My Little RolePlay
Bonjour bonjour !
Je me présente : je suis Dr. Bard, l'un des administrateurs/fondateurs du forum.
Vous vous trouvez ici sur MyLittleRoleplay, une plate-forme faite pour jouer à des jeux de rôle par forum. N'hésitez pas à lire un peu ce qu'il y a, et, si les jeux vous plaisent, à vous inscrire !
Et si vous êtes de la maison... Alors autant venir tout de suite !

[RP] Age of Evil

Page 39 sur 39 Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39

Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Black-Jack le Mar 27 Fév - 22:51

Nebotus / Steven:
Nebotus regarda son disciple.

-Je vais te laisser, mon hôte a besoin d'aller se balader. On se revois dans deux jours au même endroit. Sur ce, passe une bonne journée

Nebotus se laissa tomber de l'immeuble pour s’envoler et laisser Steven reprendre le contrôle.

-C'est pas trop tôt! Qu'est-ce que j'ai loupé?
-Rien d'important.
-Mouais, s'tu le dis.

Steven s'envola au loin, disparaissant parmi les immeubles.

Phantom:
-Ne vous en faite pas, cet endroit est protégé et à l'abri.

Il se releva.

-Sur ce je vous invite au restaurant ce soir ma dame.

Lin:
Un second message apparu alors.

*Ne vous en faites pas, je vous contacterais quand j'en aurais le besoin. Restez à l'affût, mais souvenez-vous d'une chose, ici vous n'êtes pas le prédateur, vous être la proie.
M.*

Puis plus rien.

Pain / Tina:
Pain et Tina furent arrêter par les forces de l'ordre et après un procès expéditif les deux délinquants fûrent emprisonner, l'une enfermer à double tour et l'autre envoyer au laboratoire pour analyse.

1 Semaine plus tard. 23 Septembre de la 30e année de l'Empire Fatalis.

Une semaine passa, calmant légèrement la tension qu'avait créer l'évènement de la parade ainsi que l'explosion dans les quartiers. Ce fût une semaine étonnement calme pour les habitants de New York.

Bureau d'Osborn:
Osborn venait de se servir un petit verre de Whiskey et l'attrapa pour prendre une petite gorgée avant d'être rapidement interrompu par une de ses secrétaires.

-Excusez moi Monsieur Osborn, vous avez de la visite.
-Quoi encore?
-Un homme qui dit qu'il voudrait se mettre à votre service.

Le gérant de la ville lâcha un soupir de dépit et reposa son verre d'alcool sur son bureau avant d'aller s'assoir sur son imposant fauteuil.

-Faite donc entrer cette personne que je juge par moi-même, s'il est là, c'est qu'il est prêt à prendre le risque de mettre sa vie en danger.
-Bien Monsieur.

La secrétaire s'en alla, Osborn en profita pour boire d'une traite le verre de whiskey.

-Triste de boire cela ainsi, mais j'en ai besoin.

Peu après la porte s'ouvrit, laissant entrer l'homme qui souhaitait vendre ses services.

Mina:
Durant la semaine, Jeff étant parti se promener dehors, disparu alors laissant de nouveau Mina et Shana "seules" dans leur caravane. Mais aujourd'hui commençait une nouvelle journée de travail.

Hope:
Depuis que Hope avait accueilli la gamine, celle-ci avait refusé de parler et même ne serait-ce que manger ou boire. Cela ne semblait pas l'affecter, du moins jusqu'à aujourd'hui. La petite venait pour la première fois en une semaine de se lever du coin où elle s'était prostré.

_________________
avatar
Black-Jack
Albatork
Albatork

Messages : 481
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Pas à l'endroit où tu penses que je suis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Maliki Saria le Mer 28 Fév - 0:33

Mina:
Le soudain départ de Jeff ne semblait pas avoir énormément affecté le quotidien de Mina. Sa cadette avait bien entendu réagi au début, suggérant plusieurs fois de partir à sa recherche à certaines occasions, elle s'était rendue à l'évidence : Jeff s'était avant tout incrusté chez elle(s) et avait en quelque sorte marchandé le droit de rester si il ne causait pas d'ennui. Si il n'est pas rentré, c'est soit parce qu'il a dû lui arriver quelques chose, soit parce qu'il s'est tout bonnement lassé de la compagnie des deux sœurs et est parti voir ailleurs. Et, il fallait le reconnaître, même si il avait fait des progrès concernant son intégration dans le petit habitat, il restait quelqu'un de particulièrement instable et imprévisible. Une catastrophe serait sans doute arrivée plus ou moins prochainement, et les chances de le retrouver " sain d'esprit " étaient très infimes, sans compter sur la restriction de la haute surveillance et du couvre-feu. Déjà passée le premier soir où il n'est pas rentré, la gitane savait qu'il ne reviendrait pas.
Ceci mis de côté, c'est avec une immense pile de dossiers dans les bras que Mina parcourait les couloirs d'Oscorp, supportée dans sa tâche par sa camarade afro-américaine.

" Hé ben, c'est bien agité ce matin.
- M'en parle pas, ça fait à peine une heure que je suis arrivée, j'ai déjà les bras en compote et les mollets en feu...
- Dit-toi que ça nous fait faire du sport, tu aurais vu le fessier que j'avais quand j'ai commencé à travailler ici.
- Laquelle de vous deux a le dossier ARK-126 s'il vous plaît ? "

Mina reconnu presque immédiatement le premier employé qu'elle avait rencontré ici. De souvenir, il se nomme Maxwell Bentley, et tout comme elles, il est chargé de la paperasse. Elle lui fit tout d'abord un signe de salutation avant de commencer à regarder le dos de chaque dossier de sa pile avant d'en extirper le bon.

" Et voilà !
- Merci, et concernant ce dont vous parlez, vous au moins vous avez des prétextes pour vous reposer de temps en temps.
- La grossesse n'est pas un prétexte mon p'tit gars ! "

Tandis qu'il s'en allait avec ce qu'il était venu chercher, Janet pouvait sentir le regard estomaqué de la métisse en sa direction.

" Ouais... J'ai continué ces pas de course à plus de six mois.
- ... J'hésite à dire si tu étais brave ou folle.
- Je ne sais pas non plus, il ne m'a pas fallu longtemps avant de me mettre en congé maternité. "

C'était toujours agréable d'apprendre à connaître une personne au fur et à mesure que l'on passe du temps avec elle. Pour Mina qui restait rarement plus d'un mois au même endroit, c'était quelque chose qu'elle avait plus ou moins perdu. Elle se disait d'ailleurs que, si elle n'avait pas ses raisons de rester dans les parages, elle serait sans doute déjà dans le New Jersey, en Caroline du Nord, ou même en Floride, qui sait.

" Ça fait combien de temps que tu travailles ici au fait ?
- Oula... cinq ans ? Peut-être six ? Ce qui est sûr, c'est que je suis entrée dans ce secteur avec du pistonnage, comme à peu près tout le monde. Un ami de la famille a réussi à me faire une place, ça a pris quelques semaines avant de se faire.
- Ouais, et moi je suis à peine arrivée dans le pays, j'ai pas eu le temps de me dire " Merde j'ai plus un rond " que j'avais déjà attiré l'attention d'un très haut placé qui m'a directement offert le job.
- Héhé, veinarde.
- Ça, tu peux le dire. J'ai bien failli me faire renvoyer dès le premier jour à cause d'un retard.
- Faudrait qu'il pète un coup pour se calmer, ça arrangerait bien du monde. "

Les deux femmes se tournèrent alors pour s'assurer que le concerné n'était pas dans les parages, avant de se regarder à nouveau en laissant échapper un rire complice.
avatar
Maliki Saria
Déesse des chats
Déesse des chats

Messages : 434
Date d'inscription : 14/09/2014
Age : 20
Localisation : Le Monde du Kawaïsme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Willyjack le Mer 28 Fév - 20:36

Valens:
Six. Il y a six « civils » dans cette salle, préparés et armés pour le tuer au moindre geste suspect. La femme de ménage faisant mine de nettoyer la machine à café planquait un couteau dans sa tenue. Mais l’homme n’étais pas inquiet, il observait la pendule, attendant son heure avec patience. Mais aussi un peu d’impatience.

- Allez-y, Mr Osborn vous attend.

L’homme se leva et suivit la secrétaire. Il portait une épaisse veste fermée rouge arborant une croix et un pantalon  gris bleuté. Son visage mûr est propre et impassible, ses cheveux court noir comme la nuit soigneusement coiffés. Il avançait d’un pas discret mais résolus.

On le fit entrer dans la pièce et on referma aussitôt derrière lui, le laissant seul en compagnie du second homme le plus puissant du monde.

Le bureau était étonnamment sobre pour appartenir à celui qui tient la ville d’une poignée de fer.
Assis au bureau se trouvait un homme en costard, assez grand et musclée. Les cheveux court d'un clair châtain. Le visage dur et marqué par quelques rides.

-Monsieur Osborn, je suis le frère Valens de l'Ordre sacré des Paladins.


Ce dernier lui tendit une lettre. Osborn fut surpris  et l’attrapa de sa main gantée avant de retirer le sceau pour la lire.

-Mon organisation vous présente ses salutations les plus humble et m'a choisi pour être son représentant dans votre ... agréable ville pour apporter son soutien à votre gouvernement ainsi qu'à l'Ordre des Inquisiteurs présent sur le territoire. Ma mission à principalement pour objectif de s'assurer de la stabilité et de la sécurité de votre cité, par cité je parle évidemment du peuple New Yorkais. Bien sur tout sera fais selon vos principes, votre désir est également le mien.

Osborn ne disait mot, se contentant de fixer du regard le mystérieux paladin.

-Mon entrée sur le territoire est tout à fais légal, mes papiers sont en ordre et j'ai du passer au moins  une dizaine de contrôle d'identité. Je comprend parfaitement que ma présence peut être inquiétante mais je vous assure que mes intentions sont pures.

-Je vois cela, et en quoi pensez-vous pouvoir m'aider? Qu'elles sont vos capacités ou aptitudes ?
Dit Osborn en déposant la lettre sur son bureau.

Valens eut un petit sourire, il montra du doigt un ouvre lettre sur le bureau du maire.

-Vous permettez ?

Sans attendre de réponse il prit le coupe-papier et le fit tourner sur ses doigts.

-Je suis entrainé depuis la naissance à tuer et à protéger, j'ai une connaissance approfondie d'un grand nombre d'armes au corps à corps et j'ai été préparé aux situations les plus... apocalyptiques. Mais c'est assez banal me direz vous, je suis persuadé que vos hommes d'élites savent faire tout autant. Non mes véritables capacités sont plus … brillantes.

Soudainement le jeune homme se trancha les veines avec la lame.

-La Lumière est en chacun de nous Mr Osborn.

Il passa doucement sa main au dessus de la blessure mortelle,  une lumière se mit à briller et quand Valens retira sa main, la blessure avait disparut comme si de rien n’était.

-Certains ont seulement appris à la maîtriser.


Le paladin jeta un bref coup d’œil à la fenêtre donnant sur la ville.

-Je peux aussi vous protéger d'un immeuble qui s'écrase sur vous si ça vous intéresse , vous n'aurez aucune égratignure.

Norman Osborn éclata de rire.

-Intéressant, il est vrai que je n'ai pas quelqu'un capable de soigner aussi bien. Vous dites vouloir m'aider? Mais j'imagine que ce ne sera pas gratuit, rien n'est gratuit

-L'argent ne m'intéresse pas, le fait de protéger et d'œuvrer pour le bien commun est déjà une récompense amplement suffisante pour moi. Mon unique condition sera de ne pas me donner d'ordre allant contre mes principes. Comme le fait de tuer un innocent ou d'agir pour un dessein égoïste.


L’homme d’affaire eut un bug quelques secondes. Son sourire avait disparu.

-Cette ville va vraiment vous donnez du fil à retordre alors.


Valens n’arriva pas à saisir le sens de cette phrase. Cette ville était si pourrie que ça ? Il se leva brusquement.

-Je serais fier de vous aider à sauver cette ville Mr Osborn, même si je dois y laisser la vie. Sans attendre il continua. Conformément aux instructions de mon Ordre, je n'hésiterais pas à moi même me prendre la lame dans le cœur si ça peut vous sauver la vie. Sachez que c'est aussi ma volonté.

Osborn ne bougea pas, se contentant d’observer de haut en bas le paladin.

-Bien, je vous crois, mais faites attention, les rues sont dangereuses ici.

Il lui lança un regard d’avertissement.

-Vous avez un téléphone ?

Valens répondit négativement de la tête.

Le maire lui en tendit un.
-J’espère que vous savez vous en servir. Bien, je vous contacterais quand j'aurais besoin de vos services

-Je… je vous remercie de m'avoir consacré de votre temps Mr Osborn.

-Vous pouvez disposer, j'ai du travail, un vieil ami à moi vient en ville aujourd'hui.

Osborn soupira longuement de dépit. Valens fit une révérence et sortie.

Une fois dans le couloir il observa le téléphone dans sa main.

*Bon sang mais comment ça marche ce truc ? *
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 425
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Anghbor le Jeu 1 Mar - 14:24

11h27 – New York, QG des Indivisibles:

Le son des dizaines de volontaires s'activant à leur tâches emplissaient le grand hall des Indivisibles. Que ce soit les paroles douces des tutrices et nourrices qui s'occupent des enfants de tout age, le sons des outils des charpentiers et maçons qui s'acharnent à remettre en état ce qui peut l'être, le crépitement des fourneaux préparant le repas de midi ou même les ordres aboyés de Trasher à ses boyz, c'était un harmonieux capharnaüm aux oreilles de celui qui aura permit son existence.

Mais, loin dans les sous-sol de ce même bâtiment, Nikolas ne pouvait entendre aucun de ces sons. Ni lui, ni sa jeune invitée, la jeune adolescente qui avait, en perdant le contrôle de ses pouvoirs, plongé la citée dans un cauchemar permanent. Car, si leur corps étaient présent, au milieu de la poussière et des réserves, leur esprit, eux, étaient bien loin d'ici. En effet, les deux psykers pratiquaient leur entraînement mutuel quotidien. L'un apprenait à l'une à gardé au mieux le contrôle pendant que l'une dévoilait à l'un l’étendu des possibilités quand aux capacités qu'un télépathe est capable d'utiliser. Car si le premier avait plus d'expérience dans l'utilisation et le contrôle des capacités d'un psyker, la seconde, bien qui visiblement restreinte à la télépathie uniquement, elle était bien plus capable que le premier dans ce domaine.

.
.
.

[Un peu moins d'une heure plus tard, dans le bureau de Nikolas]

Le colosse répondit à l'ordre du boss par un regard surprit.

- T'es sûr que c'est le bon moment pour reprendre nos activités, boss ?
- Certain, confirma Nikolas, confiant, On a remplit notre part du marché, Chef va nous laisser respirer maintenant. Du moins, tant que l'on continue à ''dénoncer'' les contrebandiers de cigare et d'alcool.
- Okay, s'toi l'boss, boss. Du coup j'vais aller prév'nir mes boyz. Ca va leur faire plaisir de sortir un peu après être resté aussi longtemps sans rin n'a foutre.
- Wonderbare. Tient moi au courant si tu as besoin de quelque chose. Oh, et, j'ai un message à envoyer à cette adresse, c'est en bar en ville, passe le message à mes gars avant de partir. Je le ferai bien moi même mais j'ai un invité important qui attend pour me parler.
- Ouais, t'inquiète j'te fais ça. Allez, tchuss boss.

Trasher se retira sans attendre plus, laissant ça place à l'homme à la coupe afro le plus connu de a ville. Au même moment, un trio d'ouvriers se rendaient ville vers un certains bar
avatar
Anghbor
Répurgateur
Répurgateur

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Impossible Fortress

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Satabbadon le Lun 5 Mar - 15:56

Hope:
Hope a tenté de s'occuper de l'enfant pour l'inciter à lui faire confiance, pour l'instant sans succès mais elle n'insistait pas outre mesure pour ne pas la déranger, les images étant encore gravées dans son esprit. Adrian aussi essayait d'intéragir, sans plus de succès mais ne se décourageait pas et restait près d'elle en toute occasion, quitte à rester silencieux et à s'occuper à faire ses devoirs. Ce petit train de vie continua pendant une semaine avant que soudainement, un matin elle se leva et sortit de son coin. Adrian et Hope était en train de déjeuner et comme chaque matin depuis qu'elle est ici, Hope avait fait une part pour l'enfant. Hope leva les yeux du plat qu'elle servait:

"Bonjour, tu veux te joindre à nous pour déjeuner?"

Oblivion:
Oblivion grâce à ses micro espions put observer la scène et vit l'alien emporté la jeune expérience, ce qui le contraria car il aurait bien voulu la disséquer pour observer les augmentiques qui la composait. Il lança donc ses espions dans tout la ville pour retrouver la trace de l'enfant mais pour l'instant sans succès ce qui contribua à sa frustration intérieure. Synthétiser le sang de scroch pour créer les Flamebots avait été un jeu d'enfant pour lui, mais le sang de Mina restait pour l'instant un mystère pour lui et ça l'enrageait. Si proche du but et pourtant si loin, l'horloge de sa propre chute approchant beaucoup trop vite à son goût.
avatar
Satabbadon
Hérétique du dimanche
Hérétique du dimanche

Messages : 255
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : le warp

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Night Wing le Mar 6 Mar - 18:03

Armony:
-Ne vous en fait pas, cet endroit est protégé et à l'abri.
-… Vous me trouvez sans doute idiote de penser l’inverse, je sais pourtant au font de moi que nous ne risquons rien avec vous Phantom. -
Sur ce je vous invite au restaurant ce soir ma dame.
-Hoooo, Phantom, décidément, vous me comblez.

Lin:
Un second message apparu alors.

*Ne vous en faites pas, je vous contacterais quand j'en aurais le besoin. Restez à l'affût, mais souvenez-vous d'une chose, ici vous n'êtes pas le prédateur, vous être la proie.
M.*

La connexion fut coupée … Je fis une analyse de mes réseaux, mais plus par routine que dans l’espoir de trouver d’où il était entré.
Puis je sortie du bar où je me trouvais, un smoothie à la main. Tout en marchant vers l’université, je ne m’arrêtais pas, les feux passaient au vert devant moi, comme par « magie », haaaa c’est si agréable les villes technologiques.
avatar
Night Wing
Trollpatte
Trollpatte

Messages : 751
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 25
Localisation : nightmare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Willyjack le Mer 7 Mar - 23:34

Valens:

Valens sortie d’un magasin de téléphone, suivie par un vendeur décidément très loyal.

-Vous êtes sûr que je ne dois pas vous installer le nouvel Animal Crossing ? Il est suuuper !

-… Merci ça ira.

-Donc vous avez bien saisi alors, là c’est pour répondre et là pour téléphoner, vous tapez le numéro pou…

-Je viens de vous dire que c’était bon.

-A bientôt cher monsieur ! Et merci pour le pourboire !


Le paladin regarda le téléphone que lui avait confié Osborn, il savait maintenant à peu près comment s’en servir. Maintenant il pouvait commencer son enquête.Le jeune guerrier s’arrêta net au milieux de la 5ième avenue, alors que les citoyens manquaient de le bousculer il ferma les yeux et avança. Il voyait quelque chose, une infime trace lumineuse.

*Puisse la lumière me guider dans ma quête*

C’est ainsi qu’on vit un homme en armure et une épée marcher d’un pas décidé dans la rue les yeux fermés. Impossible de dire combien de temps il était resté dans le noir, mais à un moment une lumière se mit à luire jusqu’à l’aveugler.
Il ouvrit les yeux, le soleil commençait à se coucher il ne devait pas tarder à trouver un hôtel. Osborn ne l’avait pas autorisé à dépassé le couvre feu. Valens regarda autour de lui, il se trouvait dans une petite ruelle discrète et sombre.

Un homme se trouvait devant lui. Un grand gaillard chauve mal habillé qui le regardait d’un air étonné.

-Hé tu tes cru au carnaval ou quoi ? Ecoute il se trouve que j’ai pile ce qu’il faut pour te plonger dans ton monde de super héros. Crache ta thune et je te file la came.

-Mon… monde de super héros ? Valens eut un sourire au coin. Mon monde est un monde où les gars comme toi sont enfermés pour de bon, avec ces… « héros » irresponsable qui causent des dégâts irréparable en tentant de faire le bien comme ce couvre feu qui est une des conséquences de leurs stupidités.

-…Merde un flic déguisé en prêtre ! Les gars à l’aide !

Trois hommes sortirent de l’ombre, deux grand gaillards et un homme basané de taille moyenne, il était mince et avait une coupe de cheveux assez … disco. Il portait une veste à sequin violette et un long bâton qu’il tenait comme un prince. Ce dernier prit la parole.

-Je me disais bien que tu n’étais pas un client mais je n’ai jamais vu de poulet habillé comme toi. Qui est tu ?


Le paladin ne répondit pas.

-Très bien, que la fête commence.

Il prit une pose pittoresque tandis que les trois gaillards s’élançaient sur Valens. Il fallut à peine quelques minutes pour qu’ils se retrouvent tout les trois à terre, les bras cassées.

Valens se mit tranquillement à marcher vers ce gangster d’une nullité affligeante. Ce dernier reculait doucement.

-C’est bon mec je rigolais laisse moi par… ayaya ça fais mal.


Le jeune combattant lui tordait un des doigts avec sa main.

-Nom, prénom, profession.

-Prince ! Juste Prince ! Je… je suis un ancien chanteur de cabaret qui a dut arrêter à cause de problème de santé. J’ai voulu tenter d’être un super vilain en m’associant avec ces gros nuls pour vendre de la drogue ! Je ne suis pas un mauvais gars pitié.

- Dis-moi tout ce que tu sais sur les attentats religieux d’il y a trois semaines, notamment dans ce quartier.  Un seul faux pas et tu peux dire adieu à tes doigts.

-Ok ok man !  Effectivement il y a trois des membres d’une secte religieuse ont cramé des gens dans les rues ! Comme ça ! ça parlait de sorcière ou je sais pas trop quoi. Bref le plus intéressant c’est qu’ici près de l’église un ange est descendu du ciel et les a ratatinés !

-C’est impossible. Les anges ne sont pas dans notre dimension et n’ont aucun intérêt à venir ici.

-Je le jure sur ma défunte mère ! Paix à son âme ! L’ange avait des ailes ! T’aurais du avoir quand elle a dégommé le gros bougre avec ses rayons magique !

-Elle ?

-Une splendide jeune femme… avec des ailes !

-Je crois que tu as trop goûté à ta marchandise.


-Nooooon je touche pas à ce truc, j’ai pas confiance en ce que m’a refilé les hommes de Fisk .

-Fisk ?

-Wilson Fisk, un des grand mafieux de cette ville. Il se fait appeler le Caïd, tout les trafics passent par lui.

-Je vois, d’autres infos intéressantes pour moi ?

-Je sais juste que dans la 5ième avenue, les sectateurs ont été anéantis par le Bouffon Vert, ou Norman Osborn si tu préfère notre maire bien aimé.

-Quoi ? Norman se déguise en justicier ?

-Ouais il combat le crime déguisé en bouffon vert avec ses gros gadgets. Il n’a pas peur de se salir les mains.

-Tu m’as été d’une aide très précieuse. Maintenant écoute moi, tu va retourner sur le droit chemin et te trouver un travail honnête. Si tu ne le fais pas je le saurais et je  te casserais les deux jambes. Compris ?

-J’ai parfaitement compris monsieur l’honorable guerrier.

-Valens.

Puis le paladin lâcha la main de Prince et partit. Il avait  obtenu tout ce qu’il avait besoin.
avatar
Willyjack
Chevalier impérial
Chevalier impérial

Messages : 425
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 21
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Age of Evil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 39 Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum