme un écho qui lui sortait de l'esprit, elle regardait son amie avec ses yeux vides toujours noyés dans les larmes. Larmes qu'elle ne sentait d'ailleurs même pas sur ses joues, elle ne se rendaient compte de leur présence que lorsque qu'elles retombaient sur ses mains. Alice n'était pas animée, la poupée avait doucement glissé à côté d'Aya.

"Min'na... Daijōbu?"

Aya se répétait lentement cette phrase, histoire d'essayer d'augmenter l'ampleur du réconfort que Katya tentait de lui donner. Elle tourna légèrement la tête vers les autres pour voir ce qu'il se passait. Elle était calme... Mais calme ne voulait pas forcément dire serein ou tranquille, il lui fallait sans doute encore du temps. Mais Aya faisait confiance à Katya pour cela, ce n'était pas la première fois que cela se passait et ça ne sera sûrement pas la dernière. Mais elle avait quand même une certaine appréhension.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 406
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Sam 3 Oct - 21:07

« Finola, en arrière! En quoi cela les péchés du Père excuse l’act que tu commets Orion ?! Pourquoi ? Pourquoi cherches-tu à changer de camp Orion ? Tu sembles pourtant bien ancré dans tes habitudes de destruction. Qu'est ce qu'il nous prouve que cherche réellement à le faire? Je suis prêt à me calmer si tu explique ton geste. Donne nous une raison de te croire, car je suis tenté de suivre Finola dans sa démarche et m'occuper de toi ! »
- Ok, si c'est réellement ce qu'il faut... Je vais devoir vous calmer réellement, parce que sinon, on n'y arrivera jamais !"

Aussi, à ce moment, il tendit la main à Kanos, comme il l'avait fait pour Finola, et celui-ci vit avec le plus grand étonnement sa forme de renard se dématérialiser, refaisant de lui à nouveau un humain, bien que torse nu. Et lui aussi, sans la moindre capacité de faire preuve d'hostilité.
- Sans offense, monsieur Bhargavi, mais vous n'avez fait aucune victime.
- Tant mieux, ce n'était pas mon but premier."
- Mon maître dit : "Scion ou Orion, Dieu ou Titan, tous ne sont pas obligatoirement bons envers les mortels, et cela vaux aussi pour leur descendance, que cela nous plaise ou non, il serait hypocrite de notre part de jeter la pierre à un autre vis-à-vis de certain de nos héritages. De plus, dois-je vous rappeler que notre mission ne se limite qu'à emmener Mr. Rachid aux enfers, et pas de juger ses intentions quant-aux humains ? Il n'a encore rien fait d'injuste ou de traitre face au panthéon qu'il veut rejoindre, destruction n'est pas égale à trahison dans notre cas. Je suis néanmoins aussi curieux à la raison qui vous pousse à changer de camps, mon cher.

Rachid sembla alors se calmer lui aussi, ce qui était en partie expliqué par le fait qu'il ait réduit à néant la capacité de lui faire du mal de ses deux plus grands détracteurs. Tandis que Katya rassurait Aya, et qu'Aurore partit en direction d'un endroit qu'il ne pouvait voir actuellement, il se mit à expliquer : "La plupart des Titans attirent des Scions dans leur camp en leur faisant miroiter la puissance. Mais de mon côté, je pense que les Dieux sont plus tempérés. Après tout, les Titans cherchent à répandre le plus possible leur spécialité, en plus de vouloir guerroyer contre les divinités ; or, ce n'est pas la priorité principale des Dieux. Cet argument semble être suffisant.
Ah, sinon, où est partie Aurore ? Il n'y a qu'un porte-bagages, là bas, non ?"

- "Nous devrions peut-être bouger, ils nous sera durs d'expliquer tous ça aux mortels... je veux dire, à la police."
- Effectivement. Par contre, si vous pouviez dire à Kunee de lâcher ma manche, s'il vous plaît... Je ne suis pas très tactile.
J'ai un moyen de transport rapide et efficace, mais il nécessite d'attendre que la Lune soit visible. Sinon, j'ai une voiture, même si ça sera plus lent."

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par KuroNyra le Sam 3 Oct - 21:49

Quand Kanos retrouva de force sa forme normal, ses traits devinrent aussitôt plus calme tandis qu’il recula d’un pas.
« La plupart des Titans attirent des Scions dans leur camp en leur faisant miroiter la puissance. Mais de mon côté, je pense que les Dieux sont plus tempérés. Après tout, les Titans cherchent à répandre le plus possible leur spécialité, en plus de vouloir guerroyer contre les divinités ; or, ce n'est pas la priorité principale des Dieux. Cet argument semble être suffisant.
Ah, sinon, où est partie Aurore ? Il n'y a qu'un porte-bagages, là-bas, non ? »

Kanos ne regarda pas ou était Aurore, elle savait visiblement se débrouiller, cependant il désigna Izumi du doigt et lui fit rapidement signe de la retrouver.
Aussitôt la renarde reprit une forme entièrement humaine et partit retrouver Aurore. Les autres serviteurs reprirent également forme humaine.
Haïko de son côté retira son manteau qu’il posa sur les épaules de Kanos. Un long manteau bleu suffisant pour le tenir chaud. Les seuls choses qui restaient de ses vêtements précédents sur le haut du corps étaient la ceinture portante les différentes armes.
Cependant, cela ne pouvait pas cacher son torse plutôt musclé, barré d’une longue cicatrice.
Le Scion tenait toujours en main son Katana rangé dans son fourreau et ne quitta pas Rachid du regard.
« Nous devrions peut-être bouger, il nous sera durs d'expliquer tout ça aux mortels... je veux dire, à la police.

- Effectivement. Par contre, si vous pouviez dire à Kunee de lâcher ma manche, s'il vous plaît... Je ne suis pas très tactile.
J'ai un moyen de transport rapide et efficace, mais il nécessite d'attendre que la Lune soit visible. Sinon, j'ai une voiture, même si ça sera plus lent. »


Kanos poussa un petit soupir, et croisa alors les bras.
« Trop nombreux pour une voiture. Nous sommes 7 riens que mes serviteurs et moi-même. J’ignore comment tu as fait Rachid, mais évite ce genre d’action par la suite. Mais j’admets être… Impressionné par ta puissance. » Conclu-T’il avec un sourire mystérieux.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 485
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Sam 3 Oct - 22:30

L’Orion esquiva les balles, avant de lui envoyer un sort. La jeune irlandaise ne voyait que ça à sa soudaine baisse de colère et incapacité de lever son flingue vers lui. Ensuite ce batard commença à justifier son acte en prenant son père comme exemple. Puis, parce que évidement il n’avait pas encore prouvé qu’il en avait dans le pantalon, il rabaissa Kanos en le faisant revenir à l’état humain.
Katya fit remarquer que Rachid n’avait fait aucune victime, mais ça ne changera rien au fait qu’il avaient quand même tenté d’en faire juste pour son bon plaisir.
Rachid, alors, commença à demander de partir, comme si de rien n’était.
Finola serra le poing et le lança vers lui. Mais s’arrêta juste à quelques centimètre de son visage, incapable d’aller plus loin. Toujours le bras tendu en avant, le regardant droit dans les yeux, la jeune femme dit d’une voix toujours remplie d’une certaine colère.
-Tu croix que j’en ai quelque chose à foutre de mon père ? Je sais parfaitement bien que les dieux sont des enculés, mais ça ne m’empêche pas d’envoyer ceux qui les aident à pourrir le monde en enfer. Tu vaux pas mieux qu’une engeance sal con !
Finola ramena son poing au niveau de ses hanches, mais continua de fixer l’Orion avec un regard meurtrier.
« Trop nombreux pour une voiture. Nous sommes 7 riens que mes serviteurs et moi-même. J’ignore comment tu as fait Rachid, mais évite ce genre d’action par la suite. Mais j’admets être… Impressionné par ta puissance. »
-Compte-en 6 pour le Transport Kanos. Moi j’me casse…
Finola passa à coté de tout le monde, et en profita pour remettre son haut. Puis elle se retourna une dernière fois vers le groupe.
-Si vous voulez risquer votre vie pour un mec qui se fiche complètement de celle des autres et veut nous faire croire qu’il se repent, libre à vous. Moi j’protège pas un enculé de la sorte.
La jeune irlandaise envoya un dernier regarde sur Rachid, suivie d’un majeur levé en sa direction, avant de se retourner et de s’en aller en bousculant les personnes sur son passage.

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 860
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Sam 3 Oct - 22:40

Je continuais ma course à travers la foule en direction du petit lapin blanc. Il ne bougeait pas, me regardant fixement.
Je fini par arriver a son niveau, il n’était pas plus grand que mes deux poings mis bout à bout, ses deux petites oreille blanche tourné de temps en temps et sa petite frimousse remue en hument l’air.

-Mais qu’est-ce-que tu fais ici toi, tu es perdu ?

Je regarde aux alentour, pas la moindre trace d’une animalerie ou d’une quelconque cage.

-Aller, je te prends avec moi, je vais bien m’occuper de toi.

Je pris alors avec une grande délicatesse le petit lapereau, qui ne fit aucun mouvement brusque, il se laissé faireet le plaça sur mon épaule gauche. Je retourne alors sur mes pas pour rejoindre le groupe, peut-être que certains d’entre eux pourrons dire s’il s’agit d’un simple lapin ou d’autre chose. Tendis que je commençais à faire demi-tour, je vis une des serviteurs de Kanos chercher quelque chose, ou quelqu’un. Je m’approche donc d’elle et le hasard voulu qu’elle ce trouve dos à moi.

-Tu cherche un truc ?
- Toi, Kanos voulait s'assurer que tout allait bien.
-Je vais bien, tien, puisque tu es la, est-ce-que tu arrverais par le plus grand des hasard a déterminer la nature d’un animal en le voyant voir en le touchant ? Dis-je alors en désignant du doigt la petite boule blanche qui regardait Izumi sans bouger.
- Nope, désolé. Moi je contrôle l'eau. Mais pas grand-chose de plus.
-Mhh, c’est dommage, tant pis, rejoignons les autres … alors comme ça Kanos se faisait du souci pour moi ?
- Fais plutôt tâche de perdre un membre de l'équipe dès la première mission non? Et puis... Dison qu'il a ses raisons de vouloir protéger les autres.
-Je vois … mais tu sais, je suis une chasseresse et une traqueuse, je vous aurais retrouvé sans grande difficulté, il faudra d’ailleurs que nous soyons plus discret dans nos déplacement à venir.
- Ouais mais bon, je suis les ordres de mon patron.

Nous finîmes par rejoindre le groupe, Kanos avait repris sa forme humaine et portait un large manteau bleu, mais on pouvait voir son torse avec une large cicatrise le parcourant.

-Bon, j’ai une annonce à faire, y aurait-il une personne parmi vous capable de me dire si cette adorable boule de poil est un vrais lapereau ou pas. Il nous regardait depuis un promontoire sans réaction depuis un petit moment, ce qui n’est clairement pas le comportement d’un lapin normal … Tien, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose, mais je sais pas quoi, étrangement je me sens mieux …
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 730
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Jyc Row le Dim 4 Oct - 12:43

Katya ne prettait aucunement attention à ce qu'il se passait autour de l'Orion. A vrai dire, elle était surtout préoccupée par l'état d'Aya.
- Voilà... personne n'est blessé, tout va bien. Et regarde, Aurore a ramené un petit lapin... Et si tu veux, je pourrai demander à Nadeshiko, si elle est d'accord, si elle veut bien se transformer en petit renard tout doux et tout mignon.
*Même si sur le coup... je suis également curieuse*

Puis, quelque chose attira l'attention de Katya : Finola qui commençait à partir.
- Ne bouge pas, je reviens tout de suite.

Elle se mit à suivre Finola, la dépassa et se mit devant elle :
- Je sais ce que tu peux ressentir, mais je pense qu'il ne faut pas que tu partes. Même si celui-là est un connard, il faut quand même faire notre mission. J'avoue que ça ne me plait pas plus qu'à toi, mais c'est notre devoir. De plus... il pourrait y avoir un "accident" durant la mission, où il pourrait perdre un bras, une jambe, la vie peut-être... Je te conseille juste de garder la tête froide et de réfléchir à une manière de te venger en restant près de lui. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour Ash, on ne sait jamais ce qui peut arriver si tu ne gardes pas tes "ennemis" auprès de toi. Ne m'oblige pas à utiliser mon Ordre Direct pour t'y forcer... tu seras plus utiles si tu viens de ton plein gré et ne pense même pas à me menacer ou à me frapper, ça ne marchera plus car j'ai un contre certes extrême, mais nécessaire...

_________________
YouTube: Jyc Row
SoundCloud: Jyc Row
Facebook: Iamjycrow
Twitter: @Jyc_Row
avatar
Jyc Row
Belgian Musician
Belgian Musician

Messages : 476
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 23
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 4 Oct - 13:42

Lorsqu'il vit le lapin, les yeux de Rachid s'agrandirent, pouvant très clairement montrer l'idée de la pensée *Oh bon dieu, tout mais pas ça !*
Ainsi, se jetant brusquement sur le lapin, il passa une de ses mains autour du cou pour l'étouffer, tandis que la seconde était occupée à tenter de lui crever les yeux. Comme ça, sans donner de raisons.

Les sirènes de police sont de plus en plus proches. Et le crissement de pneus entendu montre clairement que les agents de la loi sont arrivés. Alors de là, plusieurs choses sont envisageables : passer en force, détourner les policiers de leur travail, ou fuir en prenant un chemin détourné en utilisant les dons de chacun.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Dim 4 Oct - 13:59

"Voilà... personne n'est blessé, tout va bien. Et regarde, Aurore a ramené un petit lapin...
-? Usagi?
-Et si tu veux, je pourrai demander à Nadeshiko, si elle est d'accord, si elle veut bien se transformer en petit renard tout doux et tout mignon."

A peine le mot "lapin" avait été prononcé, Aya semblait être sortie de sa demi-inconscience, cherchant l'animal du regard.

"Ne bouge pas, je reviens tout de suite."

Elle ne fit même pas attention au départ de Katya, son regard venait de trouver ce qu'elle cherchait.

"Il est tout blanc~!"

Les yeux de la japonaise se mirent à pétiller de joie, elle avait l'impression de voir en face d'elle un des personnages de son conte préféré. Elle ramassa sa poupée s'avança vers Aurore en sautillant, comme si ce qu'il s'était passer il y a quelques instants n'avaient plus le moindre effet sur elle.
Mais une nouvelle réaction de la part de l'Orion figea Aya sur place: ce dernier était en train d'essayer de tuer le petit animal. Ça en été trop pour la jeune japonaise. Elle sortit le cutter de sa poupée avant de la jeter au sol, et se précipita vers l'Orion, le regard rempli de haine. Elle le frappa d'abord au visage afin de lui faire retirer sa prise sur le lapin et de le faire chuter au sol, puis se jeta sur lui, le maintenant à terre par le cou, qu'elle serrait d'une main sans chercher à l'étouffer, lui plaçant son arme devant son visage. Pendant que les forces de police semblaient se rapprocher, Aya ne cessait de lancer des injures et des menaces de mort en japonais, rendus incompréhensible à cause de sa rage.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 406
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 4 Oct - 14:16

Santé de Rachid :

.-0.-1.-2.-4
Superficiel[8/8][18/18][0/18][0/18]
Grave[0/8] [0/18] [0/18] [0/8]
Critique[0/8] [0/18] [0/18] [0/18]
Le coup fut assez phénoménal, envoyant voler Rachid à trois mètres alors qu'une volée de sang jaillissait de son visage, tandis que le cutter fut réduit en pièces par la poigne destructrice de la jeune fille. Il aurait pu probablement aller plus loin, mais la profonde marque qu'il avait laissé dans le sol prouvait qu'il avait été freiné d'une manière assez violente. Et même après ça, il n'eut pas de répit, se faisant maintenir à terre par Aya, complètement impuissant et trop désemparé pour faire quoi que ce soit actuellement.
Pendant ce temps, le lapin tomba au sol, et resta complètement passif, observant tout ce qui se passait autour de lui d'une manière très calme et totalement indifférente au tumulte autour de lui.


Dernière édition par Dr. Bard le Dim 4 Oct - 16:22, édité 1 fois

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Nyami-chan le Dim 4 Oct - 14:45

Kunee lâcha donc la manche de Rachid, avant de signer "Je suis muet, pas sourd." en reprenant sa forme de chair.
Il reprit son sourire quand Mama Elf revint avec un... lapin ?
Un lapin blanc apparemment inoffensif.
Rachid se hâta alors vers la fille d'Apollon, tandis que Kunee et sa clique haussèrent chacun un sourcil.
L'Orion se mit alors en tête d'étrangler le lapin.
Décidément, cela était bien étrange.
Puis Aya couru vers lui, cutter à la main, et commença à blesser Rachid.
Déjà alerté par les sirènes indiquant que la police venait d'arriver, voilà que le fils d'Hadès devait gérer une "crise" de la scion japonaise.
Kunee claqua des doigts, et Charon saisi Aya par en dessous des bras, la soulevant pour l’empêcher de tuer leur client, et aussi de blesser quelqu'un d'autre avec son cutter.
- Mon Maître vous supplie de vous calmer, ma chère.
Pendant ce temps, Kunee regarda autour de lui et vit le lapin, pas le temps de réfléchir, ils devaient agir et puis, ils pouvaient toujours demander la raison de l'attaque après.
Le fils d'Hadès siffla, et Cerbère vint à ses côtés.
Kunee saisi alors le lapin par les oreilles, et l'envoya dans la gueule de son chien, dont trois tête sortir subitement pour se chamailler la nourriture, déchiquetant l'animal, puis disparurent une fois celui-ci avalé.
Charon déposa alors Aya, tendis que Kunee s'accroupit près de Rachid, il signa alors à son majordome, que celui-ci traduisit.
- "Quelqu'un connaitrait-il des sorts de soin, il s'agit de notre client, après-tous, personne ici ne pense à nos possibles récompenses ?"
Les sirènes virent rappeler les scions à l'ordre.
- ... "Sérieusement, que quelqu'un le soigne qu'on puisse rapidement se tirer."
Kunee ajouta "Vous rentrerez dans mon sanctum, Cerbère et toi, je me débrouillerais avec les ombres."
- A vos ordres, Maître Kunee.
Cerbère répondit avec un aboiement rauque, en léchant le sang sur ses babines.


Dernière édition par Nyami-chan le Dim 4 Oct - 16:57, édité 1 fois
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 293
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par KuroNyra le Dim 4 Oct - 15:21

Kanos regarda avec un regard fixe l’action qu’il s’était produit.
Il comprenait parfaitement la réaction d’Aya. Lui-même l’act le révulsait… Mais il était également interloqué par ce lapin qui sortait littéralement de nulle part.
Si Kunee ne s’en était pas occupé, il l’aurait tranché en deux. Qui sait, peut-être était-ce un espion ?
Il se rapprocha alors de Rachid.
« Du calme, on va s’occuper de toi. »
Il fit alors signe à Haïkou de se rapprocher.
« Il peut utiliser ses flammes pour cautériser la plaie dans le besoin. Mais mieux vaut garder cela en dernier recours. Je vais voir Aya pour la calmer. »
Le Scion s’approcha alors d’Aya et lui parla alors en Japonais.
« "Du calme, ce lapin n’était pas normal et probablement un espion potentiel. Rachid à peut-être potentiellement sauver nos vie Aya."* »


*Dit en Japonais, parce que je vais pas apprendre complètement le japonais comme ça.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 485
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Night Wing le Dim 4 Oct - 16:43

A peine venais-je de déposer le lapereau au sol que Rachid se rua dessus dans le but de le tuer, je ne réagis pas, j’étais trop sous le choc pour ce faire, et comme s’il n’y avait que ça, Aya ce précipita sur l’Orion l’empêcher de tuer la petite boule de poile.
L’impact fut violent, tellement violent que Rachid fut projeté au loin dans une gerbe de sang sortant de sa bouche. Cela aurait-put s’arrêter ainsi, mais c’était sans compté sur l’énergie débordante dont fit preuve la petite japonaise qui continuait de marteler l’indien de ses poings.

Mon regard se dirigea vers le lapin et me fis froncer les sourcils, il n’avait pas bougé, enfin il était toujours dans cette sorte de passivité la plus totale. Pas la peine de chercher plus loin, au vue de la réaction de Rachid et de celle du lapin, il était claire qu’il ne s’agissait pas d’un lapin ordinaire.
Tant pis, moi qui voulais m’occuper de lui, pour le relâcher par la suite et en faire un repas, il mourra dans l’instant. Ce qui se produisit, mais pas par ma main, car ce fut Kunee qui le saisie par les oreilles et le lança aux têtes de Cerbère qui n’en fit qu’une bouché avant de reprendre sa forme de canidés lambda.

- "Quelqu'un connaitrait-il des sorts de soin, il s'agit de notre client, après-tous, personne ici ne pense à nos possibles récompenses ?"
Les sirènes se firent de plus en plus proches et j’entendis leurs pneus crisser pour s’arrêter.
- ... "Sérieusement, que quelqu'un le soigne qu'on puisse rapidement se tirer."
Je m’approche alors de l’Orion mais Kanos était plus rapide que moi.

« Du calme, on va s’occuper de toi. « Il peut utiliser ses flammes pour cautériser la plaie dans le besoin. Mais mieux vaut garder cela en dernier recours. Je vais voir Aya pour la calmer. »
-Les flammes ne seront pas nécessaires, je peux le soigner, poussez-vous.

Je place alors ma main sur son front et passe mon autre main sur toute la surface de son corps pour identifier les plaies que je n’aurais pas vue en le regardant. Il était en très mauvaise état, et nous devions faire vite, la police n’allait pas tarder à arriver.
[Utilisation de ma compétence qui donne accès aux points de vies et affliction d’une personne observé pour savoir exactement où sont les dommages a réparer (gratuit)]
Je ferme les yeux, me concentrant davantage sur mon but, le sauver. J’ouvre son haut et place mes deux mains sur torse en effectuant de léger mouvement de vas et viens, mes paumes ne sont pas en contact avec son corps, mais une très légère lumière peux être vue entre les nos deux peau, une lumière non pas lumineuse chaude et d’or, mais tout au contraire, une lumière froide et argenté. Mes lèvres bouges, je pris mes dieux, je pris mon parent divin pour qu’il me donne la force de réussir, la lumière deviens un peux plus forte et d’un coup, je plaque mes deux paumes contre son torse, toute la lueur disparais alors dans sa plaie et se repend dans son corps, parcourant chaque fragment de son être afin de le réparer.
[Utilisation de la capacité à soigner des dégâts (1L)] suivit [capacité à réduire les plaies d’une cibles (1Volonté)]

Je rouvre les yeux, les saignements ont cessé et j’approche alors mon visage du sien et murmure quelques mots à son oreille.

-Ne me fais pas regretter de te sauver Rachid, Kunee est moi-même devons être les deux seul personnes à ne pas vouloir te tuer. Attention, ça va piquer un peu.

Alors une lumière plus intense sort de mes mains et travers son corps.
[Augmenter la résistance à la douleur de quelqu’un (2L)]

-tes blessures internes vont mettre un peu plus de temps pour guérir, je viens donc de te donner une résistance a la douleur pour mieux nous suivre, nous ne pouvons combattre la police, la fuite reste notre seul solution pour ne pas faire plus de dégât que nous en avons déjà causé. Finis-je de dire en me relevant.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 730
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Maliki Saria le Dim 4 Oct - 16:53

Même si l'Orion avait sacrément pris, Aya trouvait que ce n'était pas assez. Alors qu'elle l'insultait de tout les noms, elle sentit quelque chose l'attraper pour l'éloigner, tentant une faible résistance étant consciente qu'il fallait laisser l'Orion en vie. Elle se tourna pour voir un étrange personnage, visiblement sous les ordres de Kunee. Le Scion muet, par ailleurs, siffla son familier, le Cerbère, et se dirigea vers le lapin.

"...? Kunee-senpai?"

A l'instant même où Kunee jeta la pauvre créature aux crocs et à l'appétit du Cerbère, Aya lâcha un cri choqué, regardant la fourrure blanche se déchirer et s'immaculer de sang avant de disparaître respectivement dans les trois têtes. Lorsque le serviteur de Kunee la posa, elle se laissa tomber au sol en position assise, pleurant silencieusement la mort du pauvre petit lapin. C'est alors que Kanos s'approcha d'elle, lui parlant dans sa langue maternelle.

"Du calme, ce lapin n’était pas normal et probablement un espion potentiel. Rachid à peut-être potentiellement sauver nos vie Aya.
-... Na...ni?"

Aya était à présent horrifié. Horrifié par la potentielle vrai nature du lapin mais aussi par ce qu'elle venait de faire. Elle regarda Kanos, puis Kunee, puis Aurore qui se dirigeait vers l'Orion pour le soigner, le tout rajouté à de la culpabilité et de la panique. Bien que l'Orion semblait pouvoir être tirer d'affaire, elle se rendit vite compte qu'elle était sur le point de tuer un innocent.
Ses jambes se raidirent, elle prit sa tête entre ses mains et poussa un hurlement accompagné de sanglots. La Scion japonaise ne contrôlait plus la moindre émotion, tout semblait surgirent d'un coup.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 406
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par KuroNyra le Dim 4 Oct - 16:59

Kanos attrapa Aya et la prit entre ses bras, faisant reposer sa tête contre son corps pour essayer de la contenir.
« Du calme, du calme, concentre-toi sur ma voix Aya ! Concentre-toi ! »
Tout en parlant dans sa langue natale il essayait de garder le contrôle des mouvements d’Aya. Elle était en pleine crise.
« On va le soigner, tu n’as rien fait de mal. Calme-toi Aya… Calme-toi. Tout va bien aller ! »
Visiblement, Kanos cherchait à réconforter et à calmer Aya. Restait à savoir si elle pourrait se concentrer sur lui.
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 485
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 4 Oct - 17:31

Une voix en hindi amplifiée par un haut-parleur retentit, suivie de sa traduction en anglais :
"Ne bougez pas ! Tout cet aéroport est mobilisé pour une investigation ! Nous avons entendu plusieurs coups de feu, et il y a donc toutes les raisons de penser que le responsable des attentats terroristes soit ici !
Toutes nos armes sont pointées sur vous, n'essayez pas de fuir !
Et il semblerait que vous ayez un otage, vu le cri entendu... Remettez-le nous et aucun mal ne vous sera fait !"


... Ok, les policiers sont en place.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par KuroNyra le Dim 4 Oct - 17:58

Le Scion relâcha la pression sur Aya et la regardant continua à lui parler.
« Ferme les yeux. Inspire, compte jusqu’à quatre, expire. Compte jusqu’à quatre, fais-le jusqu’à ce que tu sois calmé. »
Il lâcha alors Aya, et regarda les policiers.
« Restez en arrière, je m’occupe d’eux. »

Kanos s’écarta alors du groupe, marchant lentement vers les policiers mettant ses mains en évidence sur les côtés, l’une d’entre elle tenant toujours son Katana.
Il parla alors d’une voix forte en Anglais.
« Je suis Kanos. Demi-Dieu fils d’Inari ! »
Ses serviteurs et Tama s’approchèrent alors, et prirent une forme hybride de renard clairement visible à tous.
« Nous ne sommes pas ici pour créer d’ennui, nous sommes envoyé pour une mission divine et nous sommes désolé des troubles occasionné. Mais nous avons fait en sorte qu’AUCUNE victime ne soit à déplorer. Baissez-vos armes ou nous serons contraints de nous défendre. Ce blessé est avec nous et fait partie de notre groupe! Aucune prise d'otage n'a lieu! »

Le Scion donna alors un violent coup de lame dans le sol, plantant sa lame directement dans le sol.
Sous ses pieds commença alors à pousser un petit arbre qui rapidement gagna en taille jusqu’à finalement prendre au bout d’une minute sa forme adulte, un arbre culminant à 7 mètres de haut. Sur lequel se tenait viens visible Kanos.
« Personne n’a besoin de mourir aujourd’hui. Vous faite notre travail, nous faisons le notre. Inutile d'en venir à la violence. Si un représentant souhaite s'entretenir avec moi. Soyez assuré que nos intentions sont hostilité à votre égard. Envoyez simplement quelqu'un pour discuter et expliquer la situation. Aucun coup de feu n'a besoin d'être tiré ce soir si vous prenez réfléchissez.»

Sur ces mots, Kanos descendit de l'arbre, et donnant son Katana et retirant ses armes les confiant à l'un de ses serviteurs se rapprocha des policiers à une distance suffisante.
En espérant qu'ils allaient envoyé quelqu'un.[Pouvoir de Manipulation*]

- En faisant un geste prouvant de sa bonne foi, Kanos peut faire avaler n'importe quel mensonge - ou vérité - à quelqu'un (1 Légende)
avatar
KuroNyra
Dresseur Pokénouille
Dresseur Pokénouille

Messages : 485
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://mylittlerp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Seven Arts le Dim 4 Oct - 18:57

- Je sais ce que tu peux ressentir, mais je pense qu'il ne faut pas que tu partes. Même si celui-là est un connard, il faut quand même faire notre mission. J'avoue que ça ne me plait pas plus qu'à toi, mais c'est notre devoir. De plus... il pourrait y avoir un "accident" durant la mission, où il pourrait perdre un bras, une jambe, la vie peut-être... Je te conseille juste de garder la tête froide et de réfléchir à une manière de te venger en restant près de lui. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour Ash, on ne sait jamais ce qui peut arriver si tu ne gardes pas tes "ennemis" auprès de toi. Ne m'oblige pas à utiliser mon Ordre Direct pour t'y forcer... tu seras plus utiles si tu viens de ton plein gré et ne pense même pas à me menacer ou à me frapper, ça ne marchera plus car j'ai un contre certes extrême, mais nécessaire...
-Et qu’est-ce que tu veux que je fasse hein ? Si j’le bute j’me fais emmerder par tous les autres. J’ai p’tèt l’air d’une fouteuse de merde, mais j’ai encore un minimum d’humanité, et aucune récompense d’un quelconque dieu ne me convaincra de protéger le cul d’un type pareil. Alors oui t’as sauvé toutes les personnes dans cet immeuble et t’as tout mon respect pour ça, mais ça ne change rien au fait que ce type à quand même risque leur vie. Alors va-y, si tu veux vraiment que j’t’accompagne, exerce ta magie ! Mais moi vivante jamais je n’accepterai ça de mon plein gré. Tu croix que c’est uniquement pour la castagne et le fric que je suis chasseuse de monstre ? Non, je le fait aussi pour protéger la populace de ce danger qu’ils ne voient pas ! On est p’ête nés d’un parent divin, mais on a été élevé et on a grandi chez les mortels, et c’est pas demain la veille que j’leur tournerai l’dos.
Finola n’avait jusqu’ici pas fait attention au raffut derrière elle, mais c’est alors qu’elle remarqua la foule atour d’elle regardant vers ses compagnon, ainsi que des voix venant probablement d’un haut-parleur. L’aéroport était cerné par la police.
"Ne bougez pas ! Tout cet aéroport est mobilisé pour une investigation ! Nous avons entendu plusieurs coups de feu, et il y a donc toutes les raisons de penser que le responsable des attentats terroristes soit ici !
*Oups….*
Toutes nos armes sont pointées sur vous, n'essayez pas de fuir !
Et il semblerait que vous ayez un otage, vu le cri entendu... Remettez-le nous et aucun mal ne vous sera fait !"

Elle vit alors Kanos communiquer avec la police, en faisant pousser un énorme arbre. Finola ne compris pas trop l’idée du scion japonais, même elle fait en sorte de cacher l’existence divine quand elle se bat contre des engeances. À ce rythme ils couraient droit vers un nouveau massacre.
La jeune irlandaise soupira en baissant la tête. Elle saisit alors le bras de Katya et se dirigea vers le groupe en marmonnant entre ses dents.
-Putain d’Orion à la con, s’il avait pas provoqué ce cataclysme en premier lieu on serai pénard en route vers l’enfer indien. Dès qu’j’peux j’lui fous mon pied où j’pense et ça va faire un bruit de cachette…
La jeune femme arriva au niveau du groupe, elle lâcha Katya et se plaça juste devant Kanos.
-Faites juste en sorte que j’regrette pas mon geste putain…
Finola tendis les bras sur les côtés, et ainsi toute chose bizarre disparurent dans un rayon de 5 mètres autour d’elle, ce qui inclus l’arbre et le groupe entier.
-Maintenant cassez-vous ! Téléportez-vous, appelez v’ot animal de transport, rendez-vous invisible, j’en sais rien,  mais ces types vous voient plus pour l’instant, alors essayez d’vous barrer discrètement, ça nous évitera un massacre ! J’vous r’joint plus tard…

_________________
"Le vert, l'espoire, la curiosité, le bien"
"Le rouge, le sang, la dangerosité, la folie"
"Le noir, l'obscure, la haine.....la mort..."
Iron Gear, Raeg et Voice

-Bah puisque c’est comme ça on va volé tout le pognon de la caisse !
« Yeah ! »
-Et on va pété les vitres !
« Yeah ! »
-Et on va brûler les chaises !
« Yeeeah !! »
-Puis on va chier sur les meubles !!!
« Yeeaaah !!!!! »
-Puis on va dessiner des bites sur les murs !!!!!!
« YEEEEEEAAAAAAH !!!!!!!!!! »
Les Jeunes Fléaux

avatar
Seven Arts
L'homme dissident
L'homme dissident

Messages : 860
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : C'est vrai ça, où j'suis, moi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Nyami-chan le Dim 4 Oct - 19:16

Kunee regarda le traitement d'Aurore, et écouta avec peine le hurlement d'Aya sans réagir.
Son attention revint ensuite à la police.
- Ne bougez pas ! Tout cet aéroport est mobilisé pour une investigation ! Nous avons entendu plusieurs coups de feu, et il y a donc toutes les raisons de penser que le responsable des attentats terroristes soit ici !
Toutes nos armes sont pointées sur vous, n'essayez pas de fuir !
Et il semblerait que vous ayez un otage, vu le cri entendu... Remettez-le nous et aucun mal ne vous sera fait !

Et bien il est vraiment temps de s'en aller.
Son ombre devint encore plus noire qu'une ombre normale avec cette luminosité, on jurerais presque qu'il s'agissait d'un trou.
Cerbère sauta d'ailleurs dedans.
Charon s'avança pour suivre le chien, mais s'arrêta devant Kunee.
- ... Dois-je, en mon absence, vous remettre la relique, Maître Kunee ?
Le fils d'Hadès regarda son majordome, puis lui fit un câlin.
- J'imagine qu'il s'agit d'une réponse positive.
Se libérant de l'emprise, Charon sortit de sa veste une sorte de casque, ou alors un masque, que Kunee passa dans sa capuche.
- Prenez soin de vous.
Puis le majordome se laissa tomber dans l'ombre de son maître.
Le fils d'Hadès se retourna alors vers les autres, pour voir que Kanos était maintenant devant les flics, sur un arbre fraichement crée.
Kunee ne savait pas trop comment réagir, ils tourna la tête, pour voir si les autres laissaient vraiment ça passer.
Puis Finola s'avança à son tour, et utilisa ses pouvoirs pour les faire disparaitre.
Il n'en fallu pas plus pour le fils d'Hadès, celui-ci tira la manche d'Aurore, lui montrant qu'il fallait partir, puis celle de Rachid et enfin il s'avança vers un coin présentant une ombre plutôt grande.
Il s'avança dedans, et se concentra.
Prochaine destination : une pâté de maison plus loin.

[Pouvoir Ténèbres : Téléportation]
avatar
Nyami-chan
La Dame
La Dame

Messages : 293
Date d'inscription : 07/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Dr. Bard le Dim 4 Oct - 20:18

Après le discours de Kanos, les autorités discutèrent entre elle.
Et au lieu d'envoyer un émissaire, ils envoyèrent les lacrymo en direction de Kanos. Malgré sa nature de Scion, les réactions chimiques lui firent horriblement mal, sa vision se brouillant : tout tournait autour de lui, la douleur était franchement compréhensible, le faisant presque tomber au sol.
Puis, vinrent les fumigènes. Cinq militaires, solidement équipés et armés, portant des lunettes thermiques, entrèrent dans l'aéroport, arme en main.
Leur chef, manifestement un vétéran, ne prêta aucune attention à ce que fit Finola, la repérant tout de même.
Et, sans se rendre compte que trois personnes étaient parties, ils pointèrent leurs armes en direction du groupe.
Manifestement sans avoir l'air de vouloir prendre le thé ou débattre sur l'inflation.

_________________
“If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.”
- JRR Tolkien, qui n'a manifestement jamais rien compris aux aventuriers classiques de médiéval-fantastique.
avatar
Dr. Bard
Maître des Alcanes
Maître des Alcanes

Messages : 536
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Psaume : Pākhaṇḍī Mūna

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum